Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sitterlé, ange ou démon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Faîtes-vous toujours confiance à Frédéric Sitterlé pour redresser le Racing ?
Oui
54%
 54% [ 71 ]
Non
46%
 46% [ 61 ]
Total des votes : 132
 

AuteurMessage
K4is3rt0m
Vainqueur de la Ligue des Champions
Nombre de messages : 17313
Date d'inscription : 20/07/2006

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Etudiant

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Lun 6 Fév 2012 - 5:11

C'est vrai RUW concernant la manière dont est traité le Racing, sauf que c'est seulement par L'Alsace et non la presse régionale. C'est important de le souligner, parce qu'a contrario les DNA essuient certaines critiques, justement parce qu'eux tendent davantage à respecter la hiérarchie sportive en mettant en avant entre autre Colmar et de temps en temps Mulhouse. Et aussi parce que leurs articles sont exclusivement axés sur le sportif.

Je te rejoints sur le "cherche toujours le négatif", comme on l'a dit plus haut avec Spisko, c'est parfois plus le ton que le fond qui fâche (enfin, je le ressens comme ça).

Maintenant plusieurs choses importantes :
- Sitterlé avait à la base annoncé qu'il comblerait les déficits et investirait jusqu'à cinq millions d'euros durant son temps de présence, ce qu'il respecte tout à fait pour le moment puisque les déficits devront être payés seulement en fin de saison ;
- Un reproche cependant : il a du coup menti cet automne en répétant qu'il investissait tous les mois (ou alors il parlait du temps et de sa passion investis dans le Racing ^^), je ne comprends pas trop pourquoi ;
- On peut critiquer les articles de Godin, par contre il a un gros point commun avec les supporters les plus fidèles et Frédéric Sitterlé : il suit le Racing en live où qu'il aille, dans ses déplacements comme dans ses coulisses. Il a rarement annoncé des conneries et c'est pour ça que je reste prudent.

fritz67210
Joueur de CFA 2
avatar Masculin Nombre de messages : 1464
Age : 40
Date d'inscription : 10/07/2010
Humeur : bavard

Informations
Club préféré: STRASBOURG
Profession: Animateur de réseau

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Lun 6 Fév 2012 - 6:54

Poncho a écrit:
Attention à ne pas fâcher l'ami fritz qui avait craché sur Godin lorsque ce dernier nous livrait la vérité sur Jafar & confrères lol

Poncho, je n'ai jamais accusé Godin de menteur, jamais ! je ne supporte pas ses articles à charge et uniquement à charge et son acharnement envers le club...c'est tout, il n'a jamais eu un article constructif, jamais !
Je regrette son manque d'impartialité !! et oui je crache sur lui et je continuerai tant que lui continuera à torpiller notre club !!

Pour le reste je trouve qu'une telle argne à l'égard de notre club alors que nous sommes en CFA2 frise le ridicule !
Deuzat
Débutant
avatar Masculin Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/01/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 7 Fév 2012 - 1:56

C'est vrai que le ton de Godin peut facher mais sur le fond je trouve que ses articles restent constructifs et informatifs... à prendre ou à laisser... perso j'aime savoir ce qu'il se passe, mieux vaut être trop prévenu que pas assez ! J'aimerais un peu plus de transparence et d'honneteté de la part de Sitterlé... par exemple je ne comprends pas pourquoi il s'est senti obligé de mentir au sujet de ses investissements..
fritz67210
Joueur de CFA 2
avatar Masculin Nombre de messages : 1464
Age : 40
Date d'inscription : 10/07/2010
Humeur : bavard

Informations
Club préféré: STRASBOURG
Profession: Animateur de réseau

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 7 Fév 2012 - 2:34

Deuzat a écrit:
C'est vrai que le ton de Godin peut facher mais sur le fond je trouve que ses articles restent constructifs et informatifs... à prendre ou à laisser... perso j'aime savoir ce qu'il se passe, mieux vaut être trop prévenu que pas assez ! J'aimerais un peu plus de transparence et d'honneteté de la part de Sitterlé... par exemple je ne comprends pas pourquoi il s'est senti obligé de mentir au sujet de ses investissements..


Don't feed the troll ! Aujourd'hui, il y a clairement deux écoles de pensée : 1) ceux qui pensent que Godin s'ennuie tellement cette saison (comparé à la précédente), qu'il se raccroche au moindre micro-problème qui peut lui faire écrire quelque chose... 2) ceux qui pensent qu'il n'y a pas de fumée sans feu. Pour ma part, je fais partie de la première école, et je pense que l'absence de communication officielle (sur cette polémique) de la part de M. Sitterlé et/ou ses collaborateurs, est plutôt bon signe...
Sur cette histoire de convention(s), patientons et nous verrons, disait l'aveugle... J'ai visionné la très intéressante conférence de Frédéric sur les modèles économiques innovants. Dans le monde du foot, le Racing serait un précurseur, et cela rejoint les propos tenus dans l'émission sur France Culture (ça aussi c'est innovant, le RCS qui passe de Téléfoot à F-Culture !!!). Au-delà des polémiques toujours entretenues ou alimentées depuis 35 ans par un petit microcosme que fb permet peu à peu d'identifi, le processus qu'initie Sitterlé est vraiment passionnant et me paraît fédérateur. Nantes, Monaco, Metz ou Lens pourront suivre l'exemple...

Ne soyons pas dupes. Godin semble complètement manipulé par des personnes qui l utilisent pour défendre leurs interets en essayant de déstabiliser Frédéric sitterle via la presse (comme les saisons passées). Ces informations ainsi obtenues par le journaliste lui permettent selon mon analyse de remplir des articles et ainsi défendre son job, car sans ces polémiques qu aurait il a écrire sur un club qui a enfin retrouve la paix ? Ces articles étant à sens unique et à charge, il apparait clairement que les collusions avec les donneurs d information on fait perdre tout sens de l objectivité. Frédéric sitterle ne doit pas tomber dans le panneau en se lançant dans cette mêlée qui détruit le club depuis 30 ans de part sa médiocrité. La seule réponse qu il doit donner est la victoire des joueurs sur le terrain. Un jour ces personnes quitteront le navire lorsqu elles ne pourront plus en profiter et le club sera enfin libéré de tous ceux qui ont contribué (au même titre que les derniers actionnaires) a sa chute !
Par ailleurs, je crois que depuis que le President sitterle fait le ménage ...ça doit déranger beaucoup...en interne..donc c'est toujours pareil...si ça gêne des intérêts personnells ...ça torpille du même endroit ...peut etre qu'à Strasbourg c'est le slogan d'un film. \ croire à l'impossible...et découvrir l'incroyable...n'est-ce-pa​s cela au Racing et son environnement ? Smile))

Et encore une fois y'en a marre de toutes ces critiques ou interrogations de posture sur les forums concernant Frédéric SItterle et le RAcing... encore une fois nous sommes en CFA2 (des amateurs !!!) et sans Sitterle, son investissement et sa caution financière, il n'y aurait plus de racing... alors profil bas, humilité, confiance et laissez le travailler, vous critiquerez après... De toute façon quoique vous en pensiez, vous n'avez pas le choix mais que l'embarras....
marc67
Joueur de national
avatar Masculin Nombre de messages : 4038
Age : 44
Date d'inscription : 07/05/2010
Humeur : content

Informations
Club préféré:
Profession: bientot plus chomeur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 7 Fév 2012 - 15:24

Amen.
fritz67210
Joueur de CFA 2
avatar Masculin Nombre de messages : 1464
Age : 40
Date d'inscription : 10/07/2010
Humeur : bavard

Informations
Club préféré: STRASBOURG
Profession: Animateur de réseau

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mer 8 Fév 2012 - 0:27


Interview de F.SITTERLE et P.SPIELMANN au sortir du conseil d'administration...


RC Strasbourg, convention en gestation par StrasTv
Deuzat
Débutant
avatar Masculin Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/01/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mer 8 Fév 2012 - 2:00

A les entendre tout à l'air d'aller pour le mieux Laughing
On en apprend pas grand chose, si ce n'est que la convention n'est toujours pas signée donc toujours pas de financement de la part de Sitterlé pour les prochains temps... ca va encore durer longtemps comme ca ?!
Beau discours, beaucoup de blabla... une convention de 30 pages toujours pas ficelée ? Il y a quelque chose qui cloche... mais quoi ?
Rémi
Fondateur
avatar Masculin Nombre de messages : 29324
Age : 26
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/11/2005
Humeur : sportif

Informations
Club préféré: Strasbourg, Lyon, Réal
Profession: Attaché d'administration
http://www.forumrcs.com

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mer 8 Fév 2012 - 2:26

Ils ont du se mettre d'accord pour ne rien laisser filtrer en public en tout cas.

_________________
Concours pronostics : 1° en 2006 - 3° en 2007 - 3° en 2008 - 14° en 2009 - 4° en 2010 - 7° en 2011 - 1° en 2012 - 1° en 2013 - 3° en 2014
Spiskopat
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 12988
Age : 30
Localisation : Thann (68)
Date d'inscription : 02/06/2007

Informations
Club préféré: RCS
Profession:

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mer 8 Fév 2012 - 3:34

fritz67210 a écrit:
Don't feed the troll ! Aujourd'hui, il y a clairement deux écoles de pensée : 1) ceux qui pensent que Godin s'ennuie tellement cette saison (comparé à la précédente), qu'il se raccroche au moindre micro-problème qui peut lui faire écrire quelque chose... 2) ceux qui pensent qu'il n'y a pas de fumée sans feu.

Je ne me reconnais dans aucune des deux, c'est grave docteur ? Razz
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18572
Age : 71
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mer 8 Fév 2012 - 4:59

Moi tout ce que je constate c'est que le racing gagne et est bien placé pour monter en CFA, je ne lis pas la presse, pour moi ce débat est prématuré et comme dit par ailleurs nous ne sommes qu'un club de CFA2, pourquoi tant de haine de la part de certains, on veut déjà démolir un édifice même pas encore sorti de terre, ben voyons.
K4is3rt0m
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 17313
Age : 26
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 20/07/2006
Humeur : relaxé

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Etudiant

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mer 8 Fév 2012 - 5:08

Deuzat a écrit:
Beau discours, beaucoup de blabla... une convention de 30 pages toujours pas ficelée ? Il y a quelque chose qui cloche... mais quoi ?

Parce qu'ils ne sont pas d'accords sur tout peut-être ? Wink Et aussi sans doute parce qu'ils n'ont pas que cela à faire, surtout Sitterlé, qui ne peut guère plancher plus que quelques heures par semaine là-dessus avec le boulot qu'il a à côté.
Spiskopat
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 12988
Age : 30
Localisation : Thann (68)
Date d'inscription : 02/06/2007

Informations
Club préféré: RCS
Profession:

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Ven 10 Fév 2012 - 3:39

Et même Spielmann, il n'a pas que la section football à géré, si je me trompe pas.

Une convention est un accord important, c'est même sans doute le point le plus important pour faire revivre le Racing. Trouvé des accords garantissant les intérêts de chacun mais aussi et surtout du club, dans un contrat qui se veut à très longue durée (l'idée étant de le reconduire facilement à l'avenir, avec éventuellement quelques retouches selon les situations auxquels le club sera confronté), et qui doit couvrir des tas de détails ... ça prends du temps. Des heures de tractations, de réflexions. Un peu de patience Smile
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 13641
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 0:57

La ville en débat!!!!!!
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18572
Age : 71
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 2:29

Cà à au moins le mérite d'être clair.
K4is3rt0m
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 17313
Age : 26
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 20/07/2006
Humeur : relaxé

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Etudiant

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 9:40

Attention, parce que si c'est l'opposition qui se met à mener le débat, ça risque de voler plus bas que les articles de Godin ... Par contre, une mise au point de Sitterlé en détails serait quand même la bienvenue, pour éviter que certaines critiques pas forcément fondées ne finissent par s'intensifier si elles ne sont pas prises en compte, et donc nuire au club.
Deuzat
Débutant
avatar Masculin Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/01/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 9:52

Là c'est sûr, le message est clair.
Article de l'Alsace d'aujourd'hui : http://www.lalsace.fr/sport/2012/02/14/sitterle-persiste

Une vraie pompe à fric ce mec, il y a du soucis à se faire avec quelqu'un comme ça à la tête du Racing ! Mad
K4is3rt0m
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 17313
Age : 26
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 20/07/2006
Humeur : relaxé

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Etudiant

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 10:23

Merci Deuzat pour l'article ! Quelque part, il explique un peu mieux les réactions des élus dans celui des DNA, qui ont balancé le communiqué sans rien expliquer. Mais surtout, il n'est pas politiquement orienté et risque de retenir l'attention des supporters.
fritz67210
Joueur de CFA 2
avatar Masculin Nombre de messages : 1464
Age : 40
Date d'inscription : 10/07/2010
Humeur : bavard

Informations
Club préféré: STRASBOURG
Profession: Animateur de réseau

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 10:46

Deuzat a écrit:
Là c'est sûr, le message est clair.
Article de l'Alsace d'aujourd'hui : http://www.lalsace.fr/sport/2012/02/14/sitterle-persiste

Une vraie pompe à fric ce mec, il y a du soucis à se faire avec quelqu'un comme ça à la tête du Racing ! Mad

Mais n'importe quoi !! ne parles pas sans savoir ... et sans ce "mec" comme tu dis il n'y aurait plus rien..et en quoi c'est une pompe à fric ??? Décidemment des seuls posts sont pour déscendre Sitterle..t'es de la famille à Godin ou de certains morpions proches du racing ?? Et pour info ces clauses étaient déjà connus mais pour cela il faut s'interresser plus au club, sa reconstruction et le projet de F.Sitterle.... Enervé
K4is3rt0m
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 17313
Age : 26
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 20/07/2006
Humeur : relaxé

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Etudiant

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 11:01

fritz67210 a écrit:
t'es de la famille à Godin ou de certains morpions proches du racing ??

Tiens, la théorie du complot, il y avait longtemps Rolling Eyes
fritz67210
Joueur de CFA 2
avatar Masculin Nombre de messages : 1464
Age : 40
Date d'inscription : 10/07/2010
Humeur : bavard

Informations
Club préféré: STRASBOURG
Profession: Animateur de réseau

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 11:11

K4is3rt0m a écrit:
fritz67210 a écrit:
t'es de la famille à Godin ou de certains morpions proches du racing ??

Tiens, la théorie du complot, il y avait longtemps Rolling Eyes

Est ce que j'ai parlé de complot ! ca commence à bien faire ! je constate juste que cette personne se contente de publier les articles de l'alsace et de charger F.SITTERLE c'est tout ! et de ne jamais argumenter ses propos, simpelment d'accuser, pour le reste du commentaire c'est simplement ironique....
K4is3rt0m
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 17313
Age : 26
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 20/07/2006
Humeur : relaxé

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Etudiant

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 11:19

Développe alors, qui sont ces morpions proches du Racing ?
fritz67210
Joueur de CFA 2
avatar Masculin Nombre de messages : 1464
Age : 40
Date d'inscription : 10/07/2010
Humeur : bavard

Informations
Club préféré: STRASBOURG
Profession: Animateur de réseau

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 11:33

K4is3rt0m a écrit:
Développe alors, qui sont ces morpions proches du Racing ?

J'ai déjà bien développer plus haut..mais pour ce qui est du dossier dans le détail c'est un peu plus complexe...disons que Spielmann ne se bat pas que pour les beaux yeux du racing et qu'il n'est pas exsangue de tout reproche...il semble (je prends des précautions) que certains vivent sur le dos du racing via l'association et percoivent des salaires... pour le reste au moment de la reprise du club beaucoup voyaient Sitterle comme un mécène, un sponsors et pensaient prendre les décisions....mais pas de bol F.SITTERLE veut réellement s'investir dans le club et changer les règles pour que son investissement à venir ne revienne qu'au club et uniquement au club et ne pas financer tous ceux qui vivent en périphérie du racing et en profitent très largement..certains par le passé roulaient en Porche cayenne grace au racing... Sitterle a même revendu des parts de sa société pour pouvoir investir dans le club... par ailleurs et c'est un peu technique, mais F.SITTERLE prend certains risque dans cette future convention, car si le racing échoue dans sa remonter en pro il devra assumer financièrement seul.
Bref le parie c'est lui qui le fait alors je trouve normal qu'il se couvre à minima et que le club puisse à terme s'auto financer et prosperer ce qui n'a jamais été le cas jusqu'à aujourd'hui et a conduit à la perte du club... Oui y'en a marre de toutes ces morpions qui vivent dans l'entourage du club, dans la SASP et autres et qui se rincent au frais de la princesse...
marc67
Joueur de national
avatar Masculin Nombre de messages : 4038
Age : 44
Date d'inscription : 07/05/2010
Humeur : content

Informations
Club préféré:
Profession: bientot plus chomeur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 11:53

F.Sitterle, devait poser 2.3 millions... Siffler
Perso, si le RCS monte en L1 comme c'est prévue, que F.Sitterle se fera des millions sur une mise de 150 000 euros, que tout baigne ...
Ou est le probleme? Chacun y trouve son compte, non?
N'oublions pas que depuis près de 20ans certains se faisaient des millions et ont coulés le club....
C'est l'inverse qui va ce passer (enfin je l’espère) par rapport à ce qu'on a connue et on est toujours pas content....

Moi se qui me mes un doute envers F.Sitterle, c'est la somme qu'il devait mettre et qui n'est pas la....
fritz67210
Joueur de CFA 2
avatar Masculin Nombre de messages : 1464
Age : 40
Date d'inscription : 10/07/2010
Humeur : bavard

Informations
Club préféré: STRASBOURG
Profession: Animateur de réseau

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 11:57

marc67 a écrit:
F.Sitterle, devait poser 2.3 millions... :$:
Perso, si le RCS monte en L1 comme c'est prévue, que F.Sitterle se fera des millions sur une mise de 150 000 euros, que tout baigne ...
Ou est le probleme? Chacun y trouve son compte, non?
N'oublions pas que depuis près de 20ans certains se faisaient des millions et ont coulés le club....
C'est l'inverse qui va ce passer (enfin je l’espère) par rapport à ce qu'on a connue et on est toujours pas content....

Moi se qui me mes un doute envers F.Sitterle, c'est la somme qu'il devait mettre et qui n'est pas la....

Il le fera quant la convention sera signé...si il le faisait maintenant il viendrait engraisser une assoc qui n'en a pas besoin...il veut que l'argent aille auclub et veut certaine garanties...franchement si tu devais investir cette somme tu ne voudrait pas clarifier la situation au lieux de le faire dans les mêmes conditions qu'avant avec l'issue que nous avons connu ??
marc67
Joueur de national
avatar Masculin Nombre de messages : 4038
Age : 44
Date d'inscription : 07/05/2010
Humeur : content

Informations
Club préféré:
Profession: bientot plus chomeur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 12:03

J'ose esperer que tu ais raison... Wink
Rémi
Fondateur
avatar Masculin Nombre de messages : 29324
Age : 26
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/11/2005
Humeur : sportif

Informations
Club préféré: Strasbourg, Lyon, Réal
Profession: Attaché d'administration
http://www.forumrcs.com

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 12:05

Je m'inquiète de plus en plus en lisant toutes ces histoires. Je n'aimerais pas faire une confiance aveugle à Sitterlé et qu'il en profite pour piller les derniers deniers de l'association et l'argent public.
Il faut reconnaître que les doutes commencent à peser sur sa personne malgré la belle image qu'il s'est façonné. D'une part, la presse forcément mieux informée que le commun des mortels est unanime pour dire que Sitterlé est entrain de préparer des choses pas bien nettes à la tête du Racing. D'autre part, la non tenue de ses promesses de ne pas attendre pour investir personnellement et le fait qu'il se soit pour l'instant contenter de racheter une marque (dont il négocie actuellement une revente future juteuse) inquiète. Enfin, la mise à l'écart probable d'un des plus grands défenseurs du Racing en la personne de Patrick Spielmann a de quoi renforcer les doutes.
Bref je commence à me méfier de plus en plus car il faut avouer que derrière l'image de généreux donateur qu'il a voulu se créer et les belles paroles, aucun acte n'a pour l'instant suivi.

_________________
Concours pronostics : 1° en 2006 - 3° en 2007 - 3° en 2008 - 14° en 2009 - 4° en 2010 - 7° en 2011 - 1° en 2012 - 1° en 2013 - 3° en 2014
fritz67210
Joueur de CFA 2
avatar Masculin Nombre de messages : 1464
Age : 40
Date d'inscription : 10/07/2010
Humeur : bavard

Informations
Club préféré: STRASBOURG
Profession: Animateur de réseau

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 12:08

marc67 a écrit:
J'ose esperer que tu ais raison... Wink

Fais moi confiance..tu verras.. Wink
fritz67210
Joueur de CFA 2
avatar Masculin Nombre de messages : 1464
Age : 40
Date d'inscription : 10/07/2010
Humeur : bavard

Informations
Club préféré: STRASBOURG
Profession: Animateur de réseau

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 12:37

D'ailleurs tous le monde juge une convention et des intentions supposées sur la base de quelques articles de conventions et non la totalité de la convention... si vous aviez connaissance de l'intégralité de la convention vous n'auriez pas les mêmes propos et vous pourriez voir à qui profite le "crime"...

C'est un peu facile de la part de l'alsace de sortir quelques articles de la convention sorti du context... Pourquoi ne pas tout diffuser puisqu'ils sont déjà "hors la loi" en le faisant de la sorte... A qui profite le crime ??????????
fritz67210
Joueur de CFA 2
avatar Masculin Nombre de messages : 1464
Age : 40
Date d'inscription : 10/07/2010
Humeur : bavard

Informations
Club préféré: STRASBOURG
Profession: Animateur de réseau

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 13:49


Pour finir parce que j'en ai assez, Je rappelle qu'aujourd'hui, Sitterlé et le Racing, officiellement, c'est zéro liens.

Si demain, quelqu'un d'autre que lui décide de monter un dossier pour créer une autre SAS, avec une proposition de convention avec le club différente, il peut le faire. Et si elle était approuvée, Sitterlé n'aura pas la Présidence du club.

Alors, lui reprocher de ne pas sortir d'argent tant qu'il n'est pas patron du club, c'est de la connerie.
Pendant ce temps, le club continue à fonctionner, sur ses propres deniers, et sur les subventions, quoi de plus logique ?

Que la convention actuelle soit bénéficiaire à Sitterlé, c'est à la fois logique du fait qu'il a le monopole des offres actuellement, mais également un risque si un concurrent venait à sortir du bois.

Je rappelle aussi que Sitterlé aurait très bien pu agir différemment, en restant Président de l'ARC, mettre un homme de paille pour créer la SAS, puis signer la convention, quitter son poste de Président de l'ARC, et devenir Président de la SAS. Et s'il avait fait ça, personne n'aurait jamais rien dit concernant cette convention.

K4is3rt0m
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 17313
Age : 26
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 20/07/2006
Humeur : relaxé

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Etudiant

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 14:35

Fritz, je pense que ce qui coince auprès de pas mal de supporters ce n'est pas la convention, c'est l'article paru aujourd'hui dont la partie avec la convention citée par Deuzat n'est qu'un extrait Wink C'est ça à mon avis qui a jeté un vrai froid :

Citation :
Patrick Spielmann dans l’étau

Sauf surprise, le président de l’association amateur livre son dernier « combat » dans le débat qui l’oppose à Frédéric Sitterlé sur la convention de gestion et le contrat de licence de marque que ce dernier entend faire approuver à la fin du mois en assemblée générale. Il sera ensuite sans doute débarqué.

L’image, tournée par la Web TV locale « StrasTV » et relayée par le site internet du Racing, a fait le tour de la toile. On y voit Frédéric Sitterlé, investisseur et propriétaire à ce jour toujours virtuel du Racing, et Patrick Spielmann, président de l’association support, commenter le dernier conseil d’administration, sitôt terminée la réunion marathon de 4 heures l’autre lundi.

Chaque mot est soigneusement pesé. P. Spielmann semble parler sous le contrôle de F. Sitterlé. Impression confirmée d’ailleurs à l’image lorsque le premier, au sortir d’un monologue, se tourne vers le second et lui demande : « C’est bien ça ? » Ce que ne dit pas la vidéo de « StrasTV », c’est dans quelles conditions elle a été tournée. Sans prévenir personne, l’homme d’affaires de Blodelsheim a convié la Web TV au CA pour le filmer dans son intégralité. Spielmann a refusé sans transiger cette intrusion journalistique sans précédent et qui n’est pas sans rappeler le « Big brother is watching you » du roman d’anticipation de George Orwell, « 1984 ».

Cette fin de non-recevoir opposée par le président de l’association a d’entrée fait monter d’un cran une tension encore avivée par une déclaration de Frédéric Sitterlé sitôt après. L’homme d’affaires de Blodelsheim a fait part de son intention d’assigner en justice « L’Alsace », son (ses) informateur (s) et Damien Kleinmann, l’adjoint au directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, après l’article paru dans nos colonnes le samedi 4 février. Un article dans lequel D. Kleinmann, s’appuyant sur certains passages du Code du Sport, affirmait que la convention de gestion et le contrat de licence de marque RCS ne pouvaient être dissociés et qu’ils ne pourraient être validés en l’état par le Préfet dont l’autorité fait loi.

« Nous sommes coincés »

De ses joutes musclées avec l’ancien propriétaire Jafar Hilali, Patrick Spielmann, qui avait longtemps tout fait pour ne pas froisser le Londonien, a beaucoup appris. Mais autant toute l’association était derrière lui dans son combat face à l’ex-actionnaire majoritaire, autant ses appuis se dérobent les uns après les autres depuis qu’il a déclaré qu’à ses yeux, les conventions proposées par Frédéric Sitterlé étaient « inacceptables et dangereuses » pour la survie de l’entité qu’il dirige. En s’opposant à l’homme d’affaires de Blodelsheim, passé maître dans l’art de soigner - en faisant vibrer à fond la corde de ses origines régionales - sa communication et son image auprès d’une opinion publique sous le charme, Spielmann mène un combat perdu d’avance.

Pourtant, que disent objectivement les faits à ce jour ? Que Frédéric Sitterlé a, avec un investissement personnel limité à 156 000 euros pour le rachat de la marque et du mobilier, épuisé le « trésor de guerre » que possédait encore l’association au début 2011-2012 : 728 000 euros. Il a réussi là où a échoué Jafar Hilali, qui, avec ses acolytes, avait investi et perdu 6,5 millions, mais était devenu l’ennemi public n° 1. Pressée de tourner la sombre page londonienne, l’association lui a même remis le « magot » avec le sourire.

Un club sans contre-pouvoir

Aujourd’hui, sa trésorerie, renflouée par le récent versement d’une grande partie des subventions de la Ville et de la CUS (voir par ailleurs), est amputée de ce bas de laine. Et Sitterlé, qui fait désormais de la signature des conventions un préalable à son investissement, sait que le temps joue en sa faveur. « À un moment ou un autre, maintenant que le reliquat 2010-2011 est épuisé, la situation financière de l’association va devenir intenable », observe un autre membre du club, « Nous n’avons aucune solution de repli et sommes coincés. »

D’autant plus que le patron de la holding Blodelsheim Media Venture a « annexé » ou presque le CA, après en avoir modifié les statuts pour mieux y placer ses proches. Dès mardi dernier, la rumeur d’une démission prochaine de Patrick Spielmann a circulé. Celle de son remplacement par le trésorier Gérard Lehr, proche de Sitterlé après avoir pourtant fait une offre de services à Hilali en janvier 2010 avec l’agent de joueurs Frédéric Dobraje et l’ex-directeur administratif du RCS, Thierry Veil, aussi.

Dans les faits, Spielmann, injoignable depuis une semaine et qui n’ignore pas qu’un simple vote du CA suffirait à sa mise en minorité et sa destitution, entend défendre jusqu’au bout une cause qu’il estime juste et que résume ainsi un troisième acteur du club. « Patrick est convaincu qu’il se bat pour assurer l’avenir de l’association. S’il y a bien quelque chose que tout le monde lui reconnaît, c’est son amour du club et son intégrité. Sa force, c’est son honnêteté. De ce fait, sa mise à l’écart poserait évidemment question. » Tous ceux qui croisent sa route ces jours-ci le décrivent comme pessimiste, mais combatif. Son éviction offrirait à Sitterlé toute latitude pour mener le club à sa guise. Sans contre-pouvoir. C’est là tout l’enjeu de ce qui se trame en coulisses ces dernières semaines.

Un bras droit condamné

Même si Frédéric Sitterlé a lancé l’autre lundi à la cantonade vouloir assigner Damien Kleinmann, adjoint au directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) pour ses propos dans « L’Alsace » du 4 février et notre journal pour les avoir relayés, il paraît peu probable qu’il mette sa menace à exécution. Pour quel motif le ferait-il d’ailleurs ? Sûrement pas la diffamation, domaine dans lequel son bras droit est bien placé pour l’éclairer.

Le 11 octobre 2011, Matthieu Rabby, longtemps présenté comme bénévole avant que « L’Alsace » ne dévoile qu’il perçoit 1500 euros mensuels d’honoraires (comme l’attaché de presse Jean-Baptiste Duteurtre), a été condamné par le Tribunal de grande instance de Paris pour « le délit de diffamation et d’injures publiques » envers l’ancien arbitre Bruno Derrien après la diffusion d’un courriel intitulé « Très cher Bruno. » Ce mail, rédigé par Rabby le 25 janvier 2009, attentait à l’honneur de B. Derrien et à la mémoire de son père décédé quelque temps plus tôt. Bertrand Layec, responsable du secteur professionnel à la direction nationale de l’arbitrage, l’avait transféré le 26 mars 2009 à 130 personnes. Après sa condamnation, M. Rabby, ex-cadre de la Fédération licencié en 2010, a récemment versé 5000 euros à l’ex-directeur de jeu (2000 pour dommages-intérêts, 1500 pour frais de justice et 1500 pour publication du jugement dans la presse - en l’occurrence « L’Équipe » du 3 novembre).

La Ville très attentive

Invité par Patrick Spielmann au CA de l’autre lundi, Alain Fontanel, représentant du principal bâilleur de fonds du Racing en 2011-2012, a assisté aux débats pendant plus d’une heure en début de séance. L’adjoint aux finances de Strasbourg et vice-président de la CUS ne souhaite pas, lui non plus, s’exprimer sur un dossier épineux que les collectivités suivent cependant de très, très près. Selon nos informations, c’est d’ailleurs le message qu’il a clairement fait passer au CA. Il a ainsi déclaré en substance qu’il était important de tirer les enseignements de l’histoire récente du club et qu’il fallait, par précaution, prémunir l’association des éventuels excès d’une SASP, tels qu’elle en a connu sous l’ère londonienne. Il a aussi insisté sur une condition sine qua non à ses yeux : que les relations entre la SASP et l’association soient équilibrées, sans préjudice pour l’une ou l’autre. Avec ce corollaire selon lui logique : les deniers publics ne pourront être mobilisés que dans ce cadre-là. Tout en laissant évidemment le club libre de son choix, il a tenu à préciser que les collectivités tireraient les conséquences des décisions prises. Une mise au point que d’aucuns interpréteront comme un soutien à Patrick Spielmann.

Dominique Crochu, « conseillère » de F. Sitterlé, l’a à l’évidence perçu ainsi, elle qui, après le départ de l’élu, a reproché au président de l’association de l’avoir invité. Une sortie plutôt risquée lorsque l’on sait qu’entre reliquat de trésorerie (728 000 euros) lié au rachat des bâtiments du centre de formation par la Ville en 2010 et subventions 2011-2012 (750 000 euros, achat de prestations compris), la municipalité et la CUS auront financé plus de 56 % (1,478 million au total) du budget prévisionnel du Racing pour la saison en cours (2,634 millions en charges). Sans parler de la mise à disposition gracieuse du stade de la Meinau et des locaux administratifs et du loyer très modique des installations du centre de formation (12 000 euros par an).

Sitterlé persiste

Retirés de l’ordre du jour de l’assemblée générale du 20 janvier pour être réexaminés, la convention de gestion et le contrat de marque nouvelle version, censés être signés pour cinq ans (2012-2017), ont été présentés il y a huit jours aux administrateurs de l’association. Rappelons-en les principales pierres d’achoppement, déjà largement détaillées dans nos éditions des 13 janvier et 4 février :

1) Propriétaire de la marque RCS depuis son rachat au liquidateur pour 150 000 euros cet été, Frédéric Sitterlé, via sa holding BMV, compte la louer à partir de 2012-2013 à l’association qui devra ensuite se faire rembourser les montants déboursés auprès de la future SASP (1). Cette location annuelle (hors taxes) est indexée sur le niveau de l’équipe première : 150 000 euros en CFA2 ou inférieur, 250 000 en CFA, 400 000 en National, 900 000 en Ligue 2 et 1,5 million en Ligue 1. Damien Kleinmann, estime que ce contrat de marque ne peut être dissocié de la convention de gestion, au motif qu’il impacte grandement les finances de l’asso.

2) La convention de gestion, elle, impose des pénalités à l’association en cas de non-renouvellement de son propre fait. Des pénalités au profit de la SASP que Patrick Spielmann juge hors de proportions. Elles ne peuvent être inférieures – dit le texte – à 1 million en CFA, 2 en National, 5 en Ligue 2 et 10 en L1. Ces dispositions apparaissent en contradiction avec l’article R 122-8 du Code du Sport qui stipule que « les modalités de renouvellement de la convention ne doivent pas inclure de possibilité de reconduction tacite. » Sous-entendu : l’indemnisation prévue par Frédéric Sitterlé n’a pas lieu d’être.

Après « renégociations », les deux conventions sont identiques, à quelques détails près. Elles sont supposées prendre effet au 1 er juillet 2012. La mise en œuvre du contrat de licence de marque reste simplement subordonnée au lancement de la SASP, prévue… pour la même date. La loi fait de toute façon obligation à un club de créer cette SASP dès lors que sa masse salariale joueurs dépasse 800 000 euros, ce qui est le cas du Racing. Reste à savoir si ce montage, dont on peut supposer qu’il sera validé lors de la prochaine assemblée générale fin février, recevra le feu vert de l’autorité administrative de tutelle, autrement dit le Préfet. Lequel devra se prononcer, notamment, sur la base des conclusions rendues par les services de la DRJSCS.

(1) Société anonyme sportive professionnelle.

Stéphane Godin

C'est un article à boulets rouges, la question de la convention à la fin a simplement été reprise sur le site de l'Alsace. Advienne que pourra ...
fritz67210
Joueur de CFA 2
avatar Masculin Nombre de messages : 1464
Age : 40
Date d'inscription : 10/07/2010
Humeur : bavard

Informations
Club préféré: STRASBOURG
Profession: Animateur de réseau

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   Mar 14 Fév 2012 - 14:42

K4is3rt0m a écrit:
Fritz, je pense que ce qui coince auprès de pas mal de supporters ce n'est pas la convention, c'est l'article paru aujourd'hui dont la partie avec la convention citée par Deuzat n'est qu'un extrait Wink C'est ça à mon avis qui a jeté un vrai froid :

Citation :
Patrick Spielmann dans l’étau

Sauf surprise, le président de l’association amateur livre son dernier « combat » dans le débat qui l’oppose à Frédéric Sitterlé sur la convention de gestion et le contrat de licence de marque que ce dernier entend faire approuver à la fin du mois en assemblée générale. Il sera ensuite sans doute débarqué.

L’image, tournée par la Web TV locale « StrasTV » et relayée par le site internet du Racing, a fait le tour de la toile. On y voit Frédéric Sitterlé, investisseur et propriétaire à ce jour toujours virtuel du Racing, et Patrick Spielmann, président de l’association support, commenter le dernier conseil d’administration, sitôt terminée la réunion marathon de 4 heures l’autre lundi.

Chaque mot est soigneusement pesé. P. Spielmann semble parler sous le contrôle de F. Sitterlé. Impression confirmée d’ailleurs à l’image lorsque le premier, au sortir d’un monologue, se tourne vers le second et lui demande : « C’est bien ça ? » Ce que ne dit pas la vidéo de « StrasTV », c’est dans quelles conditions elle a été tournée. Sans prévenir personne, l’homme d’affaires de Blodelsheim a convié la Web TV au CA pour le filmer dans son intégralité. Spielmann a refusé sans transiger cette intrusion journalistique sans précédent et qui n’est pas sans rappeler le « Big brother is watching you » du roman d’anticipation de George Orwell, « 1984 ».

Cette fin de non-recevoir opposée par le président de l’association a d’entrée fait monter d’un cran une tension encore avivée par une déclaration de Frédéric Sitterlé sitôt après. L’homme d’affaires de Blodelsheim a fait part de son intention d’assigner en justice « L’Alsace », son (ses) informateur (s) et Damien Kleinmann, l’adjoint au directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, après l’article paru dans nos colonnes le samedi 4 février. Un article dans lequel D. Kleinmann, s’appuyant sur certains passages du Code du Sport, affirmait que la convention de gestion et le contrat de licence de marque RCS ne pouvaient être dissociés et qu’ils ne pourraient être validés en l’état par le Préfet dont l’autorité fait loi.

« Nous sommes coincés »

De ses joutes musclées avec l’ancien propriétaire Jafar Hilali, Patrick Spielmann, qui avait longtemps tout fait pour ne pas froisser le Londonien, a beaucoup appris. Mais autant toute l’association était derrière lui dans son combat face à l’ex-actionnaire majoritaire, autant ses appuis se dérobent les uns après les autres depuis qu’il a déclaré qu’à ses yeux, les conventions proposées par Frédéric Sitterlé étaient « inacceptables et dangereuses » pour la survie de l’entité qu’il dirige. En s’opposant à l’homme d’affaires de Blodelsheim, passé maître dans l’art de soigner - en faisant vibrer à fond la corde de ses origines régionales - sa communication et son image auprès d’une opinion publique sous le charme, Spielmann mène un combat perdu d’avance.

Pourtant, que disent objectivement les faits à ce jour ? Que Frédéric Sitterlé a, avec un investissement personnel limité à 156 000 euros pour le rachat de la marque et du mobilier, épuisé le « trésor de guerre » que possédait encore l’association au début 2011-2012 : 728 000 euros. Il a réussi là où a échoué Jafar Hilali, qui, avec ses acolytes, avait investi et perdu 6,5 millions, mais était devenu l’ennemi public n° 1. Pressée de tourner la sombre page londonienne, l’association lui a même remis le « magot » avec le sourire.

Un club sans contre-pouvoir

Aujourd’hui, sa trésorerie, renflouée par le récent versement d’une grande partie des subventions de la Ville et de la CUS (voir par ailleurs), est amputée de ce bas de laine. Et Sitterlé, qui fait désormais de la signature des conventions un préalable à son investissement, sait que le temps joue en sa faveur. « À un moment ou un autre, maintenant que le reliquat 2010-2011 est épuisé, la situation financière de l’association va devenir intenable », observe un autre membre du club, « Nous n’avons aucune solution de repli et sommes coincés. »

D’autant plus que le patron de la holding Blodelsheim Media Venture a « annexé » ou presque le CA, après en avoir modifié les statuts pour mieux y placer ses proches. Dès mardi dernier, la rumeur d’une démission prochaine de Patrick Spielmann a circulé. Celle de son remplacement par le trésorier Gérard Lehr, proche de Sitterlé après avoir pourtant fait une offre de services à Hilali en janvier 2010 avec l’agent de joueurs Frédéric Dobraje et l’ex-directeur administratif du RCS, Thierry Veil, aussi.

Dans les faits, Spielmann, injoignable depuis une semaine et qui n’ignore pas qu’un simple vote du CA suffirait à sa mise en minorité et sa destitution, entend défendre jusqu’au bout une cause qu’il estime juste et que résume ainsi un troisième acteur du club. « Patrick est convaincu qu’il se bat pour assurer l’avenir de l’association. S’il y a bien quelque chose que tout le monde lui reconnaît, c’est son amour du club et son intégrité. Sa force, c’est son honnêteté. De ce fait, sa mise à l’écart poserait évidemment question. » Tous ceux qui croisent sa route ces jours-ci le décrivent comme pessimiste, mais combatif. Son éviction offrirait à Sitterlé toute latitude pour mener le club à sa guise. Sans contre-pouvoir. C’est là tout l’enjeu de ce qui se trame en coulisses ces dernières semaines.

Un bras droit condamné

Même si Frédéric Sitterlé a lancé l’autre lundi à la cantonade vouloir assigner Damien Kleinmann, adjoint au directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) pour ses propos dans « L’Alsace » du 4 février et notre journal pour les avoir relayés, il paraît peu probable qu’il mette sa menace à exécution. Pour quel motif le ferait-il d’ailleurs ? Sûrement pas la diffamation, domaine dans lequel son bras droit est bien placé pour l’éclairer.

Le 11 octobre 2011, Matthieu Rabby, longtemps présenté comme bénévole avant que « L’Alsace » ne dévoile qu’il perçoit 1500 euros mensuels d’honoraires (comme l’attaché de presse Jean-Baptiste Duteurtre), a été condamné par le Tribunal de grande instance de Paris pour « le délit de diffamation et d’injures publiques » envers l’ancien arbitre Bruno Derrien après la diffusion d’un courriel intitulé « Très cher Bruno. » Ce mail, rédigé par Rabby le 25 janvier 2009, attentait à l’honneur de B. Derrien et à la mémoire de son père décédé quelque temps plus tôt. Bertrand Layec, responsable du secteur professionnel à la direction nationale de l’arbitrage, l’avait transféré le 26 mars 2009 à 130 personnes. Après sa condamnation, M. Rabby, ex-cadre de la Fédération licencié en 2010, a récemment versé 5000 euros à l’ex-directeur de jeu (2000 pour dommages-intérêts, 1500 pour frais de justice et 1500 pour publication du jugement dans la presse - en l’occurrence « L’Équipe » du 3 novembre).

La Ville très attentive

Invité par Patrick Spielmann au CA de l’autre lundi, Alain Fontanel, représentant du principal bâilleur de fonds du Racing en 2011-2012, a assisté aux débats pendant plus d’une heure en début de séance. L’adjoint aux finances de Strasbourg et vice-président de la CUS ne souhaite pas, lui non plus, s’exprimer sur un dossier épineux que les collectivités suivent cependant de très, très près. Selon nos informations, c’est d’ailleurs le message qu’il a clairement fait passer au CA. Il a ainsi déclaré en substance qu’il était important de tirer les enseignements de l’histoire récente du club et qu’il fallait, par précaution, prémunir l’association des éventuels excès d’une SASP, tels qu’elle en a connu sous l’ère londonienne. Il a aussi insisté sur une condition sine qua non à ses yeux : que les relations entre la SASP et l’association soient équilibrées, sans préjudice pour l’une ou l’autre. Avec ce corollaire selon lui logique : les deniers publics ne pourront être mobilisés que dans ce cadre-là. Tout en laissant évidemment le club libre de son choix, il a tenu à préciser que les collectivités tireraient les conséquences des décisions prises. Une mise au point que d’aucuns interpréteront comme un soutien à Patrick Spielmann.

Dominique Crochu, « conseillère » de F. Sitterlé, l’a à l’évidence perçu ainsi, elle qui, après le départ de l’élu, a reproché au président de l’association de l’avoir invité. Une sortie plutôt risquée lorsque l’on sait qu’entre reliquat de trésorerie (728 000 euros) lié au rachat des bâtiments du centre de formation par la Ville en 2010 et subventions 2011-2012 (750 000 euros, achat de prestations compris), la municipalité et la CUS auront financé plus de 56 % (1,478 million au total) du budget prévisionnel du Racing pour la saison en cours (2,634 millions en charges). Sans parler de la mise à disposition gracieuse du stade de la Meinau et des locaux administratifs et du loyer très modique des installations du centre de formation (12 000 euros par an).

Sitterlé persiste

Retirés de l’ordre du jour de l’assemblée générale du 20 janvier pour être réexaminés, la convention de gestion et le contrat de marque nouvelle version, censés être signés pour cinq ans (2012-2017), ont été présentés il y a huit jours aux administrateurs de l’association. Rappelons-en les principales pierres d’achoppement, déjà largement détaillées dans nos éditions des 13 janvier et 4 février :

1) Propriétaire de la marque RCS depuis son rachat au liquidateur pour 150 000 euros cet été, Frédéric Sitterlé, via sa holding BMV, compte la louer à partir de 2012-2013 à l’association qui devra ensuite se faire rembourser les montants déboursés auprès de la future SASP (1). Cette location annuelle (hors taxes) est indexée sur le niveau de l’équipe première : 150 000 euros en CFA2 ou inférieur, 250 000 en CFA, 400 000 en National, 900 000 en Ligue 2 et 1,5 million en Ligue 1. Damien Kleinmann, estime que ce contrat de marque ne peut être dissocié de la convention de gestion, au motif qu’il impacte grandement les finances de l’asso.

2) La convention de gestion, elle, impose des pénalités à l’association en cas de non-renouvellement de son propre fait. Des pénalités au profit de la SASP que Patrick Spielmann juge hors de proportions. Elles ne peuvent être inférieures – dit le texte – à 1 million en CFA, 2 en National, 5 en Ligue 2 et 10 en L1. Ces dispositions apparaissent en contradiction avec l’article R 122-8 du Code du Sport qui stipule que « les modalités de renouvellement de la convention ne doivent pas inclure de possibilité de reconduction tacite. » Sous-entendu : l’indemnisation prévue par Frédéric Sitterlé n’a pas lieu d’être.

Après « renégociations », les deux conventions sont identiques, à quelques détails près. Elles sont supposées prendre effet au 1 er juillet 2012. La mise en œuvre du contrat de licence de marque reste simplement subordonnée au lancement de la SASP, prévue… pour la même date. La loi fait de toute façon obligation à un club de créer cette SASP dès lors que sa masse salariale joueurs dépasse 800 000 euros, ce qui est le cas du Racing. Reste à savoir si ce montage, dont on peut supposer qu’il sera validé lors de la prochaine assemblée générale fin février, recevra le feu vert de l’autorité administrative de tutelle, autrement dit le Préfet. Lequel devra se prononcer, notamment, sur la base des conclusions rendues par les services de la DRJSCS.

(1) Société anonyme sportive professionnelle.

Stéphane Godin

C'est un article à boulets rouges, la question de la convention à la fin a simplement été reprise sur le site de l'Alsace. Advienne que pourra ...

Par pitié ne tombez pas dans ce piège de politicien ... Sitterle est en train d'exliquer à tous ces incapables que la fête est finie, pour le reste je me suis déjà exprimé..vous demandez à quelqu'un de mettre de l'argent alors qu'il n'est pas techniquement à la tête du club.. bref patientez un peu et vous verrez, ce n'est qu'un extrait de la convention soignesement choisit ... pour le reste il est normal que la municipalité paye car le club est techniquement à la sasp... pour le moment... et toutes les grandes gueules qui se font un malin plaisir à critiquer (je parle des pseudos politiques et actionnaires) ils ont qu'a faire une offre de reprise en SAS ils le peuvent encore, à ce jour Sitterle ne possède que la marque...
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sitterlé, ange ou démon ?   

 

Sitterlé, ange ou démon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: L'actualité du Racing-