Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 FC Mulhouse (CFA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31  Suivant
AuteurMessage
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Nombre de messages : 37468
Date d'inscription : 05/12/2006

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Dim 6 Nov 2016 - 10:42

Ah car ils n'étaient pas encore dans le doute même après la victoire contre Jura Sud?

Ils feraient mieux de continuer à en connaître s'ils veulent rester motivé pour le seul objectif qui devrait compter à savoir le maintien loin d'être acquis.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Dim 6 Nov 2016 - 11:20

Et moi qui les donnais partant pour une montée en national.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Dim 13 Nov 2016 - 5:45

Coupe de france -
 FC Mulhouse - US Matoury (3-0) -
 Une qualification tranquille

C'est sans aucune difficulté que FC Mulhouse a validé son ticket pour le huitième tour de la compétition.
Les hommes de Franck Priou  n'ont jamais eu à forcer leur talent pour désarçonner une très faible opposition, hier.
Les Guyanais – privés de trois “sélectionnés” qui participaient à la Gold Cup – n'ont eu que leur courage à faire valoir. Kouakbi dans sa cage, n'a que rarement eu à intervenir.
Bien sûr, tout n’a pas été parfait, à l'image de la gestion de la profondeur. Et le FC Mulhouse a rapidement perdu sur blessure son capitaine Mahamadou Diawara. Les partenaires de Damien Moulin ont vite pris le jeu à leur compte, pour déborder quasiment sans discontinuer un onze résigné. C'est Camara, sur son premier ballon, qui nettoie la lucarne de Florent (11e ). Le revenant Camara marquait ainsi les esprits au bon moment.
L'US Matoury, avec un système défensif renforcé, souffrait dans la construction du jeu. Bloch voyait son centre détourné par Florent (28e ).
Loin d'être spectaculaire, ce duel face aux insulaires était parfois insipide. Mayer, servi par Varsovie, se retournait et venait tromper Florent de manière imparable (45e ). Les Matouriens étaient à genoux.

Et Camara s’offre le doublé

Ils n'étaient guère mieux après le repos. Tout juste pouvait-on noter un centre d’Eric que Galino, idéalement placé, ne pouvait convertir de la tête (57e ). Pour le reste, les Guyanais, essoufflés par tant d'efforts, restaient sagement recroquevillés en défense. Camara s'offrait le doublé sur service tendu au premier poteau de Kecha (72e ).
Il n'y avait plus de suspense depuis longtemps. Le FC Mulhouse déroulait tranquillement. Las, Mayer ne pouvait exploiter une relance hasardeuse du gardien Florent (78e ) et Reichstadt voyait son tir bloqué par le portier adverse (84e ).
Les Haut-Rhinois avaient assuré l'essentiel à des moments clefs de la rencontre, c'est ce qui compte en Coupe. L'US Matoury n'était vraiment pas d'attaque. Vivement la suite.
dna
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Mer 16 Nov 2016 - 5:16

Le FC Mulhouse à La Réunion

Le FC Mulhouse (CFA) se déplacera sur l’Île de la Réunion. L’équipe mulhousienne, qui a battu les Guyannais de Matoury samedi au tour précédent, avait émis le souhait de se déplacer chez le dernier club ultramarin encore qualifié, l’AS Excelsior Saint-Joseph (Division d’honneur réunionnaise).
Cette formation a éliminé Avoine Chinon (CFA) au tour précédent aux tirs au but. L’international Dimitri Payet a porté les couleurs de ce club réunionnais (3e de son championnat) a avant de passer professionnel.
dna
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37468
Age : 51
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Mer 16 Nov 2016 - 10:36

Les mulhousiens tiennent absolument à fuir les frimas. Cool

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Mer 16 Nov 2016 - 14:50

C'est long déplacement ne coute-t-il pas un peu trop pour un club comme Mulhouse.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Dim 20 Nov 2016 - 5:35

FC Mulhouse - Villefranche (0-2)
La rechute

Face à un adversaire plus coriace que Jura Sud, le FC Mulhouse est retombé dans ses travers et a été battu. La pression monte à nouveau d’un cran avant d’affronter Grenoble.
Malgré une première période alléchante, avec plein dynamisme et de volonté, les partenaires d’Adam Shaeik n’ont pas su percer la solide défense visiteuse. L’équipe de Franck Priou a emballé les débats au cours du premier acte.
Ils se sont créé des occasions qu’ils n’ont pas concrétisées. Après la pause, le FC Mulhouse a perdu le fil pour se faire nettement dominer par les Caladois. Benamra faillit punir Sommer sur la première incursion. Si Villefranche contrôle le jeu pendant dix minutes, ce sont les camarades de Damien Moulin qui vont s’enhardir sous la houlette d’un Ouammou fringant. M’Tir alerté par Shaeik, oublie de tirer (11e ). Hamzaoui n’appuie pas sa frappe (14e ). Ouammou après une action de Baur et M’Tir, menace Philippon (16e ). La pression se poursuit sans que Villefranche ne cède.
Philippon doit mettre en corner un ballon brûlant de Roche dégage vers ses buts (19e ). Ouammou et Hamzaoui ne convertissent pas les occasions et vont le regretter (36e , 45e ). La pause va faire du bien aux Caladois qui dominent largement les débats. Le FC Mulhouse subit. Sa ligne offensive est inexistante. Le regain visiteur commence à menacer Sommer qui doit intervenir devant Dedola (68e ).
C’est sur un long centre de Jean Baptiste que Perrin au deuxième poteau remet le ballon de la tête qui va toucher la main d’un défenseur. L’arbitre indique le point de penalty. Jasse ne rate pas l’aubaine (74e ). Villefranche continue de pousser. Gbaguidi tarde se retourner (77e ) et Antoinat met une tête sur Sommer (78e ).
Le FC Mulhouse n’arrive plus à trouver la faille. Dedola, toujours aussi virevoltant, oblige Sommer à se coucher (83e ). Sur contre, Dedola profite d’un raid de Diakité pour assommer le FC Mulhouse (85e ).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Lun 21 Nov 2016 - 19:12

Priou monte en pression
Pour la première fois depuis le début de la saison, l’entraîneur mulhousien a tenu des propos teintés de fatalisme, samedi, après la défaite face à Villefranche (0-2). Mais il a surtout laissé poindre un agacement plus général, se déclarant « déjà usé » par ses quatre premiers mois de service. Ambiance.
À l’évidence, il a préféré ne pas trop en dire pour le moment et contenir une colère qui ne demandait pourtant qu’à sortir. Mais Franck Priou n’a pu en revanche masquer un certain ras-le-bol, samedi soir, faisant nerveusement les cent pas dans les coursives du stade de l’Ill, quelques minutes après la 6e  défaite de son équipe en championnat de CFA, et lâchant un inquiétant : « Je suis usé. Quatre petits mois que je suis là et je suis déjà usé. »
Nos tentatives pour connaître le ou les motifs de cette exaspération ont été vaines. Après avoir sûrement tourné la langue sept fois dans sa bouche, l’ancien avant-centre du FCM s’est résolu à ne parler « que du match » , laissant ainsi comprendre que son agacement ne se limitait pas uniquement au terrain. Ses relations avec le président Alain Dreyfus étant a priori toujours au beau fixe, on peut ainsi subodorer deux choses : soit le technicien est « usé » par l’organisation chaotique qui règne au sein même du club ; soit il l’est en raison du manque de soutien dont le FCM ferait l’objet à ses yeux. Voire par les deux, qui sait…
Mais samedi soir, donc, le coach mulhousien a préféré causer « football », ce qui devait déjà représenter une épreuve en soi compte tenu du résultat négatif. En dépit d’une première période intéressante et même séduisante réussie par ses ouailles, son équipe s’est inclinée face à Villefranche (0-2). La faute à un deuxième acte indigent au cours duquel le FCM ne s’est plus procuré la moindre occasion et a surtout encaissé deux buts. « Dont le premier qui arrive encore une fois sur un fait de jeu contraire, explique-t-il.

C’est rageant car l’entame de match était vraiment dans la continuité de ce que l’on avait montré ces dernières semaines. Mais ce péno (sifflé après que le ballon a touché la main du défenseur Damien Moulin lors d’un duel aérien) nous a mis dedans. Quand rien ne veut te sourire… Le deuxième but encaissé est anecdotique car il arrive en toute fin de match, quand on a tout changé pour essayer de revenir. Mais bon, à ce moment-là, c’était plus du bricolage qu’autre chose. Je sais depuis le début que ce sera compliqué. Et c’est très compliqué. »

Quand l’attaque devient un casse-tête inextricable

Le technicien haut-rhinois a souvent répété qu’il manquait de munitions offensives pour véritablement faire peser le danger dans les surfaces adverses. Avec l’absence pour deux mois de Mahamadou Diawara (entorse du genou), le seul véritable avant-centre de formation de l’effectif, son inquiétude n’a fait que grandir et se transformer en casse-tête inextricable. « Je n’ai pas les armes, peste encore l’ancien coach de Martigues. Mahamadou a été critiqué en début de saison, mais on a vu sur ce match à quel point il pouvait nous manquer. Le jeune Mayer a donné le meilleur de lui-même pour le remplacer, mais on ne peut pas lui demander l’impossible dès sa première titularisation en CFA.
Il faut être indulgent. En fin de match, je fais monter Karim d’un cran et je fais entrer Kecha, qui est un défenseur, en tant qu’ailier droit. Pourquoi ? Parce que je n’ai pas d’autre solution, tout simplement. On le sait, notre effectif est limité sur le plan de la quantité. C’est ce qui explique en partie nos baisses de régime. Il n’y a pas de secret en football. »

Il n’en reste pas moins que le FCM n’aurait sûrement pas connu la même chute de tension en 2e mi-temps s’il avait eu la bonne idée de convertir l’une ou l’autre de ses occasions franches durant les 45 premières minutes. Tour à tour, M’Tir, Ouammou et Hamzaoui ont eu leur chance. En vain. « On manque d’efficacité. Et on en revient toujours à la même chose… » , conclut Franck Priou, dont l’équipe traîne désormais des pieds au 10e rang, avec un match de plus que ses deux poursuivants immédiats et deux petits points de marge par rapport à la zone rouge.
Pas de quoi respirer le bon air de la confiance à quelques jours de s’en aller défier un FC Grenoble candidat à l’accession et certainement revanchard après sa défaite à Andrézieux. Mais l’heure doit être à la révolte au FCM. Surtout pas au renoncement. La saison s’annonce déjà suffisamment longue comme ça…
Alsace
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37468
Age : 51
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Mar 22 Nov 2016 - 19:13

Encore une saison pour rien !

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Mar 22 Nov 2016 - 19:45

Début de saison j'étais persuadé que Mulhouse allait monter, ou du moins joué les trouble-fête, je me suis trompé.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Dim 27 Nov 2016 - 5:57

12e journée
Grenoble 1 - 0 Mulhouse
Mulhouse y a cru
Contre le favori de sa poule de CFA, les Mulhousiens ont proposé une belle opposition au Grenoble Foot 38 chez lui, mais rentrent les mains vides.
« Je regrette qu’on ait été capable de jouer comme ça seulement pendant 45 minutes. » Comme face à Villefranche la semaine dernière, Franck Priou et ses joueurs n’ont pas réussi à proposer une prestation constante du début jusqu’à la fin. Cette fois seulement, ce n’est pas en deuxième période qu’ils ont craqué, mais en première.
Dans un match tendu – et même interrompu – entre deux équipes en quête de points, le FCM a livré une prestation en demi-teinte.
Valeureux, désireux même de bousculer leurs adversaires, les joueurs de Franck Priou ont cependant manqué de solutions dans le domaine offensif.
Rapidement mis sous pression par les Isérois, Mulhouse fait le dos rond et subit sans toutefois concéder de réelles occasions.
Mais, vers la demi-heure de jeu, alors que le match semblait se rééquilibrer et que les “Rouge” parvenaient à mettre le pied sur le ballon, ils se font punir en deux temps.
Le portier Kevin Sommer repousse d’abord la tentative d’Arsène Elogo, mais Florian David a bien suivi et ouvre le score. 1 à 0 à la 35e , Grenoble est réaliste.
En seconde mi-temps, Mulhouse pousse sous l’impulsion de son trio au milieu de terrain, Shaiek-Hamzaoui-Ouammou, qui fait bien tourner le ballon. L’absence d’un véritable avant-centre de métier se fait néanmoins ressentir et Mayer, qui a touché très peu de ballons et dans des conditions à chaque fois compliquées, cède sa place à la 71e à Camara. Mécontent, le public grenoblois gronde et Mulhouse continue de pousser sans se créer cependant de véritables opportunités de but.

Jet de projectile

Dans ce temps fort des rouges, l’arbitre interrompt le match. En cause : un jet de projectile en provenance du kop grenoblois. Lorsque le match reprend, Grenoble a de nouveau les idées en place et ne craque pas.
Nouvelle défaite, la cinquième en six rencontres pour Mulhouse, mais il n’aura pas manqué grand-chose. Après le match, Franck Priou restait cependant confiant. « C’est encourageant pour nous mais notre mal, on le sait, c’est notre efficacité. Mais je sais qu’on va s’en sortir. On est dans le vrai, maintenant il faut être capable de jouer comme ça pendant 90 minutes, pas seulement une période. »
dna
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37468
Age : 51
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Dim 27 Nov 2016 - 8:26

C'est aussi le propre de certaines équipes qui tombent, jouer qu'une partie de rencontre.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Lun 5 Déc 2016 - 5:14

Coupe de France - 8 tour :
Excelsior Saint-Joseph – FC Mulhouse 1-1 ap (3 tab à 0)
Le FCM se saborde

Mulhouse a été éliminé par l’Excelsior aux tirs au but, hier à La Réunion. La faute à une entame ratée et à une séance de tirs au but cauchemardesque. La saison du FCM se résume désormais à une lutte pour le maintien en CFA.
Il n’y a jamais de bons moments pour être à l’envers, il vaut mieux ne jamais l’être, mais c’est une évidence, Mulhouse avec une entame médiocre et une conclusion dramatique n’avait pas beaucoup de chance de se sortir du piège réunionnais.
Mulhouse est ce matin éliminé de la Coupe de France et il le doit donc d’abord à un début de rencontre pas loin du néant. « C’est sans doute dû à la chaleur », juge Franck Priou.
La chaleur, donc. Ou peut-être les tensions de la semaine, entre les joueurs et le staff, qui ont conduit le technicien alsacien à ne pas assurer la dernière séance samedi matin, confiée à son adjoint Marc Andrieux. Qu’importe, finalement. Le résultat est là. Un but dès la sixième minute, sur une touche, une action normalement anodine mais que l’apathie des défenseurs alsaciens rend dangereuse et même fatale quand l’attaquant de l’Excelsior Bill Tidjani coupe au premier poteau et d’une tête puissante ouvre le score.

« La risée de toute l’Alsace »

« Je ne veux pas qu’on soit la risée de toute l’Alsace », avait lancé Priou samedi matin et durant une demi-heure, son vœu n’a pas été exaucé. Comme il continuait à mal gérer la profondeur et à laisser les attaquants réunionnais gambader en toute liberté, oui, le FCM n’était pas loin d’être la risée de l’Alsace. Heureusement, cette saison, l’Excelsior a également un énorme défaut, le manque de réalisme. Ainsi, Tidjani deux fois (9e , 18e ) et Pythie (36e ) ratent de grosses occasions et laissent vivant Mulhouse. L’Excelsior tend la main aux Alsaciens pour se relever, qui réussissent à la saisir et revenir dans la partie.
Le passage en 4-3-3 et les deux changements à la mi-temps modifient le paysage. Le FCM confisque la balle, l’Excelsior la lui abandonne sans soucis. C’est le début d’une attaque-défense bien ennuyeuse. Car Mulhouse fait tourner le ballon mais ne se montre pas dangereux. Un centre par-ci, une frappe lointaine par là. Rien de bien transcendant. Jusqu’à l’inspiration d’Adrien Baur, Réunionnais d’origine, ayant joué ces trois dernières années sur l’île, il enchaîne parfaitement contrôle et frappe croisée (75e ).

Pas loin de la crise de nerfs

L’entame catastrophique ne serait-elle, dès lors, qu’une péripétie ? Malheureusement, la séance de tirs au but vire au cauchemar. Shaiek met le premier ballon sur la barre. Le gardien Mickaël Grondin stoppe les tentatives de Karim et Ouammou.
C’est terminé. Mulhouse comptait peut-être sur cette Coupe pour se refaire une santé. Il n’est pas loin de la crise de nerfs avant le match ultra-décisif face à Yzeure.
L’heure est grave et Franck Priou ne masque pas son inquiétude: «De toute façon, ça fait trois mois que je le dis, même quand notre attaquant n’était pas blessé, il nous faut un ou deux attaquants de plus. On n’a pas ce qu’il faut. On est capable de produire du jeu, de se créer des occasions, mais pas de marquer. Maintenant, il faudra laver la tête des joueurs et se remettre dedans. Car, même si on aurait bien aimé se qualifier, c’est le championnat qui est le plus important. Et j’espère que cette défaite va nous servir de leçon pour le prochain match. » La fête est finie. Place à un marathon aussi angoissant qu’incertain.
dna
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37468
Age : 51
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Lun 5 Déc 2016 - 11:22

Un club vraiment ridicule, il n'y a pas d'autre terme...

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Dim 11 Déc 2016 - 5:28

13e journée

FC MULHOUSE 0 :

MOULINS/YZEURe 0 :

Vertige mulhousien

C’était prévisible. L’élimination en Coupe de France a laissé des traces. Les banderoles affichées par la Brigade des Ultras 88 étaient significatives et adressées à la direction du club. « Neuf ans de mauvaise gestion, à qui la faute ? Dreyfus, Memheld, Zaien. AD, prends de bonnes résolutions, casse-toi », « Coupe de France, tous coupables ».
Les fans mulhousiens sont d’autant plus déçus que depuis le début du championnat, ils s’étaient montrés bienveillants avec le FCM, en dépit de prestations pas toujours cohérentes et de résultats peu fameux.
Ce duel de mal classés a débouché sur un partage de points qui ne fait pas du tout les affaires des Haut-Rhinois. Il confirme surtout la bonne tenue des Auvergnats qui viennent d’aligner leur cinquième match nul de suite.
Pour le spectacle, il faut l’avouer, c’était soporifique en première période. Rien à signaler et tout se débride de la mauvaise des manières peu avant le repos.
Après une occasion de Mayer avortée en corner, Barthomeuf marche sur le dos de Camara suite à un cafouillage.

Les deux entraîneurs expulsés

Cette action met le feu aux poudres. Franck Priou n’apprécie pas et le fait savoir vertement à son homologue. Les deux entraîneurs sont expulsés. Lorsque le jeu repend, Karim ceinture Sauvadet qui partait au but et ne récolte qu’un carton jaune (44e ).
La seconde période est plus ouverte et animée. Les partenaires d’Adam Shaeik s’installent dans le camp visiteur. Bouzenna rate l’immanquable sur une offrande de Mayer (48e ). M’Bida, très percutant, voit ses tirs repoussés par Sommer (51e , 65e ). C’est ensuite Sauvadet qui bute sur un Sommer étincelant (66e , 70e ). Les dix dernières minutes sont à l’avantage des locaux. La domination est intense. Les centres d’Ouammou et Bouzenna provoquent des corners (78e , 79e ).
Ouammou enveloppe une frappe détournée par Colard (89e ). Hamzaoui, à la sortie d’un ballon dégagé dans l’axe, tire au-dessus (90e +1). Dans le temps additionnel, Lobo oblige Sommer à se détendre (90e +2).
dna
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Dim 18 Déc 2016 - 5:44

14e journée
Samedi le 17/12/2016

Andrézieux 2 - 1 Mulhouse
Mulhouse le souffle court
Bien que diminué sur le plan défensif, le FC Mulhouse a tenu jusqu’à la 89e , avant d’encaisser un second but dans les arrêts de jeu.
Franck Priou, entraîneur du FCM, confie : « On n’a pas été récompensé de nos efforts, notamment en première mi-temps avec deux belles occasions pour mener au score. On a été moins percutant lors de la seconde, et le banc andrézien a fait la différence avec les entrées en jeu de Mangara et Barge. »
Si les Andréziens ont confirmé hier pour leur dernière prestation de l’année à domicile, c’est sans complexe mais diminué que le FC Mulhouse effectuait ce déplacement. En conséquence des absences de Varsovie et consorts, Franck Priou alignait une charnière centrale inédite cette saison.
En ouvrant le score sur une tête de Spano (6e ), Andrézieux débutait au mieux cette rencontre à ne pas perdre. Plus présente au milieu et surtout plus agressive, elle se procurait deux occasions par Valente et Robert, mais Sommer présent bien placé évitait le pire. Le match s’emballait coté mulhousien avec ce coup franc de Reichstadt, puis ce tir trop croisé d’Ouammou, et ce corner rentrant de Baur claqué par Markut.
Le rythme tombait coté andrézien, Ouammou en profitait pour égaliser (1-1, 33e ).
De quoi calmer les ardeurs andréziennes, même si Sommer devait encore intervenir avec autorité devant Even.

Jusqu’au bout du suspense

Plus agressifs, ces derniers laissaient un peu plus d’espace à leurs adversaires du jour, mais la finition manquait aux Andréziens avec ce tir de Valente sur la transversale, cette frappe de Desmartin au dessus et ce contre de Dumoulin devant Valente. Sous les assauts andréziens, Mulhouse s’épuisait au fil des minutes, Moulin sur une jambe ne lâchait rien, mais les entrées en jeu de Mangara et Barge allaient peser sur cette défense inédite du FCM.
Avec la rentrée de Camara, Franck Priou pensait pouvoir équilibrer les débats, mais l’attaquant mulhousien ne respectant pas les consignes de son coach ne restera que neuf minutes sur la pelouse de l’Envol Stadium. Ouammou et ses équipiers n’avaient pas encore abdiqué et Mulhouse tenait bon grâce notamment à Sommer son gardien, auteur d’un gros arrêt sur une tête de Mangara. C’est avec un certain soulagement que le portier mulhousien voyait la tête de Desmartin fuir le cadre dans la foulée (87e ).
Le partage des points échappait au FCM sur corner de Barge, Bazin dans la surface d’une tête puissante expédiait le cuir hors de portée de Sommer et assurant la victoire aux Andréziens.
dna
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Jeu 22 Déc 2016 - 5:27

15e journée :
Saint-Louis – FC Mulhouse (1-1)
 La trêve leur fera du bien

D’une tristesse confondante pendant une bonne heure, le derby entre le FC Saint-Louis/Neuweg et le FC Mulhouse a finalement accouché d’un nul logique (1-1). Il n’empêche pas les Mulhousiens de terminer cette première partie de saison dans la zone de relégation.
Positionné en 5-3-2 , sans attaquant de métier et avec le seul M’Tir en pointe, le onze mulhousien se voulait très prudent au coup d’envoi de la rencontre. Avec une seule occasion, convertie peu après l’heure de jeu, les hommes de Franck Priou, qui a assisté à la rencontre depuis les tribunes, ont failli réussir le coup parfait. Mais c’était sans compter sur des vieux démons qui ont ressurgi en fin de match, et qui font du FCM un club relégable à mi-parcours. Tout avait bien commencé pour les coéquipiers de Reichstadt, maîtres du ballon au cours d’une première période soporifique. Saint-Louis, qui déplorait trois absences de marque en milieu de terrain, tentait de développer du jeu sans y parvenir. Seul Holtz, sur son aile gauche, parvenait à mettre à mal l’arrière-garde mulhousienne. L’ex-illzachois profitait d’un ballon en profondeur de Jennane pour se présenter seul face à Kouakbi, mais manquait son duel avec le gardien pour la seule occasion de la première période (29e ).
Saint-Louis redémarrait la deuxième période avec davantage de punch, mais la finition faisait toujours défaut. Holtz semait la zizanie mais ni Jennane (50e ), ni Diakité (52e ) n’en profitaient. Et Mulhouse dans tout cela ? Encore moins. Comme souvent dans ce genre de matches, un coup de pied arrêté débloque la situation. Sur un coup franc botté par Kecha, Hamzaoui devait s’y reprendre à deux fois pour tromper Aissi Kédé, auteur d’une première parade, mais impuissant sur la reprise (65e ). Cette ouverture du score avait pour mérite de réveiller les ardeurs ludoviciennes. Holtz profitait d’une hésitation au sein de la défense mulhousienne pour chauffer les gants de Kouakbi (76e ). Sur le corner qui suivait, Jennane héritait du ballon au second poteau mais manquait inexplicablement le cadre (76e ). Ensuite, Holtz se jouait d’une charnière centrale aux abonnés absents pour venir dribbler Kouakbi et avoir la lucidité de servir en retrait Jennane, dont le plat du pied au point de penalty faisait mouche (77e ).

Objectif maintien

Le match s’animait enfin et les deux équipes abattaient leurs cartes pour tenter d’arracher les trois points. Saint-Louis pouvait finalement remercier son gardien Aissi Kédé, qui préservait le match nul en claquant un centre-tir de M’Tir (82e ), puis en intervenant magistralement devant Varsovie, à bout portant, sur le corner qui suivait (83e ). On en restait là, la trêve arrivant à point nommé pour recharger les batteries de deux équipes dont l’objectif restera le maintien au cours de la seconde partie de saison.
dna
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13782
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Lun 2 Jan 2017 - 15:42

Nouvelle année et nouveau départ pour le FC Mulhouse, relégable en CFA. Franck Priou ne sera pas à la reprise de l'entraînement tout à l'heure. L'entraîneur arrivé de Martigues cet été ne fait plus partie des plans du FCM. C'est Noël Tosi, coach à la carte de visite bien remplie, qui le remplace dès aujourd'hui. Le club aurait également connu des changements au niveau de sa direction. Alain Dreyfus pourrait ne plus en être le président après un mandat de neuf ans.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Lun 2 Jan 2017 - 15:54

Là ils sont mal.
.
Un investisseur américain pour remplacer Dreyfus

Le président Dreyfus va prochainement quitter Mulhouse. S'il a souvent annoncé son départ, les événements se précisent. Le club a d'ailleurs publié un communiqué sur son site officiel : "Le président actuel Alain Dreyfus va passer la main courant janvier à un groupe d'investisseur dont l'identité sera communiqué prochainement. La date de l'assemblée générale sera défini demain soir à l'issue de la reunion de comité. "
Selon nos informations, le repreneur serait Gary Allen. L'investisseur américain était candidat au rachat de Troyes il y a quelques mois avant de renoncer en octobre 2016. Parviendra t-il à conclure cette fois avec le FCM, réponse prochainement.
 Foot National
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13782
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Lun 2 Jan 2017 - 17:45

Après le plouff troyen un pschit mulhousien ? Pas très crédible tout çà !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Lun 2 Jan 2017 - 18:11

Ça fait un certain temps que Dreyfus laisse entendre qu'il souhaite quitter la présidence de Mulhouse.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Mar 3 Jan 2017 - 6:26

Franck Priou démis de ses fonctions
Viré au téléphone !

Un coup de fil, vendredi dernier d’un membre du comité directeur, a précipité la chute de l’entraîneur Franck Priou qui était encore sous contrat pour six mois avec le FC Mulhouse. Le Provençal n’a pas du tout apprécié cette façon de faire. Il s’exprime sans retenue.
Après le derby contre Saint-Louis (1-1), le président du FCM Alain Dreyfus avait laissé entendre que Franck Priou serait toujours en poste et ce malgré des soucis d’ordre financier (voir DNA du 27/12). Il faut croire que la trêve des confiseurs a apporté son lot de sensations avec l’annonce à demi-mot de la venue d’un repreneur américain (voir ci-contre).

Franck Priou n’en revient toujours pas. « J’ai eu un coup de fil vendredi de Jean-Jacques Memheld (le vice-président). Il m’a déclaré que le club changeait de main et que je ne devais pas remonter sur Mulhouse. C’est insensé. Il y a un contrat à respecter. On me prend pour qui ? »

Franck Priou était bel bien présent au stade de l’Ill, hier, pour la reprise de l’entraînement.

Un coup en douce

Au club, les situations sportive et financière étaient critiques. Le président parlait même de dénicher un sponsor pour terminer la saison. Franck Priou a été démis de ses fonctions de manière peu courtoise. Il raconte un épisode complètement ubuesque.

« Je ne sentais rien venir d’autant que le président prétendait que tout allait continuer. Quelques jours après, tout a changé. Je suis surpris. S’il y a un repreneur, tant mieux pour faire avancer le club. De toute façon, les entraîneurs et les joueurs passent, le club reste. C’est cette façon inélégante de le dire… Il faut faire les choses proprement, dans le respect des personnes. »

Le cycle aller a été terrible au niveau des statistiques. L’équipe a terminé à la 12e place, en position de relégable. Franck Priou n’a pourtant pas ménagé sa personne.

« J’ai dirigé toutes les séances du CFA, sans parler des moins de 17 ans nationaux durant quinze jours en août. Je savais qu’il y avait une baisse sensible du budget (moins 30 %). On a enregistré vingt départs pour treize arrivées, détaille l’ancien attaquant. Les recrues, c’est moi qui les ai voulues mais j’en voulais d’autres. Elles étaient trop chères. Par exemple, Farez Brahmia, on ne pouvait pas le conserver, son salaire était trop important. Notre effectif était incomplet. En ajoutant deux attaquants, on serait dans la première partie du classement… Cela fait trois mois que je le répète. On peut me reprocher les résultats. Je veux bien endosser certaines choses mais pas tout. Franck n’est pas un magicien. »

Histoire d’argent


C’est surtout la position financière du club qui a provoqué ce chambardement. Franck Priou en est persuadé. « Quatorzième ou sixième, pour moi, c’est pareil. C’est une question de finances. Le club aurait été dans tous les cas repris. Ils ont donc trouvé un repreneur. Pour l’intérêt du club, c’est une bonne chose. Reste que je ne lâcherai pas mes joueurs. Eux-mêmes ne comprennent pas. Je n’ai même pas eu un coup de fil du président. Il aurait dû faire les choses correctement. »
dna
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Mar 3 Jan 2017 - 6:28

Noël Tosi débarque « en situation de crise »
« Il suffit de dire qu’on m’aime… »

Noël Tosi, arrivé hier à Mulhouse, a immédiatement chaussé les crampons pour la reprise de l’entraînement dans l’après-midi. Et a ainsi découvert un effectif dont il ne connaît que de rares individualités. En « mission », l’entraîneur de 57 ans compte bien décrocher le maintien, un objectif qu’il avait déjà rempli à Chasselay, son précédent club, où il était arrivé dans une situation analogue.
Noël Tosi ne s’est pas fait désirer. S’il y a trois jours encore, il ignorait totalement de quoi son avenir footballistique serait fait, un « speed dating », comme il qualifie l’entretien qu’il a eu avec le président Alain Dreyfus, a suffi à le convaincre de retrouver le terrain au quotidien.

« J’ai raté une ou deux opportunités récemment (dont le Maccabi Tel-Aviv) parce que j’ai fait le difficile, indique celui qui a quitté Chasselay, cet été, alors qu’il lui restait deux années de contrat. Je devais m’engager avec un club professionnel (Troyes) mais ça ne s’est pas fait. Après, l’Alsace est une des rares régions que je n’ai pas faite… »

Effectivement, la carte de visite de Noël Tosi est bien fournie. En vingt ans de carrière sur le banc de touche, l’ancien gardien de but a écumé pas moins d’une vingtaine de clubs – Nîmes, Créteil, Dijon, Angers, Arles-Avigon entre autres – ainsi que les sélections mauritanienne et congolaise. De quoi ouvrir l’esprit mais également apporter de l’eau au moulin d’un entraîneur qui se définit lui-même comme « un spécialiste des situations de crise ».

« J’ai eu un coup de cœur »

Et le FCM est bien en crise, sportivement avec une place de relégable en CFA et aussi administrativement si les finances ne sont pas remises à flot pour éviter de terminer l’exercice 2016-2017 dans le rouge. A priori, l’arrivée d’un mécène américain (voir ci-dessus) garderait Mulhouse – qui devra repasser devant la DNCG mi-janvier après que l’organe fédéral a mis sa décision en délibéré le 6 décembre dernier – de toute banqueroute. Noël Tosi, lui, devra éviter la faillite sportive.

« Je connais bien ce genre de challenges, c’est une situation qui me colle à la peau et je suis quasiment à 100 % de réussite dans cet exercice, en National ou en L2. À Chasselay, quand je suis arrivé (en 2014) , le club était dernier avec six points de retard sur l’équipe qui précédait. Et on a réussi à se maintenir. »

Pour sortir le FCM de l’ornière, éviter « l’anomalie » que constituerait une relégation en CFA 2, le quinquagénaire a ses recettes recueillies « de bouche de druide à oreille de druide ». Il s’agira donc de trouver la formule de la potion magique pour regonfler le moral d’un effectif – dont le nouveau technicien ne connaît que trois ou quatre joueurs dont Nassim Ouammou et Kévin Sommer – qui ne s’attendait pas à reprendre l’entraînement de la sorte (voir ci-contre).

Ce changement de coach va immanquablement rebattre les cartes sur le terrain. Les joueurs alignés contre Raon-l’Étape le 14 janvier seront ceux qui auront le plus séduit leur nouveau mentor. Paradoxalement, l’élimination du FCM en Coupe de France va donner à celui-ci plus de temps pour enseigner à son groupe ses nouvelles méthodes. En espérant qu’elles porteront rapidement leurs fruits.

C’est sans encore avoir discuté de son contrat que Noël Tosi, accompagné de son adjoint Eric Descombes, a dirigé sa première séance hier en fin d’après-midi. « J’ai eu un coup de cœur car le FCM n’est pas un club comme les autres. Moi, il suffit de dire que l’on m’aime pour que j’arrive, explique celui qui a également pris le temps de dialoguer avec son prédécesseur, Franck Priou. On se connaît depuis vingt ans. Je l’ai appelé, on a encore discuté longuement aujourd’hui (hier). On est copain et on restera copain. J’ai déjà été dans sa situation. On sait que cela peut arriver dans le foot. »

Au FCM, tout le monde espère que cela n’arrivera plus avant longtemps…
dna
.


Une nouvelle ère va s’ouvrir au FC Mulhouse
Le rêve américain

Le FC Mulhouse s’apprête à changer bien plus qu’un entraîneur. En coulisse, un mystérieux investisseur aurait déjà injecté les fonds nécessaires pour permettre au club de boucler la saison. Ce mécène serait l’Américain Gary Allen.
« Il fallait un électrochoc. » Voilà comment le toujours président du FCM Alain Dreyfus résume la décision collégiale prise par le comité pour changer d’entraîneur. « On est relégables mais il ne manque pas grand-chose. On a surtout très mal joué durant toute la première partie de saison. Mais avec Noël Tosi, on va s’en sortir. Il va certainement ramener des joueurs qu’il a sous le coude. »

Le premier d’entre eux sera l’attaquant Alain Etamé que le nouveau coach fécémiste avait sous ses ordres la saison passée à Chasselay. Il viendra repeupler un secteur de jeu que Franck Priou, démis de ses fonctions (voir ci-contre) , n’avait de cesse de montrer du doigt. Le Camerounais de 29 ans fera sa première apparition demain soir, à Illzach, lors du match amical face à l’ASIM.

Gary Allen, l’homme providentiel ?


Un voire deux joueurs offensifs de couloir devraient également être mis à l’essai. Comment est-ce possible alors que le président Alain Dreyfus expliquait il y a peu encore ne pas avoir le budget pour un quelconque recrutement (voir DNA du 27/12) ? C’est que la donne a changé depuis quinze jours. Un investisseur intéressé par le club serait passé à la vitesse supérieure en injectant 200 000 €, une jolie somme permettant d’éponger un passif estimé à 160 000 €, de se séparer de Franck Priou – Olivier Rambo, adjoint en début de saison, a lui aussi quitté le club – en lui réglant ses six derniers mois de salaire et donc de renforcer l’effectif.

« Je ne peux pas faire de communication à ce sujet. Le repreneur est quelqu’un de discret. Demain (ce soir) , on demandera son avis au comité directeur (pour faire entrer de nouveaux membres à ce même comité, NDLR). »

Si le comité répond favorablement, ce qui sera sans nul doute le cas, un changement de présidence pourra alors être envisagé. « Fatigué » par ses neuf années de mandat, Alain Dreyfus laisserait la main à son successeur tout en restant au comité directeur, du moins jusqu’à la fin de la saison. Une page est donc en train de se tourner, une autre va rapidement s’écrire…

« Si je donne ma place, il faut que cela soit à quelqu’un de crédible. C’est la quatrième offre que je reçois depuis quelques années. C’est la plus sérieuse, insiste le président qui explore cette piste depuis plus d’un an. C’est une belle opportunité et c’est un moment important pour l’avenir du club. La personne qui me remplacera sera capable de faire passer un cap (financièrement) au club. Il va y avoir un changement de direction, au sens propre comme au sens figuré. »

Soucieux de rester dans l’ombre quelques semaines encore, le nouvel investisseur a demandé aux dirigeants de jouer la carte de la discrétion. Aucun nom n’a filtré, hier, au stade de l’Ill. Mais selon nos informations, le nouveau bienfaiteur du FCM serait américain et s’appellerait Gary Allen. Un nom qui est apparu dans le football français cet été lorsqu’il a été question du rachat de Troyes, tombé en L2. Une affaire qui capotera au bout de quatre mois.

L’entrepreneur américain, qui a réussi dans la décoration d’intérieur grâce à sa société Allen Designs Studio basée à Vancouver, aurait donc décidé de retenter le coup, deux étages plus bas. Un niveau qu’il connaît puisque les Spartans Futbol Club de Portland, dont il est propriétaire, évoluent en National Premier Soccer League (NPSL) soit l’équivalent du CFA.

La présentation du nouvel homme fort du FCM et de son projet est prévue, a priori, pour le 19 janvier. Un projet dont fait partie Noël Tosi qui aurait déjà dû accompagner le businessman à Troyes cet été…

Après la période IMG MC Cormack du Racing (1997-2003), qui s’est terminée l’année dernière au tribunal, l’Alsace du football et Mulhouse espèrent vivre cette fois un véritable rêve américain…
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37468
Age : 51
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Mar 3 Jan 2017 - 14:50

De plus en plus glauque, ce club. Viré par téléphone...
Qu'il reste en CFA, ne mérite pas mieux.
Management de m..... !

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Mer 4 Jan 2017 - 5:16

le FC Mulhouse reste discret sur l’apparition d’un investisseur américain dans son organigramme
Mystère de l’Ouest

Le comité directeur du FCM a accepté, hier soir, de permettre à Gary Allen de présenter son projet lors de la prochaine AG, le 20 janvier. Une offre de service plutôt inattendue qui découle, sans doute, du rachat avorté l’été dernier de l’Estac par le mystérieux Américain.
Que connaît-on aujourd’hui de Gary Allen, le futur président du FC Mulhouse ? Pas grand-chose à vrai dire. Il serait plus facile de parler de son frère Mark, sextuple vainqueur du championnat du monde d’iron man dans les années 1990.

Et ce n’est pas l’actuelle direction du FCM, bien trop soucieuse de ne pas faire capoter la reprise du club, qui va lever le voile sur les intentions de l’entrepreneur américain qui a bien réussi dans l’univers de la décoration d’intérieur. Tout juste, sait-on, que le comité directeur a accepté hier soir – par huit voix pour et deux abstentions – d’écouter ce que le businessman de l’Oregon a à lui proposer. Le projet lui sera exposé lors de l’assemblée générale du 20 janvier.

« On ne peut pas vraiment dire qu’il (Allen) est assis sur un empire »

Ce dernier – propriétaire de l’équipe de soccer des Spartans Futbol Club de Portland, plus connu pour la qualité de sa formation que ses résultats en National Premier Soccer League (NPSL), soit la quatrième division – n’agit pas seul. Dans le dossier mulhousien, il a pu compter sur la médiation de Julien Lolli, ancien président du SC Bastia (2009-2012) et futur président délégué du FCM, qui a glissé son nom à l’actuel patron, à savoir Alain Dreyfus.

En plus du dirigeant corse, qui avait déjà pris langue avec les dirigeants haut-rhinois précédemment sans pour autant les convaincre du potentiel de ses investisseurs d’alors, Gary Allen s’appuie sur Eric Descombes.

Ce dernier, ancien défenseur passé par Montpellier et quelques écuries américaines, international mauritanien à deux reprises, est déjà actif au stade de l’Ill. Il cumule les fonctions d’entraîneur-adjoint et de directeur sportif. Il a vraisemblablement joué un rôle actif dans la venue d’un Américain dans la Cité du Bollwerk.

En effet, avant de s’intéresser à Mulhouse, Gary Allen a prospecté à un niveau supérieur, à savoir la Ligue 2. Sa prise de contact en 2016 avec le Tours FC n’est, semble-t-il, pas allée plus loin que les politesses d’usage. Les négociations ont été bien plus poussées cet été concernant le rachat de Troyes, relégué en L2. Deux dossiers dans lesquels apparaît également le nom d’Eric Descombes à côté de celui de l’entrepreneur américain de 45 ans.

Dans l’Aube, l’affaire semblait bien partie pour être conclue. Gary Allen semblait être la tête de pont d’un pool d’investisseurs multicartes capable d’aligner les 3 millions d’euros réclamés par l’Estac pour passer sous pavillon US.

« Le projet était soutenu par la mairie qui ne voulait plus vraiment du président (Daniel Masoni). Allen a été présenté comme un gros bonnet alors qu’on ne peut pas vraiment dire qu’il est assis sur un empire, explique-t-on du côté de L’ Est Éclair. Il y avait aussi l’idée que Troyes n’était qu’une porte d’entrée sur l’Europe avant de se développer dans la recherche, l’immobilier… »

Le deal aurait dû être conclu à la mi-septembre. Si l’échéance a été repoussée de 15 jours, cela n’a pas permis au repreneur de financer le rachat du club, qui serait passé entre-temps de 3 à 3,9 millions d’euros.

Le FCM, un projet plus en rapport avec sa surface financière ?

« Le protocole d’accord du 6 juin était plein de promesses. En juillet, tout semblait OK. Mais les fonds ne sont jamais arrivés, rapporte la rédaction sportive de L’Est Éclair. Gary Allen, après avoir disparu des écrans radar pendant quelques semaines, a expliqué avoir été lâché par un investisseur, l’obligeant à se retirer. »

Dans l’entourage du futur homme fort de Mulhouse, on livre un autre son de cloche. La négociation portait sur une vente à hauteur de 3 millions d’euros payables en trois fois. Finalement, il aurait été demandé à Gary Allen de réunir une somme supérieure en une seule fois, ce qui n’a donc pas été possible.

Ce rachat avorté n’a donc pas refroidi les ardeurs du mystérieux bienfaiteur du FCM. Il l’a sans doute convaincu de changer de catégorie et de chercher chaussure à son pied dans le monde amateur plutôt que chez les professionnels où les barrières à l’entrée peuvent se révéler rédhibitoires. L’investissement consenti – on évoque une somme de 200 000 € – pour permettre à l’actuel 14e du groupe C de CFA de terminer la saison est bien moindre que ce qui lui était demandé dans l’Aube.

Reste désormais à connaître dans le détail le projet qui a conduit le quadragénaire de l’Oregon à s’investir dans le Sud du Haut-Rhin. Il faudra a priori attendre encore une quinzaine de jours, et la venue à Mulhouse de Gary Allen, pour en savoir plus. Et ainsi lever le voile sur une partie du mystère qui entoure cette surprenante reprise en main du FC Mulhouse.
dna
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Mer 4 Jan 2017 - 5:20

Étamé arrive, Mayer s’en va…
Comme indiqué dans ces colonnes (DNA du 03/01), l’attaquant Alain Etamé a rallié dès hier Mulhouse. « Il est puissant, il pèse sur les défenses, il leur fait mal, indique Dominique Giuly, directeur sportif de Chasselay, précédent club du Camerounais de 29 ans. C’est un bon mec, j’étais très copain avec lui. Humainement, il est extra, il a joué le rôle de grand frère. On aurait bien aimé le conserver. »

Le massif avant-centre n’est finalement pas resté dans le Rhône à l’heure du changement de projet (14 départs), quitte à rester six mois sans club. C’est donc un joueur en manque de rythme qui vient compléter le secteur offensif mulhousien. « J’ai perdu ma mère récemment et j’ai éprouvé le besoin de souffler. Je connais le coach (Noël Tosi, ancien entraîneur de Chasselay) , j’avais gardé le contact et il m’avait demandé de ne pas signer quelque part sans lui en parler, explique celui qui va s’engager pour six mois avec une année en option. Je marche à la confiance et j’adore les défis. Physiquement, je suis prêt, je m’entraînais deux fois par jour, seul le matin et avec Alençon (CFA 2) le soir. Je me suis renseigné avant de venir. Il y a une belle équipe. Et si on s’y met tous, il n’y a pas de raison qu’on n’arrive pas à redresser la barre. Il faut aimer la pression, ça permet d’avancer, sinon il faut changer de métier. »

Si la venue d’Alain Etamé s’apparente à un renfort, cela n’est vrai qu’à moitié. Le président Alain Dreyfus a fait part, hier, de l’intérêt du Stade de Reims pour le jeune Paul Mayer, sept matches de CFA au compteur cette saison. L’attaquant de 18 ans va donc quitter le FCM dès cet hiver pour rejoindre dans un premier temps la réserve rémoise, adversaire du… FCM en championnat. « À quoi ça sert de former des jeunes si c’est pour qu’on nous les pique sans qu’on ne puisse rien faire », s’est désolé à ce sujet Alain Dreyfus.
dna
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Mer 11 Jan 2017 - 5:38

Le FCM communique avant son AG Gary Allen bientôt à Mulhouse

Ce n’était plus un secret , pour autant le FC Mulhouse n’avait pas encore directement évoqué le sujet. C’est désormais chose faite puisque le club, par le biais d’un communiqué publié lundi soir sur son site Internet, a fait le point, une dizaine de jours avant son assemblée générale qui se tiendra le 20 janvier, sur la reprise du club par l’Américain Gary Allen.
Il ne fallait pas s’attendre à des annonces fracassantes puisque les futurs dirigeants attendent d’entrer officiellement en fonction pour éclaircir leurs intentions. Julien Lolli, nouveau manager général, et Eric Descombes, directeur sportif et technique ainsi qu’entraîneur-adjoint, ont donc pris la plume pour un rapide état des lieux. Après avoir très courtoisement salué en préambule « le travail et le dévouement indéfectible du président Alain Dreyfus et de toute son équipe durant toutes ces années », le duo annonce la visite en Alsace de Gary Allen « quelques jours avant l’assemblée générale du club ». L’entrepreneur américain se montrera, a priori, très disponible puisqu’il se fera « un plaisir de répondre [aux] sollicitations [concernant] le projet mulhousien ».
Concernant MM. Lolli, dont on rappelle qu’il a été à la tête du SC Bastia lors de la remontée du Sporting du National jusqu’en Ligue 1, et Descombes, il est écrit qu’ils travailleront de concert « pour que le sportif et le financier soient en totale adéquation avec la réalité du terrain. Le tout bien entendu sous le contrôle de Gary Allen qui devrait prendre officiellement ses fonctions, après la prochaine assemblée générale. »
Le sportif est évoqué à la marge – « avec sa grande expérience, Noël Tosi, nouveau coach, continuera sereinement à faire progresser son groupe en y intégrant deux éléments nouveaux (Alain Étamé et Franck Essamba) » –, le remplacement de Franck Priou à la reprise de l’entraînement ayant déjà été largement commenté par ailleurs.
Enfin, les supporters, qui sont invités à se rendre en masse au stade de l’Ill pour la réception de Raon-l’Étape samedi (18h), ne sont pas oubliés. Bien au contraire. « Vous ferez partie intégrante de la vie future de notre club. Nous comptons sur vous, créons une nouvelle osmose et retrouvons la foi et l’envie qui nous animent tous », lancent en chœur Julien Lolli et Eric Descombes.
Un solide cycle retour et un maintien confortable en CFA seraient un bon début pour y parvenir…
dna
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Sam 14 Jan 2017 - 5:57

Un nouveau départ

Noël Tosi est impatient de faire sa première sur le banc de touche mulhousien
En 2017, le FC Mulhouse s’apprête à prendre un nouveau départ. Celui-ci sera d’abord sportif, ce soir lors de la réception de Raon-l’Étape, pour la première de Noël Tosi sur le banc. Puis viendra le temps de la reprise du club lors de l’AG du 20 janvier.
« C’est un nouveau projet, un nouveau club. » Le discours du nouvel entraîneur mulhousien, Noël Tosi, est limpide. D’ici la fin du mois, le FCM va effectivement ouvrir un nouveau chapitre de sa riche histoire, même s’il a déjà commencé à en écrire les premières lignes sur le terrain avec l’arrivée sur le banc de touche du remplaçant de Franck Priou.
Le nouvel entraîneur haut-rhinois est conscient des bouleversements que va devoir digérer l’institution FCM. À son niveau, il pare au plus pressé pour que l’équipe dont il a hérité, qui a terminé 2016 en prenant deux points en six matches, redevienne compétitive. Et ce dès aujourd’hui avec la réception de Raon-l’Étape, un concurrent direct pour le maintien en CFA guère fringant et englué dans une série de trois revers de rang.

Un effectif bientôt à nouveau retouché

« Ce n’est jamais simple de prendre une équipe dont on ne connaît pas les joueurs, rappelle le technicien. Mais c’est un groupe sain, auquel on a ajouté deux petits plus (l’attaquant Alain Étamé et le milieu Franck Essomba qui devraient faire leurs grands débuts ce soir, ndlr). Ce n’est pas encore parfait. On aimerait faire mieux et plus vite mais il y a un impératif auquel on doit se soumettre. »
Le fameux impératif se nomme Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) devant laquelle le FCM doit repasser le mardi 17 janvier. A priori, les prochains changements dans l’organigramme du club, notamment l’arrivée de l’entrepreneur américain Gary Allen, sont de nature à rassurer l’organe fédéral qui pourrait alors permettre aux dirigeants d’établir de nouveaux contrats fédéraux. Et ainsi apporter d’autres retouches à un effectif aujourd’hui relégable.
En attendant, Noël Tosi a préparé la reprise des hostilités avec les joueurs à sa disposition – Mahamadou Diawara, Mohamed Karim et Kévin Sommer sont blessés – et est même allé chercher en réserve l’attaquant Yann Constant qui lui a tapé dans l’œil lors d’une opposition interne.
« Ce que j’ai vu à Illzach (victoire 4-1 en amical) , je vais le renouveler. Ce sera pratiquement le même onze de départ, indique le coach fécémiste. Les joueurs ont su garder cet état d’esprit, cette mentalité de travail durant les dix derniers jours. Je suis impatient de voir ce que cela va donner contre Raon. Et de gagner ce match. »

« Les joueurs vont nous étonner »

Pour « marquer les esprits », et faire une première bonne impression, un quatrième succès cette saison est en effet indispensable. L’urgence est également sportive puisqu’il ne faudrait pas que le FCM plonge encore un peu plus avant de se rendre au Puy-en-Velay, la semaine prochaine, pour y défier le leader invaincu jusqu’ici.
Et puis « changer pour avoir les mêmes résultats, ce n’est pas la peine », philosophe l’atypique Noël Tosi, dont la méthode de travail n’est pas comparable à celle de son prédécesseur. Le coach espère voir tout à l’heure une équipe « enthousiaste » sur la pelouse du stade de l’Ill. Ce dont il ne doute pas du reste. « Les joueurs sont très réactifs, motivés. Ils sont vivants ! Ils vont nous étonner. »
Pour éviter la catastrophe d’une relégation en CFA 2, Mulhouse est prié de prendre immédiatement un nouveau départ. Le cycle retour pourra d’ailleurs, si tout se passe bien, s’apparenter à un laboratoire en vue de la saison prochaine. Les changements extra-sportifs et la nouvelle dimension que pourrait rapidement prendre le club sont autant d’opportunités à saisir pour des joueurs qui vont devoir faire leur preuve lors des cinq prochains mois afin d’être partie prenante du projet américain.
« C’est un groupe intelligent. Il a tout compris. Il est prêt à combattre », affirme Noël Tosi. Place au premier des quatorze rounds…
dna
.
Mayer déjà de retour ?
À peine parti, aussitôt rentré ? C’est la curieuse trajectoire que pourrait prendre la carrière de Paul Mayer. Sollicité par le Stade de Reims, l’étudiant strasbourgeois était tout à son bonheur de rejoindre une écurie professionnelle. Mais le contrat amateur, et non stagiaire, qui lui a été proposé en Champagne aurait quelque peu refroidi ses ardeurs… Le prometteur attaquant tenterait de faire annuler sa licence pour revenir au FCM. Affaire à suivre…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Dim 15 Jan 2017 - 5:21

FC Mulhouse – Raon l’Étape (1-2)
Pas sorti de l’auberge

Le FC Mulhouse a concédé hier une nouvelle défaite, la neuvième cette saison, à domicile face à Raon-l’Étape. Si le club s’apprête à vivre prochainement un bouleversement extra-sportif, sur le terrain, rien n’a encore changé pour l’instant.
L’espoir d’un renouveau, avec le changement de direction qui sera acté lors de l’assemblée générale vendredi, avait animé la reprise du FC Mulhouse début janvier. Malgré une place de relégable en CFA, le futur pouvait à nouveau être envisagé avec le sourire. Pourtant, hier, pour la reprise du championnat, Raon-l’Étape n’a mis que 44 secondes à replonger la maigre audience du stade de l’Ill dans un abîme de perplexité.
La charnière centrale new-look Varsovie-Kecha - que Noël Tosi se voyait contraint de tester pour aligner en attaque sa recrue Etamé, limité qu’il est par le nombre de mutés hors période - n’a même pas eu le temps de se chauffer que Bassilekin réalisait un petit chantier à l’entrée de la surface conclu par une frappe du gauche en lucarne (0-1, 1re ). Une entame de match catastrophique qui aurait pu définitivement tuer le suspense de la rencontre si Povoa avait choisi de frapper plutôt que de servir un Bassilekin hors-jeu (3e ) et si Kouakbi n’avait pas eu la main ferme pour repousser sur son poteau le tir de Damba (10e ).
Etamé ouvre déjà son compteur
« On a raté nos dix premières minutes, on aurait pu en prendre deux ou trois, confiait après-coup Noël Tosi. Dans l’impact on a souffert. Physiquement, Raon était plus fort et nous a imposé des duels qu’il a gagnés. Ça ira mieux, aussi, quand on aura retrouvé un équilibre défensif. »
Totalement hors sujet durant les 45 premières minutes, les Mulhousiens ont plus affiché le visage d’une équipe marquée par son échec du cycle aller (12 points) que celle d’un effectif galvanisé par le changement d’entraîneur. Pour le choc psychologique, il faudra repasser. Et ce ne sont pas les banderilles de Hamzaoui (29e ) et Bouzenna (31e ) qui incitaient à l’optimisme à la pause.
À défaut de gagner en justesse après le repos, sur une pelouse de plus en plus difficile, le FCM ne s’est pas résigné. Même brouillon, il a mis un semblant de pression sur le but raonnais, sans guère inquiéter Mahout. Ce dernier s’est peut-être laissé gagner par une certaine langueur alors qu’il aurait dû sortir sur une longue ouverture de Varsovie. Un cadeau dont s’est saisi le nouveau venu, Alain Etamé, pour égaliser d’une demi-volée (1-1, 72e ).

« À un partout, j’ai été trop gourmand »

Les problèmes qui ont pollué le début de saison haut-rhinois n’ont donc pas disparu d’un coup de baguette magique. Et Raon a su profiter des nouvelles largesses de la défense mulhousiennes lorsqu’Adama, à peine entré en jeu, a enrhumé ses deux gardes du corps pour servir en retrait Gehin. Une reprise molle, plein axe, qui est passée entre une forêt de jambes pour tromper la vigilance d’un Kouakbi pas irréprochable lui non plus (1-2, 81e ).
« À un partout, j’ai été trop gourmand, j’ai voulu gagner le match ( en faisant rentrer Camara ). C’est ma nature, reconnaissait Noël Tosi. Les joueurs se sont battus, ils ont essayé, mais en huit jours avec les intempéries, on n’a pas pu leur donner toutes les clés pour réussir. Je ne m’affole pas, j’en ai connu d’autres. » Dans son malheur, Mulhouse a vu d’autres concurrents directs pour le maintien (Auxerre II, Andrézieux, Montceau-les-Mines) chuter également pour la reprise du CFA. Évidemment, rien n’est encore perdu. Mais le chantier pour la nouvelle équipe s’annonce au long cours.
dna
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37468
Age : 51
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Dim 15 Jan 2017 - 12:13

Un petit stage en CFA2 ne leur ferait pas de mal. ^^^
Mais ils ont du bol, les adversaires directs font tout pour ne pas les distancer.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33218
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   Dim 15 Jan 2017 - 14:51

Allmen67 MrEnigme a écrit:
Un petit stage en CFA2 ne leur ferait pas de mal. ^^^
 

Ce que disait un certain Aulas pour le racing, un petit tour en L2 ne le fera pas du mal .
.
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   

 

FC Mulhouse (CFA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 29 sur 31Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-