Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sporting Club Schiltigheim (CFA2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 34390
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 30 Sep 2017 - 21:44

Andrézieux – SC Schiltigheim (3-0)
Trop d’erreurs
Mi-temps : 1-0. Arbitre : M. Apruzzese.
Les buts :  Kaye (10e ), Chapuis (57e ), Spano (83e ).
Avertissements : Genevrier (35e ) à Andrézieux; Metzler (61e ), Cissé (72e ) à Schiltigheim.
ANDRÉZIEUX : Markut, Vacheron, Cabaton, Gonçalves, Amieux, Genevrier (Royet, 74e ), Robert, Chapuis, Kaye, Desmartin (Dupin, 85e ), Spano (Kamal, 85e ).
SCHILTIGHEIM : Gauclin, Decker, Metzler, Cissé, Fanchone, Rakotoharisoa, Dreyer, Bekoe, Nellec (Boukalada, 61e ), Genghini, Krasso.
.
Les erreurs individuelles  et collectives, ajoutées à la maladresse des attaquants, ont coûté cher à Schiltigheim. Pourtant, face à une équipe d’Andrézieux largement remaniée en raison des blessures et de la suspension de Reynaud, il y avait mieux à faire.
C’est d’ailleurs le Sporting qui pose le pied sur le ballon face au deuxième de la poule B de N2, qui se contente de procéder en contre. Le premier sera d’ailleurs le bon, puisque sur la première vraie occasion de la rencontre, l’ASF fait mouche.
Servi en profondeur à gauche, Spano lève la tête et centre à ras de terre. Chapuis manque le ballon, mais Kaye, seul derrière à l’affût, reprend du gauche et prend Gauclin à contre-pied pour l’ouverture du score (1-0, 10e ).
Pas de quoi freiner les bonnes intentions du Sporting, qui réagit vite. Après un bon une-deux entre Nellec et Genghini, le premier se retrouve seul face à Markut mais dévisse sa frappe (16e ).
Dominateurs territorialement, les Schilikois passent près de la correctionnelle lorsque Metzler repousse de la tête sur sa ligne la lourde frappe de Spano (24e ). Un dernier avertissement qui pique au vif le SCS. Plus tranchants, les Alsaciens vont buter sur Markut qui sort le coup franc de Bekoe (29e ), avant de remporter son face-à-face avec Nellec (30e ). Les occasions s’enchaînent, mais le déchet aussi, Genghini de la tête (33e ) et Nellec à l’entrée de la surface (39e ) ne cadrent pas.

Schiltigheim sombre en deuxième période

Malgré une volonté de jouer toujours aussi évidente, Schiltigheim sombre complètement lorsqu’après une récupération haute, Robert décale Chapuis. Le capitaine d’Andrézieux, lui, ne manque pas l’opportunité de doubler la mise seul face à Gauclin (2-0, 57e ). La rencontre bascule pour de bon en faveur des locaux qui continuent à développer leur jeu dans la verticalité. Les occasions se succèdent jusqu’au troisième et dernier but. Spano récupère le ballon à plus de 25 mètres avant d’envoyer une merveille de frappe enveloppée dans les filets (3-0, 83e ).
Les Schilikois concèdent leur deuxième défaite de la saison et restent huitièmes, mais le manque d’efficacité commence à irriter l’entraîneur Stéphane Crucet : « C’est le reflet de tous nos matches. On a pléthore d’occasions en première période, mais on ne les met jamais. Ce n’est plus un manque de réussite, mais de qualité offensive. L’élaboration est bonne, pas la finalité ».
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13955
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 1 Oct 2017 - 1:54

Les Schilikois concèdent leur deuxième défaite de la saison et restent huitièmes, mais le manque d’efficacité commence à irriter l’entraîneur Stéphane Crucet : « C’est le reflet de tous nos matches. On a pléthore d’occasions en première période, mais on ne les met jamais. Ce n’est plus un manque de réussite, mais de qualité offensive. L’élaboration est bonne, pas la finalité ».


---------------




1) Je ne dis pas autre chose depuis le début de saison ! 
2) Il y a dans cette équipe des joueurs qui n'ont pas le niveau et d'autres qui n'ont plus le niveau.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Jeu 5 Oct 2017 - 13:00

Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37615
Age : 51
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Ven 6 Oct 2017 - 10:58

Des problèmes de finition et une défense souvent à la rue.
Au moins dans cette rencontre.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13955
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Ven 6 Oct 2017 - 12:29

Allmen67 MrEnigme a écrit:
Des problèmes de finition et une défense souvent à la rue.
Au moins dans cette rencontre.

Surtout la finition, je ne dirai pas davantage au risque d'être méchant !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Ven 6 Oct 2017 - 12:31

Ce qui m'étonne un peu qu'avec certains joueurs qui ont quand même l'expérience Pro ça ne marche pas.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13955
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Ven 6 Oct 2017 - 13:00

"Certain(s)" est le mot approprié !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 7 Oct 2017 - 4:18

Et ses eux qui devrait montrer l'exemple, en plus ils ont surement un salaire plus élever que les autres.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 8 Oct 2017 - 21:12

Coupe de France -
Bennwihr (R2) – Schiltigheim (N2) 0-3
Tout vient à point…
À force, Bennwihr a fini par y croire. Plus les minutes s’égrenaient et plus la partie s’est rééquilibrée après une première période à sens unique. Et finalement, le FCB a eu ses occasions de réussir l’impensable : Jordan de Magalhaes, bien lancé en profondeur, a d’abord été devancé par Schneider (60e ) avant que Stoehr, gêné par le retour de Fanchone, ne trouve les gants du gardien (61e ).
« Durant ce premier quart d’heure en seconde mi-temps, on a réussi à mettre en place des actions qu’on avait travaillées. On a mis un peu de vitesse dans le dos de leurs défenseurs mais on n’a pas réussi à conclure », dira après-coup l’entraîneur haut-rhinois Antonio Da Silva.
Le FCB s’était offert le droit de rêver en résistant 45 minutes durant à la pression schilikoise. Les pensionnaires du N2 auraient dû plier la partie mais ont été rattrapés par leur manque de réalisme. Blaudet, notamment, n’a pas été le plus tranchant. Son enchaînement a manqué de justesse (14e ), son but a été refusé logiquement pour une main (25e ) et sa tête à bout portant a manqué de puissance pour tromper Clog (44e ).
La lumière est venue d’un coup de pied arrêté. À la suite d’un corner, Jean-Alain Fanchone a joué les libérateurs d’une frappe en pleine lucarne (0-1, 71e ). « Dans ce type de match, on sait à quoi s’attendre. Quand j’ai vu qu’on n’arrivait pas à marquer, je me suis dit qu’il fallait absolument éviter la prolongation car après tu ne sais jamais ce qui peut se passer, a rappelé le capitaine schilikois. Ce but nous a fait du bien.» Après ce coup de bambou, les jambes bennwihriennes ont été rattrapées par tous les efforts fournis. Krasso a profité d’une mésentente de la charnière centrale pour enfoncer le clou, en force (0-2, 75e ). Et Genghini, attentif après une frappe de Runtz sur le poteau, a conclu le bon quart d’heure des Verts (0-3, 85e ).
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13955
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Lun 9 Oct 2017 - 13:29

Samedi 14/10/2017

18:00Schiltigheim Monts d Or Azergues

Petite soirée si pas imprévue au stade de l'Aar ! Very Happy
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 14 Oct 2017 - 11:50

8ejournée
Samedi 14/10/ 2017

Schiltigheim 3-0 Monts d Or Azergues
.
BUUUUUT pour les Schilikois!
Alors que Chasselay avait montré le bout de ses crampons par Paratte, le contre schilikois est ultra-rapide. Au bout de l'action, Boukalada crochète avant de servir astucieusement Genghini qui ne manque pas d'adresse au moment de conclure (1-0).
.
Et de deux!
Passeur sur le premier but, Boukalada l'est également sur le deuxième. Son centre trouve la tête de Krasso pour le 2-0. Les Schilikois semblent avoir trouvé la clé de l'efficacité...
.
Buuttt pour le Sporting
A 45 mètres du but chasselois, Békoé hérite du ballon et réussit un lob fantastique (3-0).
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13955
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 14 Oct 2017 - 12:33

Belle victoire de Schilik;  Les 2 premiers buts superbement joués. Le 3è un lob sur le gardien trop avancé.

Bravo Bravo Bravo
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13955
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 14 Oct 2017 - 12:37

J'ai échangé quelques mots avec Guillaume Gauclin, sympa le gars ! bien
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 15 Oct 2017 - 2:50

SC Schiltigheim 3

Chasselay 0

Mi-temps : 2-0. – Stade de l’Aar, 300 spectateurs. Arbitre : M. Zamo.
Les buts : Genghini (8e ), Krasso (34e ), Bekoé (61e ).
Les avertissements : Boukalada (32e ), Dreyer (35e ), Runtz (60e ) à Schiltigheim ; Farras (23e ), Badin (63e ) à Chasselay.
SC SCHILTIGHEIM : Gauclin - Decker, Metzler, Runtz, Fanchone (Onega, 83e ) – Dreyer, Rakotoharisoa – Boukalada (Saline, 54e ), Genghini (Ieraci, 89e ), Bekoé – Krasso. Entraîneur : Stéphane Crucet.
CHASSELAY : Jaccard – Badin, Settaout, Faure, Bloch – Gomez (Antoinat, 55e ) – Toko Edimo, Farras, Paratte (Duval, 73e ), Poulignier (Kadima, 73e ) – Camara. Entraîneur : Éric Guichard.
Souffle retrouvé
Pour chasser les doutes naissants, les Schilikois ont utilisé les meilleurs vaccins sur le marché : gagner et plaire.
« Mes joueurs avaient à cœur de montrer certaines choses », a commencé par dire Stéphane Crucet, dont la tête faisait penser à un jour plutôt heureux.
« On a maîtrisé notre affaire, sans jamais nous retrouver en danger. On a joué, tout en restant sérieux. On rend une copie propre et j’en suis satisfait. Mais il ne faudra rien oublier pour la prochaine fois. »
Pour tempérer un tantinet ces propos, on va d’abord dire que les Schilikois ont donné une vraie leçon d’efficacité aux Chasselois en première période.
Ces derniers se procurent une première mini-opportunité (Poulignier à la 8e ), ils se font cueillir sur le contre vite déployé.
Après ce crochet et cette passe astucieuse de Boukalada, Genghini se joue de Jaccard habilement, grâce à un beau coup de patte (1-0, 8e ).
Dans le camp d’en face, Toko Edimo s’effondre dans la surface sans faire siffler monsieur Zamo (18e ), puis Paratte gâche un coup franc en rendant, aussi poliment que maladroitement, le ballon à Fanchone (29e ).

Le lob de Bekoé

Ça a peut-être le don d’irriter les Schilikois, Boukalada notamment. Puisque, sur son centre, Krasso plonge pour placer sa tête. Elle s’avère imparable pour Jaccard (2-0, 34e ).
Côté Chasselay, on reste sur le même thème quand, après ce décalage de Poulignier, Camara se montre maladroit (50e ).
Mais, depuis le retour des vestiaires, avec la paire Rakotoharisoa-Dreyer à la manœuvre, les Schilikois posent le jeu.
Bekoé, lui, toujours aussi fantasque, fera se lever les trop rares spectateurs. Le ballon, qu’il vient de frapper à 45 mètres, termine sa course, seulement freiné par les filets d’un Jaccard, forcément surpris. Pour tout avouer, son lob le laisse baba (3-0, 61e ).
Gauclin se montre (un peu) en sortant devant Camara une minute plus tard, et on ne verra ensuite plus que les Schilikois.
Ils auraient pu aggraver le score par Bekoé (70e ), Saline (76e , 79e ), Krasso (89e ) ou Ieraci (90e +3).
Après quelques semaines de dilettantisme, voire d’égarement, les Schilikois ont remis les pendules à l’heure.
« C’était une vraie copie propre. » La phrase concise de Stéphane Crucet a presque valeur de compliment. Elle en avait au moins l’accent…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 21 Oct 2017 - 21:49

Coupe de France - 6e  tour -

 Service minimum
Le scénario de la rencontre était couru d’avance avec l’AGIIR Florival qui évolue quatre divisions en dessous du Sporting Club de Schiltigheim.
Pouvait-il en être autrement lorsque l’écart est si abyssal entre amateur et « pro » ?
Les joueurs de Nemouchi ont intelligemment quadrillé la pelouse et lorsqu’ils étaient dépassés, ils pouvaient s’en remettre au talent de Mancarella. Le portier est le premier en action sur la lourde frappe de Bekoe (8e ). Fanchone teste, lui aussi, d’un tir lointain le cerbère mais l’ancien mulhousien parade (16e ).
La maladresse et la précipitation du côté des Schilikois sont criardes, comme lorsque Fels loupe le ballon (23e ) ou que Decker, pourtant idéalement servi par Genghini n’accroche pas le cadre (36e ). Auparavant, la plus belle occasion de la première période est signée Saline, mais Mancarella s’interpose du pied (34e ). La tentative signée Dreyer frôle quant à elle le poteau (41e ).

Rakotoharisoa libère les siens

Et si la tête d’Ozkan Yucel avait été trouvé dès l’entame de la seconde période, cela aurait il changé la donne ?
On ne le saura jamais car le plat du pied de Rakotoharisoa nettoie la lucarne de Mancarella (0-1, 61e ). Benjamin Genghini qui joue devant sa famille est tout proche de fêter un but mais Ozkan Yucel repousse devant la ligne (74e ).
Finalement c’est sur une balle qui traîne dans la surface que Boukalada va réaliser le but du break (0-2, 77e ) et assurer les siens d’une qualification difficile à obtenir car Lemdjedri est tout proche de relancer le match mais Schneider reste vigilant (79e ).
Genghini encore lui va décocher une frappe qui va s’écraser sur la barre de Mancarella (90e ).

Fier de ses joueurs

Malgré la défaite, Salim Nemouchi, l’entraîneur florivalien est « très fier de ses joueurs », son président Bernard Genghini n’a pas manqué de féliciter ses protégés qui ont su faire honneur au Florival et cela malgré les quatre divisions d’écart.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 28 Oct 2017 - 21:51

Rageant !
Jura Sud 2
Schiltigheim 1

Mi-temps : 0-0. – S tade municipal de Moirans-en-Montagne. 120 spectateurs. Arbitre : M. Korbas.
Les buts : Guichard (68e ), Angani (88e ) pour Jura Sud. Dreyer (49e ) pour Schiltigheim.
Avertissements  : Gache (73e ) pour Jura Sud. Boukalada (67e ) pour Schiltigheim.
JURA SUD  : Cattier - Morel, Guichard, Amofa, Biaye, Aidoud, Moisy (Angani, 64e), Saci (puis Youga, 87e ), Kadi, Gache, Bogovic (Diri, 76e ).
SCHILTIGHEIM  : Gauclin - Decker, Cisse, Runtz, Fanchone, Dreyer, Rakotoharisoa, Krasso, Genghini, Boukalada (Nellec, 68e ), Bekoe (Saline, 60e ).
Après avoir mené au score , les Schilikois se sont fait rejoindre puis dépassé par Jura Sud en fin de rencontre. Rageant, d’autant qu’ils se sont vus refuser un but dans le temps additionnel.
De son côté, après sa déconvenue en Coupe de France à Avallon, Jura Sud se devait de réagir. Incapables de gagner en championnat depuis le 9 septembre, les Jurassiens avaient même vu leur président, parler de match « impératif » ce samedi.
Autant dire que quand Angani a libéré tout le stade à la 88e pour le but du 2-1, le soulagement a envahi Moirans.
Non sans s’épargner une grosse frayeur dans les arrêts de jeu avec un but refusé aux Alsaciens pour un hors-jeu…
Rien n’est facile pour Jura Sud cette saison mais le JSF a au moins eu le mérite de réagir après avoir été mené, au grand dam des Bas-Rhinois
Friables défensivement ces dernières semaines, les Jurasudistes ont d’abord essayé de se rassurer dans ce domaine. Avec un bloc assez bas, les hommes de Moulin ont laissé le ballon aux Schilikois, pas maladroits sur les côtés avec le remuant Genghini. Guichard et Amofa, plutôt rassurant dans l’axe ont bien répondu aux attentes. Même si Cattier a sorti le grand jeu devant Genghini (7e ).
Le portier a été ensuite bien heureux de voir le slalom de Boukalada échouer à quelques centimètres de sa transversale (42e ).

Dreyer avait ouvert la voie

Devant, le JSF a eu du mal à se trouver même si le trio Kadi-Bogovic-Gache a été actif. La plus belle occasion de la première période est venue de Bogovic qui butait sur Gauclin. Gache avait suivi, mais Gauclin effleurait encore le cuir avant de percuter Bogovic mais sans faute d’après l’arbitre (21e ).
Seulement, en tout début de seconde période, une faute bête amenait un coup franc bien placé pour Schiltigheim. Dreyer ne manquait pas l’occasion (0-1, 49e ).
En plein doute, Jura Sud aurait pu sombrer. Mais hier soir, ce n’est pas ce visage qu’a affiché le JSF, surtout dans les vingt dernières minutes.
Conquérants, dominateurs, les Jurasudistes ont été récompensés par Guichard à la réception d’un superbe coup franc de Gache (1-1, 68e ). Biaye touchait même le poteau (72e ).
La suite, on la connaît avec la victoire arrachée par Angani, entré en jeu, sur une déviation de la tête de Youga, lui aussi remplaçant au coup d’envoi.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 4 Nov 2017 - 22:56

national 2 - Schiltigheim – Montceau-les-Mines (1-1) Un point, c’est tout
Mené et réduit à 10 pendant plus d’une heure, Schiltigheim a su réagir pour arracher le match nul.
Face à un concurrent direct du ventre mou du classement, une victoire à domicile semblait impérative pour les Schilikois. Mais l’expulsion rapide de Fanchone (25e ) est venue contrecarrer les plans de Stéphane Crucet. Ce sont pourtant ses joueurs qui entrent le mieux dans la partie, prenant petit à petit la mesure de leur adversaire bourguignon, notamment Krasso, qui reprend mal un centre de Fanchone (22e ). Le latéral gauche est ensuite coupable d’une faute évidente sur Bonifacino. Penalty logique et deuxième avertissement pour l’ancien Strasbourgeois qui laisse ses partenaires à dix. Gauclin plonge sur sa droite et repousse la tentative de Bonifacino, mais ce dernier suit l’action et reprend du pied gauche pour ouvrir le score, contre le cours du jeu (0-1, 26e).

Stéphane Crucet : « Notre adversaire, c’est nous »

Au retour des vestiaires, la pression schilikoise s’accentue sur le but de Lapeyre. Mais Cissé (48e ) ou Krasso (50e ) manquent de précision dans le dernier geste.
À force d’abnégation, l’égalisation intervient logiquement peu après l’heure de jeu. Suite à un corner de Saline, le ballon traîne devant le but de et Krasso est le plus prompt pour pousser, du bout du pied, le ballon au fond des filets (1-1, 61e ). Le match s’emballe alors totalement, pouvant basculer d’un côté comme de l’autre.
Lancé par Krasso, Blaudet voit sa frappe du gauche magistralement repoussée (72e ), alors que Gauclin s’illustrera encore une fois face à Bonifacino (86e ). Des penaltys litigieux auraient également pu être sifflés de part et d’autre. Mais l’arbitre renverra les acteurs sur ce score de parité.
Stéphane Crucet tempère la prestation de ses joueurs. « On réagit bien après leur ouverture du score, mes joueurs ont été valeureux. Mais comme depuis le début de la saison, notre propre adversaire, c’est nous. C’est ça qui me désole. »
Parce que d’un point de vue strictement comptable, ce point du nul n’est pas vraiment une bonne affaire.
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13955
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 5 Nov 2017 - 1:38

<<Mais comme depuis le début de la saison, notre propre adversaire, c’est nous. C’est ça qui me désole.>> S. Crucet.
--------------------------------------------------------------------------------


Je ne dis rien d'autre et ce depuis le tout début de la saison !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 5 Nov 2017 - 3:27

Marius, comme le racing je n'ai pas peur pour le maintien de Schilick.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13955
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 5 Nov 2017 - 4:05

Comme au Racing il faudra étoffer certains compartiments sinon on ira au-devant de probables désillusions !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 11 Nov 2017 - 21:32

Coupe de France :   7ème tour
Samedi le 11/11/2017

Amnéville – Schiltigheim (1-3 a.p.)

Le Sporting a pris son temps Surpris dans les arrêts de jeu, Schiltigheim a dû attendre les prolongations pour sortir Amnéville au 7e tour de la Coupe de France.
Forts de leur supériorité présumée, les Alsaciens entamaient les débats par le bon bout. Keldenich déviait ainsi rapidement, du bout des doigts une frappe de Saline (8e ). Schiltigheim se baladait sur le terrain même si celui-ci se dégradait progressivement, maîtrisait son sujet et tentait de tirer profit des nombreuses erreurs de son hôte.
Bekoe multipliait les corners, Saline remettait cela au tir et Schiltigheim était finalement et logiquement récompensé : un coup-franc de Bekoe rebondissait sur le poteau et Genghini était là pour reprendre le ballon (0-1, 30e ). Réveillé par cette ouverture du score, le CSOA tentait de partir dans le bon sens. Pour autant, Schilik n’était guère inquiété par les timides tentatives mosellanes. Celles-ci étaient un peu plus franches à la reprise et Pignatone trouvait même le poteau (66e ).

« L’essentiel, c’est de passer »

Néanmoins, les Alsaciens avaient les occasions pour prendre le large. Les Bas-Rhinois compilaient suffisamment de moments forts pour faire le break. Ils n’y parvenaient pourtant pas et les Lorrains poussaient jusqu’au bout du temps additionnel. Six minutes après la fin du temps réglementaire, Abdelkadous profitaient d’une frappe repoussée pour égaliser (1-1, 90e +6).
Touchés dans leur orgueil, les Alsaciens réagissaient alors rapidement en prolongations. Blaudet, qui avait remplacé Bekoe, centrait pour Krasso, tout seul, qui n’avait plus qu’à mettre la tête (1-2, 99e ). L’attaquant n’avait plus ensuite qu’à réaliser un petit festival sur le côté gauche pour offrir le troisième but à son passeur précédent (1-3, 114e ).
« On avait la maîtrise du jeu mais on rate des occasions », soufflait l’entraîneur Stéphane Crucet. « Ensuite, on a reculé pendant le temps additionnel sans que je sache pourquoi et on a fait la faute qu’il ne fallait pas faire. On a donc prolongé le suspense d’une demi-heure. Après, on n’était pas énormément inquiet mais dans le contexte, il faut toujours faire attention avec un terrain gras, une équipe adverse surmotivée. Toutefois en Coupe de France, l’essentiel, c’est de passer. Mon président est content ! »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 18 Nov 2017 - 22:03

Le Puy 3
SC Schiltigheim 0

Mi-temps: 2-0. – Stade Massot. 300 spectateurs environ. Arbitre: M. Grizon, assisté de MM. Roumy et Fonlupt.
Les buts: Patrao (32e , 45e , 87e ).
Les avertissements: Bouguerra, Traoré au Puy; Decker, Cissé, Runtz au SC Schiltigheim.
LE PUY: L’Hostis, Clément, Ichane, Coelho, Elie, Dufau (cap.), Bouguerra, Traoré (puis Kuntgen), Jégu (puis Psaume), Patrao, N Doye (puis Pierre Louis). Entraîneur: Roland Vieira.
SC SCHILTIGHEIM: Gauclin, Decker, Nellec, Cissé, Runtz, Dreyer, Genghini, Rakotoharisoa, Bekoé, Krasso, Saline (Boukalada, Onega, Ieraci, Blaudet, Schneider). Entraîneur: Crucet Stephane
.
Le Sporting est resté muet
En déplacement au Puy, en Auvergne, le SC Schiltigheim est rentré bredouille.
La rencontre débute avec deux équipes regroupées et une équipe visiteuse qui joue très haut.

Le jeu se déroule essentiellement au milieu de terrain et les spectateurs n’ont que peu de situations dangereuses à se mettre sous la dent.

Petit à petit, Le Puy prend les commandes de la partie et, sur un joli centre de N Doye, Patrao est trop court pour reprendre.

Ce n’est que partie remise. Car sur une belle combinaison entre Jegu et Coelho, le centre de ce dernier est repris par Patrao qui ouvre le score (32e ).

Les locaux sont récompensés de leurs bonnes intentions et vont même doubler la mise juste avant la pause par Patrao qui profite d’un ballon repoussé par le gardien pour doubler la mise (45e ).
L’arbitre distribue des cartons

De retour des vestiaires, les visiteurs se montrent plus pressants, mais sans mettre en danger L’Hostis.

Ce sont au contraire les hommes de Roland Vieira qui se procurent une nouvelle occasion, mais Patrao bute par deux fois sur le dernier rempart alsacien.

Malgré tout, les visiteurs n’abdiquent pas et jouent tous les coups à fond.

Les deux équipes ne ferment pas le jeu et la partie est plaisante au grand plaisir des supporters qui ont bravé le froid qui règne sur Massot.

Alors que l’on s’approche de la fin de la rencontre, les Ponots abandonnent le ballon à leurs adversaires et jouent les contres.

La partie se durcit alors et l’arbitre distribue des cartons pour tenter de calmer les ardeurs des vingt-deux acteurs.

Le Puy ponctue sa prestation par un troisième but marqué par ce diable de Patrao qui profite d’un joli service de Lintsner (87e ).

Le Puy s’impose au final 3-0, une victoire logique, qui lui permet de se remettre en confiance avant plusieurs échéances très importantes.

Tout l’inverse du SC Schiltigheim.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Mer 22 Nov 2017 - 4:49

Guerra démissionne
C’est une longue page de l’histoire du SC Schiltigheim qui se tourne, José Guerra, son emblématique entraîneur, ayant décidé de démissionner de ses fonctions de directeur sportif. Cette décision, prise pour des raisons personnelles, intervient quelques mois seulement après qu’il avait fait remonter le club en Nationale2. Présent au Sporting depuis 1993 d’abord comme joueur, il avait notamment été l’entraîneur de l’épopée en Coupe de France en 2002/2003, emmenant son équipe en quart de finale.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sam 25 Nov 2017 - 22:22

SC SCHILTIGHEIM 1
PSG II 1

Mi-temps : 1-1. – 350 spectateurs. Arbitre: M. Mercier, assisté de MM. Heitzler et Pacheco.
Les buts: Bekoe (29e ) pour Schiltigheim; El Khoumisti (4e sp) pour le PSG II.
Les avertissements: Saline (78e ) à Schiltigheim. Demoncy (68e ) au PSG II.
SC SCHILTIGHEIM: Gauclin (cap.), Decker, Cissé, Metzler, Fanchone, Dreyer, Genghini (Saline, 76e ) Ieraci, Boukalada (Mathlouthi, 64e ), Bekoe (Krasso, 64e ), Nellec (Schneider, Chakrouni). Entraîneur: Stéphane Crucet.
PSG II: Descamps, Georgen, Guibert, Remanaho, Heymans, Demoncy (cap.), Toufiqui (Hassani, 57e ), Yaisen (N’Soki, 57e ), M’Laab, El Khoumisti, Diaby (Guclu, 82e ) (Adli, Cibois). Entraîneur: François Rodrigues.
.

Un air de déjà-vu
Quatrième match consécutif sans victoire pour Schiltigheim. Malgré un match plaisant, les “Verts” concèdent le nul, à domicile, et ne remontent toujours pas au classement.
La réception de la réserve parisienne devait sonner la révolte des Schilikois, embourbés dans une spirale négative depuis un bon mois maintenant. Mais une fois encore, malgré un jeu souvent léché et des opportunités, l’efficacité a fui les joueurs de Stéphane Crucet.
Très rapidement, ses joueurs vont en plus concéder l’ouverture du score. Sur un contre, Diaby provoque, côté droit, et adresse un centre fuyant au second poteau. El Khoumisti reprend parfaitement et trompe Gauclin, avec l’aide de la transversale (0-1, 4e ). Une action qui agace le technicien schilikois.
« On perd la balle bêtement et on prend un contre de 80 mètres. C’est rageant car on doit ensuite fournir beaucoup d’efforts pour revenir. »
Les jeunes Parisiens prennent clairement l’ascendant lors de la première demi-heure de jeu avant de subir le réveil schilikois.
Suite à une sortie hasardeuse de Descamps face à Nellec, le ballon revient sur Bekoe qui, à 30 mètres du but, place tranquillement le ballon dans le but vide et égalise (1-1, 29e ).
Genghini croit ensuite donner l’avantage aux siens en reprenant un coup franc de Bekoe mal capté par Descamps, mais un hors-jeu, très limite, sauve les Parisiens (41e ).
Le rôle de sauveur est ensuite joué par Gauclin, qui remporte son duel face au remuant Diaby (42e ).

La même rengaine, encore et encore

La deuxième mi-temps tournera à l’avantage des Alsaciens qui domineront, sans parvenir à concrétiser, comme sur cette ultime tête de Mathlouti qui passe au-dessus (88e ).
Une sensation de déjà-vu pour Stéphane Crucet. « J’ai l’impression de répéter la même chose chaque week-end. Tant qu’on fera des cadeaux et qu’on ne sera pas plus efficace devant le but, on n’avancera pas. »
En tout cas, les Schilikois devront chercher à avancer un peu plus vite.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Dim 3 Déc 2017 - 21:42

8e tour -
Schiltigheim – Racing 92 (2-1)
Précieuse qualification
Grâce notamment à une excellente première période, Schiltigheim retrouve les 32e de finale de la Coupe de France en prenant le meilleur sur le Racing Colombes. Cette qualification devrait regonfler le moral des Verts.

Les scènes de joie dans le vestiaire schilikois ne trompent pas : cette qualification représente un sacré bol d’air. Ultra-dominateurs au cours du premier acte, les « Verts » ont subi le réveil des Franciliens après la pause, sans pour autant compromettre leur qualification.
D’entrée de jeu, le Sporting démontre sa supériorité technique, proposant des séquences de jeu intéressantes. Et c’est tout naturellement que Nellec, d’une puissante frappe du droit en pleine lucarne, ouvre le score sur un centre en retrait de Saline. (19e , 1-0).
Deux minutes plus tard, Saline se mue en buteur grâce à une soudaine frappe du gauche qui, avec l’aide de la transversale, trompe Dupré (21e , 2-0). Le break est fait.

Du beau jeu à volonté

Après un beau jeu en une touche entre Dreyer, Krasso et Genghini, Saline se présente face à Dupré, mais le gardien sauve la mise (29e ). La pause est sifflée sur un avantage amplement mérité.
Au retour des vestiaires, l’apparition de la neige coïncide avec la réaction des visiteurs. Gabriel tente un coup-franc direct dès 30 mètres, plein axe. Schneider semble masqué et ne peut que regarder le ballon finir sa course au fond des filets. (64e , 2-1).
L’habituelle doublure de Gauclin sort ensuite une double parade déterminante face aux attaquants franciliens (66e ). Krasso est ensuite trop court sur un centre de Nellec (74e ), avant que Schneider ne capte un dernier coup franc de Douala (89e ). L’arbitre met alors un terme au débat et envoie le Sporting au tour suivant. Pour le plus grand bonheur de son entraîneur, Stéphane Crucet. « Notre première mi-temps est excellente, dommage qu’on ne marque pas ce troisième but qui aurait tué le match, souligne-t-il. Je suis content de nos phases de jeu, on a joué vers l’avant. On doit encore être plus constant sur l’intégralité du match. » Concernant le tirage, il « prendra ce qu’il viendra, en espérant accueillir ». Dans tous les cas, il accueille déjà cette qualification à bras ouverts.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Jeu 7 Déc 2017 - 22:09

Hors-série -

José Guerra « J’ai terminé plus épuisé qu’heureux »
C’était il n’y a pas très longtemps, José Guerra avait démissionné de sa fonction de directeur sportif du SC Schiltigheim, sans donner d’explications. Alors, quand il a décidé de s’exprimer, il fallait tendre l’oreille.
Le regard est sombre, quoique toujours malicieux. Comme les mots qu’il prononce sont choisis pour parler de ses maux. « Je n’ai ni rancœur, ni colère, juste de la tristesse. »
Adoré par les uns pour sa propension à tout faire, vilipendé par les autres pour le même motif, José Guerra n’a jamais laissé indifférent. Et si son histoire avec le Sporting s’est achevée (ou interrompue) par une démission, lui est allé au bout de sa mission.

Allier le sportif à l’humain

« Les dernières saisons, notamment la dernière, même si l’objectif sportif a été atteint avec la montée en National 2, n’ont pas été heureuses, dit-il vous fixant dans les yeux. Je suis un entraîneur avec la fibre amateur, qui fonctionne essentiellement à l’affect. J’aime allier la meilleure performance sportive avec l’épanouissement personnel de mes joueurs. Les voir évoluer professionnellement est ma plus belle récompense, ma seule reconnaissance. »
Il le dit sans se renier, il a dû, presque malgré lui, changer de manière de faire. « Lors de la saison 2015/2016, on s’était retrouvé dernier à la trêve, après avoir connu une cascade de blessures. On m’a suggéré de recruter des joueurs. J’ai eu l’opportunité de faire venir Guillaume Gauclin, mais j’ai refusé d’autres venues. Je voulais réussir avec mes joueurs, qui alliaient vie professionnelle et carrière sportive, avec mes idées. On a fini sixième et meilleur club alsacien. »
Il concède qu’il était déjà à deux doigts, « de démissionner », puis il avait accepté de relever un dernier défi, « faire retrouver au club le quatrième niveau national » dix ans après sa chute, et préparer sa propre succession.
« C’est le paradoxe de la saison dernière. Une réussite sportive, un échec humain. Si la saison avait duré quelques semaines de plus, on ne montait pas. »
Lui avait voulu faire coexister deux mondes : celui de joueurs qui venaient au football après leur journée de travail et celui de joueurs qui venaient travailler au stade de l’Aar. « Leur renfort était nécessaire pour la réussite de notre projet. Je rêvais d’un amalgame, ce fut l’inverse au fil des semaines. La vie de groupe devenait de plus en plus compliquée, comme ma collaboration avec mon adjoint (Francisco Da Costa). »
Un constat d’échec, même s’il relève la tête, puisque l’homme est fier. « J’ai mis toute mon énergie pour que le groupe se retrouve uni, au moins sur le terrain. La saison s’est terminée avec une montée, même pas fêtée. Une apothéose sportive, en même temps que douloureuse humainement. J’ai terminé plus épuisé qu’heureux. »

Un changement radical

La douleur est toujours présente, presque palpable, sourde et criante à la fois. « C’était l’amorce d’un changement radical dans la manière de voir le Sporting, trop brusque à mes yeux même. »
Autrement dit, une professionnalisation accrue, avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur (Stéphane Crucet), de nouvelles méthodes, sans oublier l’arrivée de joueurs venus de tous horizons. « Il n’en reste que deux de la saison 2015/2016 (Wissam Chakrouni, Stéphane Schneider) que j’espérais mener au National 2, plus trois jeunes. »
Et lui était devenu directeur sportif l’été dernier, « un poste créé, mais jamais officialisé, sans fiche précise », sans savoir vraiment comment agir, même si on l’imagine mal rester les bras ballants.
« Je souhaite la réussite de ce club, où je suis depuis 1993 (il est toujours licencié). Je n’aime pas faire les choses à contre-cœur, j’ai toujours le cœur vert. »
Il affirme que, malgré son amitié avec Pierre Schlienger (le président), il ne trouvait plus sa place dans l’organigramme.
« Je voulais en laisser à mon successeur comme entraîneur, mais j’en ai laissé trop à d’autres, sûrement. Et comme la nature a horreur du vide. »
Et lui ne craint qu’une chose, « que certaines personnes illégitimes » profitent de la lumière créée par la remontée en National 2. « C’est sympa d’être dans la lumière, mais on devient rapidement une cible. »
Alors, il est parti sans vraiment partir tout à fait, avec ses idées peut-être désuètes. « Ce club se structure dans tous les domaines, notamment extrasportif et administratif et c’est heureux, reprend José Guerra. Mais le sportif reste à développer. C’est avec les joueurs que tu vis au quotidien, avec eux que tu gagnes ou perds, que tu connais des joies et des peines. »
La cassure est nette, la décision « sentimentalement très dure à prendre », mais finalement mûrie. « Je ne regrette pas mon choix. »
José Guerra dit profiter de sa famille (« Je passais moins de temps avec elle qu’avec mes joueurs »), assiste toujours aux matches au stade de l’Aar, est allé encourager les rugbymen strasbourgeois, file soutenir Weyersheim, Still ou Ittenheim, goûte aux matches du Racing sans projet immédiat.
« Je laisse les choses se faire. Avec Pierre (Schlienger) , on s’est laissé le temps de voir comment elles vont évoluer. Ce club a besoin d’une expertise sportive que j’aurais aimé apporter, que je pense posséder. Ce qui s’est passé dans d’autres clubs doit faire réfléchir. »
Et on le devine disponible et à l’écoute pour trouver une nouvelle famille d’accueil…
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13955
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Ven 8 Déc 2017 - 1:03

Je ne suis pas vraiment surpris !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34390
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Ven 8 Déc 2017 - 8:04

Moi quand même un peu , je ne suis pas Schillick comme toi Marius (je l'ai déjà mentionné)mais pour moi Schillick n'est pas schillick sans Guerra, et là il dû ce passé des choses pas très catholique pour qu'il quitte le club, maintenant Marius n'avait-il pas déjà par le passé quitté schillick ? on verra pour la suite, bien que je pense que l'équipe ne descendra pas fin de saison.
.
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   

 

Sporting Club Schiltigheim (CFA2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-