Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Carnet nécrologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 29, 30, 31
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 35830
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Lun 20 Nov 2017 - 7:58

Le dernier garde du corps de De Gaulle est mort

Roger Tessier, le dernier des quatre gardes du corps du général de Gaulle encore en vie, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à l’âge de 92 ans.
Premier des quatre officiers de sécurité à avoir été affublé du surnom de «gorille» pour ses larges épaules carrées, il avait servi le général de Gaulle à partir de 1947, et pendant 23 ans. «Il avait une force incroyable», se souvient un de ses proches, qui évoque une personne «extrêmement humaine».

«Il aurait donné sa vie pour le général»

«Il aurait donné sa vie pour le général», raconte quant à lui son ami Bernard Charlet, ancien photographe à France Soir. Ancien résistant, il avait proposé ses services au général de Gaulle après la guerre.
En 2002, il a publié son autobiographie: «J’étais le gorille du général», dans laquelle il racontait que de Gaulle ne supportait aucune mesure de sécurité.

Aussi triste au décès du général qu'à celui de son père

Lorsque le général recevait certaines personnalités, Roger Tessier s’installait derrière son bureau et, par une porte légèrement entrouverte, s’apprêtait à tirer en cas de menace, sans que le président n’en sache rien, relatait-il. Le jour de sa mort, le 9 novembre 1970, il avait ressenti autant de peine qu’au décès de son père.
En 2007, il avait été décoré de la légion d’honneur par Jean-Louis Debré, alors président du Conseil constitutionnel.
Roger Tessier est mort à Canet (Pyrénées-Orientales), où il avait une maison.
alsace
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14141
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mer 29 Nov 2017 - 9:08

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mer 29 Nov 2017 - 10:23

Quel choc pour la personne qui était avec elle .
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 5 Déc 2017 - 5:14

L’écrivain Jean d’Ormesson est décédé à 92 ans

L’écrivain et académicien Jean d’Ormesson est mort dans la nuit de lundi à mardi à l’âge de 92 ans, a annoncé sa famille.
Le romancier est décédé d’une crise cardiaque à son domicile de Neuilly (Hauts-de-Seine), a précisé sa fille, l’éditrice Héloïse d’Ormesson. «Il a toujours dit qu’il partirait sans avoir tout dit et c’est aujourd’hui. Il nous laisse de merveilleux livres», a-t-elle ajouté.
Elu en 1973 à l’Académie française, éditorialiste et ancien directeur du Figaro (1974-1977), il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages.

Edité à la Pléiade

Sa carrière littéraire avait explosé en 1971 avec La Gloire de l’Empire, récompensé par le Grand Prix de l’Académie française.
En 2015, il avait reçu la récompense suprême de tout écrivain français, être édité dans la collection La Pléiade des éditions Gallimard.
Né à Paris le 16 juin 1925, fils d’ambassadeur, Jean d’Ormesson, normalien et agrégé de philosophie, entreprend une carrière de haut fonctionnaire.
Après avoir été membre de délégations françaises à plusieurs conférences internationales (1946-48), il entre à l’Unesco, où il est secrétaire général (1950-1992), puis président du Conseil international de philosophie et des sciences humaines. Il appartient parallèlement à plusieurs cabinets ministériels de 1958 à 1965.
Collaborateur dès 1949 de plusieurs journaux, Paris-Match, Ouest-France, Nice Matin, il est rédacteur en chef adjoint (1952-71) de la revue de philosophie Diogène, avant d’en devenir directeur général en 1976.

Le prix Chateaubriand en 1994

Président du directoire de la société de gestion du Figaro et directeur de ce quotidien de 1974 à 1976, il est ensuite directeur général du Figaro jusqu’à sa démission en juin 1977.
Jean d’Ormesson publie en 1956 son premier roman, l’Amour est un plaisir. Parmi ses grands succès littéraires, Au plaisir de Dieu (1974), sera adapté à la télévision. Suivront notamment Dieu, sa vie, son oeuvre (1981), Jean qui grogne et Jean qui rit (1984).
Avec L’Histoire du Juif errant (1991), La Douane de mer (1994) et Presque rien sur presque tout (1996), l’écrivain, qui a reçu le prix Chateaubriand (1994) pour l’ensemble de son oeuvre, donne son explication du monde, avec l’art qui lui est propre de dire des choses graves avec légèreté.
Ensuite, il publie notamment Une autre histoire de la littérature française en deux tomes (1997-1998), un nouveau roman (Voyez comme on danse, 2001) et deux livres "testamentaires": Le Rapport Gabriel (1999), C’était bien (2003). En 2005, paraît Une fête en larmes.
En 2013, dans Un jour je m’en irai sans vous avoir tout dit, il livrait sa foi en la littérature, la force des sentiments et le goût du bonheur.
De nombreuses personnalités ont rendu hommage à Jean d'Ormesson ce mardi matin. Parmi celles-ci, le président Emmanuel Macron, ainsi que la ministre de la Culture Françoise Nyssen.
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14141
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 5 Déc 2017 - 8:55

En la personne de  Jean d'Ormesson la France perd l'un de ses derniers grands écrivains.

RIP Monsieur d'Ormesson
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 5 Déc 2017 - 21:31

Johnny Hallyday est mort




Le Palais de l'Elysée a annoncé ce mercredi le décès du rockeur français à l'âge de 74 ans. Johnny laisse plusieurs millions de fans orphelins.
«J'espère bien m'en sortir», avait-il confié début juin. Le cancer aurait finalement eu le dernier mot: Johnny Hallyday vient de s'éteindre à l'âge de 74 ans, laissant orphelins plusieurs milliers de fans. C'est le prsident Macron lui-même qui a annoncé le décès par un communiqué de la présidence ce mercredi à 2h59, preuve du symbole national que représentait l'interprète de "Que je t'aime".
Idole des jeunes devenue celle de plusieurs générations, Johnny avait fini par faire partie du patrimoine national. Ses débuts avaient pourtant été chaotiques. A la fin des années 1950, le public français n'est guère réceptif au rock américain que ce grand admirateur d'Elvis Presley ou Bill Halley tente de populariser en France. Il lui faut attendre les années 1960, et son premier tube Souvenirs, souvenirs pour commencer à trouver son public - un public jeune, le même qui se délecte de l'émission «Salut les copains» sur Europe 1, et dont les débordements lors des concerts de leur idole scandalisent la bonne société. 

L'idole des jeunes

C'est à cette époque que Johnny devient l'«idole des jeunes». Figure de proue de la vague yé-yé, avec d'autres artistes comme Eddie Mitchell et ses chats sauvages ou Richard Anthony, le chanteur déchaîne les passions autant qu'il enchaîne les tubes. La suite ? Une carrière faite de hauts et de passages à vide, ponctuées de réinventions qui le voient introduire le twist en France, délaisser un temps le rock'n'roll au profit de la soul, du rock psychédélique voire du hard-rock, multiplier les collaborations, enchaîner titres violents et chansons douces dont beaucoup deviennent des classiques: Quelque chose en nous de Tennessee (écrit par Michel Berger), Je suis né dans la rue, Que je t'aime, La musique que j'aime, Ma gueule, Le pénitencier... 
Mais c'est surtout sa réputation de bête de scène, associée à sa longévité hors-norme et un talent certain pour s'entourer d'auteurs talentueux, qui l'assoit durablement au centre de la scène musicale française. Johnny Hallyday est l'un des premiers artistes à concevoir en France de véritables shows à l'américaine, notamment au Zenith de Paris qu'il occupe durant trois mois au milieu des années 80 - un record. Et lorsqu'il arrive en 1998 au stade de France, il se fait déposer par hélicoptère sur le toit.
Hallyday, avec deux «y»
Johnny Hallyday aurait en réalité du s'appeler Johnny Halliday. C'est en tout cas le nom de scène que Jean-Philippe Smet, né le 15 juin 1943 à Paris, s'était choisi dès la fin des années cinquante, mais qui sera mal orthographié lors de la sortie de son premier album en 1960.
Ce nom n'a pas été choisi par hasard: c'est le pseudonyme sous lequel se produisaient ses cousines avec le danseur américain Lee Ketcham, qui a vite incarné pour le futur rockeur le mentor qui lui donnera le goût de la scène autant qu'un père adoptif.
C'est une des grandes blessures du chanteur, sur laquelle il ne s'est confié que tardivement: l'absence de père. Son géniteur, l'artiste belge Léon Smet, l'avait abandonné avec sa mère alors qu'il n'était âgé que de quelques mois. Le jeune Johnny Hallyday a surtout été élevé par sa tante, Hélène Mar, aux côtés de ses deux cousines qu'il considérait comme ses sœurs.

Les cinq femmes de sa vie

Sa vie sentimentale sera toute aussi commentée que ses chansons ou ses fréquents changements de look. En 1965, Johnny épouse Sylvie Vartan, autre idole du mouvement yé-yé. Le couple donnera naissance l'année suivante à un fils, David, avant de divorcer en 1980. Après un mariage éphémère avec l'actrice Elisabeth Etienne, il entame une liaison avec Nathalie Baye. Leur fille, Laura Smet, aura trois ans quand le couple se séparera en 1986.
Johnny épousera à deux reprise Adeline Blondieau, la fille d'un de ses amis. Son dernier mariage remonte à 1996, lorsqu'il épouse le top-modèle Laeticia Boudou. Le couple a adopté deux petites filles d'origine vietnamienne, Jade et Joy.

Reconnu en France, pas à l'étranger

Malgré ses fréquents allers-retours vers les Etats-Unis, Johnny Hallyday ne parviendra jamais vraiment à percer hors du monde francophone. Mais à l'intérieur de l'Hexagone, il continuait de remplir les stades et d'incarner le «rêve américain» pour plusieurs millions de ses fans. Ses soucis de santé l'avaient toutefois contraint à ralentir le rythme ces dernières années. En 2009, il avait annoncé sa dernière grande tournée. Fausse alerte: il en effectuera plusieurs autres, comme pour repousser à chaque fois l'heure de la sortie.
Au total, en près de soixante de carrière, Johnny Hallyday aura enregistré pas moins de 1000 titres (dont une centaine de sa composition) et vendu plus de 110 millions de disques.
L'hommage du Président de la république
On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday.
 Celui qui se disait fils de personne, né à Paris, un soir de juin 1943, s’appelait Jean-Philippe Smet et fut rapidement mieux connu sous le nom de Johnny. La rock’n’roll attitude qu’il importa des Etats-Unis fit de lui l’idole des jeunes dans les années 60, et une figure de la génération yé-yé. Lorsque passa le bon temps du rock’n’roll, le public aurait pu l’abandonner. Il n’en fut rien. Une autre vie pour lui commença. Celle d’un artiste puisant dans la musique qu’il aimait, qui venait du blues, du rock, de ces Etats-Unis rêvés. Celle d’un homme resté l’enfant qui faisait le rêve tout bleu de Nashville. Il tirait de cela une sincérité et une authenticité qui maintinrent vivant le feu qu’il avait allumé dans le cœur du public. Depuis plus de 50 ans, il était une icône vivante.
 Il était le bad boy qui chantait l’amour, le rocker sentimental qui défiait Gabrielle ou Sarah, le cœur tendre allant de conquêtes en déchirures. Nous avons souffert et aimé avec lui.
 A travers les générations, il s’est gravé dans la vie des Français. Il les a conquis par une générosité dont témoignaient ses concerts : tantôt gigantesques tantôt intimes, tantôt dans des lieux démesurés, tantôt dans des salles modestes. Il chantait avec la même passion à Las Vegas et au Stade de France qu’à Epinal, Rodez ou Bar-le-Duc. Il n’a jamais vieilli parce qu’il n’a jamais triché. Parce qu’il est resté simple et amoureux de la vie. Et parce qu’il savait que le secret pour ne pas vieillir est d’avoir plusieurs vies.
 Jusqu’au bout, libre dans sa tête, il aura été cette présence familière, cette voix tant de fois imitée, cette personnalité osant vivre pour le meilleur, et communiquant une énergie fraternelle à ce public qui en retour lui criait : « Que je t’aime ». Ce public aujourd’hui est en larmes, et tout le pays est en deuil.
 Tout au long de sa carrière, il sut s’entourer des meilleurs – musiciens, compositeurs, paroliers -, les associant pleinement à ses succès et partageant souvent la scène avec un sens profond de l’amitié, qu’il s’agisse de plus jeunes que lui ou de ses immédiats contemporains comme récemment Eddy Mitchell et Jacques Dutronc. Il s’honorait parfois aussi de la présence à ses côtés de quelques-unes de ses idoles, comme Lionel Richie.
De Johnny Hallyday nous n’oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations, qui, avec ce lyrisme brut et sensible, appartiennent aujourd’hui pleinement à l’histoire de la chanson française. Il a fait entrer une part d’Amérique dans notre Panthéon national.
 Le Président de la République et son épouse présentent à Laeticia Hallyday, à ses filles Joy, Jade et Laura, à son fils David, à ses musiciens, à son équipe, à ses amis, à ses fans, leurs sincères condoléances.
dna

.

Sylvie, Eddy, David ou Laeticia : la galaxie Johnny Hallyday en images Sylvie, Eddy, David ou Laeticia : la galaxie Johnny Hallyday en imageswww.dna.fr/images/B5C73F00-8F5B-464E-9034-E2CCB3BCD556/DNA_v0_04/johnny-hallyday-21-ans-epouse-sylvie-vartan-le-12-avril-1965-a-loconville-(oise)-ils-auront-un-fils-david-et-divorceront-en-novembre-1980-photo-afp-1508848446.jpg" /> Musique Sylvie, Eddy, David ou Laeticia : la galaxie Johnny Hallyday en images Dans les bons comme les mauvais moments, ils ont été aux côtés du chanteur tout au long de sa carrière. Femmes, enfants et amis indéfectibles : voici ceux qui ont accompagné ...

.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Sam 9 Déc 2017 - 21:54

L’Étoile Noire endeuillée Ciao Pasquale !


Pasquale Di Ceglie (à dr.) avec Daniel Bourdages juste après la victoire contre Angers et la qualification de l’Étoile Noire pour la finale de la Ligue Magnus en mars 2011
Pasquale Di Ceglie, responsable logistique de l’Étoile Noire jusqu’en 2014, s’en est allé vendredi à 54 ans. Le club strasbourgeois perd l’un des siens, un passionné de musique dévoué aux joueurs.
Introduit dans les rouages de l’Étoile Noire au début des années 2000 par Joseph Cascione, l’ancien responsable communication du club à qui il prêtait main-forte à l’espace VIP du Wacken, Pasquale Di Ceglie avait rapidement rejoint le staff de l’équipe pour épauler Guy Goutorbe, le responsable logistique, lors des déplacements.
Un duo qui a laissé son empreinte à travers les patinoires de France, trimballant leur bonne humeur de vestiaire en vestiaire.
Après le décès de son comparse en juillet 2013, il a passé le témoin durant une saison à Bertrand Dill avant de prendre du recul pour se battre contre la maladie.
« Je garde le souvenir d’un homme très volontaire, qui faisait tout pour le confort des joueurs. C’est un bon compagnon qui nous quitte », garde en mémoire Daniel Bourdages, le coach strasbourgeois.

« Pour toujours avec nous »

« Il a marqué tous les joueurs qui l’ont croisé par sa bonne humeur. Il s’investissait beaucoup pour qu’on soit au mieux. Il sera pour toujours avec nous, glisse Julien Burgert, le capitaine de l’Étoile Noire qui n’a pas oublié les talents à la batterie de Pasquale. On se souvient tous de son show dans un magasin à Angers. »
Nos pensées vont à la famille et aux proches d’un homme qui aura rythmé son passage au sein de l’Étoile Noire de son éternelle bonne humeur.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Dim 31 Déc 2017 - 15:32

Mort de Frédéric Forte, ancien joueur et président de Limoges


Frédéric Forte, l'ancien joueur et président du Limoges CSP, est décédé en fin d'après-midi d'une crise cardiaque. Il avait quarante-sept ans.
Frédéric Forte s'est éteint brutalement ce dimanche soir, quelques heures avant le passage à la nouvelle année. Le président du Limoges CSP, qu'il incarnait depuis treize ans dans la peau du dirigeant charismatique, le joueur qui réussit l'interception décisive sur le grand Toni Kukoc en 1993 pour offrir au CSP et au basket français leur première et seule couronne de champion d'Europe des clubs, est décédé d'une crise cardiaque alors qu'il s'apprêtait à réveillonner.

De la Nationale 1 à l'Euroligue

Citation :
Champion de France comme joueur en 1989, 1993 et 1994, Frédéric Forte avait ensuite évolué au PSG-Racing, à Strasbourg, en Italie et en Grèce avant de reprendre le club, alors à l'agonie financièrement en 2004. Et de le remonter de la Nationale 1 (3e niveau) à la Pro A, puis jusqu'en Euroligue en 2014 et 2015, avec deux titres de champion de France à la clé (2014, 2015), les premiers depuis 2000.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Dim 7 Jan 2018 - 5:05

La chanteuse France Gall est décédée à l'âge de 70 ans



L'interprète de "Poupée de cire, poupée de son" est décédée ce dimanche à Paris. Elle était hospitalisée depuis la mi-décembre en soins intensifs à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine pour une infection sévère et des problèmes respiratoires.
.
DISPARITION La chanteuse France Gall est décédée à l'âge de 70 ans
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 9 Jan 2018 - 7:03

L'international hondurien Juan Carlos Garcia meurt à 29 ans


Le latéral international hondurien Juan Carlos Garcia est décédé à l'âge de 29 ans. International hondurien à 39 reprises, le latéral gauche Juan Carlos Garcia est mort à l'âge de 29 ans. L'ancien joueur de Wigan a été emporté par une leucémie, qui lui avait été diagnostiquée en 2015.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mer 10 Jan 2018 - 6:01

Liverpool : Tommy Lawrence est mort à 77 ans



Liverpool a annoncé ce mercredi le décès de son ancien gardien de but, l'Écossais Tommy Lawrence. Il était âgé de 77 ans. Gardien emblématique de l'ère Bill Shankly au début des années 1960, l'ancien gardien de but écossais Tommy Lawrence est décédé à l'âge de 77 ans. Liverpool a confirmé l'information ce mercredi. Surnommé «The Flying Pig» (le Cochon Volant), Lawrence avait débuté avec les Reds en 1962.
Il a disputé 390 matches avec le club de la Mersey, ne manquant que quatre rencontres de Championnat entre 1963 et 1969. Il a également remporté deux titres de champion avec Liverpool (1964 et 1966) et une Cup (1965, la première de l'histoire des Reds) et a été finaliste de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1966 (défaite contre le Borussia Dortmund).
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Dim 14 Jan 2018 - 12:38

Jean-Pierre Carayon, ancien joueur et entraîneur, est mort


Jean-Pierre Carayon, ancien joueur professionnel, qui avait notamment joué à Monaco, avant de devenir entraîneur, est décédé vendredi à Toulouse à 74 ans des suites d'une maladie.
Jean-Pierre Carayon est décédé vendredi à Toulouse à 74 ans des suites d'une maladie. Gardien de but, Jean-Pierre Carayon a joué à Béziers, au Gazelec d'Ajaccio, à l'AS Monaco et au FC Bourges. Comme entraîneur, entre les années 1980 et 1990, il dirigea successivement les équipes de Thonon, Perpignan et le Paris FC. En 1982, il fut élu meilleur entraîneur de D2.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Lun 15 Jan 2018 - 5:13

Mort de l'ex-international Cyrille Regis



L'ancien international anglais Cyrille Regis est mort à l'âge de 59 ans a annoncé la Fédération anglaise de football.
La Fédération anglaise de football a annoncé lundi la mort d'un de ses anciens internationaux, Cyrille Regis, à l'âge de 59 ans. Cet attaquant avait porté cinq fois le maillot national. Il a passé les premières années de sa carrière à West Bromwich (1977-1984) avant de rejoindre Coventry City (1984-1991) avec lequel il a remporté son seul titre, la Coupe d'Angleterre en 1987.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 16 Jan 2018 - 8:38

L'Argentin Ruben Osvaldo Diaz est mort



L'Argentin Ruben Osvaldo Diaz est mort à l'âge de 72 ans ce mardi. L'Argentin Ruben Osvaldo Diaz est mort à l'âge de 72 ans ce mardi. L'ancien défenseur avait notamment rempoté une Liga (1977) et une Coupe du Roi (1976) avec l'Atlético de Madrid, avec lequel il a également gagné la Coupe Intercontinentale (1974). Il a aussi été l'adjoint du sélectionneur argentin Alfio Basile, remportant deux fois la Copa America (1991, 1993).
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Sam 20 Jan 2018 - 7:04

À 91 ans, « Monsieur Paul » a tiré sa révérence
Retour sur la carrière d'un chef qui aura passé sa vie au service de la gastronomie hexagonale.


Trois étoiles au guide Michelin depuis 1965, meilleur ouvrier de France millésime 1961, fondateur des Bocuse d'or en 1987..., Paul Bocuse était le symbole de la gastronomie française. Il hissait les couleurs du drapeau bleu-blanc-rouge jusque sur le col de sa veste de cuisine. C'était un ambassadeur hors pair de l'Hexagone. Assurément, ce qui lui avait valu d'être désigné « cuisinier du siècle » par le Gault & Millau en 1989 et « chef du siècle » par The Culinary Institute of America en 2011.
« Monsieur Paul », son surnom de toujours, souffrait depuis des années de la maladie de Parkinson et avait subi un triple pontage coronarien en 2005. Mort ce samedi 20 janvier à l'âge de 91 ans, il se sera battu jusqu'au bout de son dernier souffle en étant présent quasiment sept jours sept au service du déjeuner et du dîner à l'auberge du pont de Collonges à Collonges-au-Mont-d'Or. 
Le Point
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Dim 21 Jan 2018 - 7:01

Philippe Gondet est mort à 75 ans



Ouest-France annonce la mort de l'ancien joueur de Nantes et international français, Philippe Gondet, à l'âge de 75 ans. Champion de France en 1965 et 1966 (année où il a fini meilleur buteur du Championnat), Philippe Gondet est mort à l'âge de 75 ans, annonce Ouest-France, ce dimanche. Cet attaquant a fait la majeure partie de sa carrière sous le maillot du FC Nantes (1960-1971) avec lequel il a remporté ses deux titres de champion. Il a ensuite joué à Paris-Joinville, au Red Star et à Caen. Il compte quatorze sélections avec les Bleus pour sept buts marqués et a participé à la Coupe du monde en 1966.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Jeu 8 Fév 2018 - 3:51

Charles Marchetti est mort

Charles Marchetti, en jaune à droite, nous a quittés.


L'ancien gardien de Nice et d'Ajaccio Charles Marchetti s'est éteint mercredi à l'âge de 75 ans.
Charles Marchetti n'est plus. L'ancien gardien de Nice et d'Ajaccio, au cours des années 1960 et 1970, est décédé mercredi à l'âge de 75 ans. Les deux clubs ont, depuis, réagi à cette triste nouvelle sur les réseaux sociaux.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 13 Fév 2018 - 10:32

Disparition : Joseph Bonnel (79 ans) est mort

Joseph Bonnel (assis, 2e à gauche), est décédé ce mardi.


L'ancien milieu de terrain de l'Olympique de Marseille Joseph Bonnel s'est éteint ce mardi à l'âge de 79 ans.
L'ancien international français Joseph Bonnel est mort dans la nuit de lundi à mardi. Âgé de 79 ans, Joseph Bonnel souffrait de maladie depuis longtemps. Sélectionné à 25 reprises en Equipe de France, le milieu de terrain a inscrit un seul but en Bleu en 1966 face à l'URSS pour arracher le match nul (3-3).

Le Héraultais de naissance a joué pour le SO Montpellier (1957-1959), l'US Valenciennes (1959-1967) et l'Olympique de Marseille (1967-1973), où il remporta deux Coupes de France (1969 et 1972) ainsi que deux titres de champion de France (1971 et 1972). Il a terminé sa carrière à l'AS Béziers (1973-1976), avant d'entraîner le FC Aubagne jusqu'à sa retraite.
equipe
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14141
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 13 Fév 2018 - 10:49

Hors sujet :

Sur cette photo je reconnais : Georges Carnus - Jean Djorkaeff - Bernard Bosquier - Robert Budzinski -Nestor Combin - Joseph Bonnel - Robert Herbin et Gérard Hausser .

Que de souvenirs !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 13 Fév 2018 - 11:39

Marius je dirais plutôt Aubour .
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14141
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 13 Fév 2018 - 13:12

Marco 69/73 a écrit:
Marius je dirais plutôt Aubour .
.
bien
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 35830
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Aujourd'hui à 3:25

Le légendaire gardien malaisien Chow Chee Keong est mort


  Chow Chee Keong, une légende en Malaisie, est décédé ce mercredi à l'âge de 69 ans.
La presse malaisienne a annoncé ce jeudi la mort de l'ancien gardien de but Chow Chee Keong, à l'âge de 69 ans. Celui qui a été désigné meilleur gardien de but d'Asie de 1966 à 1970 est décédé des suites d'un cancer de la vessie mercredi matin. Surnommé «la Porte asiatique d'acier», le gardien malaisien avait débuté en équipe nationale à seulement 16 ans et avait fait le bonheur de clubs de Hong-Kong (1970-1982).
equipe
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   

 

Carnet nécrologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 31 sur 31Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 29, 30, 31

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Autres :: Buvette-