Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Echos du Racing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34, 35, 36  Suivant
AuteurMessage
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
Nombre de messages : 13946
Date d'inscription : 07/11/2008

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Lun 22 Mai 2017 - 3:04

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Lun 22 Mai 2017 - 10:13

Je ne suis pas tellement chaud pour Weber, quand Reims était en L1 il n'a presque pas joué, pour Carrasso il a trente-cinq ans.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Lun 22 Mai 2017 - 12:50

Khalid Boutaïb et Dimitri Lienard ont une proposition de prolongation de contrat entre les mains.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Lun 22 Mai 2017 - 21:13

Saad s’en va
Le Brésilien fait partie des joueurs qui ne seront pas conservés pour la saison prochaine. Les responsables du Racing ont fait un point global sur l’effectif en construction. Il reste quelques incertitudes plus ou moins voulues.
Après un week-end de pur bonheur, dans le sillage de la victoire décrochée face à Bourg-en-Bresse, il a fallu revenir au sens des réalités. Le Racing sera l’un des petits de la Ligue 1 la saison prochaine. Son budget de 28 à 30 millions ne lui permettra pas de rivaliser avec les gros bras.

De ce fait, la construction de l’effectif constitue une phase hypersensible. Le président, l’entraîneur et la cellule de recrutement ont réfléchi aux priorités à donner, aux choix parfois douloureux à trancher, aux déchirements à consentir.

Le cas Felipe Saad n’a sans doute pas été le plus facile à régler, tant le Brésilien s’est montré d’une loyauté, d’une civilité et d’une utilité quasiment indéfectible pendant les deux saisons. Le défenseur délicieusement francophile ne portera plus le maillot strasbourgeois après avoir enchaîné deux montées en deux ans.

Le joueur de 33 ans pensait continuer à être le porte-bonheur d’une équipe avec laquelle il aura disputé 46 matches pour trois buts, dont un extrêmement précieux dans la dernière ligne droite de la saison, à Reims, synonyme d’égalisation.

Le Racing lui a proposé une reconversion qu’il a déclinée, préférant remettre à plus tard l’idée de retraite sportive. Il n’est pas le seul à dire au revoir au club en cette intersaison.

Également en fin de contrat, Éric Marester, Vincent Gragnic, Landry Bonnefoi, Hicham Benkaïd et Corentin Schmittheissler ne sont pas conservés.

Proposition de prolongation pour Boutaïb, Lienard et Salmier


En revanche, dans la même situation contractuelle, le meilleur buteur de l’équipe, Khalid Boutaïb, et son meilleur passeur, Dimitri Lienard, se sont vus proposer des prolongations. Pour le premier, l’optimisme n’est pas absolument de mise car « des clubs exotiques se sont mis sur les rangs pour le recruter », selon une source interne au club. Le Racing entend néanmoins convaincre l’international marocain, au profil atypique puisqu’il est venu assez tardivement au professionnalisme.

Pour le second, qui doit recevoir une prolongation de deux ans, les négociations sont en cours. Le cas de Kader Mangane, lui aussi en fin de contrat, n’a pas été tranché.

La case « départs » ne se limitera sans doute pas à ces différents joueurs. Le Racing a ouvert la porte à Mayoro Ndoye, Laurent Dos Santos, qui ne seront pas conservés s’ils souhaitent partir, tout comme à Oumar Pouye et Abdelhak Belahmeur, de retour de prêt. Enfin, alors qu’il est sous contrat jusqu’en 2018, Yoann Salmier a une proposition d’engagement jusqu’en juin 2019.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Mer 24 Mai 2017 - 13:08

La date de la reprise fixée
La date de la reprise du RC Strasbourg a été fixée au mercredi 28 juin par le coach Thierry Laurey. Le premier entraînement aura lieu l'après-midi sur le terrain annexe du Stade de la Meinau.
Dès le 26 juin, les joueurs passeront une batterie de tests médicaux. La liste des matches amicaux n'a pas encore été dévoilée.
    Foot National
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Dim 28 Mai 2017 - 21:09

Dans le rétroviseur d’un Racing de retour parmi l’élite
Chiffres heureux

La page la plus sombre de l’histoire du Racing s’est terminée il y a un peu plus d’une semaine. Le club strasbourgeois réintègre le gotha du foot français et ne chôme pas pour réussir ce retour.
76. – Ils sont 76 joueurs différents à avoir porté le maillot strasbourgeois depuis l’été 2011, quand le Racing a failli disparaître pour mieux repartir. Six saisons ont été nécessaires pour retrouver l’élite à la faveur de quatre montées décrochées en 2012, 2013, 2016 et 2017.

❏ TOP. – De Yannick Aguemon à Thomas Zerbini, vous en trouvez la liste alphabétique ci-contre. Les plus assidus sont les artisans de la dernière ligne droite victorieuse. En effet, dans le top-5 des joueurs les plus utilisés, on trouve Jérémy Grimm (126 matches), Dimitri Lienard (121), Ernest Seka (99), Alexandre Oukidja (92) et Abdallah Ndour (89).

❏ BUTEURS. –
En revanche parmi les meilleurs réalisateurs de la période, un héros de l’élan initial apparaît aux premières loges. En effet, David Ledy, 27 buts en deux saisons, est le meilleur buteur strasbourgeois depuis 2011, avec 27 buts à égalité avec Jérémy Blayac. Dans leur sillage, on trouve Khalid Boutaïb (20 buts), Dimitri Lienard (19) et Stéphane Bahoken (17).

❏ ENTRAÎNEURS. – Ils auront été trois coaches aux manettes de la longue remontée, qui aura imposé d’en passer par 204 matches. Le bilan général est plutôt avantageux avec 99 victoires, 50 nuls pour 45 défaites. François Keller aura dirigé 90 matches durant la période, Jacky Duguépéroux 76 et Thierry Laurey 38.
3367 jours d’attente

❏ LONGUE ATTENTE. – Si l’été 2011 a été marqué par un immense plongeon, les trois saisons précédentes avaient vu le Racing nager en eaux troubles par rapport à son histoire, avec deux descentes sportives. Il faut donc remonter au 17 mai 2008 pour trouver la trace du dernier match disputé par des Strasbourgeois dans l’élite. Si l’on s’en tient au 5 août, date programmée de la 1re journée du prochain championnat de Ligue 1, le Racing aura donc patienté 3367 jours pour connaître à nouveau, le parfum de l’élite.

❏ PARENTHÈSE. – Évidemment, après une telle parenthèse, son statut de club historique du foot français a eu le temps de prendre un coup de vieux. Quatrième dans la hiérarchie des clubs ayant le plus fréquenté l’élite derrière Marseille, Sochaux et Metz au moment de son éclipse, le Racing n’est plus que 12e désormais. Lille, Lens, Nice, Lyon, Monaco, Rennes, Saint-Étienne et Bordeaux lui sont passés devant dans l’intervalle.

La bande à Laurey devra se maintenir pour espérer avoir rapidement Lens, resté à quai en Ligue 2, dans le viseur.

❏ 23. – Pour donner le coup de collier 2016-2017 avec le titre de L2 à la clef, le Racing s’est appuyé sur 23 éléments. Alexandre Oukidja est celui qui a été aligné le plus grand nombre de fois, 36. Le gardien devance Ernest Seka et Jérémy Grimm (35). À noter toutefois que si Ernest Seka est logiquement deuxième en matière de temps de jeu (3185 minutes derrière les 3240 minutes du portier), le blond du milieu est devancé par Khalid Boutaïb (2911 minutes en 34 matches) et Abdallah Ndour (2633 minutes en 32 matches) et n’apparaît qu’au 5e rang avec 2469 minutes sur le terrain.
Reprise le 28 juin

❏ REPRISE. –
Le premier entraînement, après quelques semaines de vacances, a été programmé le 28 juin. Les joueurs strasbourgeois auront été réunis deux jours avant pour qu’ils se consacrent à une batterie de tests médicaux. Si les plus de cinq semaines de préparation ne sont pas connues en détail, on sait que six matches amicaux sont au programme ainsi que leur théâtre respectif (Illkirch, Haguenau, Colmar, Achenheim, Molsheim et Vittel). Un stage à Vittel, du 7 au 14 juillet, sera au cœur de la préparation. Un rendez-vous face à Nancy, le 15 juillet, à Achenheim, a d’ores et déjà été fixé.

❏ ABONNEMENT. –
La vie d’un club ne s’arrête jamais vraiment. Le Racing peaufine, pour l’heure, sa campagne d’abonnement à venir. Elle devrait s’ouvrir le mardi 6 juin.

D’ici là, les dirigeants du club strasbourgeois auront avancé sur l’un ou l’autre dossier de leur marché d’été. Ils se refusent néanmoins à œuvrer dans l’urgence. D’ailleurs, la Ligue de Football Professionnel a choisi de n’ouvrir le mercato qu’au 9 juin pour le clôturer le 31 août.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Sam 10 Juin 2017 - 7:39

Interessé par un abonnement dans le kop ?
Quand et comment ?
 A partir du 1er Juillet 2017 à 10h, toutes les personnes intéressées pour s’abonner dans le KOP (Tribune Ouest Haute Supporters) pourront souscrire leur abonnement en se connectant sur la plateforme de billetterie en ligne.
Pourquoi ?
A ce jour, les abonnements dans le KOP ne sont en effet plus commercialisées car seules les places des abonnés 2016-2017 sont disponibles et réservées jusqu’au 30 juin 2017. Nous les invitons donc à se réabonner avant cette date limite au-delà de laquelle leur place sera libérée et disponible au grand public.
SO
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Ven 16 Juin 2017 - 21:35

Le point au Racing L’espoir Guillaume
En dépit de la concurrence, le Racing n’a pas écarté l’idée de prolonger Baptiste Guillaume. Il mène les négociations qui concernent l’attaquant belge sous contrat avec Lille.
Ce n’est pas qu’un optimisme béat est de rigueur. Mais après avoir perdu son meilleur buteur, Khalid Boutaïb, le Racing garde dans le viseur l’un des animateurs de son attaque pétaradante lors de la saison de rêve conclue par la montée en Ligue 1. On se souvient que la bande à Laurey a inscrit la bagatelle de 63 buts lors de son exercice 2016-2017, terminant avec la meilleure attaque de Ligue 2.
Pas une priorité pour Angers

Pour la saison à venir, il ne reste “que” Jérémy Blayac et Stéphane Bahoken. Baptiste Guillaume pourrait être le troisième larron amené à construire le maintien en L1, sur le front offensif.

Le dossier reste toutefois épineux. L’international espoir belge est sous contrat avec Lille jusqu’en 2020 qui l’avait prêté à l’été 2016 au Racing. Or, il y a deux ans, le Losc avait tout de même investi plus de quatre millions d’euros sur le joueur formé à Lens.

Alors que la DNCG a exigé des garanties de la part du club nordiste désormais coaché par Marcelo Bielsa, il paraît évident que le joueur de 22 ans ne pourra pas changer de crémerie sans quelques euros en échange.

Après sa saison plutôt réussie sous le maillot strasbourgeois, ponctuée de neuf buts et marquée par une progression manifeste, le beau blond a pu susciter quelques intérêts. Ces derniers jours, alors que l’attaquant angevin Nicolas Pépé prend la direction de Lille, la perspective d’un transfert dans l’autre sens de Baptiste Guillaume a pu apparaître.

« La position officielle d’Angers est que la venue de Guillaume n’est absolument pas une priorité, elle ne rentre surtout pas dans le départ de Pépé et que si ça devait se faire, ce ne serait pas pour tout de suite », a indiqué un suiveur du club angevin hier. Dans le même temps, en Alsace, le club strasbourgeois ne masquait pas son intérêt pour le joueur.

« Il y a deux heures, Baptiste Guillaume n’avait signé nulle part, on est en contact avec son représentant », a expliqué un dirigeant du Racing en début de soirée. Ce n’est pas pour autant que l’affaire se conclura rapidement. Lille a évoqué la piste de clubs étrangers, sans doute dans l’espoir de faire monter les enchères.

En la matière et malgré le blanc-seing donné par la DNCG, il n’est absolument pas dans les intentions du club strasbourgeois de s’engager dans une politique de recrutement coûteuse. Le Racing, qui a, pour l’heure, engagé Kenny Lala, souhaite encore recruter une petite dizaine de joueurs lors de son mercato estival. Avec un budget de 28 à 30 millions d’euros, il ne dispose pas d’une enveloppe extensible et se montre plutôt à l’affût de bonnes affaires.

En l’occurrence, le chiffre de deux millions d’euros a commencé à fuiter pour que le Losc accepte de discuter. Pour un promu qui déboule en Ligue 1 sur la pointe des pieds, la somme n’est pas anodine. Mais il s’agit peut-être du minimum pour pouvoir compter sur un élément qui a pu coûter, il y a moins de deux ans, plus du double, et que l’entraîneur strasbourgeois, Thierry Laurey, n’a eu de cesse d’apprécier.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Lun 19 Juin 2017 - 21:46

Un livre sur la saison du Racing Bilan bleu


Joeffrey Voltzenlogel, un journaliste passionné par le Racing, a édité un livre bilan sur la saison 2016/2017. Indispensable pour tous les fans du club alsacien…
Jeoffrey Voltzenlogel, journaliste data à BeIN Sports dans le civil, rêvait depuis longtemps d’écrire sur sa passion, le Racing.
Et c’est chose faite avec la sortie d’un magazine qui fait office de bilan de la saison 2016/2017 des Bleus.
« Ça fait dix ans que je travaille à Paris, mais je suis passionné par le Racing. Et quand je dis passionné, c’est limite de la folie furieuse », lance le journaliste en se marrant.
Et dans ce livre bourré de chiffres, mais accessible à tous les fanas de foot, il a réussi à concilier ses deux passions : celle pour les stats et celle pour le club strasbourgeois.
Avec l’aide de Bernard Kuntz et de sa maison d’édition alsacienne Vademecum, Jeoffrey Voltzenlogel a lancé son projet. « L’idée de faire un bilan de la saison date d’octobre… L’idée était de faire quelque chose d’accessible, de très aéré, de très coloré. »
Après des heures et des heures de boulot, le magazine prend peu à peu forme, avec l’aide d’Opta (leader mondial de statistiques de foot), de Thierry Mulhaupt (le chef de projet) et de Bernard Kuntz, éditeur très impliqué et de… Stéphane Bakohen, l’attaquant strasbourgeois, qui a donné un coup de main, lui qui étudie le marketing.
« Le mélange entre les statistiques et la passion de l’auteur crée un équilibre… », expose de son côté Bernard Kuntz.
En effet, le produit est réussi, tant dans la forme (avec de belles illustrations, des infographies précises et des tableaux très lisibles) que sur le fond.
Et cerise sur le gâteau, Joeffrey Voltzenlogel a en plus eu la chance voir le Racing accéder en Ligue 1.

« Accessible, aéré, coloré »

« Sur ce coup-là, on a eu de la chance… C’était le meilleur moment pour lancer ce genre de supplément », raconte Joeffrey Voltzenlogel.
Vendu (à 10 euros) depuis le 7 juin – en kiosques et dans quelques librairies strasbourgeoises –, ce magazine a bien démarré côté ventes. « Il y a déjà certains buralistes qui sont en rupture. On a tiré 4 000 exemplaires et pour l’instant on est plutôt satisfait des ventes », ajoute Bernard Kuntz.
Joeffrey Voltzenlogel, lui, est surtout heureux des échos qu’il a eus concernant cette parution. « Même le Racing nous a félicités pour la qualité du produit », se réjouit-il.
Et le duo Voltzenlogel/Kuntz espère bien installer ce produit dans la durée et en faire un supplément indispensable aux fans alsaciens du Racing.
Et au-delà, les compères ont aussi d’autres projets éditoriaux sur le Racing, comme réaliser un livre sur les meilleurs joueurs de l’histoire du club alsacien. La belle histoire ne fait donc peut-être que commencer…
“Champion de France de Ligue 2”. Prix de vente : 10 euros. Disponible chez les buralistes et sur internet : www.vademecum-editions.com
dna
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Mar 20 Juin 2017 - 7:59

Le programme de la préparation pour la saison 17-18
Les joueurs et le staff du Racing Club de Strasbourg Alsace ont rendez-vous lundi matin 26 juin au stade de la Meinau pour la reprise de la saison 2017-2018. Voici leur programme de préparation avant la première journée du Championnat de France de Ligue 1 Conforama (premier weekend du mois d’août au Parc OL contre l’Olympique Lyonnais : date et horaire à fixer par la LFP).

  • Mardi 4 juillet à Haguenau (19h) : match amical contre le FC Zurich (Suisse)
  • Du 7 au 14 juillet : stage à Vittel
  • Samedi 8 juillet à Vittel (16h, horaire à confirmer) : match amical contre le FC Lucerne (Suisse)
  • Samedi 15 juillet à Achenheim (18h, horaire à confirmer) : match amical contre l’AS Nancy-Lorraine
  • Vendredi 21 juillet à Colmar (19h, horaire à confirmer) : match amical contre le FC Sochaux-Montbéliard
  • Samedi 29 juillet à Dijon (horaire à déterminer) : match amical contre le Dijon FCO
  • Dimanche 30 juillet à Illkirch (horaire à déterminer) : match amical contre l’UNFP
  • SO
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Lun 26 Juin 2017 - 21:30

Jour de reprise
Les joueurs du Racing se sont retrouvés dans la joie et la bonne humeur, pour la première fois depuis les festivités de la montée. Avec leur entraîneur, ils se savent au pied d’un mur qu’il faudra gravir avec énergie et envie.
« Franchement, on s’est quitté avec la banane, après avoir fait la fête, après avoir gagné des matches alors… ». Alors, Jérémy Blayac et les autres n’allaient pas se retrouver avec des gueules d’enterrement. Dans l’intervalle, ils ont pu se consacrer à de régénérantes vacances, à Corfou (Grimm), en Espagne (Bahoken) ou ailleurs. Et la marotte du jour de reprise a été de se moquer du bronzage le plus ridicule. « Jérémy Blayac était hors concours, il n’est pas parti », a souri Anthony Gonçalves qui, lui, au teint, n’a assurément pas rallié le pôle Nord.

Voilà. Un peu plus de cinq semaines après la victoire face à Bourg-en-Bresse, dans une Meinau pleine jusqu’à la gueule, les héros déboulaient reposés. « On a eu plus de vacances que la saison passée quand le championnat National s’était terminé plus tard et ça fait du bien », témoigne Stéphane Bahoken, qui a pu faire plaisir à la famille, à des amis et à lui-même. Il reste qu’il faudra de l’énergie à revendre, de l’envie de se dépenser sans compter et de la volonté de s’en sortir pour réussir la saison.
« Si on finit 17e , on sera très heureux »

Le Racing, comme promu, a créé la surprise en enchaînant une seconde montée en deux ans. Il en créerait une troisième, en sauvant sa place dans l’élite. Sans être soucieux, Thierry Laurey se montre lucide.

« Au début de la saison passée, j’avais évoqué le top-8 de la Ligue 2 comme un projet ambitieux pour un promu, a indiqué l’entraîneur du Racing hier. Au final, on est monté avec Amiens. Donc vous allez croire que je dis n’importe quoi. Mais pour la saison à venir, je peux vous dire que si on finit 17e , on sera très heureux parce que cela voudra dire que l’on aura pérennisé le club. »

Neuf ans après son précédent passage parmi l’élite, le club strasbourgeois a l’obsession d’éviter l’une des places dans l’ascenseur. Pour le retour au travail, l’environnement a (un peu) changé. Les caméras sont plus nombreuses à traquer le visage d’un nouveau. La nuée de journalistes n’a assurément jamais été autant fournie dans les années 2010.

Entre la salle de musculation, un déjeuner en commun et un passage chez le dentiste, les joueurs n’avaient pas pour autant l’intention de se métamorphoser. « Arrivé à 31 ans avec un nouveau challenge comme celui-là, ce n’est pas donné à tout le monde, note Anthony Gonçalves, huit saisons de Ligue 2 dans son parcours professionnel au compteur. Mais je vais continuer à me battre sur le terrain, comme je l’ai toujours fait. Je ne vais pas me prendre pour un autre. »
« C’est une belle journée, un bon moment »

Et il se contente d’apprécier l’instant présent : « Ce n’est pas encore le temps des choix de l’entraîneur. C’est une belle journée, un bon moment. Maintenant, on sait que le but des petits clubs comme nous dans un championnat, c’est d’être prêt avant les autres, de ne pas perdre de temps à s’acclimater. Mais j’ai confiance en nos dirigeants qui font un gros travail depuis des années. »

« Le groupe va être renforcé, il en a besoin mais le club ne fait pas n’importe quoi, considère Jérémy Blayac dès que le recrutement est évoqué. Mais je ne suis pas là non plus pour regarder ce qui se passe autour. »

Kenny Lala et Pablo Martinez sont arrivés pour renforcer la défense. Boutaïb et Guillaume partis, il faudra nécessairement recruter devant et dans toutes les lignes. Une certaine impatience est de mise, à écouter l’entraîneur. « Les grands se servent en premier, les autres mangent les miettes, explique ainsi Thierry Laurey. Mais la table est bonne. Il faut juste que certains joueurs revoient leurs prétentions à la baisse. »

Hier, il n’était pas vraiment question de ceux qui vont arriver mais de ceux qui sont là. Et visiblement, ils étaient prêts à écrire un nouveau chapitre heureux d’une renaissance, celle d’un club de retour parmi les meilleurs, six ans après avoir manqué disparaître.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Mar 27 Juin 2017 - 21:30

Les échos de la Meinau Salmier a prolongé
Comme annoncé dans nos précédentes éditions, le jeune défenseur central Yoann Salmier, initialement sous contrat jusqu’en 2018, a prolongé hier de deux saisons avec le promu strasbourgeois en Ligue 1 qu’il avait rejoint sous licence amateur en 2014.
❏ SALMIER A PROLONGÉ. – Il le disait la semaine passée : « Je vais prolonger de deux ans et serai donc lié au Racing jusqu’en 2020. Je vais ainsi pouvoir travailler dans la continuité et poursuivre ma progression dans un club dont les dirigeants et l’entraîneur comptent sur moi ».
Hier, Yoann Salmier est passé des paroles aux actes. Le jeune défenseur central (24 ans) a paraphé son nouvel engagement avec le promu alsacien en Ligue 1 où il devra composer avec la concurrence de Kader Mangane, qui avait, lui, renouvelé le 1er juin son contrat jusqu’en 2018, Ernest Seka et la recrue Pablo Martinez (ex-Angers). En attendant l’arrivée probable d’un axial droit…

« J’aime les challenges »

❏ OUKIDJA A DÉCIDÉ DE RESTER. – Sollicité par deux clubs de Ligue 2, dont Clermont – qui s’est finalement fait prêter le Bordelais Paul Bernardoni –, le gardien Alexandre Oukidja, à qui son coach Thierry Laurey avait annoncé dès la fin de saison qu’il chercherait un nouveau portier pour 2017-2018, s’interrogeait récemment sur son avenir à Strasbourg à un an du terme de son bail, le 30 juin 2018.
Mais l’ancien Lillois a tranché. « J’ai discuté avec mon agent et nous avons décidé d’attendre la fin de mon contrat. Je vais rester, c’est sûr. Je sais que le club va enrôler un gardien et faire jouer la concurrence, mais ça ne m’effraie pas. J’aime les challenges et il serait dommage de ne pas essayer de relever celui de la Ligue 1. La L1, ça se tente. Si je joue cette saison, ce sera tout bénéfice pour moi. Sinon, eh bien, je retournerai peut-être en L2 où j’avais des offres cet été. »
❏ FULGINI INACCESSIBLE ? – Suivi par le Racing depuis quelque temps, comme l’avait reconnu du bout des lèvres le président Marc Keller, Angelo Fulgini, également pisté par Angers, a-t-il encore une chance de débarquer en Alsace ?
En ce début de mercato où les prix flambent, la situation délicate de Valenciennes, auquel le milieu international espoirs est lié jusqu’en 2018, pouvait laisser espérer une déflation dans les semaines à venir. Mais depuis, le groupe Partouche a injecté des liquidités (1,5 million d’euros, en compte courant et capital, plus une participation au sponsoring maillot de 150000 euros) et le VAFC est passé sans encombre devant la DNCG (*). Même si sa masse salariale et ses indemnités de mutation – soit les achats de joueurs – font l’objet d’une mesure d’encadrement, ce dernier n’est plus dans l’obligation de vendre pour assainir ses finances.
Notamment pas un Fulgini qui, après une excellente fin de saison, constitue l’une de ses plus grosses valeurs marchandes. La remarque vaut aussi pour l’attaquant nordiste Nuno Da Costa (9 buts, 3 passes décisives en L2 en 2016-2017), sous contrat, lui, jusqu’en 2019 et que lorgne aussi le promu alsacien en L1.

Sébastien Roi prolonge

❏ ET MOUSSA KONÉ INTOUCHABLE ? – Supervisé à trois reprises par les scouts strasbourgeois, le jeune attaquant du FC Zurich Moussa Koné, dont le Racing croisera la route mardi (19h) en amical à Haguenau, fait l’objet d’une cour assidue, notamment en Bundesliga (Villareal en Espagne et Montpellier sont aussi sur le coup, ndlr). Le jeune Sénégalais (20 ans), auteur de 16 buts en Challenge League (Division 2) pour un FCZ champion et promu, ne semble pas, lui non plus, dans les moyens du RCSA.
❏ UN AN DE PLUS POUR ROI. – Libre au 30 juin, Sébastien Roi, l’un des trois adjoints de Thierry Laurey, s’apprête à signer dans les prochains jours une prolongation d’une saison.
❏ SAAD VERS LORIENT ? – Selon nos confrères du Télégramme de Brest , le désormais ex-défenseur central brésilien de Strasbourg, Felipe Saad, que le champion de Ligue 2 n’a pas souhaité conserver en fin de saison passée, pourrait s’engager avec Lorient, précisément relégué en L2.
Déjà annoncé du côté de Reims (L2), puis de l’AS Nancy-Lorraine, autre relégué en L2, le Sud-Américain, qui a participé activement aux deux accessions successives du RCSA de National en L1, aurait refusé l’offre d’un an de l’ASNL et privilégierait celle des Merlus.
❏ MADIHI À ÉPINAL. – Arrivé au centre de formation en 2013, le jeune milieu de terrain natif de Strasbourg Erwann Madihi (23 ans), apparu à quelques reprises en amical avec l’équipe première, mais cantonné en match officiel avec la réserve, va s’engager incessamment pour deux saisons avec Épinal, relégué en National 2 (ex-CFA) et qui ne désespère pas d’être repêché en National 1.
(*) Direction nationale du contrôle de gestion de la Ligue de Football Professionnel.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Mar 27 Juin 2017 - 21:45

Il prolonge Roi, pourquoi faire, a-t-il besoin de trois adjoints.
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37613
Age : 51
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Mer 28 Juin 2017 - 8:55

Inaccessible, intouchable.
A ce rythme, la seule chose qui va apparaître accessible va être la L2 pour la saison 18/19...

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
scoobydou
Joueur départemental
avatar Masculin Nombre de messages : 438
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Mer 28 Juin 2017 - 12:21

La montée ne se refuse pas, mais à quel prix....
Aller, enlever vos oursins dans les poches car sinon, directe L2 sans passer par la case barrage..........
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Mer 28 Juin 2017 - 21:45

Retour au carré vert
Après deux journées consacrées à divers tests médicaux, le Racing a retrouvé hier les terrains d’entraînement du Krimmeri, pour une première séance avec ballons suivie par plus de 200 fans.
Le Racing a repris le chemin de l’entraînement hier, sur le coup des 17h. Le vrai, sur le terrain, après deux journées consacrées aux tests physiques. Les vingt joueurs alsaciens présents ont ainsi pu retoucher le ballon, sur le terrain annexe de la Meinau.

« Ça fait du bien de se retrouver et surtout de sortir sur la pelouse. Notre métier, c’est quand même de jouer au ballon », lance l’attaquant Jérémy Blayac, tout sourire après cette première séance “extérieure”. « Retoucher le ballon, ça fait du bien, enchaîne Stéphane Bahoken sur le même ton. Et on est content de revoir les supporteurs ».

Le plaisir est visiblement partagé : quelque 200 curieux se sont en effet amassés hier le long de la main courant, du côté du Krimmeri.

Certains sont arrivés dès 16h, d’autres sont repartis avant la fin de la séance, mais tous tenaient à être là pour ce grand retour en Ligue 1.
Trois semaines de manque

« Ça fait plaisir de les revoir après trois semaines de “manque”, lâche dans un éclat de rire Marie-Agathe, qui n’a pas raté une reprise de saison, même en CFA2. Mais maintenant, le mois de juillet va être long… Je vais essayer de venir les voir régulièrement ».

Christophe, autre habitué – il vient au Racing depuis 1989 – ne raterait pour rien au monde le début d’une nouvelle saison.

« Il faut être là et c’est bien, il y a beaucoup de monde. Mais j’espère que tous les gens que je vois aujourd’hui seront aussi là au mois de décembre, quand on sera 18e au classement », lâche-t-il, un brin sarcastique, un brin amusé.

Forcément, avec la montée en Ligue 1, le Racing ratisse un peu plus large, côté public. Des plus jeunes aux plus vieux, habitués et nouveaux venus se côtoient. Et presque tous avec la même question : le Racing va-t-il se maintenir ?

La réponse, elle, varie, du plus pessimiste au plus optimiste. « Je ne suis pas très confiant, lance ainsi un jeune homme, maillot bleu sur le dos. Mais si les joueurs se battent et gardent un bon état d’esprit, c’est faisable. »

Ligue 1 ou pas, Thierry Laurey n’a pas changé ses habitudes : comme toujours, le coach a patiemment accepté de faire moult selfies et de signer des autographes.

Une fois sur le carré vert, l’entraîneur alsacien a toutefois troqué son sourire contre un air concentré. Sur le terrain, les Strasbourgeois alternent petits exercices techniques (passes, maniement du ballon et autres gammes) et travail physique.

Après près de deux heures d’efforts, la séance se termine par des petits “toros”, suivis d’une longue séance d’étirements.

« Là, c’était une petite séance ludique, mais on sait qu’une grosse préparation nous attend. Il faudra vite se mettre au niveau Ligue 1 », avance Stéphane Bahoken.

Dimitri Lienard ne dit pas autre chose. « Il y a le stage qui va venir, on sait qu’on va souffrir… Là, c’était un peu un pré-entraînement, mais on va vraiment attaquer la “prépa” dans les jours à venir, avec deux séances par jour ».

En effet, le programme des Alsaciens est assez simple pour les semaines à venir : ce sera de la sueur, de la sueur et encore de la sueur…
dna

Football / L1: La reprise de l'entraînement du Racing [VIDEO] De retour sur le pré

.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Mer 28 Juin 2017 - 21:53

Vingt sur le pré

Après deux jours et demi de tests médicaux, vingt joueurs se sont donc retrouvés hier après-midi sur le terrain annexe de la Meinau. En marge des gardiens Alexandre Oukidja et Bryan Hilaire placés sous les ordres de leur coach spécifique Jean-Yves Hours, Jérémy Grimm, Jérémy Blayac, Kader Mangane, Anthony Gonçalves, Jean-Eudes Aholou, Vincent Nogueira, Yoann Salmier, Ihsan Sacko, Dimitri Lienard, Stéphane Bahoken, Ernest Seka, Oumar Pouye, Mayoro N’Doye, les deux recrues Pablo Martinez et Kenny Lala, mais aussi les jeunes Anthony Caci, Ismaël Aaneba et Kévin Zohi ont alterné travail physique et jeu avec ballon. Touché aux adducteurs, le défenseur camerounais Duplexe Tchamba, âgé de 18 ans, qui s’était engagé fin mars, est resté en civil au bord de la pelouse.
Pouye et N’Doye dans l’attente

Priés de chercher un club, l’attaquant Oumar Pouye et le milieu défensif Mayoro N’Doye, sous contrat jusqu’en 2018, sont toujours là. Le premier revient d’un prêt fructueux à Quevilly-Rouen, de janvier à mai, où il a joué un rôle important dans l’accession en L2, avec 5 buts inscrits. Mais sa rémunération strasbourgeoise freine les clubs intéressés (Quevilly et Créteil – National). « Pour l’instant, il n’y a rien de neuf », glissent de concert les deux Sénégalais.
Hours attend du renfort

« Nous avions prévu de reprendre avec trois gardiens. Nous n’en avons que deux. J’espère une arrivée prochaine. Des dossiers sont en cours. » Depuis que Landry Bonnefoi a décliné la prolongation d’un an – avec salaire revu à la baisse – que lui offraient les dirigeants, le Racing et Jean-Yves Hours, auteur des propos ci-dessus, attendent avec encore plus d’impatience la signature d’un portier. Hier, RMC Sport a ajouté un nouveau nom à la liste des pistes étudiées : Ludovic Butelle (34 ans), formé à Metz. L’ex-n°1 de Valence (Liga), Lille, Nîmes, Arles-Avignon ou Angers, est toutefois lié au FC Bruges (Jupiler League) jusqu’en 2018.
dna
.
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18606
Age : 72
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Jeu 29 Juin 2017 - 3:57

Deux départs imminents de Nice ? A en croire nos confrères de Nice-Matin, deux jeunes joueurs pourraient tenter d'aller gagner du temps de jeu ailleurs. 
Ainsi, le gardien de but Mouez Hassen serait dans le viseur du Racing Club de Strasbourg, mais aussi de Dijon et Lorient, malgré un salaire qui freine les ardeurs des courtisans.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Jeu 29 Juin 2017 - 4:01

malgré un salaire qui freine les ardeurs des courtisans.

Alors c'est déjà fini pour le racing.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Jeu 29 Juin 2017 - 21:45

La relève se tient prête
Alors que le recrutement est loin d’être bouclé, les jeunes devraient pouvoir s’exprimer lors des premiers matches amicaux.
En attendant d’engager encore 6 à 7 renforts, Thierry Laurey étoffe son groupe avec quelques jeunes. C’était prévu pour certains. Moins pour d’autres. Bryan Hilaire (19 ans), arrivé il y a un an après trois saisons à Évian-Thonon-Gaillard, a ainsi provisoirement progressé dans la hiérarchie des gardiens à la faveur des départs de Landry Bonnefoi et Corentin Schmittheissler. Mais le Belfortain, qui a alterné en 2016-2017 entre les U19 et la réserve championne de son groupe de CFA 2, sait à quoi s’en tenir. « À la base, je suis prévu comme n°4, mais comme pour la reprise, il n’y avait que deux portiers, j’ai été appelé. Après ? Tout dépendra si le club en recrute un ou deux. Mais en principe, je ferai toute la préparation. »

Tchamba aux soins

Duplexe Tchamba, qui a paraphé le 21 mars un contrat pro de quatre ans – jusqu’en 2021 –, en loupera, lui, une partie. Hier, le défenseur axial, qui peut coulisser sur le flanc gauche, est resté au bord de la pelouse. La faute à un contrariant pépin aux adducteurs. « J’ai commencé à le sentir en fin de saison, mais ça s’est accentué lors du match amical international que j’ai disputé à Créteil le 8 juin avec les espoirs camerounais contre les Bleuets (1-3). Je suis aux soins. J’en ai encore pour quinze jours. »
D’autres visages juvéniles sont un peu plus connus des habitués de la Meinau. Le milieu défensif Anthony Caci a disputé l’an passé quatre matches officiels avec les pros. L’attaquant malien Kévin Zohi (20 ans), auteur de 8 buts en 14 matches de CFA 2 avec la réserve, s’est entraîné durant le dernier mois de la saison avec l’équipe une et a signé un bail pro de quatre années. Même chose pour celui qui a également participé dès mars aux séances concoctées par Thierry Laurey. Comme Zohi, Ismaël Aaneba (18 ans) a rallié l’Alsace en janvier.
« Mon poste de base, c’est défenseur central, mais je peux aussi jouer arrière droit, comme parfois avec la réserve, raconte l’ancien de Mantes-la-Jolie (CFA) sous contrat pro jusqu’en 2021. Dès ma signature, il était prévu que je ferais la préparation estivale avec l’équipe première. »
Alors que l’effectif est loin d’afficher complet, Aaneba aura sans doute, comme les autres jeunes pousses, l’occasion d’exprimer ses qualités lors des rencontres d’avant-saison.
Ndour de passage : Le latéral Abdallah Ndour, qui s’est cassé la jambe début mai, est venu rendre visite à ses coéquipiers, hier, lors de la séance de l’après-midi. Le défenseur sénégalais ne peut évidemment pas envisager un retour dans l’immédiat mais sa convalescence s’organise dans les temps d’après le staff technique pour un retour à l’automne.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Dim 2 Juil 2017 - 21:06

Le point au Racing
La loi du marché

Le Racing, qui a ciblé un certain nombre de joueurs sous contrat pour renforcer son effectif, doit composer avec la hausse exponentielle du montant des transferts et des salaires. Il avance à pas comptés, en quête du meilleur rapport qualité-prix.
Thierry Laurey ne rechigne que rarement à s’exprimer. Mais en réponse à une récente sollicitation, le coach du Racing a opposé une fin de non-recevoir polie. « Les transferts ? Bien sûr que nous aimerions disposer de nos recrues le plus tôt possible, mais nous en reparlerons précisément quand le recrutement aura été bouclé. »

60 % du budget dans la masse salariale

Fermez le ban, du moins chez l’entraîneur. Il faut dire que le sujet est sensible et que malgré un travail approfondi en amont, le promu bas-rhinois a déjà vu quelques cibles lui échapper. À commencer par celles qu’il espérait garder, ses deux meilleurs buteurs Khalid Boutaïb (20 buts, 3 passes) et Baptiste Guillaume (9 buts, 4 passes). Pour n’avoir pas pu s’aligner sur les espoirs salariaux de l’international marocain, ni sur les quatre millions d’euros déboursés par Angers pour racheter les trois années du jeune Belge à Lille, les dirigeants alsaciens ont dû les laisser filer. « C’est inévitable. Des joueurs nous passent toujours sous le nez en début de mercato lorsque les prix sont élevés, relativise le président Marc Keller, soucieux de rationaliser son enveloppe budgétaire. Nous montons en Ligue 1 et venons de tellement loin que nous sommes confrontés à des problèmes que nous aurions rêvé d’avoir il y a deux ans. Comme le dit toujours Egon ( Gindorf, l’ex-président encore actionnaire ), les problèmes changent d’année en année, mais leur somme reste la même. Les budgets des saisons passées et à venir ont été validés par la DNCG ( Direction Nationale du Contrôle de Gestion de la Ligue ) qui nous a donné un feu vert total. Ça prouve que notre passé est cohérent et que notre avenir inspire confiance. À nous de trouver des joueurs au meilleur rapport qualité-prix pour renforcer l’équipe dans le respect du budget accepté. »

Un budget 2017-2018 de 28 à 30 millions dont 60 % environ seront consacrés à la masse salariale. « Notre travail des dernières années nous permet de recruter 6, 7 ou 8 joueurs. C’est un atout, ne s’alarme pas le patron du Racing. Ensuite, c’est juste une question de timing. Les choses seraient naturellement plus simples si, comme certains de nos concurrents, nous étions installés en L1 depuis 3 ou 4 ans et ne devions opérer que 3 à 4 retouches dans un effectif stabilisé. Nous avons enrôlé deux recrues ( le latéral droit Kenny Lala et le défenseur central Pablo Martinez ). La troisième ( l’attaquant Nuno Da Costa ) va signer ce lundi et il se peut qu’il y ait du neuf sous 48h ( le milieu stéphanois Benjamin Corgnet est espéré ). Sans être présomptueux, je ne ressens pas d’urgence. Le coach, qui connaît extrêmement bien les trois divisions françaises, travaille beaucoup. Notre cellule recrutement dirigée par Loïc Désiré, aussi. Nous nous sommes structurés en interne pour identifier très en amont les joueurs visés. Plusieurs négociations avec des garçons sous contrat sont en cours. Depuis le dépôt de bilan en 2011, nous avons toujours su trouver des solutions aux problématiques posées. Je suis serein. J’ai confiance. Nous devons certes nous adapter à un marché qui s’est emballé, mais nous avançons calmement, sans précipitation. Par paliers. »
« Un ou deux coups en fin de mercato »

L’ancien international espère toutefois franchir les prochains dans les plus brefs délais pour que Thierry Laurey puisse vite œuvrer avec un groupe proche de sa configuration finale : « Ces dernières années, notre stratégie a toujours été de laisser de la place libre dans l’effectif et de la masse salariale disponible pour le bonifier. Nous sommes exactement dans ce cas de figure cet été. L’idée, en termes de recrutement, est de boucler l’essentiel dans les 2 à 3 semaines à venir, mais sans faire n’importe quoi et en gardant un volant financier pour un ou deux coups en fin de mercato. »

Il est vrai que le calendrier délicat du début de saison – trois voyages à Lyon, Montpellier et Guingamp pour la seule réception de Lille lors des quatre premières journées – constitue à lui seul une invitation presque impérieuse à ne pas prendre de retard dans l’élaboration de l’équipe.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37613
Age : 51
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Lun 3 Juil 2017 - 10:52

La perte de Boutaïb (et Guillaume en plus) me fait penser à celle de Niang en 2005. On sait ce qui s'est passé ensuite...

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Lun 3 Juil 2017 - 14:13

Souhaitons que les quatre et peut-être encore un ou l'autre fera oublier Boutaib et Guillaume.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Lun 3 Juil 2017 - 21:23

Deux recrues débarquent au Racing En phase d’accélération
Depuis hier soir, le Racing dispose de deux nouvelles recrues dans son effectif : Nuno Da Costa, en provenance de Valenciennes, qui va découvrir la Ligue 1, et Benjamin Corgnet, qui apportera son expérience de l’élite.
Alors que ses petits camarades suaient depuis plus d’une heure sur le terrain d’entraînement, Nuno Da Costa a fini par pointer le bout du nez sur le terrain.
Cela a constitué comme un soulagement pour les dizaines d’observateurs accolés à la main courante. En se consacrant à quelques tours de terrain avec le préparateur physique, l’attaquant cap-verdien confirmait sa signature pour quatre ans avec le club strasbourgeois.
Sous les yeux de sa femme, dans l’attente d’un heureux événement, il avait le sourire de l’enfant qui débarque dans une usine de bonbons.
« Je signe dans un club qui a beaucoup d’arguments, a souligné le joueur de 26 ans, en provenance de Valenciennes. Il y a le public et il y a un coach qui sait faire évoluer les attaquants, comme on a pu s’en rendre compte avec Khalid Boutaïb (le Marocain, parti à Malatyaspor et auteur de 20 buts sous le maillot du Racing la saison passée). » Accessoirement, la troisième recrue du Racing, en cette intersaison, après Pablo Martinez et Kenny Lala, a le sentiment de débarquer dans une écurie qui lui ressemble.
« Je vais découvrir la Ligue 1, c’était mon objectif, après un parcours assez atypique, indique celui qui s’est fait remarquer du monde pro en enfilant les buts pour Aubagne, en CFA 2. Et je crois qu’il y a quelques joueurs dans le groupe qui sont dans ce cas, comme “Dim” (Lienard) , Ihsan (Sacko) ou Yoann (Salmier). Ça va faciliter mon intégration. »
Ce qui faciliterait son intégration, évidemment, cela serait de faire montre de son efficacité.
Nuno Da Costa a brillé à la faveur des 16 buts inscrits en 30 matches de Ligue 2. Et c’est bien pour ça qu’il a suscité l’intérêt en Alsace. « C’est un des meilleurs attaquants de L2, se réjouit Thierry Laurey, l’entraîneur strasbourgeois. Avec Baptiste Guillaume (parti à Angers) et Khalib Boutaïb, on a perdu deux joueurs qui ont marqué 29 buts la saison passée. Avec Da Costa, je pense qu’on a pris un joueur intéressant d’un point de vue rapport qualité-prix. Vu nos moyens, j’espère et je pense que l’on a fait une bonne affaire. »

Benjamin Corgnet a signé un contrat de trois ans

Un bonheur arrivant rarement seul, le Racing ne s’est pas contenté de l’international cap-verdien pour se renforcer. Benjamin Corgnet a également donné son accord pour poursuivre sa carrière en Alsace. Le milieu de terrain de 30 ans, en fin de contrat avec Saint-Étienne, avait passé la visite médicale dans la matinée.
L’affaire s’est conclue dans la soirée : l’homme aux 140 matches de L1, révélé à Dijon et dont le contrat de quatre ans avait pris fin avec les Verts il y a quelques jours, s’est engagé avec le club strasbourgeois jusqu’en 2020. Il devrait vivre son premier entraînement en bleu ce matin.
Enfin, au rayon des arrivées, un gardien d’expérience, dont le nom n’a pas filtré, serait également en phase d’approche.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Lun 3 Juil 2017 - 21:32

Match amical : RCS – FC Zurich, à Haguenau (19h) Premiers jalons
Le Racing dispute le premier match amical de sa préparation, ce soir, face au FC Zurich. Un test initial qu’il n’est pas question de galvauder
évidemment, il n’y aura rien de définitif, aucune raison de s’alarmer, ni de s’enflammer.

Ce soir, c’est seulement la première répétition d’une pièce qu’il s’agira de maîtriser à partir du 5 août et du premier rendez-vous en Ligue 1, à Lyon.

Mais le promu strasbourgeois n’a pas non plus énormément de temps à perdre et a plutôt intérêt à ne pas négliger l’occasion de se jauger. En tout cas, Thierry Laurey n’est pas dans cette intention.

Après une petite huitaine de jours d’entraînement, la sortie n’est pas complètement anodine. « On doit se mettre au niveau en termes de rythme, explique l’entraîneur du Racing. On affronte un adversaire qui a de l’avance sur nous puisqu’il a déjà disputé deux matches amicaux et qui a survolé la D2 suisse la saison passée. Il y aura quarante-cinq minutes pour tout le monde et on risque de piocher après trente minutes. Mais on doit montrer quelque chose de cohérent. Ce match, c’est une première base. »

Ce qui est sûr, c’est que personne ne sera laissé au bord du chemin. Dans sa préparation, le Racing s’appuie, pour l’heure, sur une vingtaine d’éléments et tous auront droit de gambader sur la pelouse du Parc des Sports de Haguenau. Il y aura notamment les dernières recrues en date, Nuno Da Costa, qui a signé hier, mais a quelques jours d’entraînement dans les jambes avec Valenciennes, et Benjamin Corgnet.
« Il va falloir qu’on surprenne »

« Le but, c’est de mettre tout le monde dans les meilleures dispositions à la faveur de la préparation », note encore l’entraîneur du Racing. Ainsi, une profonde réflexion tactique est de mise alors que l’homme de la remontée en Ligue 1 est un partisan du milieu en losange.

Avec les mouvements au sein de son effectif, le Racing devra peut-être revoir ses plans. « Si le meilleur système pour nous est le 6-3-1, et bien on jouera en 6-3-1, poursuit Thierry Laurey. Comme on ne peut pas avoir tous les joueurs que l’on peut souhaiter, on doit s’adapter aux qualités de ceux qu’on a. Il va aussi falloir qu’on surprenne. »

Mais il est aussi question de nourrir le ciment qui est le gage d’un retour, neuf ans après, dans l’élite réussi. Les Bleus ne pourront pas briller à la faveur de leurs seules qualités sportives. « Dans la saison à venir, il faudra que l’on se montre tactiquement et mentalement à la hauteur », conclut l’entraîneur du Racing.

Des efforts communs consentis avec réussite en une première sortie amicale peuvent constituer de bons débuts.

Racing – FC Zurich, Parc des Sports de Haguenau. Coup d’envoi à 19h.
 Le groupe strasbourgeois : Oukidja, Hilaire, Lala, Aaneba, Mangane, Salmier, Seka, Martinez, Aholou, Caci, Gonçalves, Grimm, Ndoye, Nogueira, Lienard, Corgnet, Sacko, Zohi, Pouye, Blayac, Bahoken, Da Costa.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Mar 4 Juil 2017 - 10:02

La barre des 10 000 abonnés est dépassée
Le Racing Club de Strasbourg Alsace a passé le cap symbolique des 10 000 abonnés pour la saison 2017-2018. Un formidable engouement de la part d’un public fidèle et passionné, qui témoigne de la ferveur qui règne autour du club à l’aube de son grand retour parmi l’élite du football français.

La Meinau va vivre des moments inoubliables, des émotions intenses et les supporters savent que le plus sûr moyen de ne rien manquer, c’est de s’abonner ! Pour satisfaire les exigences et les besoins de ses différents publics, le RCSA, « club pour tous » fidèle à son image populaire et à ses valeurs de proximité et de convivialité, a affiné son offre et élargi sa gamme. De nouveaux services sont ainsi proposés aux fans pour leur permettre de vivre une expérience « sur mesure » en soir de match.

Si les 4 000 places de le tribune Ouest, où se situe le célèbre « Kop », ont déjà quasiment toutes trouvé preneur, les fans du Racing peuvent encore profiter d’autres formules, adaptées à leur exigence, leur besoin et leur budget. Parmi les nouveautés, signalons notamment la création d’une offre Premium en Family Zone ou encore l’abonnement spécial Femmes de Foot dans le « Kop’In » (une initiative originale et unique en France).
Il est aussi possible de s’abonner aux guichets du stade de la Meinau, tous les jours du lundi au vendredi, de 10h à 18h sans interruption.

Une Hotline téléphonique est également à disposition pour répondre aux éventuelles questions, au 03 88 44 55 15 (du lundi au vendredi, de 10h à 13h et de 14h à 18h).
Pour tous les détails des différentes formules

rendez-vous sur le mini-site spécialement créé pour cette campagne d’abonnements en cliquant ici.


SO
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Dim 9 Juil 2017 - 2:39

les échos du côté du Racing
Créteil veut Pouye, Leca ciblé

L’affaire n’est pas nouvelle, mais n’a toujours pas trouvé sa conclusion. L’US Créteil Lusitanos, 12e de National la saison passée, n’en reste pas moins disposée à enrôler Oumar Pouye. Le Sénégalais, sous contrat à Strasbourg jusqu’en 2018, n’entre pas dans les plans du promu en Ligue 1.

Passeur décisif sur le troisième but strasbourgeois signé Stéphane Bahoken hier après-midi contre Lucerne, l’attaquant s’est montré particulièrement remuant et aurait même pu, avec un soupçon de réussite, inscrire un but à la 67e.

Le club cristolien avait déjà tenté d’engager l’ancien feu follet d’Amiens en septembre 2016. Mais l’attaquant, qui revenait d’une blessure de sept mois, ne s’estimait pas prêt et avait préféré se remettre en condition physique en Alsace.

Il a attendu janvier pour partir en prêt à Quevilly-Rouen qu’il a aidé à décrocher son accession en Ligue 2 en inscrivant cinq buts et en distillant quatre passes décisives en 15 matches de National.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Mar 11 Juil 2017 - 22:05

En stage de préparation à Vittel Le bon air pour se construire
Les joueurs strasbourgeois sont à Vittel pour se construire une forme physique qui doit leur permettre d’aborder leur saison de Ligue 1 avec quelques arguments athlétiques. Dans la souffrance d’aujourd’hui se préparent les bonheurs de demain.
Du nord à l’ouest, le Racing a décidé de ne pas trop s’éloigner du massif vosgien qui lui a tant réussi dans sa préparation de la saison passée, parfaite ou presque. Thierry Laurey et ses hommes ont pris leurs quartiers depuis cinq jours à Vittel, encore marqué par la récente arrivée du Tour de France dans la cité thermale.
« Des moments pour travailler, des moments pour s’amuser »

Pour ne pas contrarier la séance d’entraînement, hier, un voile nuageux a donné une atmosphère parfaitement supportable pour les efforts programmés. Les vingt-deux pros strasbourgeois ont enchaîné les tours de terrain, les joutes à six contre six, ponctués de ravitaillements en flotte afin de se constituer la caisse indispensable pour voyager loin dans le championnat de Ligue 1 à venir.

Après Niederbronn-les-Bains la Bas-Rhinoise il y a un an, Vittel la Vosgienne est l’écrin de quelques douleurs. Mais pas que. « On a des GPS qui permettent de mesurer le volume des courses, la fréquence cardiaque des joueurs, indique Florian Ballieux, le préparateur physique. Jusqu’ici, on est dans les temps, ni en retard, ni en avance, par rapport à ce qu’on a prévu. Le but est d’être prêt le 5 août. Là, on est dans la troisième semaine de prépa, la plus dure avec la 4e. » Autant dire que Jérémy Grimm et ses coéquipiers en bavent, c’est sûr.

Lundi, ils ont même enchaîné trois séances, dont une au petit matin, à jeun. « Mais ce type de stage permet aussi de bien se connaître, précise Jérémy Blayac, qui subit les morceaux estampillés années 80 dans sa piaule d’hôtel, partagée avec Anthony Gonçalves, le fan d’une certaine nostalgie musicale. On doit se servir de la semaine pour mettre un état d’esprit en place. Il y a des moments pour travailler, mais il y a aussi des moments pour s’amuser. »

Ce n’est pas pour autant que les Bleus s’en vont animer les pistes du Macumba local, qui s’est d’ailleurs révélé introuvable, ou les tapis du casino si central dans le plan de la cité.

En dehors du coach, les amateurs de golf ne sont pas légion. Les parties de tennis, de ping-pong ou de fléchettes font office d’alternative sans bling-bling au chantier en cours. « On met en place un collectif et de la cohésion, souligne Thierry Laurey, qui a profité de l’après-midi de liberté, hier, pour aller chez… le coiffeur. On cherche la meilleure formule et la meilleure animation. »
« Pas d’argent à jeter par les fenêtres »

Il est question de faire progresser tout ce petit monde d’un échelon. Quelques-uns étaient de l’aventure en National et la Ligue 1 constitue l’horizon de demain. « Il va y avoir beaucoup de concurrence, indique encore l’entraîneur. Les joueurs qui sont sur et en dehors du terrain devront montrer que l’état d’esprit est là et qu’ils sauront garder les valeurs qui nous ont réussi, sachant qu’il y aura plus de caméras et de médiatisation. »

Pour l’heure, le Racing se la joue discret à l’heure de se renforcer. « On ne mettra pas 1,5 million sur huit joueurs ou alors on doit vendre la cathédrale, explique encore l’entraîneur, sur le volet recrutement, admettant qu’il espère un ou deux joueurs avant la fin de la semaine. On a des postes ciblés, mais il doit y avoir une vie après la saison de Ligue 1 qu’on va vivre. Le Racing a suffisamment payé pour le savoir On n’a pas d’argent à jeter par les fenêtres. » L’humilité se retrouve dans l’ambiance générale du stage.

L’environnement vittellois, au charme suranné, ne risque pas de perturber. Le strass et les paillettes sont d’un éclat un tantinet désuet, sauf sur les splendides installations sportives. Le Centre de Préparation Olympique offre des conditions de récupération idéales. Dehors, l’air est sain et le cadre verdoyant. L’Orée du bois, l’hôtel choisi, est pratique et les chambres y sont spartiates, comme pour rappeler l’esprit commando de rigueur pour un promu propulsé dans l’élite. « Le kiné et un ostéopathe sont à la disposition des joueurs, apprécie encore Laurey. On sort de l’ordinaire pour souder le groupe, on a des journées bien remplies et on travaille avec des idées directrices en tête. » En baver aujourd’hui pour gagner demain n’est sans doute pas la moins obsédante.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37613
Age : 51
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Mer 12 Juil 2017 - 12:45

C'est vrai que les installations vitteloises sont à la hauteur, j'ai y enseigné 5 ans au collège à deux pas. Et le Stade Jean-Bouloumié ferait pâlir d'envie un certain nombre de clubs du National.
Il faut dire que Vittel a joué une saison en D2 vers 73 je crois.
Un des profs d'EPS que j'ai cotoyé là-bas (Croci) y avait joué 25 ans plus tôt.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Jeu 13 Juil 2017 - 21:24

Partenariat Racing/SR Colmar
En marge de la conférence de presse qui s’est tenue hier matin au Stadium de Colmar, une semaine avant le match Racing - Sochaux, le président du SR Colmar, Guy Meyer, entouré de son vice-président Raphael Carnovale, du chargé de communication Régis Schaeffer, du responsable du secrétariat Bernard Heberlé et de Guillaume Lenys, responsable des réseaux sociaux du club, a annoncé qu’une convention avec le club strasbourgeois va être signée le jour de la rencontre. « Ce contrat d’excellence, comme je l’appellerais, porte sur les différents aspects, financier, sportif et stratégique de développement. Il est bilatéral” donnant, donnant” et même” gagnant, gagnant” comme nous l’espérons tous, » a tenu à préciser le patron du club colmarien. « Nous avons travaillé, lors de nombreuses réunions, avec le président de la Ligue du Grand Est, Albert Gemmrich et René Marbach, président du District Alsace, qui nous ont beaucoup apporté pour ficeler ce projet qui nous tenait à cœur. »
PRÉVENTE. – RC Strasbourg - Sochaux, vendredi 21 juillet (19h) au stadium de Colmar. Prévente mercredi 17 juillet et jeudi 19 juillet de 17h à 20h. Tarifs : 15€ (tribune d’honneur), 10€ (tribune Est), 8€ (pelouse).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 34344
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Dim 23 Juil 2017 - 5:54

La journée des supporters du Racing club de Strasbourg Toujours la fièvre bleue
Plus de 4500 personnes ont participé à la traditionnelle journée des supporters, organisée par le Racing, à la Meinau, ce dimanche matin.
Thierry Laurey et ses hommes ont pu constater la ferveur qu'ils continuent de susciter, alors qu'ils débuteront leur saison de Ligue 1 dans deux semaines, à Lyon.

Les joueurs, arrivés les uns après les autres sur le terrain, ont eu droit chacun à leur ovation et le président Marc Keller a pu se réjouir de l'engouement populaire qui ne se dément pas. "Il faudra faire preuve d'humilité, de travail mais aussi de patience par rapport à ce qui nous attend, parce que le seul objectif de la saison est le maintien", a indiqué le n°1 du RCS au micro. "Notre unité ne devra pas non plus être démentie." La barre des 14 000 abonnés a été franchie pour la saison à venir, ce qui tendrait à montrer que les supporters y croient.

Tout au long de la matinée, Jérémy Grimm, Dimitri Lienard mais aussi les six recrues* sont ensuite allés à la rencontre de leurs suiveurs qui ont pu visiter les arcanes de leur stade préféré. Outre différents ateliers ludiques, une visite des vestiaires a notamment connu un succès criant. L'équipementier du club strasbourgeois, Hummel, a profité de l'occasion pour révéler les nouveaux maillots où moult petits clins d'oeil à l'histoire et à l'environnement du Racing sont présents. Au regard de la file d'attente devant la boutique, la tunique ne semble pas déplaire.

* : Bingourou Kamara, Kenny Lala, Pablo Martinez, Benjamin Corgnet, Nuno Da Costa et Idriss Saadi, qui a signé son contrat vendredi

http://c.dna.fr/actualite/2017/07/23/toujours-la-fievre-bleue
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    

 

Echos du Racing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 33 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34, 35, 36  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: L'actualité du Racing-