Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sporting Club Schiltigheim (CFA2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
Nombre de messages : 13777
Date d'inscription : 07/11/2008

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 12 Aoû 2017 - 12:59

Gardiens : Guillaume Gauclin   -  Stéphane Schneider

Défenseurs : Antoine Metzler - Vincent Decker - Abdou Cissé - J-A. Fanchone -  François Runtz - Nicolas Delion - Florent Nellec

Milieu de terrain : Cyril Dreyer - Wissam Chakrouni - Karin Belhacene - Loris Ieraci - Ludovic Saline - Pierrick Rakotoharisoa

Attanquants : Mathieu Fels - Ali Mathlouthi - J-Charles Baudet - Benjamin Genchini

Arrivées : Cissé 'Martigues) Saline (Concarneau) Rakotoharisoa (Martigues) Bekoe (libre) Boukalada ( Vauban) Fanchone (Vauban)
manou54
Joueur de national
avatar Masculin Nombre de messages : 3509
Age : 62
Localisation : Lunéville
Date d'inscription : 09/08/2009
Humeur : en colère


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 12 Aoû 2017 - 15:29

Et alors, tu racontes ? Gauclin ? Jaf ? Genghini et Azziz ? Ils ont joué ? Bien ? Qui a marqué ? Et à Villefranche, Lembl a joué ? Marqué ?
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 12 Aoû 2017 - 21:37

SC Schiltigheim 3

Villefranche 2

Mi-temps : 2-2. – Stade de l’Aar. 350 spectateurs. Temps automnal pluvieux, pelouse anglaise. Arbitre : M. Esneu.
Les avertissements : Metzler (37e ), Rakotoharisoa (41e ), Schneider (45e +1), Fanchone (50e ), Boukalada (90e +3) à Schiltigheim; Quarshie (24e ) à Villefranche.
Les buts : Bekoe (9e , 39e ), Metzler (89e ) pour Schiltigheim; Blanc (26e , 45e +1) pour Villefranche.
SC SCHILTIGHEIM : Schneider – Decker (Metzler, 11e ), Cissé, Runtz, Fanchone – Delion – Blaudet (Boukalada, 63e ), Rakotoharisoa, Genghini, Bekoe (Saline, 65e ) – Mathlouthi (cap). Entraîneur : Stéphane Crucet.
VILLEFRANCHE : Philippon – Ertel, Josse, Lacour, Jean-Baptiste – Jasse (cap) – Djabour, Quarshie, Blanc, Mmadi (Thouez, 80e ) – Lemb (Perrin, 72e ). Entraîneur : Alain Pochat.

Une entame idéale
Rattrapés deux fois au score, les Schilikois ont eu le mérite de s’accrocher. Puis Metzler a surgi pour offrir un premier succès à son club, pour son retour au quatrième niveau français.
Sincèrement, on craignait un peu ce début de championnat. Parce que les Schilikois n’avaient pas inscrit un but lors de leurs cinq matches de préparation, parce que les Caladois sont surtout des prétendants avoués au podium final.
Et puis, comme lors du premier match des deux dernières saisons, Antoine Metzler est monté pour marquer sur un coup de pied arrêté. On jouait depuis 89 minutes et, sur ce corner frappé par Saline, le défenseur a mis son envie et l’un de ses pieds pour inscrire ce troisième but si précieux déjà.
« Ça fait beaucoup de bien, souffle Stéphane Crucet, le coach schilikois. Bien sûr, tout n’a pas été parfait, mais on a créé quelque chose ce soir au niveau de l’état d’esprit. Dans la tronche, mes joueurs ont été très bons. Et puis, ils ont marqué trois fois. Je suis très content. »
Dès l’entame du match, même si on voit déjà les Lemb, Blanc ou Jasse, les Schilikois tentent crânement leur chance.
Et ouvrent le score après une action d’école : Blaudet décale parfaitement Decker, dont le centre trouve Bekoe qui, d’une volée somptueuse (à revoir absolument), envoie le ballon dans la lucarne gauche de Philippon (1-0, 9e ). Seul hic, la sortie sur blessure de Decker sur cette ouverture du score.
Très vite, les Caladois remettent de l’ordre. On relève un cafouillage sans dommage dans la surface bas-rhinoise, on note ensuite une envolée de Schneider sur ce centre de Mmadi (23e ).
Mais il sera malheureux quand, après avoir repoussé cette frappe de Lemb, le ballon reviendra dans les pieds de Blanc, loin d’être maladroit (1-1, 26e ).
Un peu plus loin, les Caladois auront la “bonne” idée de vendanger un contre à 3 contre 2 (32e ) et Philippon, leur gardien de but, se fera contrer par Bekoe sur son dégagement.

Et Metzler a surgi

La balle file ainsi tranquillement et gentiment au fond des filets (2-1, 39e ). Mais si Mmadi se montre seulement menaçant (44e ), Blanc égalise sur ce coup franc concédé par Schneider, imprudemment sorti de sa surface de réparation (45e +1).
Et puis, après la pause, les Caladois semblent prendre l’ascendant physiquement.
Le centre puissant de Mmadi ne trouve pas preneur (52e ), son coup franc est difficilement repoussé par Schneider dans les pieds de Blanc. Mais ce dernier reprend trop mollement et le gardien schilikois peut s’emparer du ballon (64e ).
Comme il déjoue avec succès cette tentative de lob du même Blanc (83e ).
Pour tout dire, tout le monde semblait alors se contenter de ce point du match nul. Mais Antoine Metzler en avait décidé autrement. Et, juste après avoir marqué son but, il pouvait brandir son poing.
Il venait d’avoir le dernier mot, ou plutôt venait d’écrire les premiers mots d’une histoire qui s’annonce belle…
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 13 Aoû 2017 - 1:30

Quelques mots supplémentaires : Gauclin absent pour mariage.. un bon Jaf avec du foot plein les jambes Genghini moins performant que d'habitude mais je me fais pas de soucis pour lui, une 2 è m-t plutôt difficile pour les verts bref un groupe qui se cherche encore !!  Les buts pour Villefranche pas mal du tout encore que pour le but pour l'égalisation notre gardien n'avait aucune raison de sortir, mais alors aucune vu que 2 défenseurs marquaient le joueur adverse. Quant au 1er but schilickois un vrai bijou de la construction à la finition Bravo. Magnifique !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Lun 14 Aoû 2017 - 7:58

La bonne habitude d’Antoine
Pas titularisé par Stéphane Crucet face à Villefranche, mais entré sur la pelouse après seulement onze minutes de jeu, Antoine Metzler a fini par être décisif en marquant en toute fin de match. Le défenseur savoure simplement.
Depuis plus de trois saisons, il avait pris l’habitude de ne jamais commencer un match comme remplaçant. D’ailleurs, lors des rencontres de préparation de son équipe, il partageait le rôle de défenseur central avec Abdoulaye Cissé.
« Je ne me trouvais pourtant pas bon. Depuis la reprise de l’entraînement, je ne suis pas pleinement à mon affaire. Ni physiquement, ni mentalement », raconte Antoine Metzler, avant de préciser les choses.

« On se sent bien en ayant l’impression d’offrir la victoire à son club »

« Début juillet, j’ai su que je n’étais pas admis comme professeur de sport stagiaire. Il me manquait trois points, 219 au lieu de 222 pour le dernier reçu. Je n’avais pas trop l’esprit au foot, j’ai repris avec moins d’entrain que d’habitude, moins d’impatience. Cet échec me trotte encore parfois dans la tête, de manière lancinante. »
Lors de la mise en place tactique de vendredi soir, il a également vite compris qu’il débuterait la rencontre de Villefranche comme spectateur de ses coéquipiers, depuis le banc de touche.
« Forcément, tu le prends plutôt mal. Et ça me semble normal. Mais tu acceptes aussi vite les choses, puisque tu ne te trouves pas bon toi-même », raconte le défenseur central de tout juste 24 ans, le plus ancien de l’effectif malgré son jeune âge.
Alors, samedi face à Villefranche, il a rongé son frein et attendu son heure. Pas trop longtemps finalement, Vincent Decker se blessant malheureusement après seulement onze minutes de jeu.
« Le coach m’a demandé si je me sentais de défendre sur le côté droit. J’ai répondu oui. Sur le banc, j’étais le seul à pouvoir me débrouiller à ce poste. Je l’avais occupé pendant une saison il y a quelques années. »
Après un échauffement des plus sommaires, « quelques pas chassés et des talons-fesses », il a découvert le National 2 face au remuant Ali Mmadi.
« Ça allait assez vite, ça a accéléré mon échauffement. Ce n’est pas évident de revenir à ce poste. Il est différent de celui de défenseur central où tu joues plus sur le placement, l’anticipation. Là, c’est plus direct, c’est du “un contre un” constamment. »

« J’étais au bon endroit »

Lui qui aime à réfléchir a dû s’adapter, plutôt bien à nôtre goût même si sa production défensive le laisse perplexe.
« Ce n’était pas très bon à mes yeux », se juge Antoine Metzler plutôt sévèrement, qui a toutefois apprécié les mots d’encouragement de Benjamin Genghini et de son capitaine Ali Mathlouthi. « Ils m’ont répété de ne pas baisser les bras. »
Et puis, il y a eu ce corner tiré par Ludovic Saline après 89 minutes de jeu alors que le tableau d’affichage indiquait deux partout. « Tous les joueurs de tête, quatre au total, sont montés. On s’est tous dit qu’il y avait peut-être un bon coup à jouer. »
Et comme le 22 août 2015 (à Metz), tout comme le 21 août 2016 (Nancy), Antoine Metzler a marqué lors de la première journée de championnat, mais en donnant la victoire au SC Schiltigheim cette fois.
« Le ballon m’est tombé dessus, dit avec humilité le Stillois, passé par l’AS Mutzig avant de venir à Schiltigheim ses quinze ans fêtés. J’étais au bon endroit pour le reprendre du pied droit, l’autre ne me servant pas à grand-chose. On ressent beaucoup de joie, on se sent bien en ayant l’impression d’offrir la victoire à son club. »
Et lui a pu passer un dimanche agréable avec Louise, sa compagne. « Même si je suis plutôt casanier, je ne suis pas contre une promenade. »
Une promenade qui l’a peut-être aidé à chasser les nuages qui encombrent sa tête, tout comme ce but finalement tombé du ciel…
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 19 Aoû 2017 - 11:19

Mauvaise journée : Sporting - Lyon2  0-2

Je suis parti 5 min avant la fin je pense que le résultat n'a pas bougé. Il faudra produire autre chose les prochains temps sinon çà va être chaud. Il reste dans cette équipe quelques joueurs qui n'avaient déjà pas le niveau du CFA 2 alors je vous dis pas en N2 ! En première période les lyonnais étaient prenable mais trop de déchets chez nous. Seul bémol alors que score était de 0-1 l'arbitre a omis de siffler un pénalty aussi flagrant que le nez au milieu du visage. Peut être que... mais Lyon était plus fort que nous.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 19 Aoû 2017 - 11:25

Résultat topic National 2.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 19 Aoû 2017 - 11:34

J'ai pu saluer Cris et Greg Coupet. Simples et sympa les gars !  bien
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 19 Aoû 2017 - 11:37

Schiltigheim 0 - 3 Lyon
 20' Geubbels
 78' Geubbels
 90' Geubbels

affraid
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 19 Aoû 2017 - 11:41

Ils ne sont qu'à la deuxième journée et le championnat et encore long.
.
manou54
Joueur de national
avatar Masculin Nombre de messages : 3509
Age : 62
Localisation : Lunéville
Date d'inscription : 09/08/2009
Humeur : en colère


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 19 Aoû 2017 - 11:49

Pas étonnant du triplé de Geubbels. Malgré son nom à coucher dehors, c'est un jeune joueur encore plus fort que Fékhir ou Guezzal ! Dans 2 ou 3 ans, tout le monde le connaîtra, celui-là. Comment ils font à Lyon, pour produire autant de bons attaquants. C'est lui que le Racing aurait dû se faire prêter !
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 19 Aoû 2017 - 11:56

Le premier but est but de roublard. Coup franc joué vite avant le coup de sifflet de l'arbitre devant une défense verte spectatrice absente .. !! Heureusement Gauclin qui nous a sauvé la mise à plusieurs reprises. Excellent !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 19 Aoû 2017 - 21:37

SC Schiltigheim 0

Lyon II 3

Mi-temps : 0-1. – Stade de l’Aar, 550 spectateurs. Arbitre : M. Bollengier, assisté de MM. Soligo et Fuchs.
Les buts : Geubbels (21e , 80e , 89e ).
Les avertissements : Cissé (50e ), Genghini (51e ), Chakrouni (87e ) à Schiltigheim; Ngwabije (17e ) à Lyon II.
SC SCHILTIGHEIM : Gauclin (cap.) - Metzler, Cissé, Runtz, Fanchone - Delion (Chakrouni, 45e +1) - Blaudet (Boukalada, 65e ), Genghini, Rakotoharisoa, Bekoé - Mathlouthi (Saline, 22e ). Entraîneur : Stéphane Crucet.
OLYMPIQUE LYONNAIS II : Grange - Kalugu, Ngwabije, Mboumbouni, Nouvel - Owusu (cap.) - Delcastillo, Martins Pereira (Caqueret, 69e ), Martelat, Geubbels (Bahlouli, 90e +1) - Gouiri (Cognat, 78e ). Entraîneur :  Cris.
.
Démonstration d’école
Une semaine après des débuts réussis face à Villefranche (3-2), les Schilikois ont subi la vitesse des Lyonnais et la classe d’un de leurs gamins, Willem Geubbels.
« On ne pourra pas se permettre une minute d’à peu près », avait prévenu Stéphane Crucet. Le coach schilikois avait même vu trop large, une seconde d’inattention ayant suffi aux Lyonnais pour faire la différence.
Après cette faute de Genghini sur Martelat à 25 mètres du but schilikois, suivie de quelques secondes de contestation forcément vaines, Nouvel en a profité pour vite jouer le coup et décaler Geubbels. Le prodige lyonnais, qui venait de fêter ses… 16 ans le 16 août, ouvre trop facilement le score (0-1, 21e ). Une action et un but dignes de vieux briscards !
« Il n’y a pas de regret, dira après le match l’entraîneur bas-rhinois. Tu as joué vingt minutes et puis c’était fini. On a regardé travailler les Lyonnais. On savait que les affronter allait être très difficile. Alors, quand tu leur donnes un but, ça devient franchement impossible. »
Le plus rageant, effectivement, est que ses joueurs avaient réalisé une bonne entame. Mis au supplice même un Ngwabije très fébrile quand, par exemple, il avait été tout près de tromper son propre gardien sur une tête lobée inappropriée (6e ). Et puis le ballon, sur ce coup franc de Bekoe, avait caressé la transversale (11e ).

Malgré Gauclin...

Après avoir encaissé ce but, les Schilikois manqueront d’explosivité, ne seront dangereux que sur ce coup franc de Fanchone qui léchera la lucarne gauche (32e ), mais subiront chaque accélération lyonnaise.
Et Gauclin, incontestablement le meilleur de son équipe hier, évitera une plus mauvaise soirée. Il sauvera le coup devant Gouiri (23e ), Nouvel (62e ), Martins Pereira (64e ) ou Geubbels, aidé cette fois par Cissé sur la reprise de Martelat (71e ).
Mais le gardien schilikois ne pourra rien quand Geubbels, après avoir fixé Runtz, l’ajustera calmement à l’entrée de la surface (0-2, 80e ), puis quand le même joueur (lancé par Delcastillo) le trompera d’un tir aussi croisé que précis (0-3, 89e ).
De quoi faire sourire Cris, satisfait « de l’état d’esprit et du côté compétiteur » de ses joueurs, de quoi faire grimacer Stéphane Crucet sur l’autre banc. L’école lyonnaise n’a pas raté sa rentrée…
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 20 Aoû 2017 - 0:56

Marco, t'as vu la photo dans les DNA, le gars aux lunettes noires c'est moi ! Je viens tout juste de le remarquer !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 20 Aoû 2017 - 2:29

Marius a écrit:
Marco, t'as vu la photo dans les DNA, le gars aux lunettes noires c'est moi ! Je viens tout juste de le remarquer !

Oui j'avais vu la personne, mais si tu connais pas tu ne fait pas trop attention, tu ressembles à un ami (qui n'est plus parmi nous)d'Illkirch.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 26 Aoû 2017 - 12:11

On rate le pénalty alors que la victoire nous tendait les bras !!Pfffffff Grrrr
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 26 Aoû 2017 - 21:58

Annecy 2

SC Schiltigheim 2

Mi-temps : 1-2. – Parc des Sports, 938 spectateurs. Arbitre : M. Bouzalmat.
Les buts : Jacob (44e ), Guillaud (75e ) pour Annecy ; Metzler (22e ), Blaudet (45e ) pour le SC Schiltigheim.
Les avertissements : Odru (30e ), Garby (81e ), Barbosa (86e ) à Annecy ; Cissé (79e ) à Schiltigheim
Expulsion : Garby (89e ) à Annecy.
ANNECY : Perez – Perracino, Goncalves (cap), Calvet, Varsovie – Poulain (Guillaud, 46e ), Odru, Betsch (Garby, 70e ) – Jacob, Julliard (Méguirèche, 60e ), Barbosa. Entraîneur : Helder Esteves.
SC SCHILTIGHEIM : Schneider – Decker (Runtz, 37e ), Cisse, Metzler, Fanchone (cap) – Dreyer, Blaudet (Ieraci, 60e ), Rakotoharisoa – Nellec, Bekoe (Krasso, 49e ), Boukalada. Entraîneur : Stéphane Crucet.
.
National 2 - 3e journée
Schiltigheim rate la bonne affaire
C’est sous une chaleur plus qu’estivale que se déroulait ce troisième match de la saison, le deuxième à domicile pour le FC Annecy qui recevait le SC Schiltigheim.
Dès le coup d’envoi, les visiteurs montrent leurs intentions, le long centre de Decker trouvant Boukalada qui ne peut contrôler dans la surface (2e ). Mais, petit à petit, les Haut-Savoyards, malgré quelques hésitations défensives, prennent le contrôle du jeu face à une équipe de Schiltigheim très regroupée.

Metzler ouvre le score

Multipliant les approximations techniques, les deux formations ont du mal à passionner les observateurs. Il faut attendre un corner tiré par Bekoe pour voir Metzler reprendre victorieusement de la tête et ouvrir le score (0-1, 22e ), juste avant une pause fraîcheur proposée par l’arbitre.
L’équipe annécienne a beau avoir le monopole du ballon, elle a du mal à aller jusqu’au bout. Cependant, à quelques minutes de la pause, Poulain, parti à la limite du hors-jeu, donne un “caviar” à Jacob qui égalise (1-1, 44e ). Mais les supporters annéciens ne peuvent se réjouir trop longtemps car, sur le coup d’envoi, Blaudet profite d’une énorme bévue de la défense pour redonner l’avantage aux Alsaciens (1-2, 45e ).
Sans doute “recadrés” au vestiaire par leur coach, Helder Esteves, les locaux semblent entamer la seconde période avec un peu plus de conviction, mais ce sont les Schilikois qui se montrent les plus dangereux en contre par Krasso (50e ) et Blaudet (53e ).
L’Annécien Méguirèche, dès son entrée en jeu, se met en évidence, car après avoir été crocheté par le gardien, il se relevait pour tirer sur la transversale, le ballon rebondissant tout près de la ligne de but (65e ).
Jouant le contre à merveille, Schiltigheim se montre encore une fois dangereux par Nellec qui manque toutefois son dernier geste (71e ).
De son côté, Annecy manque de justesse et d’inspiration pour inquiéter vraiment Schneider, le portier alsacien. C’est le moment que choisit Barbosa, sur coup de pied arrêté, pour déposer le ballon sur la tête de Guillaud au deuxième poteau qui égalise en pleine course (2-2, 75e ).

Fanchone rate un penalty

Un résultat qui tient du miracle pour Annecy, qui conserve ce nul grâce à l’arrêt de son gardien Perez qui détourne un penalty tiré par Fanchone (82e ).
« On ne peut pas parler de regrets éternels lorsque l’on vient décrocher un nul à Annecy qui est un prétendant à la montée, dira Stéphane Crucet, le coach schilikois. Par contre, sur la physionomie du match, c’est autre chose. On offre les deux buts à l’adversaire et, surtout, on a pléthore d’occasions immanquables. Quand on vous donne les points il faut les prendre. Sinon la prestation est satisfaisante. »
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 2 Sep 2017 - 11:34

Victoire à l'arrache 1-0
Que ce fut dur une nouvelle fois, mais la victoire est au bout. St Priest réduit à 10 sur sortie sur blessure a durci son jeu ce qui a valu un 2è jaune traduit en rouge et complètement  perdu les pédales et les nerfs après cette expulsion méritée. Ce même num 4 aurait déjà pu/dû voir rouge bien avant. Bravo à l'arbitre du centre qui était très bon, on redemande des directeurs de jeu comme ce Monsieur aujourd'hui. Bravo à lui et ses assistants !  

Et  :bravo:Schiliiiiick
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 2 Sep 2017 - 21:34

SC Schiltigheim 1

Saint-Priest 0

Mi-temps : 0-0. – Stade de l’Aar, 350 spectateurs. Arbitre : M. Caron.
Le but : Metzler (81e ).
Les avertissements : Chaabi (24e , 86e ), Abaraoui (65e ) à Saint-Priest.
Expulsion : Chaabi (86e ) à Saint-Priest.
SC SCHILTIGHEIM : Schneider – Fanchone, Metzler, Cissé, Nellec – Blaudet (Krasso, 63e ), Dreyer, Rakotoharisoa, Bekoé (Meyer, 77e ) – Mathlouthi, Boukalada. Entraîneur : Stéphane Crucet.
SAINT-PRIEST : Martin – Fourtier, Chaabi, Koffi – Varsovie (Baty, 74e ), Mathieu – Boukaka, Goncalves, Borodine – Valente (Bendaoud, 61e ), Abarouia (Gbaguidi, 70e ). Entraîneur : Robert Mouangué.
.
Metzler y prend goût
Comme face à Villefranche (3-2), comme à Annecy (2-2), Antoine Metzler a marqué et été décisif. Et le Sporting a renoué avec le succès.
Puisqu’il fallait marquer, Antoine Metzler, défenseur central par passion, est monté. Et après ce centre-cadeau de Krasso, il a mis un petit bout de sa tête pour dévier la trajectoire du ballon. Martin en est enfin resté coi (1-0, 81e ).
Cela dit, malgré une entame de partie plutôt bien négociée, le ballon percutant la barre transversale sur ce tir du remuant Boukalada (3e ), les affaires vont aller ronronnant.
Ce sont même les San-Priods, pas malhabiles, qui montrent bientôt le bout de leurs crampons. Après ce raid d’Abaraoui, Goncalves tente sa chance depuis l’entrée de la surface. Schneider ne souffre pas trop sur sa frappe écrasée (30e ), comme il capte sans problème ce coup de tête de Chaabi (32e ).
Après quarante-cinq minutes pas follement emballantes, la suite est d’abord de même ton, puis s’accélère.
Si Boukaka aurait pu mieux profiter d’une petite bafouille de Schneider (47e ), les Schilikois poussent enfin.
Une acrobatie de Mathlouthi, qui semble retrouver sa forme, aurait sûrement mérité de toucher au but (54e ). Puis, sur ce coup de tête de Bekoé, après cette remise du même Mathlouthi, le ballon file au ras du poteau gauche de Martin (57e ).
Le jeu de Schiltigheim se fluidifie, s’appuie plus sur les flancs. Enfin!

Une dernière frayeur

Et sans trop briller toutefois, alors que Baty, tout juste entré en jeu, est obligé de laisser ses coéquipiers finir la partie à dix sur une blessure (78e ), les Bas-Rhinois vont se montrer décisifs par l’intermédiaire de Metzler. Son troisième but de la saison est synonyme de succès, comme face à Villefranche.
Quant à Fanchone, après ce corner frappé par un Dreyer plutôt très utile, il place une volée incroyable. Mais Martin détourne le ballon on ne sait encore trop comment (85e ).
Face à une équipe de Saint-Priest, désormais réduite à neuf éléments après l’expulsion de Chaabi (86e ), les Schilikois ne feront pas l’impasse sur une dernière grosse frayeur.
Heureusement, le mur de joueurs dressé par Schneider ne se fissurera pas et repoussera le dernier coup franc de Bendaoud (90e +5).
Même s’il a encore quelque peine à séduire, ce Sporting-là prend des points, file à l’essentiel. Trois points, c’est tout…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Jeu 7 Sep 2017 - 21:58

Le dernier souhait d’Ali
Il donne parfois l’impression d’être dilettante, l’attaquant schilikois affirme être resté le compétiteur qui lui a permis d’être joueur professionnel durant huit saisons. À 30 ans, Ali Mathlouthi a encore faim.
Il alterne sourire enjôleur et regard clos quand on le dévisage, comme il souffle le chaud et le froid sur une pelouse. Sans jamais vraiment savoir sur quel pied danser avec lui.
Parfois râleur jusqu’à l’entendre depuis la tribune, il répond amusé « que tout le monde parle et râle en L1, mais que le bruit du public couvre tout ».
Pour simplifier les choses, on avancera sans certitude toutefois qu’Ali Mathlouthi est quelqu’un de différent, « peut-être un peu bipolaire », comme sa voix et son regard le plaident.

« Mon souhait était de mener une vie tranquille, aller au bureau au chaud, devant un écran »

« Même si je m’exprime parfois maladroitement, je dis toujours ce que je pense. Et plus tu vas haut dans ce milieu, moins c’est bien perçu », souffle donc notre homme, qui affirme s’être « assagi avec les années qui filent », et avoir retenu certains enseignements.
« Les coups durs de la vie t’enseignent des choses, te permettent de relativiser ce qui se passe sur un terrain de foot. Puis, tu deviens moins égoïste. Quand tu es gamin, tu t’intéresses à tes statistiques. Aujourd’hui, je veux réussir collectivement, dit-il avant de laisser partir un petit rire. Bon, j’aime toujours marquer, mais je vois plus le but comme le point final d’une belle action que comme un exploit individuel. »
Surtout, il aime passer du temps avec sa fille Elya, « se promener tranquillement, goûter des plaisirs très simples, le temps des virées étant révolu », poursuit ce fan de FIFA17 jusqu’à parfois figurer dans le Top 100 mondial.
Tout doucement, Ali Mathlouthi raconte son parcours, passe vite sur ses premiers mois à Saint-Denis. Il parle surtout du déménagement à École-Valentin, tout près de Besançon, un petit village dont le nom aide finalement à bien grandir.
« C’est là que j’ai commencé le foot, mais aussi le judo. Mes parents, Azouz et Radia, voulaient m’occuper pour éviter que je traîne. Je suis même devenu ceinture marron, champion de Franche-Comté à treize ans. »
Comme ce sport « ne passait pas trop à la télé », et ne se devinant pas de « destin à la Teddy Riner », le ballon restera son seul objet de convoitise, à tenter d’imiter Thierry Henry plutôt. « Je prenais plus de plaisir qu’au judo, un monde de souffrance, même si j’ai appris beaucoup de cette école de la vie comme on dit. »
Il parle de son bonheur d’habiter ensuite Planoise, un quartier bisontin, de fréquenter aussi le BRC, le club de cette cité où Victor Hugo a arrondi ses premières lettres.
« Je ne pensais pas devenir footballeur professionnel, j’espérais plutôt travailler dans une banque. J’aimais bien ce projet, mener une vie tranquille, aller au bureau au chaud, devant un écran », sourit Ali Mathlouthi.
Un match de Coupe Gambardella changera la donne, la moquette molletonnée vite changée en une pelouse bien herbeuse. « On avait perdu 2-3 contre le Racing, mais j’avais marqué les deux buts de Besançon. Les dirigeants strasbourgeois m’ont demandé de venir faire un essai. »
Un an plus tard, il remportera la Coupe de France des jeunes (2006), quelques mois plus loin, il couchera sa griffe sur son premier contrat professionnel. Disputera contre l’OM ses premières minutes de L1, « tout près d’offrir un but à Kevin Gameiro » ce 4 août 2007.
Il y aura ensuite des prêts (Châteauroux, Ferrol), participant à la montée d’Arles-Avignon en L1 avec un but capital contre Nantes dans le temps additionnel, avec des hauts et des bas, comme cet exil aussi choisi que malheureux au Club Africain. Préférera le RC Lens de Jean-Louis Garcia à Guingamp.
« Sûrement un mauvais choix. Mais ça, tu ne le sais qu’après. À part peut-être Zidane, tout le monde peut nourrir des regrets quant à sa carrière. Mon bonheur, c’est de pouvoir me regarder droit dans une glace. J’ai peut-être commis des bêtises, mais je n’ai jamais triché, toujours dit ce que je pensais, quitte même à payer pour les autres parfois. »

« Croiser simplement les regards de ceux qui m’avaient condamné »

Lui ne veut finalement retenir que le bon de ses expériences et des noms, virevoltant de Claude Fichaux à François Keller, « deux belles personnes », sans oublier Michel Estevan, Jean-Pierre Papin, « qui m’a lancé », et même Jean-Marc Furlan.
« Même s’il ne me faisait pas confiance, tactiquement j’ai beaucoup appris et retenu de lui. Franchement très fort. Ça m’a endurci le caractère. »
Dans son parcours, il s’habillera des maillots de Mulhouse et de Fréjus, avant de se vêtir à Schiltigheim, « pour satisfaire mes dernières ambitions, et nourrir le projet d’un club ».
La saison passée, malgré sept buts au compteur, avait laissé un goût d’inachevé. La faute à une répétition de (petites) blessures musculaires. Depuis, il court après sa forme, semblant retrouver partiellement son explosivité face à Saint-Priest. Il n’a plus marqué depuis près de six mois, rêve donc de faire à nouveau trembler les filets « pour retrouver le National et y croiser simplement les regards de ceux qui m’avaient condamné ».
Un dernier souhait, presque une dernière prière. Et espérer que « c’est écrit », puisqu’il dit que tout le serait.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 9 Sep 2017 - 21:42

Saint-Louis/N. 2

SC Schiltigheim 2

Mi-temps 0-1. – Stade de la Frontière. Temps frais et humide. Pelouse moyenne. Arbitre : M. Lucas, assisté de MM. Leroy et Soligo. 250 spectateurs.
Les buts : Célestine (67e ), Jennane (90e +3) pour Saint-Louis ; Krasso (5e ), Mathlouthi (88e ) pour Schiltigheim.
Avertissement : Jennane (51e ) à Saint-Louis.
SAINT-LOUIS : Idir – Gisselbrecht, Behlow, Diamoo Sengele, Sartori – Kalenga, Yebra (Dasylva 90e +1) – Bidouzo, Jennane (cap), Holtz (Célestine 46e ) – Camara. Ent : Rychen.
SCHILTIGHEIM : Schneider – Nellec, Cisse, Metzler, Fanchone – Dreyer (Ieraci 71e ), Boukalada (Genghini 63e), Rakotoharisoa, Krasso – Mathlouthi (cap), Bekoe (puis Runtz 90e ). Ent : Crucet.
.

National 2 : Saint-Louis/Neuweg – Schiltigheim (2-2)

St-Louis s’en sort bien
St-Louis/Neuweg est parvenu à préserver son invincibilité en National 2 en revenant au score au bout des arrêts de jeu sur un coup franc de Sofiane Jennane. Pourtant, Schiltigheim avait eu les cartes en main pour assurer les trois points.
« Comme des enfants !  On joue comme des enfants. On donne le match, alors qu’on n’est même pas mis en danger. On doit l’avoir plié en première mi-temps, au plus tard à la 50e. C’est une catastrophe. On n’est pas mature. Mais je n’ai jamais vu un joueur mettre les mains de cette façon ».
Stéphane Crucet, l’entraîneur schilikois, était remonté comme une pendule dans les vestiaires du stade de la Frontière, après avoir vu son équipe se faire rejoindre au score dans les derniers instants des arrêts de jeu.
À ce moment-là, les trois points semblent assurés aux Bas-Rhinois, qui ont eu le bonheur de marquer à la 88e par Ali Mathlouthi. Les Ludoviciens se ruent alors vers l’avant et Abdoulaye Cisse, inexplicablement, repousse le ballon des mains à une vingtaine de mètres dans l’axe. « Il a mis les deux mains, comme s’il jouait au basket, fulmine son entraîneur. Je n’ai jamais vu ça, jamais ». Sofiane Jennane ne se fait pas prier et égalise d’une belle frappe qui contourne le mur (90e +3).

« Le frein à main en première période »

Les Ludoviciens reviennent alors de très loin. Car ils se sont mis en difficulté d’entrée, en accumulant trois erreurs sur la même action, permettant à Krasso de reprendre un ballon repoussé par Idir suite à un centre de Nellec (5e ). Dès lors, les Schilikois, très agressifs avec un pressing éreintant, ont largement dominé la première période, sans parvenir à faire le break face à la meilleure défense du championnat. « Nous avons évolué avec le frein à main durant le premier acte, constate Vincent Rychen, le technicien frontalier. Il y avait beaucoup de déchet technique. J’ai demandé à la pause aux joueurs de se lâcher, ils n’avaient rien à perdre ».
Au retour des vestiaires, ce sont pourtant les Schilikois qui auraient pu (dû ?) porter l’estocade, mais Bekoe, lancé dans les six mètres par Krasso, trouvait le moyen de catapulter le ballon sur la transversale (51e).
Mais petit à petit, les Bas-Rhinois reculaient, à la recherche d’un second souffle. Cette fois, les locaux mettaient à leur tour le pied sur le ballon et Schneider réussissait un arrêt prodigieux sur une reprise acrobatique de Célestine (67e ). Mais le combat avait changé d’âme. Dans la foulée, le même Célestine obtenait l’égalisation en reprenant de la poitrine un centre au cordeau de Bidouzo (67e ).
Les occasions restant rares et on s’acheminait vers ce match nul quand les Schilikois reprenaient l’avantage par Mathlouthi, sur une action litigieuse. Diampo Sengele tergiversait devant ses 16m avant d’être pris en défaut.

« La faute est incontestable »

« En fait, Bekoe, qui me pressait, m’a poussé et pris la cheville, explique le défenseur. Pour moi, la faute est incontestable. Et Mathlouthi est hors-jeu, puisque c’est Bekoe qui lui glisse le ballon. Ce n’est pas moi qui mets le ballon en retrait ».
Toujours est-il que ce but a été validé, mais les Ludoviciens ont trouvé les ressources morales pour revenir au score. « Je suis content, parce qu’on est revenu deux fois au score, se satisfait Vincent Rychen. C’est la preuve du bel état d’esprit qui règne dans le groupe. Personne n’en a voulu au fautif sur le second but adverse et la solidarité s’est exprimée sur cette deuxième égalisation ».
Au vu de ce derby haletant sur la fin, les deux équipes peuvent être sereines pour la suite de la saison.
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 10 Sep 2017 - 1:59

Rageant !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 10 Sep 2017 - 5:49

Je ne pense pas que Schiltigheim veut jouer pour la première place, mais terminer le championnat à une place honorable, et ça c'est à leur porté, encore une fois ils ne sont qu'a la cinquième journée.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 10 Sep 2017 - 8:19

Il est exclu de jouer les premières places mais on joue trop à se faire peur et on se fait remonter dans les derniers instants de la rencontre. Savoir gérer son avantage voilà ce qui manque encore.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 10 Sep 2017 - 10:30

Ça viendra, patience, patience tout prend un peu de temps , mais ça viendra où ils vont gérer ce genre de situation.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 16 Sep 2017 - 21:36

SC SCHILTIGHEIM 1

ÉPINAL 1

Mi-temps : 1-1. – Stade de l’Aar, 200 spectateurs. Arbitre : M. Korbas.
Les buts : Bekoé (40e ) pour le SC Schiltigheim; Meyer (23e ) pour Épinal.
Les avertissements : Decker (13e ), Fanchone (66e ) à Schiltigheim; Tango (45e ), Meyer (90e +3) à Épinal.
SC SCHILTIGHEIM : Schneider – Decker, Metzler, Cissé, Fanchone – Dreyer (Ieraci, 77e ) – Bekoé (Boukalada, 70e ), Rakotoharisoa, Nellec (Genghini, 67e ) – Krasso, Mathlouthi. Entraîneur : Stéphane Crucet.
ÉPINAL : Robin – Mazzei, Meyer, Cestor, Shiashia – Tango (Bai, 70e ) – Labhiri, Kodjia, Madihi, Haguy (Groune, 87e ) – Konte (Segbe, 59e ). Entraîneur : Xavier Collin.
.
National 2 - 6e journée :

  Un goût d’inachevé
Après une rencontre de bonne facture où chaque équipe a eu ses chances, le partage des points paraît équitable, même si Épinal a eu la balle de match.
Les matches se suivent et tendent à vouloir se ressembler pour les Schilikois. « On ne s’investit pas assez sur certaines actions, on joue mal des supériorités numériques », regrette ainsi Stéphane Crucet.
Il fait ainsi allusion à quelques occasions de grand magasin, comme lorsque Mathlouthi vient se frotter seul à Robin, le gardien spinalien détournant sa frappe (4e ). Ou comme, lancé par le même Mathlouthi, Krasso file seul au but, mais fait preuve de… nonchalance devant Robin, le ballon filant paresseusement à côté du poteau gauche (72e ).
« Mais on peut également s’estimer heureux de la maladresse de Segbe quelques minutes plus tard », reprend le coach schilikois.
Tout juste entré en jeu, Segbe se
montre d’abord plus énergique que l’attaquant schilikois pour semer et enrhumer Metzler et Cissé, sa frappe percutant l’extérieur du poteau gauche (74e ).
Et sur ce contre vite mené, il est servi, idéalement pense-t-on, par Bai, mais il se montre imprécis cette fois (87e ).

L’égalisation somptueuse de Bekoé

Tout ca pour dire qu’on ne s’est pas ennuyé au stade de l’Aar, que le bon goût (de jouer) était présent des deux côtés.
Alors, si Mathlouthi avait été le premier à se montrer à la fenêtre, on va ensuite voir les Spinaliens répondre.
Sur leur côté respectif, Labhiri et Haguy donnent le tournis à leurs latéraux. Le premier, décalé par Madihi, manque de peu le cadre (6e ). Quant à Kodjia, son centre est tout près d’être repris par Konte (10e ). Puis, sur ce centre de Haguy, Tango reprend le ballon de la tête, mais Schneider, au prix d’une sacrée détente, détourne du bout des doigts en corner.
Sur celui-ci, frappé par Kodjia, le gardien schilikois ne pourra rien sur ce nouveau coup de tête décroisé de Meyer (0-1, 23e ). Huit tours de trotteuse plus tard, on est même tout près du 0-2, mais Decker se jette devant Haguy sur ce centre tendu de Mazzei (31e ).
Pas franchement à l’aise, les Schilikois ne seront pas malheureux d’égaliser. Sur ce coup franc frappé par Dreyer, Mathlouthi remet plus ou moins volontairement (plutôt moins d’ailleurs) la balle à Bekoé. Ce dernier l’enveloppe si parfaitement que Robin en reste presque comme collé sur place (1-1, 40e ).
Mais le gardien vosgien sera précieux quand, sur ce coup franc à la fois lointain, excentré et puissant, il détourne le ballon frappé par le même Bekoé sur la transversale (49e ). Puis il verra avec sérénité passer au-dessus de sa cage ce ballon repris acrobatiquement par Mathlouthi (56e ).
La suite, vous la connaissez. Elle laissera un goût d’inachevé à Stéphane Crucet. Comme un peu trop souvent…
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 17 Sep 2017 - 1:37

On perd trop de points depuis le début !  Dur apprentissage !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 24 Sep 2017 - 21:27

Hindisheim 0

SC Schiltigheim 2

Mi-temps : 0-1. – Stade de l’Andlau, 200 spectateurs dont 127 payants. Arbitre : M. El Hamzaoui assisté de MM. Petton et Antoni.
Les buts : Brière (14e , csc), Boukalada (68e ).
L’avertissement : Delion (22e ) à Schiltigheim.
HINDISHEIM : Mutschler - Nitka, Hamm, Hess, Goncalves, Will - Foessel (Husser, 83e ), Schmitt, Brière (Bruckert, 68e ), Roos - Tetaj (Sprauel, 54e ). Entraîneur : Serge Grussi.
SC SCHILTIGHEIM : Schneider - Decker, Delion (Cissé, 73e ), Runtz, Nellec - Meyer, Ieraci, Fanchone (Bellahcene, 70e ), Boukalada (Rakotoharisoa, 76e ) - Bekoe, Genghini. Entraîneur : Stéphane Crucet.
.

Coupe de france - 4e tour :

le SC Schiltigheim a souffert à Hindisheim

Coups du sort
Pour son entrée en lice, le SC Schiltigheim espérait un dimanche paisible à Hindisheim. Les joueurs de Serge Grussi ont pensé différemment.
Ambiance champêtre à Hindisheim où le public se partageait entre le football et l’exposition “Fruits et Légumes” organisée par l’association arboricole locale (jumelée à Limersheim) au… club-house.
Cela dit, ceux qui avaient préféré le ballon aux potirons auront aussi eu raison. Et découvert une pimpante équipe de Hindisheim, qui accumule pourtant les revers en R3.
Pour tout dire, après 45 minutes de jeu, à la pause donc, le Schilikois le plus en vue avait été Schneider.
Le gardien s’était d’abord bien couché sur ce tir de Tetaj (3e ), s’envolant avec élégance sur ce centre tir de Foessel (13e ). Ensuite, il semble qu’il repousse du bout de ses doigts sur sa transversale cette frappe du même joueur (24e ).

Transversale d’un côté, épaule de l’autre

Quant aux Schilikois, qui ont beaucoup tourné en rond, ils trouvent le moyen d’ouvrir le score sans avoir été dangereux. Sur ce ballon de Decker, la tête de Runtz est repoussée par la tête de Roos sur… l’épaule de Brière (0-1, 14e ). « On prend deux buts sur deux coups du sort, mais je suis fier de mes coéquipiers pour l’opposition que nous avons proposée », racontera Julien Schmitt, le capitaine de l’USH.
La frappe de Bekoé sera ensuite détournée en corner (31e ), un corner sur lequel Delion place son coup de tête sur le poteau droit. Quant à Runtz, il tombe sur un Mutschler très attentif sur sa tentative (45e ).
La deuxième période sera du même tonneau, Schiltigheim a le ballon, mais manque singulièrement de justesse. Hindisheim profite de la moindre miette pour aller jusqu’au bout de ses offensives.
Deux fois, Tetaj rate de peu de conclure l’affaire, mais Schneider est intraitable (53e , 54e ). Les joueurs de N2 haussent toutefois le ton, sans régler la mire. Genghini se fait contrer (60e ), puis ne cadre pas, le ballon percutant bruyamment la transversale (61e ).
Puis les Schilikois souffleront d’aise à peine plus tard quand Boukalada, servi par Fanchone, s’y prend à deux fois pour faire plier Mutschler (0-2, 66e ).
La suite de la rencontre sera anecdotique, mais Serge Grussi a aimé l’ensemble.
« Je pense que nous avons donné une belle image de notre club, dit ainsi l’entraîneur d’Hindisheim. Mes joueurs m’ont fait plaisir. Ils ont fait preuve de discipline. J’espère que ce match leur aura beaucoup appris, qu’il leur donnera confiance. »
Comme l’Amicale des arboriculteurs du coin, les footballeurs sont repartis avec une belle recette, les Schilikois leur cédant leur part. « C’était une vraie belle journée. » On adoptera la conclusion enjouée de Serge Grussi…
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 30 Sep 2017 - 10:59

Andrézieux 
 10' Kaye
 57' Chapuis
 82' Spano
3 - 0 Schiltigheim






Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13777
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 30 Sep 2017 - 10:59

Aïe aïe aïe !!
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33147
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 30 Sep 2017 - 21:44

Andrézieux – SC Schiltigheim (3-0)
Trop d’erreurs
Mi-temps : 1-0. Arbitre : M. Apruzzese.
Les buts :  Kaye (10e ), Chapuis (57e ), Spano (83e ).
Avertissements : Genevrier (35e ) à Andrézieux; Metzler (61e ), Cissé (72e ) à Schiltigheim.
ANDRÉZIEUX : Markut, Vacheron, Cabaton, Gonçalves, Amieux, Genevrier (Royet, 74e ), Robert, Chapuis, Kaye, Desmartin (Dupin, 85e ), Spano (Kamal, 85e ).
SCHILTIGHEIM : Gauclin, Decker, Metzler, Cissé, Fanchone, Rakotoharisoa, Dreyer, Bekoe, Nellec (Boukalada, 61e ), Genghini, Krasso.
.
Les erreurs individuelles  et collectives, ajoutées à la maladresse des attaquants, ont coûté cher à Schiltigheim. Pourtant, face à une équipe d’Andrézieux largement remaniée en raison des blessures et de la suspension de Reynaud, il y avait mieux à faire.
C’est d’ailleurs le Sporting qui pose le pied sur le ballon face au deuxième de la poule B de N2, qui se contente de procéder en contre. Le premier sera d’ailleurs le bon, puisque sur la première vraie occasion de la rencontre, l’ASF fait mouche.
Servi en profondeur à gauche, Spano lève la tête et centre à ras de terre. Chapuis manque le ballon, mais Kaye, seul derrière à l’affût, reprend du gauche et prend Gauclin à contre-pied pour l’ouverture du score (1-0, 10e ).
Pas de quoi freiner les bonnes intentions du Sporting, qui réagit vite. Après un bon une-deux entre Nellec et Genghini, le premier se retrouve seul face à Markut mais dévisse sa frappe (16e ).
Dominateurs territorialement, les Schilikois passent près de la correctionnelle lorsque Metzler repousse de la tête sur sa ligne la lourde frappe de Spano (24e ). Un dernier avertissement qui pique au vif le SCS. Plus tranchants, les Alsaciens vont buter sur Markut qui sort le coup franc de Bekoe (29e ), avant de remporter son face-à-face avec Nellec (30e ). Les occasions s’enchaînent, mais le déchet aussi, Genghini de la tête (33e ) et Nellec à l’entrée de la surface (39e ) ne cadrent pas.

Schiltigheim sombre en deuxième période

Malgré une volonté de jouer toujours aussi évidente, Schiltigheim sombre complètement lorsqu’après une récupération haute, Robert décale Chapuis. Le capitaine d’Andrézieux, lui, ne manque pas l’opportunité de doubler la mise seul face à Gauclin (2-0, 57e ). La rencontre bascule pour de bon en faveur des locaux qui continuent à développer leur jeu dans la verticalité. Les occasions se succèdent jusqu’au troisième et dernier but. Spano récupère le ballon à plus de 25 mètres avant d’envoyer une merveille de frappe enveloppée dans les filets (3-0, 83e ).
Les Schilikois concèdent leur deuxième défaite de la saison et restent huitièmes, mais le manque d’efficacité commence à irriter l’entraîneur Stéphane Crucet : « C’est le reflet de tous nos matches. On a pléthore d’occasions en première période, mais on ne les met jamais. Ce n’est plus un manque de réussite, mais de qualité offensive. L’élaboration est bonne, pas la finalité ».
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   

 

Sporting Club Schiltigheim (CFA2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-