Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tour de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Tour de France    Mar 20 Oct 2015 - 22:01

Découvrez le parcours du Tour de France 2016
De la Manche aux Champs-Elysées en passant par le Cantal, les Pyrénées espagnoles et les Alpes suisses, découvrez les 21 étapes du Tour de France 2016.

Il prévoit également neuf étapes de montagne avec quatre arrivées en altitude. (Andorre Arcalis, Mont Ventoux, Finhaut-Emosson et Saint-Gervais Mont Blanc). Les Alpes, françaises et suisses, seront le théâtre de cinq étapes dont un contre-la-montre individuel de 17km. Dans les Pyrénées, le peloton traversera aussi la frontière pour visiter l'Espagne (départ de la 9e étape à Vielha Val D'Aran) et l'Andorre, pendant trois jours (une arrivée d'étape, une journée de repos et un départ).


54
Le nombre de kilomètres dédiés au contre-la-montre en individuel, qui effectue son retour. Le premier chrono de 37 km entre Bourg-Saint-Andéol (13e étape) et la Caverne du Pont-d'Arc concernera même les grimpeurs sur les routes surplombant les gorges de l'Ardèche, tout comme le second, long de 17km de Sallanches à Megève (18e étape).


232
Le kilométrage de la plus longue étape du tour 2016, entre Saumur et Limoges, le 5 juillet. Au programme : des routes de plaine traversant la Haute-Vienne et une ligne droite en faux plat montant pour une arrivée devant l'hôtel de ville.


16
Comme le nombre de fois où le Mont Ventoux a accueilli le Tour de France. En 2016, le sommet hors catégorie servira d'arrivée à la 12e étape, le 14 juillet. Depuis 1951, il a été gravi quinze fois (1951, 1952, 1955, 1958, 1965, 1967, 1970, 1972, 1974, 1987, 1994, 2000, 2002, 2009 et 2013), dont neuf ascensions furent des arrivées au sommet.

Les étapes du Tour de France
[th] [/th][th][/th]
1. Mont-St-Michel - Utah Beach Ste-Marie-du-Mont188
2. Saint-Lô - Cherbourg-Octeville182
3. Granville - Angers222
4. Saumur - Limoges232
5. Limoges - Le Lioran216
6. Arpajon-sur-Cère187
7. L'Isle-Jourdain - Lac de Payolle162
8. Pau - Bagnères-de-Luchon183
9. Vielha Val d'Aran - Andorre Arcalis184
Repos Andorre-
10. Escaldes-Engordany - Revel198
11. Carcassonne - Montpellier164
12. Montpellier - Mont Ventoux185
13. Bourg-St-Andéol - La Caverne du Pont d'Arc (c.l.m.)37
14. Montélimar - Villars-les-Dombes Parc des oiseaux208
15. Bourg-en-Bresse - Culoz159
16. Moirans-en-Montagne - Berne206
Repos Berne-
17. Berne - Finhaut-Emosson184
18. Sallanches - Megève (c.l.m.)17
19. Albertville - St-Gervais Mont-Blanc146
20. Megève - Morzine146
21. Chantilly - Paris Champs-Elysées113
Equipe
M.I.B.
Joueur de Ligue 2
avatar Masculin Nombre de messages : 5152
Age : 24
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 09/06/2007
Humeur : bosseur

Informations
Club préféré: Racing quand même!
Profession: Master Arts du spectacle (cinéma)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Mer 21 Oct 2015 - 7:04

J'ai l'impression que ça fait des années que l'on était plus dans le NE, non?

Edit: au temps pour moi. En fait, ils sont passés dans les Vosges en 2014.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Lun 7 Mar 2016 - 10:58

Bernard Hinault annonce qu'il quitte le protocole du Tour de France
Bernard Hinault, âgé de 61 ans et cinq fois vainqueur du Tour de France (entre 1978 et 1985), a annoncé lundi qu'il quittait le protocole de la mythique épreuve. Depuis plusieurs années, c'est lui qui remettait les maillots à la fin de chaque étape aux différents vainqueurs (maillot jaune, vert, à pois...). «J'ai droit à la retraite, a-t-il déclaré sur Europe 1. J'ai bien donné pour plein de choses et j'espère bien profiter de la retraite. J'ai un petit-fils de 16 mois, j'ai deux enfants que je n'ai pas vu grandir, donc j'ai envie de le voir. J'ai des amis qui sont disparus, parfois plus jeunes, parfois plus vieux. Je vais essayer de profiter un peu de la vie. Même si le Tour et les courses sont passionnantes, j'ai envie d'être un peu plus proche de ma famille.»
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Jeu 30 Juin 2016 - 11:36

Les équipes, les leaders et les favoris du Tour de France
Quelque 22 équipes débuteront samedi le 103e Tour de France cycliste. En voici la liste complète, ainsi que les favoris, maillot par maillot.

Les favoris pour le maillot jaune (et la victoire finale)

Christopher Froome (Sky)
Vainqueur du Tour de France en 2013 et 2015, le Britannique - Critérium du Dauphiné en poche - arrive sur cette édition 2016 plus en forme que jamais et compte bien passer la ligne sur les Champs-Élysées avec le maillot jaune sur le dos.
Seule petite ombre au tableau : son équipe a bien changé depuis l'an dernier (seuls Poels, Rowe, Stannard et Thomas étaient présents en 2015).
Nairo Quintana (Movistar)
Le Colombien Nairo Quintana, dauphin de Froome et vainqueur du maillot blanc en 2015, sera un sérieux concurrent pour le maillot jaune qu'il a raté d'une minute et douze secondes l'année dernière. 

Alberto Contador (Tinkoff-Saxo)

Vainqueur de la Grande Boucle en 2007 et 2009, l'Espagnol Alberto Contador n'a plus vu le podium depuis... Sa carrière touche quasiment à sa fin et cela pourrait être sa dernière virée sur les routes de France. Il arrive sur ce Tour de France avec une bonne dose de confiance grâce à sa 5e place sur le Critérium du Dauphiné.

Vincenzo Nibali (Astana)

En 2014, l'Italien Vincenzo Nibali a remporté son premier Tour de France. Il sera aussi à surveiller de près, surtout qu'il a remporté le Tour d'Italie (Giro) cette année, ajoutant un 4e grand titre à son palmarès (après le Tour d'Espagne en 2010, le Tour d'Italie en 2013 et le Tour de France en 2014). Un 5e ne serait pas de refus.

Les favoris pour le maillot à pois (meilleur grimpeur)

Nairo Quintana (Movistar)
A l'instar de Froome en 2015, Quintana se voit bien remporter le maillot jaune ET le maillot à pois en 2016. Surtout que la montagne est sa spécialité, et le fait que les points des arrivées au sommet soient doublés pourrait bien l'avantager sur les deux tableaux.
Christopher Froome (Sky)
Meilleur grimpeur en titre, si on peut le dire ainsi, Froome ne devrait pas laisser sa tunique blanc à pois rouge si facilement. De belles batailles devraient être livrées sur les 16 journées en montagne (en passant par le Massif Central, les Pyrénées, les Alpes ou encore le Mont Ventoux).
Romain Bardet (AG2R La Mondiale)
En 2015, le Français Romain Bardet avait fait un très beau Tour de France. Plus combatif, 3e meilleur grimpeur et 9e au général, il avait su relever la tête après une première semaine compliquée. Une expérience qui devrait l'amener à jouer les premiers rôles sur cette édition.
Thibaut Pinot (FDJ)
Oui il y a beaucoup de favoris mais comme on est un peu chauvin, alors pour cette catégorie on a préféré mettre un deuxième coureur français plutôt de Pantano, Nieve ou Nibali. Son nom ? Thibault Pinot. A 26 ans, le Franc-Comtois, 3e au classement général en 2014, espère bien montrer ce dont il est capable dans les cols français.

Les favoris pour le maillot vert (meilleur sprinteur)

Peter Sagan (Tinkoff)
Il sera TRÈS difficile à battre. Le Slovaque Peter Sagan, quadruple vainqueur du maillot vert de meilleur sprinteur, est le grand favori de ce Tour de France. Les étapes de montagne pourraient toutefois lui voler un peu d'énergie.
Andre Greipel (Lotto-Soudal)
Avec ses 7 victoires d'étape cette saison et ses trois podium du maillot vert l'an dernier, l'Allemand Andre Greipel sera un sérieux concurrent de Peter Sagan.
Bryan Coquard (Direct Energie)
A 24 ans, le Français de la team Direct Energie, Bryan Coquard,est gonflé à bloc à l'approche de ce Tour de France 2016. Quatrième de l'Amstel Gold Race, il détient un avantage que peu de sprinteurs ont : il peut remporter un sprint même si la pente est légèrement positive.
Mark Cavendish (Dimension Data)
Même s'il est moins bien depuis deux ans, le Britannique Mark Cavendish reste un sprinteur légendaire. Et s'il n'a que trois succès cette saison (Qatar, Croatie, Californie), il ne va pas falloir le négliger.

Les favoris pour le maillot blanc (meilleur jeune)

Warren Barguil (Giant Alpecin)
Le Breton Warren Barguil pourrait bien être la fierté française cette année. Quatorzième du Tour en 2014, il est le grandissime favori pour remporter le classement du meilleur jeune, du haut de ses 24 ans. Il arrive en forme, comme en témoigne sa 3e place sur le Tour de Suisse.
Wilco Kelderman (Lotto NL-Jumbo)
Le Néerlandais Wilco Keldermann a raté son Tour de France 2015 à cause, notamment, de plusieurs chutes. A 25 ans, il va vouloir prendre sa revanche en voulant s'assurer (au moins) un top 20, et, a minima, un podium du classement de meilleur jeune.
Adam Yates (Orica GreenEdge)
Le Britannique Adam Yates, 23 ans, ne participe qu'à son 3e Grand Tour mais il espère créer la surprise avec son statut d'outsider pour ce très convoité maillot blanc.
Eduardo Sepulveda (Fortuneo Vital Concept)
L'Argentin Eduardo Sepulveda, 25 ans, va vouloir montrer ce qu'il vaut vraiment après une Grande Boucle 2015 ratée (à cause d'une disqualification à la 14e étape). Son très bon début de saison devrait lui servir à tutoyer le top10 (voir plus) du classement de meilleur jeune.
Les équipes du Tour de France 2016
AG2R La Mondiale
FranceRomain Bardet
AstanaKazakhstanVincenzo Nibali et Fabio Aru
BMC RacingÉtats-UnisRichie Porte et Tejay Van Garderen
Bora-Argon 18AllemagnePatrick Konrad
CannondaleÉtats-UnisPierre Rolland
CofidisFranceDaniel Navarro
Dimension DataAfrique du SudMark Cavendish
Direct ÉnergieFranceBryan Coquard
Etixx-Quick StepBelgiqueTony Martin
FDJFranceThibaut Pinot
Fortuneo-Vital ConceptFranceEduardo Sepulveda
Giant-AlpecinAllemagneWarren Barguil
IAMSuisseMathias Frank
KatushaRussieJoaquim Rodriguez
Lampre-MeridaItalieLouis Meintjes
Lotto NL-JumboPays-BasWilco Kelderman
Lotto-SoudalBelgiqueAndre Greipel
MovistarEspagneNairo Quintana
Orica-GreenEDGEAustralieAdam Yates
SkyRoyaume-UniChris Froome
TinkoffRussieAlberto Contador
Trek-SegafredoÉtats-UnisBauke Mollema
dna
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Sam 2 Juil 2016 - 10:26

TOUR DE FRANCE Le maillot jaune pour Cavendish, la chute pour Contador

Le Britannique Mark Cavendish a endossé samedi à Utah Beach le premier maillot jaune du Tour de France, marqué dès sa première journée par une chute et une grande frayeur pour l’Espagnol Alberto Contador, l’un des candidats au maillot jaune.

Mark Cavendish savoure : en plus de sa 27e victoire d'étape dans le Tour, le leader de la formation Dimension Data a empoché à Utah Beach son tout premier maillot jaune.

Mark Cavendish n’avait encore jamais porté la tunique jaune. Voilà ce manquement réparé : le sprinteur britannique a enlevé son 27e succès d’étape dans le Tour, lors de l'étape inaugurale de cette 103e édition de la Grande Boucle.
Le Britannique a dominé le sprint. Il s’est imposé devant tous les autres spécialistes, de l’Allemand Marcel Kittel, deuxième à plus d’une longueur, au Slovaque Peter Sagan, le champion du monde en titre, qui a pris la troisième place de cette étape de 188 kilomètres.
L’Allemand André Greipel, triomphateur de l’année passée (quatre victoires), s’est classé quatrième, après ce sprint qui a donné lieu à plusieurs chutes dans les derniers hectomètres.

Des lauriers pour Cavendish

Cavendish, passé à l’intersaison dans l’équipe sud-africaine Dimension Data, a repris place en haut de la hiérarchie des sprinteurs. Crédité seulement de quatre victoires depuis le début de l’année, le natif de l’île de Man (31 ans) avait été battu dimanche dernier pour le titre national britannique.
Dans le classement des vainqueurs d’étape, «Cav» s’est rapproché des deux premiers, le Belge Eddy Merckx (34 succès) et Bernard Hinault (28). Il compte désormais 45 étapes dans les grands Tours à son palmarès.

Des plaies pour Contador

Plus tôt dans cette étape, le principal fait du jour a été la chute d'un des favoris du général, Alberto Contador, comme en 2011. Avec, pour conséquence, des plaies visibles à l’épaule et à la hanche sur le côté droit, des érosions et dermabrasions, selon les termes médicaux, et surtout du souci pour la suite, même si aucune fracture ne semble à déplorer.
Alors qu’il se trouvait dans les premiers rangs du peloton lancé à vive allure, le double vainqueur du Tour (2007, 2009) a buté sur un îlot directionnel, à la sortie d’un virage, 107 kilomètres après le spectaculaire départ donné au Mont-Saint-Michel. Le Madrilène a dû changer quelques instants plus tard de vélo et a bénéficié de la temporisation qui a suivi, sous la conduite du Suisse Fabian Cancellara.
Contador, attendu par cinq coéquipiers de sa formation Tinkoff, a réintégré le groupe moins d’une dizaine de kilomètres plus loin. Le maillot largement déchiré au niveau de l’épaule droite, il s’est ensuite fait soigner auprès de la voiture médicale.
Dans le Tour, le Madrilène a déjà connu pareille mésaventure. S’il avait pu poursuivre la course en 2011, il avait été contraint à l’abandon en 2014, après avoir lourdement chuté dans la descente d’un col des Vosges (10e étape).

Quintana et Froome vigilants

Lors des accélérations du peloton, sous l’effet du vent de côté, aucun favori ne s’est fait surprendre. Pas plus le Colombien Nairo Quintana, placé très haut dans le peloton pour ne pas subir le même sort que l’année passée, que le Britannique Chris Froome, vigilant.
L’échappée traditionnelle a réuni cette fois cinq coureurs qui ont ouvert la route dès le départ. Les premiers attaquants, l’Australien Leigh Howard, le Tchèque Jan Barta et l’Allemand Paul Voss, ont été rejoints par le «local» Anthony Delaplace - élu le plus combatif de l'étape - et l’Américain Alex Howes, après une chasse menée pendant près d’une heure.
Deux habitués de la première échappée du Tour, Delaplace (en 2012) et Barta (en 2015), ont participé à ce «coup», paré aisément par le peloton. L’écart a plafonné à moins de quatre minutes et les équipes de Kittel et Greipel ont contrôlé la situation. Les derniers rescapés, Delaplace et Howes, aussi combatifs qu’obstinés, n’ont été repris qu’à l’entrée des cinq derniers kilomètres.
Une 2e étape pour puncheurs ?
Dimanche, le final en côte de la 2e étape, 183 kilomètres entre Saint-Lô et Cherbourg, avantage les puncheurs.
Le sommet de la côte de la Glacerie, un mur de 1900 mètres (à 6,5 %) comportant un passage à 14 %, est situé à 1500 mètres de la ligne. Après un court replat descendant, les 700 derniers mètres en montée moins prononcée (5,7 %), conduisent à l’arrivée.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Sam 2 Juil 2016 - 10:34

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Dim 3 Juil 2016 - 10:41

deuxième étape
Peter Sagan vainqueur de la deuxième étape du Tour de France 2016 devant Julian Alaphilippe

 Trois ans après sa dernière victoire sur la Grande Boucle, Peter Sagan (Tinkoff) a remporté dimanche à Cherbourg la deuxième étape du Tour de France 2016. Le Slovaque endosse le maillot jaune aux dépens de Mark Cavendish.
La deuxième étape du Tour, qui comme prévu a donné lieu à une explication entre puncheurs dans la côte de la Glacerie (3e catégorie), a bien failli accoucher d'un bel enterrement de première classe. Le peloton a en effet éprouvé toutes les peines du monde à contrôler l'échappée du jour, composée de Paul Voos (Bora-Argon), Vegard Breen (Fortuneo), Jasper Stuyven (Trek) et Cesare Benedetti (Bora-Argon), et formée dès le kilomètre zéro à Saint-Lô.

Stuyven repris après 182,5 kilomètres d'échappée
Après avoir possédé jusqu'à sept minutes d'avance, Jasper Stuyven, parfois annoncé comme le successeur de Fabian Cancellara chez Trek, est parti seul dans la côte d'Octeville (km 175), plus puissant que ses compagnons d'échappée. Mais alors qu'il semblait s'envoler vers une première victoire sur le Tour, le Belge a été repris par les favoris à seulement 400 mètres de la ligne. Les jambes trop lourdes, il n'a pu rivaliser dans le final où presque tous les cadors attendus ont répondu présent. Y compris la pépite tricolore Julian Alaphilippe (24 ans) : à la faveur de sa deuxième place, devant Alejandro Valverde, le Français prend le maillot blanc, mais cède la tunique jaune de leader à Peter Sagan, plus frais et plus expérimenté au sprint.

15
Depuis son dernier succès sur le Tour en 2013, Peter Sagan est monté 15 fois sur le podium pour autant de places d'honneur. Ce dimanche, le Slovaque renoue enfin avec la victoire sur le Tour et s'offre son premier maillot jaune.

Sans doute Stuyven et les trois hommes de tête ont-ils été favorisés par une chute collective survenue à 100 kilomètres de la ligne, impliquant plusieurs favoris : Romain Bardet, Warren Barguil, Rui Costa, Joaquim Rodriguez, Tony Martin... et Alberto Contador, tombé sur la même épaule droite qui le fait souffrir depuis la veille. L'Espagnol, qui «passé une mauvaise nuit» samedi, a déjà goûté deux fois au bitume en deux jours et a logiquement lâché 47 secondes sur la ligne. A noter également, le problème mécanique de Richie Porte (BMC) qui a perdu près de deux minutes au sommet de la côte de la Glacerie.
Arrivés dans la roue des leaders (dont Christopher Froome et Nairo Quintana, qui ont passé une journée plutôt tranquille), les Français Warren Barguil, Pierre Rolland, Tony Gallopin et Romain Bardet sont calés dans le Top 20 du nouveau classement général, dominé par Peter Sagan devant Julian Alaphilippe (+8'').
Thibaut Pinot a lâché onze secondes dans le final et se classe 31e (+25'') au général. Après deux étapes, Alberto Contador (62e à 1'02) et Richie Porte (81e à 1'59), deux des favoris du Tour 2016, ont déjà perdu gros.
equipe
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Dim 3 Juil 2016 - 10:45

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Lun 4 Juil 2016 - 12:00

3. Granville - Angers222
Sur le fil, Mark Cavendish s'offre la troisième étape du Tour de France 2016
En remportant la troisième étape du Tour de France 2016 à la photo-finish, Mark Cavendish (Dimension Data) rejoint Bernard Hinault dans l'histoire, au terme d'une journée sans artifice où le peloton a pris son temps.
Peter Sagan n'a pas eu à s'inquiéter pour son maillot jaune ce lundi, sur les longues routes droites et abritées de la Mayenne et du Maine-et-Loire. Au bout d'une étape sans difficulté (une seule côte de 4e catégorie) où les équipes des favoris n'ont commencé à rouler qu'après plus de quatre heures de course, les cadors se sont logiquement expliqués au sprint. Dans un final en faux plat montant, le match entre les plus puissants a (encore) été remporté par Mark Cavendish, déjà vainqueur de la première étape samedi. En jetant son vélo sur la ligne, le Britannique a devancé André Greipel qui avait pourtant levé son poing, certain d'avoir gagné. Le Français Bryan Coquard (Direct Energie) a pris la troisième place.
28
Il s'agit de la 28e victoire de Mark Cavendish sur le Tour de France, ce qui lui permet d'égaler Bernard Hinault. Seul Eddy Merckx (34 succès) le devance encore.
Arrivé à Angers une demi-heure après l'horaire annoncé par les organisateurs, le peloton a joué toute la journée avec un échappé solitaire, Armindo Fonseca (Fortuneo-Vital Concept), dont la tentative au kilomètre zéro n'a pas été suivie. Le coureur s'est retrouvé seul en tête pendant 150 kilomètres, avant d'être rejoint par Thomas Voeckler (Direct Énergie), décidé à dynamiter un scénario de course bien monotone. Revenu à une minute à l'approche du sprint intermédiaire (km 171), le peloton a fondu pour de bon sur les deux hommes de tête à huit kilomètres de l'arrivée.
Le peloton a longtemps bâillé
Hormis ce combat perdu d'avance pour les deux coureurs tricolores, la journée a été calme et les leaders n'ont jamais tremblé. Seul devant, Fonseca a pris le temps de saluer les spectateurs venus l'encourager, dans son département d'Ille-et-Vilaine. Derrière, on a aperçu des coureurs poser pour les photographes ou faire mine de bailler en souriant. «On retrouve aujourd'hui un Tour de France comme on l'a connu dans le passé : on roule tranquille, on s'arrête faire la bise aux amis, aux parents. Les gens sont heureux. Je n'attends rien d'autre de mes coureurs que d'arriver à Angers dans le bon timing», a même souri Marc Madiot, de passage dans son fief à Rénazé.

Sans doute cette étape a-t-elle fait un bien fou à Alberto Contador, qui a chuté deux fois lors des deux premiers jours de course. Ce matin, il s'était présenté au départ affecté, «heureux de pouvoir partir» et avec pour seul objectif de «perdre le moins de temps possible». L'Espagnol espère passer une journée aussi tranquille mardi entre Saumur et Limoges, sur le tracé le plus long (237,5km) de l'édition 2016.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Lun 4 Juil 2016 - 12:05

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Mar 5 Juil 2016 - 10:56

D'un souffle devant Bryan Coquard, Marcel Kittel remporte la 4e étape du Tour de France 2016
La plus longue étape du Tour de France 2016, entre Saumur et Limoges (237,5 km), a été remportée mardi par Marcel Kittel (Etixx-Quick Step). Troisième la veille, Bryan Coquard (Direct Énergie) a été battu d'un boyau.
Comme la veille, un sprint massif en guise d'épilogue semblait inévitable ce mardi à Limoges. Il l'a été, et le scénario de course le plus prévisible s'est déroulé sans la moindre péripétie sur cette nouvelle étape de plaine : une longue offensive, un peloton tout en contrôle fondant sur les hommes de tête dans les derniers kilomètres, et la victoire d'un candidat au maillot vert. Mais cette fois-ci, pas de Mark Cavendish (Dimension Data) sur la plus haute marche du podium.
Dans un final bosselé et sinueux, il a fallu faire preuve de fraîcheur et d'intelligence pour se placer à l'avant et lever les bras au bout d'une franche montée (5%) de près d'un kilomètre. Dans l'exercice, Marcel Kittel, pourtant peu à son aise depuis le départ, s'est montré le plus costaud. Au terme d'un incroyable duel épaule contre épaule face au Français Bryan Coquard, l'Allemand s'est imposé pour quelques centimètres, après confirmation de la photo-finish. «Je n'ai jamais été aussi proche de la victoire, ça c'est sûr», positivait malgré la frustration le jeune tricolore (24 ans), toujours à la recherche de son premier succès sur la Grande Boucle mais plus que jamais capable de battre les meilleurs.
Il s'agit de la neuvième victoire de Marcel Kittel sur le Tour de France. L'Allemand avait levé les bras quatre fois en 2013, puis quatre fois de nouveau l'été suivant.

Gougeard s'est montré à l'avant
La longue traversée de la Vienne n'a pas beaucoup entamé la forme physique des sprinteurs, même si le rythme a été beaucoup plus élevé que la veille. Après une vingtaine de kilomètres de course, Alexis Gougeard (AG2R-La Mondiale), Oliver Naesen (IAM), Markel Irizar (Trek) et Andreas Schillinger (Bora-Argon) ont eu toutes les peines à s'extirper d'un peloton qui a longtemps hésité à accorder aux baroudeurs un bon de sortie : les quatre hommes ont bénéficié d'une avance supérieure à six minutes, mais les équipes du maillot jaune et des sprinteurs (Etixx-Quick Step et Lotto-Soudal principalement) ne leur ont pas laissé davantage de répit.
Les hommes de tête n'ont eu d'autre choix que de rouler à bloc toute la journée, poussant même Alexis Gougeard à se relever à 30 kilomètres de la ligne - ses trois compagnons ont cédé une demi-heure plus tard. Les leaders n'ont connu aucune galère, au grand bonheur d'Alberto Contador (Tinkoff), auteur d'un début de Tour très compliqué. Son équipier en jaune, Peter Sagan, qui a encore pris 4 secondes de bonifications en complétant le podium, devra lutter mercredi pour conserver sa tunique de leader, au Lioran, au terme d'une étape destinée aux puncheurs-grimpeurs, ponctuée de quatre difficultés dans les 50 derniers kilomètres. De celles qui marquent les esprits et creusent les premiers écarts significatifs.

2
Deux coureurs ont réussi à se hisser dans le Top 15 des quatre premières étapes : le maillot jaune Peter Sagan (Tinkoff) et le maillot blanc Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step), qui découvre la Grande Boucle.
equipe

.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Mar 5 Juil 2016 - 11:01

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Mer 6 Juil 2016 - 10:21

Tour de France (5e étape) : Greg Van Avermaet, une victoire solitaire et un premier maillot jaune
Au terme d'une longue échappée achevée en solitaire, le Belge Greg Van Avermaet (BMC) a remporté, mercredi au Lioran, la 5e étape du Tour de France. Il prend les commandes du général avec une avance significative.
L'arrivée du peloton en moyenne montagne et la hausse des températures n'ont pas été sans conséquence. Après quatre étapes de plaine tranquilles où les équipes de sprinteurs ont joué avec les fuyards et l'ont systématiquement emporté, les choses sérieuses ont débuté ce mercredi dans le Massif Central. Délogé, le champion du monde Peter Sagan : le Slovaque, qui a passé trois jours en jaune, cède sa tunique de leader à Greg Van Avermaet (BMC), dernier rescapé d'une échappée matinale qui a compté jusqu'à 15 minutes d'avance, et finalement vainqueur en solitaire au Lioran au terme d'une jolie démonstration sur les monts du Cantal. Aucun favori n'a flanché, mais Alberto Contador (Tinkoff), diminué, a montré des signes très inquiétants dans le final.

39,1
Soit, en km/h, la vitesse moyenne de Greg Van Avermaet sur cette 5e étape. Il s'est donc montré beaucoup plus rapide en moyenne montagne que sur l'étape de plaine (37,1), lundi à Angers!

Au général, l'avance de Greg Van Avermaet sur ses poursuivants (plus de cinq minutes) est considérable. Elle aurait pu être l'être davantage encore si la formation Movistar ne s'était pas mise à imprimer un rythme soutenu dans le Pas de Peyrol (2e catégorie, km 185), afin de réduire l'écart sur le groupe de tête, monté au-delà du quart d'heure à mi-course et ce malgré la présence d'outsiders (Rafal Majka, Serge Pauwels notamment). Cette accélération a fait exploser le peloton : Vincenzo Nibali (Astana), Tom Dumoulin (Giant), Tony Gallopin (Lotto-Soudal) et Peter Sagan (Tinkoff) ont été désarçonnés.

Contador en grande difficulté


Les favoris, eux, ont tenu bon : Chris Froome (Sky), Nairo Quintana (Movistar) et Fabio Aru (Astana) ont semblé faciles sur ces premières pentes d'un parcours 2016 très montagneux. En revanche, Thibaut Pinot (FDJ) a souvent traîné en queue de groupe, aux côtés d'Alberto Contador. L'Espagnol, en souffrance, a même été distancé dans les derniers hectomètres, à la suite d'une soudaine accélération de l'Auvergnat Romain Bardet (AG2R) qui a tenu à se rassurer sur ses routes d'entraînement qu'il connaît par coeur. Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step) et Alejandro Valverde (Movistar) n'ont pas pu s'exprimer mais ont fini avec les cadors, et se maintiennent respectivement aux 2e (+5'11) et 3e places (+5'13) du général.
Van Avermaet, qui signe là sa deuxième victoire sur la Grande Boucle, devrait, sauf surprise, conserver son maillot jaune jeudi, à Montauban, au terme d'une étape qui conviendra aux baroudeurs. L'arrivée dans les Pyrénées représentera en revanche un tout autre challenge pour ce coureur de classiques, bon grimpeur, mais qui devra se surpasser pour rivaliser avec les favoris dans le Col d'Aspin vendredi ou dans le Tourmalet samedi.
Au Lioran, Greg Van Avermaet a devancé son compatriote Thomas De Gendt (Lotto-Soudal). Le dernier doublé belge sur une étape du Tour de France remontait à la deuxième étape de l'édition 2007 (Steegmans/Boonen).
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Mer 6 Juil 2016 - 10:24

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Jeu 7 Juil 2016 - 10:53

Tour de France (6e étape) : Mark Cavendish triple la mise
Troisième succès au sprint en moins d'une semaine pour Mark Cavendish (Dimension Data), vainqueur d'une 6e étape particulièrement tranquille pour le peloton, jeudi à Montauban.
Avant de prendre de la hauteur dans les Pyrénées, le peloton a poursuivi sa descente vers le sud avec une traversée de l'Aveyron ce jeudi, pour une étape de transition sans artifice. A une allure très modérée, le peloton s'est contenté de maîtriser les deux fuyards du jour, Jan Barta (Bora-Argon) et Yukiya Arashiro (Lampre-Merida), pour les avaler à 20 kilomètres de l'arrivée - une récurrente fatalité. Comme à Utah Beach, comme à Angers, Mark Cavendish (Dimension Data) a été le plus puissant : au sprint, le Britannique a devancé Marcel Kittel (Etixx-Quick Step) et Daniel McLay (Fortuneo Vital-Concept) pour décrocher un 29e succès en carrière sur le Tour de France.

29
Avec cette 29e victoire en carrière sur la Grande Boucle, Mark Cavendish dépasse Bernard Hinault (28) et n'est devancé plus que par Eddy Merckx (34). Il endosse également le maillot vert.
Au lendemain d'une étape où les coureurs ont laissé beaucoup d'énergie, et sous une chaleur étouffante, les baroudeurs n'ont même pas essayé de bousculer le scénario d'une étape bien peu palpitante. Les trois côtes répertoriées n'y ont rien changé : les jeux étaient faits bien avant les 30 derniers kilomètres, tout plats et servant donc les intérêts des sprinteurs. Partis quelques hectomètres après le départ réel, Barta et Arashiro ont eu jusqu'à plus de cinq minutes d'avance, mais les Dimension Data, les Etixx-Quick Step et les Direct Énergie n'ont eu aucun mal à les reprendre.

Coquard n'a pas pu se mêler à la lutte


L'étape ne s'est animée que dans les dix derniers kilomètres, au sein d'un peloton groupé et très nerveux, où l'enchaînement des virages et des rétrécissements a provoqué de belles bagarres en tête. Direct Énergie a réalisé un énorme travail dans le final pour Bryan Coquard, mais ce dernier s'est laissé enfermer et termine à une décevante 9e place. Plus malin, plus expérimenté et en pleine confiance, Mark Cavendish s'est faufilé pour arracher un troisième succès en moins d'une semaine.
Premier Français, Christophe Laporte (Cofidis) a pris la 5e place du jour, juste derrière Alexander Kristoff. En l'absence de Nacer Bouhanni, le Français s'illustre au sprint : il avait déjà terminé 6e à Utah Beach et 8e à Angers.
En guise d'épilogue à une première semaine très calme, dynamitée seulement par le maillot jaune Greg Van Avermaet (BMC) mercredi, la 7e étape promet d'être beaucoup plus animée. Le peloton attaquera en effet la haute montagne, avec le sommet du Col d'Aspin (1e catégorie) situé à sept kilomètres de l'arrivée. Le Tour ne va pas s'y jouer, mais les grands favoris devraient enfin s'y expliquer.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Jeu 7 Juil 2016 - 10:56

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Ven 8 Juil 2016 - 9:52

(7e étape) : Le joli coup de Stephen Cummings
 Stephen Cummings (Dimension Data) a célébré l'arrivée du peloton dans les Pyrénées en remportant la 7e étape du Tour de France, vendredi au lac de Payolle. Greg Van Avermaet (BMC) a accru son avance en tête du général, Thibaut Pinot (FDJ) a perdu de précieuses minutes.
L'entrée des 198 coureurs dans le massif pyrénéen était censée raccourcir l'aventure en jaune de Greg Van Avermaet (BMC), certes bon grimpeur, comme il l'a montré dans l'ascension vers le Lioran, mais pas assez chevronné en haute montagne pour rivaliser avec les favoris. Mais le Belge, un temps moqué pour ses choix tactiques contestables, a parfaitement joué le coup ce vendredi. En intégrant un groupe de 29 fuyards en début d'étape, Van Avermaet est arrivé au pied du col d'Aspin (1e catégorie) avec cinq minutes d'avance sur ses premiers poursuivants au général, et en a conservé près d'une et demie sur la ligne d'arrivée.

Cummings à l'expérience, Nibali impuissant

Le maillot jaune a en revanche dû céder la victoire d'étape à Stephen Cummings (Dimension Data), qui a attaqué au pied du col d'Aspin : personne ne l'a rattrapé, pas même Vincenzo Nibali (Astana) pourtant lancé à sa poursuite, et qui échoue au pied du podium derrière Dani Navarro (Cofidis) et Darryl Impey (Orica-BikeExchange). Déjà vainqueur l'an passé à Mende, Cummings, 35 ans s'offre ainsi un deuxième succès en carrière sur la Grande Boucle.

La flamme rouge se dégonfle, Pinot craque


Alors qu'Adam Yates venait de s'extirper du groupe des favoris, la flamme rouge s'est en effet dégonflée en bloquant la route aux Froome, Quintana et Contador! Un fait de course inédit qui a poussé la direction de course à comptabiliser les temps à trois kilomètres de l'arrivée. Cet incident, en revanche, n'arrange pas le cas de Thibaut Pinot : visiblement hors de forme, le Français, annoncé comme l'un des candidats à la victoire finale, a été distancé vers la moitié de l'ascension par le peloton qui comptait encore une bonne cinquantaine de coureurs. Au final, il lâche près de trois minutes à tous ses rivaux. Inquiétant.
Julian Alaphilippe (Etixx), parti à l'attaque dans le col d'Aspin, a finalement été repris et échoue au 14e rang, avec les favoris. Il est le premier Français du jour, devant Romain Bardet (16e) et Pierre Rolland (17e), et conserve surtout sa 2e place au général à 6'36 de Greg Van Avermaet.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Ven 8 Juil 2016 - 11:00

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Sam 9 Juil 2016 - 12:23

Tour de France (8e étape) : Christopher Froome s'offre le maillot jaune à Bagnères-de-Luchon
Auteur d'un incroyable numéro dans la descente du col de Peyresourde, Christopher Froome (Sky) a fait coup double ce samedi lors de la 8e étape du Tour de France : le Britannique s'impose et endosse le maillot jaune de leader.
Après huit étapes, le tenant du titre est déjà en jaune. Et si le résultat n'est pas très étonnant, la manière, elle, est pour le moins inattendue, car Chris Froome ne s'est pas défait de ses rivaux sur les pentes du mythique col du Tourmalet, ni dans celles de Peyresourde, mais dans la descente vers Bagnères-de-Luchon. Assis sur le tube horizontal de son cadre, à bloc dans tous les virages, le Britannique s'est envolé à quinze kilomètres de la ligne et n'a jamais été repris. Au prix de risques fous, il a mis treize secondes à tous ses poursuivants pour s'installer en tête du général. Et sa mission est claire : s'y cramponner jusqu'à Paris.
91
En km/h, la vitesse maximale de Christopher Froome dans sa descente victorieuse vers Bagnères-de-Luchon (vitesse moyenne : 62,5 km/h).
S'il avait déjà placé quelques offensives au sommet du col de Peyresourde, parfaitement emmené par ses équipiers, c'était donc moins pour tenter de distancer ses rivaux directs (Nairo Quintana, Fabio Aru notamment) que pour faire la bascule en tête, et s'ouvrir la route jusqu'à la ligne d'arrivée. Froome n'a pas assommé le Tour, comme à La Pierre-Saint-Martin l'an passé, mais il a donné le ton. Et l'arrivée au sommet d'Arcalis, dimanche, s'annonce épique.
Ce deuxième volet pyrénéen n'a donc pas creusé d'énormes écarts entre les cadors, mais il a bouleversé le classement général et confirmé plusieurs tendances. Greg Van Avermaet a ainsi été désarçonné dès les premières difficultés : dans le gruppetto, il termine à 25 minutes de Froome et perd son maillot jaune. Thomas De Gendt cède lui la tunique de meilleur grimpeur à Rafal Majka (Tinkoff), passé à l'attaque en début d'étape avant d'être lâché dans Peyresourde.

Thibaut Pinot perd 16 minutes


Thibaut Pinot, qu'on avait quitté hier décomposé, les traits du visage tirés par l'effort et la déception sur les pentes du col d'Aspin, a lui fait sensation en début d'attaque en attaquant sur le premier hors-catégorie de l'édition 2016. Le leader de la FDJ a fait plus de 60 kilomètres en tête avant d'être englouti par le peloton, duquel il a vite été décramponné, passant la ligne avec 16 minutes de retard sur le vainqueur. Le Français ne jouera pas la victoire finale sur les Champs-Élysées.
Lâché au classement général, Thibaut Pinot a déclaré qu'il visait désormais une victoire d'étape, voire le maillot à pois de meilleur grimpeur. Ayant passé le Tourmalet en tête, il n'est qu'à un point de Rafal Majka au classement de la montagne.

Barguil et Rolland frustrés, Bardet s'accroche


Après avoir fait de la résistance dans l'ultime ascension, Warren Barguil (Giant) et Pierre Rolland (Cannondale) perdent eux près de deux minutes. Le premier a terminé dans le même groupe qu'Alberto Contador, distancé dans le final, tandis que le second a tapé un mur dans la descente et a passé la ligne avec le maillot déchiré et la main abîmée. Les deux hommes se placent respectivement aux 14e et 15e rangs du général (+1'51 et +1'55). Ce samedi soir, le premier Français est Romain Bardet, quatrième de l'étape et neuvième au général, à 23'' seulement du nouveau maillot jaune.

1
Michael Morkov (Katusha), en souffrance depuis sa chute lors de la 1ère étape, a jeté l'éponge ce samedi à mi-parcours. Après avoir terminé de justesse dans les délais la veille, le Danois a lâché prise avant même le premier col. Il s'agit du premier abandon sur le Tour 2016.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Sam 9 Juil 2016 - 12:27

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Dim 10 Juil 2016 - 9:18

Alberto Contador (Tinkoff) abandonne
Le Tour de France 2016 est terminé pour Alberto Contador (33 ans), après son abandon dimanche lors de la 9e étape. Fiévreux, l'Espagnol ne s'est jamais remis de ses deux chutes lors des deux premières étapes.

Il était 14h24 sur la route du Tour de France, dimanche lors de la 9e étape du Tour de France 2016, lorsqu'Alberto Contador a posé pied à terre, à 100 kilomètres de l'arrivée à Andorre Arcalis, puis s'est réfugié, le visage fermé, dans la victoire de son directeur sportif. Diminué physiquement depuis ses deux chutes en début d'épreuve - la première sur un îlot directionnel au centre de la chaussée, lors de la première étape, la deuxième le lendemain sur la route de Cherbourg -, l'Espagnol (33 ans) était fiévreux depuis le départ de l'étape.

Contador s'est brièvement porté à l'avant de la course, dimanche lors de l'ascension du Port de la Bonaigua, avant de réintégrer le peloton, puis de se porter, à plusieurs reprises, à hauteur de son directeur sportif. Il a finalement pris sa décision dans la deuxième difficulté du jour, le Port del Canto. C'est la deuxième fois, après 2014 (abandon à la 10e étape, suite à une chute), que Contador quitte le Tour, qu'il a remporté à deux reprises (2007 et 2009, déclassement en 2010), avant son dénouement. «C'est une mauvaise nouvelle, a commenté Oleg Tinkov, le patron de Tinkoff, au micro de France 2. C'était ma dernière tentative de remporter le Tour de France (Tinkoff s'arrêtera à l'issue de la saison), peut-être qu'il faudrait que je revienne, dans quelques années. C'est dommage, mais il y a encore de bons coureurs, Majka, Sagan avec le maillot vert, Kreuziger aussi. On sera encore là pour animer le Tour.»

20
Alberto Contador était ce dimanche matin vingtième du classement général, à 3'12'' du maillot jaune, Chris Froome.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Dim 10 Juil 2016 - 9:40

Tour de France (9e étape) : Tom Dumoulin l'emporte en solitaire, sous l'orage
Parti au pied de l'ultime ascension, Tom Dumoulin (Giant) a remporté dimanche l'étape-reine des Pyrénées, à Andorre-Arcalis, dans des conditions météo épouvantables. Chris Froome (Sky), ayant maîtrisé les offensives de ses rivaux, conserve son maillot jaune.

Après une bluffante démonstration dans la descente vers Bagnères-de-Luchon, lors de laquelle il a endossé le maillot jaune au prix d'une imprévisible prise de risque, Christopher Froome a une nouvelle fois assumé son statut de favori à sa propre succession, ce dimanche en Andorre. Sur l'étape-reine des Pyrénées, probablement la plus difficile de cette édition 2016, la plus pentue en tout cas (4960m de dénivelé positif), le Britannique n'a pas assommé la course comme l'an passé à la Pierre Saint-Martin, mais il a maîtrisé sans difficulté les offensives de tous ses rivaux dans l'ultime ascension vers Andorre-Arcalis.

Dans des conditions météo rares sur les routes du Tour (obscurité, pluie, grêle), Froome a franchi la ligne d'arrivée dans les roues d'Adam Yates, Richie Porte et Nairo Quintana, impuissants. Aucun gros écart entre les favoris, donc, mais une superbe démonstration solitaire de Tom Dumoulin : à l'avant durant toute l'étape, le Néerlandais a placé une accélération gagnante au pied de l'ultime ascension, classée hors-catégorie, achevée en solitaire. Pourtant poursuivi Rafal Majka, Rui Costa, Dani Navarro et Thibaut Pinot (qui en profite pour endosser le maillot à pois), le coureur néerlandais n'a pas coincé. Il peut désormais se targuer d'avoir levé les bras sur les trois Grands Tours.

equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Dim 10 Juil 2016 - 9:43

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Mar 12 Juil 2016 - 9:33

Tour de France (10e étape) : Michael Matthews frustre Peter Sagan à Revel
Michael Matthews (Orica-BikeExchange) a remporté la 10e étape du Tour de France, devant le champion du monde Peter Sagan (Tinkoff), auteur d'un énorme travail tout au long de la journée. Pas de changement majeur au classement général.


Marqué par l'ascension d'un col de première catégorie et par une échappée royale de quinze coureurs, le dixième épisode du Tour de France 2016, étape de transition vers les Alpes, a connu un épilogue un peu plus mouvementé que prévu. Alors qu'elle semblait promise aux sprinteurs, la journée a en effet souri aux fuyards, partis dans la descente du Port d'Envalira et jamais rattrapés par la meute, malgré 180 kilomètres de faux plat descendants sur les grands axes de l'Ariège et de l'Aude.

Au sein d'un groupe de tête rempli de coureurs puissants et expérimentés, le plus malin a été Michael Matthews Après avoir été du bon côté de la cassure, survenue à 25 kilomètres de la ligne sous l'impulsion de Peter Sagan, l'Australien a parfaitement géré la côte finale de Saint-Ferréol (3e catégorie), avant d'être emmené dans un fauteuil par deux équipiers au sprint, qu'il a facilement réglé. Il peut désormais se targuer d'avoir levé les bras sur les trois Grands Tours.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Mar 12 Juil 2016 - 9:40

Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37570
Age : 51
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Mar 12 Juil 2016 - 14:14

Je trouve que cette édition du Tour passe totalement inaperçu. Concurrence de l'Euro oblige.
Bon, ça devrait changer maintenant avec la fin du foot.
Et encore la France n'a pas gagné la finale sinon c'est toute l'édition qui serait passée à l'as. Razz

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM


Dernière édition par Allmen67 MrEnigme le Mer 10 Aoû 2016 - 11:51, édité 1 fois
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Mar 12 Juil 2016 - 21:12

Il faut aussi dire que ce ne sont plus les tours de France d'antan.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Mer 13 Juil 2016 - 9:38

11e étape (Carcassonne - Montpellier, 162,5 km)
Peter Sagan s'impose à Montpellier, Christopher Froome gagne du temps 
Deuxième victoire sur le Tour de France 2016 pour Peter Sagan (Tinkoff). Le Slovaque a lancé une attaque décisive en fin de 11e étape (Carcassonne - Montpellier, 162,5 km), emmenant avec lui Christopher Froome (Sky). Le Maillot Jaune a gagné de précieuses secondes.

La 11e étape du Tour de France, disputée mercredi entre Carcassonne et Montpellier (162,5 km), a offert aux coureurs leur journée la plus mouvementée depuis le début de l'épreuve. Tous s'attendaient à être secoués par les tentatives de bordures et l'envie des sprinteurs de se disputer un nouveau bouquet. Aucun ne pouvait imaginer que la victoire, remportée par un Peter Sagan (Tinkoff) flamboyant, se jouerait entre le Slovaque et...Christopher Froome (Sky), le Maillot Jaune.

Déjà vainqueur à Cherbourg (2e étape), Peter Sagan a lancé une attaque parfaite à 11 kilomètres de l'arrivée, seulement suivi par Froome, Geraint Thomas (Sky) et son coéquipier Maciej Bodnar. Rincé, le peloton n'a jamais réussi à combler l'écart face aux quatre hommes. Pour avoir bien en senti le coup, Christopher Froome a ainsi profité des bonifications à l'arrivée et gagné 12 secondes au général sur Adam Yates (Orica-BikeExchange, +28"), son plus proche poursuivant, mais surtout sur Nairo Quintana (Movisatar) rélégué à 35 secondes désormais.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Mer 13 Juil 2016 - 9:42

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    Jeu 14 Juil 2016 - 11:38

la 12e étape
Christopher Froome battu, à pied, dans le Ventoux, Thomas De Gendt remporte la 12e étape
Surréaliste 12e étape du Tour de France : victime d'un accrochage avec une moto et Richie Porte (BMC), Christopher Froome (Sky) a couru à pied dans le mont Ventoux et n'a sauvé son maillot jaune que grâce à une décision des commissaires une heure après l'arrivée. Thomas De Gendt (Lotto Soudal) s'est adjugé la victoire.
Christopher Froome (Sky) courant à pied dans le mont Ventoux. Le Tour de France tient une des images les plus surréalistes de son histoire. Le Britannique, porteur du maillot jaune, a été victime jeudi, à l'occasion de la 12e étape de la Grande Boucle, d'un incident mécanique incroyable : alors qu'il avait fait le nécessaire pour décramponner la plupart de ses rivaux au général, dont Nairo Quintana (Movistar), Froome a cassé son vélo lors d'une collision impossible à éviter avec Richie Porte (BMC), stoppé net par une moto, elle-même arrêtée pour des raisons encore inexpliquées.

Sans aucune solution pour repartir, le leader de l'équipe Sky a alors entrepris de courir quelques dizaines de mètres, en perdition, dans l'espoir de trouver un vélo de fortune. Le premier dépannage, par la voiture neutre, ne l'a pas aidé et il a alors continué de perdre du temps sur ses concurrents avant d'être secouru par son directeur sportif. Le mal était déjà fait. Battu, Nairo Quintana s'est alors retrouvé dans une posture inespérée pour creuser l'écart et a ainsi gagné 1'14". Adam Yates (Orica-BikeExchange) a provisoirement été placé en tête du classement général, avant que les commissaires ne rendent une décision favorable à Christopher Froome, une heure après l'arrivée !

Un soulagement pour le leader du Tour, qui a même accru son avance sur ses rivaux. Froome compte désormais 47 secondes d'avance sur Yates et Bauke Mollema (Trek), qui avait lui aussi été pris dans la chute avec Richie Porte sans subir de dommages sur son vélo. Nairo Quintana, quatrième, pointe désormais à 1'01", devant Romain Bardet (1'15").
Thomas De Gendt, un triplé gagnant
Loin de ce scenario à peine crédible, Thomas De Gendt (Lotto Soudal) s'est adjugé le bouquet du jour grâce à une formidable ascension de ce Ventoux raccourcie par les organisateurs en raison des conditions météo très difficiles au sommet. Présent dans l'échappée du jour, composée de 13 coureurs et qui a compté jusqu'à 18'40" d'avance, le Belge a été quelques temps lâché par Serge Pauwels (Dimension Data) et Daniel Navarro (Cofidis) avant de revenir à la pédale et ensuite déposer ses compagnons d'échappée dans les 200 derniers mètres.
Pour sa première victoire sur le Tour de France, De Gendt en a profité pour s'emparer du maillot à pois de meilleur grimpeur en récoltant les 50 points du classement de la montagne promis au vainqueur, ainsi que le dossard du plus combatif du jour. Un triplé magnifique pour n'importe quel coureur, pourtant passé au second plan compte tenu des événements survenus dans le groupe des leaders.

Le classement FIFA est-il bidon ?

Vidéo : Christopher Froome obligé de monter à pied dans le Ventoux

Nicolas Portal : «Pas un fait sportif»

 

equipe
.
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tour de France    

 

Tour de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Autres :: Buvette :: Coin des sportifs-