Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  Handball féminin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Handball féminin   Dim 6 Déc 2015 - 6:57

Championnat du monde de handball féminin 2015 — Wikipédia

ChM (F) - Médias Le calendrier TV

.


J'ouvre ce topic du handball Féminin, pour ne pas avoir tous une salade dans le topic handball, en plus je ne mentione pas sur le titre Championnat du monde de handball féminin 2015, comme cela on pourra y mettre tout ce qui concerne le hand Féminin

.


Dernière édition par Marco 69/73 le Dim 6 Déc 2015 - 7:13, édité 2 fois
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Dim 6 Déc 2015 - 6:58

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Dim 6 Déc 2015 - 6:59

Championnats du Monde (Femmes)  Monténégro - Serbie : 28-28
Pour leur entrée dans le Championnat du monde, le Monténégro et la Serbie se sont neutralisés (28-28), samedi à Herning, au Danemark, lors de la 1re journée du groupe A.


equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Dim 6 Déc 2015 - 7:04

Championnats du Monde (Femmes)
 Les Bleues au crible
Avant son premier match du Championnat du monde au Danemark, ce samedi contre l'Allemagne, tour d'horizon des forces et faiblesses de l'équipe de France féminine.


UNE DEFENSE DE FER


Ce n’est pas nouveau, c’est même génétique, la défense a toujours été la clé de voûte de l’équipe de France féminine, son socle pour ses plus belles conquêtes. Les Bleues version Alain Portes ne dérogent pas à cette règle. Au centre de la 6-0, défense alignée, les Bleues pourront compter sur l’inoxydable Nina Kanto rappelée en dernière minute pour suppléer Camille Ayglon blessée au dos. Finalement retenue dans le groupe des dix-huit joueuses, Ayglon devrait être ménagée en début de compétition.



Du haut de ses 32 ans et de son expérience, Kanto épaulera Laurisa Landre et Béatrice Edwige promises à un  bel avenir mais encore tendres à ce niveau. «Malgré les changements (de coach, de joueuses), il y a toujours cette volonté de s’appuyer sur une grosse défense parce qu’on sait que ça nous donne des ballons pour l’attaque» explique Camille Ayglon, qui défend au poste 3 et attaque sur l’arrière droit.


UNE ATTAQUE VARIEE


En attaque, la France dispose de quelque vingt enclenchements différents. C’est peu dire la variété de son jeu offensif. Une volonté d’Alain Portes, l’entraîneur national, autant qu’une nécessité. «On n’a pas le choix car on n’a pas comme certaines équipes des arrières capables de tirer à neuf mètres» explique le coach français. «Le collectif doit les mettre en situation. On maîtrise mieux qu’il y a deux ans. C’est plus riche, plus spectaculaire aussi, c’est vraiment une arme car nos adversaires ne savent pas ce qu’on va leur faire. J’aimerais qu’on concrétise cela sur ce Championnat du monde.»


UNE FRAICHEUR


La présence de cinq joueuses novices (Bulleux, Edwige, Foggea, Houette, Lassource), à ce niveau amène un dynamisme, une fraîcheur à ce groupe France. «Ce qui fait une des forces de cette équipe c’est ce mélange d’anciennes expérimentées et de jeunes comme moi qui avons les yeux qui pétillent» résume Chloé Bulleux, pleine de peps et impatiente de vivre sa première échéance d’envergure, à 23 ans.


Chloe Bulleux. (S.Boué-L'Equipe)

Alain Portes, l’entraîneur, apprécie que ce mélange créé une émulation. En sage qu’elle est du haut de ses presque dix ans d’équipe nationale, Alexandra Lacrabère apprécie cet enthousiasme mais invite aussi à le canaliser : «On sent les nouvelles excitées mais on les cadre bien pour leur expliquer qu’on ne doit pas rentrer sur le terrain pour faire Zorro mais jouer simple, ne pas mettre le feu et qu’on doive rattraper les bêtises derrière.»

«Je ne vais pas faire comme Philippe Saint-André et dire qu'on va être champion du monde pour passer pour un imbécile si on se plante en huitième de finale.»



UNE ENVIE D'EXISTER


Prudent et réaliste tant le plateau est dense, l’adversité relevée, Alain Portes ne veut pas s’enflammer et parler de titre. «Je ne vais pas faire comme Philippe Saint-André et dire qu’on va être champion du monde pour passer pour un imbécile si on se plante en huitième de finale.» Cela n’occulte pas l’ambition.

A lire : Le programme de l'équipe de France

Après deux premières échéances mitigées (6e du Mondial 2013, 5e de l’Euro 2014) depuis son arrivée à la tête des Bleues, en septembre 2013 à la suite d’Olivier Krumbholz (qui a mené la France au sacre planétaire en 2003), Alain Portes aspire à récolter les fruits du travail et intégrer enfin le dernier carré : «J’ai envie qu’on aille loin. Même pour moi, j’ai envie d’aller loin. J’aimerais bien avoir la reconnaissance de mes pairs et pas seulement dans les couloirs. J’aimerais qu’on gagne les matches couperets.» Pour y parvenir, la France doit terminer à l’une des quatre premières places de son groupe, où se trouve le Brésil champion du monde en titre, et donc laisser deux équipes derrière elle.


UNE IRREGULARITE CHRONIQUE


Là encore, c’est une constante française : les Bleus sont capables de tout, du meilleur comme du pire. «Je n’ai pas peur des autres mais de nous-mêmes. C’est inter générationnel, ça se transmet ce truc !» sourit Nina Kanto, l’une des plus anciennes. «Il faut être dans le tempo tout de suite. Ces dernières années, on a commencé fort mais sur les matches couperets on a eu du mal à se lâcher. J’espère que la troisième sera la bonne» poursuit la pivot de Metz. En référence, au Mondial 2013 (6e) et à l’Euro 2014 (5e) où les Bleus ont coincé avant le dernier carré.


UNE REVANCHE A PRENDRE




Le match d’ouverture contre l’Allemagne, ce samedi à 18h15 à Kolding, a une saveur de revanche pour la France. L’an passé à l’Euro, le match nul (24-24) contre une formation germanique déjà éliminée avait été préjudiciable pour les Bleues, privées de dernier carré. A l’époque, les arrières tricolores avaient manqué d’efficacité : 3/8 aux tirs pour Allison Pineau et Alexandra Lacrabère.

«C’est du passé, je n’y pense pas» confie aujourd’hui Lacrabère. «J’ai plus envie de dire qu’on veut bien rentrer dans ce championnat du monde et donner une dynamique contre une équipe de grands gabarits, qui tirent de loin et avec des joueuses fortes physiquement», décrypte encore l’arrière droite. «Nous sommes plus rapides qu’elles, il va falloir qu’on récupère des ballons», envisage l’une des leaders françaises.

L'EQUIPE DE FRANCE

1. Laura Glauser (1,78m, 22 ans, 22 sél., 0 but, Metz, gardienne)
2. Coralie Lassource (1,83m, 23 ans, 4 sél., 6 buts, Issy-Paris, ailière gauche)
4. Nina Kanto (1,78m, 32 ans, 214 sél., 401 buts, Metz, pivot)
5. Camille Ayglon (1,80m, 30 ans, 192 sél., 355 buts, Nîmes, arrière droite)
7. Allison Pineau (1,81m, 26 ans, 166 sél., 406 buts, Baia Mare (ROU), demi-centre/arrière gauche)
8. Laurisa Landre (1,74m, 30 ans, 23 sél., 36 buts, Craiova (ROU), pivot)
10. Grace Zaadi (1,71m, 22 ans, 36 sél., 48 buts, Metz, demi-centre)
11. Marie Prouvensier (1,65m, 21 ans, 17 sél., 20 buts, Dijon, ailière droite)
12. Amandine Leynaud (1,78m, 27 ans, 162 sél., 1 but, Vardar Skopje (MCD), gardienne)
13. Manon Houette (1,68m, 23 ans, 12 sél., 28 buts, Fleury-Loiret, ailière gauche)
17. Siraba Dembele (1,72m, 29 ans, 195 sél., 632 buts, Vardar Skopje (MCD), ailière gauche, capitaine)
18. Chloé Bulleux (1,72m, 24 ans, 10 sél., 20 buts, Nîmes, ailière droite)
21. Alice Levêque (1,72m, 26 ans, 36 sél., 21 buts, Metz, arrière gauche)
24. Béatrice Edwige (1,82m, 27 ans, 12 sél., 9 buts, Nice, pivot)
27. Estelle Nze Minko (1,76m,  24 ans,  22 sél., 24 buts, Fleury-Loiret, demi-centre)
29. Gnonsiane Niombla (1,72m, 25 ans, 41 sél., 94 buts, Fleury-Loiret, arrière gauche)
64. Alexandra Lacrabère (1,72m, 28 ans, 161 sél., 472 buts, Nice, arrière droite)
97. Julie Foggea (1,81m, 25 ans, 10 sél., 0 but, Fleury-Loiret, gardienne)

equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Dim 6 Déc 2015 - 7:05

Du Danemark à Rio, mode d'emploi de la route des JO
La qualification des Bleues aux JO de Rio passe par le Mondial au Danemark, qui débute samedi. Le champion du monde validera son ticket pour Rio, ou le finaliste si le Brésil est en finale. Les pays classés de 2 à 7 devront avoir recours aux tournois de qualifications olympiques (TQO). Le tournoi olympique à Rio l’été prochain regroupe douze nations. Cinq sont déjà qualifiées : le Brésil (organisateur), la Norvège (Champion d'Europe 2014), l’Angola (vainqueur du TQO africain 2015), l’Argentine (vainqueur des Jeux Panaméricains 2015), la Corée du Sud ( vainqueur du TQO asiatique 2015). Les six derniers billets seront attribués via les trois TQO, avec deux sésames pour quatre candidats dans chaque tournoi. Ils seront organisés du 17 au 20 mars 2016 : un sur le continent asiatique, deux en Europe. Les pays organisateurs seront désignés lors de ce Mondial. La France (Metz) est candidate.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Dim 6 Déc 2015 - 7:07

La France débute bien son Mondial contre l'Allemagne
L'équipe de France féminine a dominé l'Allemagne (30-20), ce samedi à Kolding, en ouverture du Mondial au Danemark.


Le match : 30-20


La France n’a pas raté son entrée dans le Championnat du monde, ce samedi à Kolding (victoire 30-20), contre l’Allemagne qui lui avait causé souci à l’Euro 2014 (24-24). Appuyés sur une défense appliquée et une Amandine Leynaud impeccable dans le but (13arrêts dont 1 pen. en première période), les Bleues ont bénéficié en attaque d’une Allison Pineau inspirée. L’Allemagne, privée de Zapf (blessée) qui avait martyrisé la France à l’Euro 2014 (6/9), a souffert restant seize minutes sans inscrire un but dans le jeu (6-4, 12e à 14-6, 28e), se contentant d’un penalty.

A la pause, l’avance tricolore était déjà conséquente alors qu’Alain Portes, l’entraîneur français, avait fait tourner son effectif. Après la pause, les Bleues ont su rester appliquées pour laisser les Allemandes à distance plus que respectable. Prochain match pour la France lundi 7 décembre contre la Corée du sud à Kolding (18h15).

Le film du match


La joueuse : Pineau fer de lance


D’entrée de jeu, Allison Pineau a parfaitement assumé son rôle de leader de l’attaque. L’arrière gauche a inscrit les quatre premiers buts de la France sans aucun échec aux tirs. Son premier raté n’est intervenu qu’après 14’01 de jeu. Les Bleus menaient alors déjà 7-4. Les Bleues ainsi mises sur les rails, Alain Portes décida de reposer Pineau en attaque pour lancer Gnonsiane Niombla.

En revanche, le coach français a laissé Allison Pineau en défense au poste 2 à gauche de Béatrice Edwige. En seconde période, Pineau fut encore précieuse des deux côtés du terrain même si elle dut se contenter d’un penalty. Son bilan comptable : 7 buts dont 2/2 aux penalties.


8
Le nombre de buts de Susann Mueller qui a permis à l'Allemagne de ne pas sombrer totalement. En première période, l'arrière droite a tenu tête à Allison Pineau en signant un 5/7 aux tirs (contre 6/7 pour la Française dont 1 pen.). Moins inspirée après la pause, elle termine meilleure marqueuse du match : 8 buts dont 2/2 penalties pour 4 échecs aux tirs.

equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Dim 6 Déc 2015 - 7:11

Championnats du Monde (Femmes)  
Championnat du monde : Pour Béatrice Edwige, le match face à l'Allemagne n'était «que du plaisir»

Béatrice Edwige disputait son premier match en Championnat du monde ce samedi soir contre l'Allemagne (victoire 30-20). Si tout n'a pas été parfait, elle a néamoins savouré le moment.

La joie de Béatrice Edwige (AFP) (L'Equipe)

«Je n'ai pas marqué mais on a gagné de dix buts contre l'Allemagne qu'on a contenu à 20 buts, ça me va. J'ai fait mon boulot en défense. On a perdu pas mal de balles (9) mais quand on mène de onze ou douze buts, on relâche un peu dans la tête. Mais il faudra savoir rester fortes sur les prochains matches car heureusement là, il y avait +11 mais si on n'est qu’à +5... Avant ce premier match, j'avais un petit peu de pression, les papillons dans l'estomac mais dès que j'ai pris mes repères, c'est allé. Après ça n'a été que du plaisir. Avec Allison (Pineau) et Nina (Kanto) à mes côtés et Doudou (Amandine Leynaud) derrière, j'étais bien. Là, on a mis un pied dans la compétition pas tout le corps. On mettra un autre pied après la Corée du Sud (lundi) et tout le corps quand on aura rencontré le Brésil (le 11 décembre, dernier match de poule).»

Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Lun 7 Déc 2015 - 21:43

Handball
- Mondial-2015 féminin : France – Corée du sud (22-22)
La France stoppée
Longtemps maîtres de leur sujet, les Bleues ont totalement déjoué dans les dix dernières minutes face à la Corée du Sud hier et concédé le match nul (22-22). Un résultat néanmoins sans graves conséquences.


Des larmes ont coulé hier soir. De tristesse. De rage. Même consolée par plusieurs de ses partenaires, Chloé Bulleux ne pouvait pas les retenir.
Quelques minutes plus tôt, elle avait raté le tir de la gagne pour les Bleues. Celui qui leur aurait permis d’enchaîner un deuxième succès après celui acquis contre l’Allemagne samedi (30-20). Mais l’ailière a mis le ballon au-dessus du but de Park en prenant sa chance de loin. De trop loin pour éviter le match nul (22-22).
« Il ne restait que quelques secondes à jouer et ça criait dans tous les sens. J’ai levé la tête pour voir combien de temps j’avais mais je n’y suis pas arrivée donc j’ai tiré, raconte-t-elle, les yeux encore rougis. Je suis dégoûtée… »
À ses côtés, les mines de ses coéquipières sont similaires. L’heure n’est pas aux comptes mais à la frustration. Pourtant, l’opération du soir n’est pas si catastrophique.

« Quand est-ce qu’on va apprendre de nos erreurs ? »

Bien sûr, un succès hier aurait permis aux Bleues de prendre une sérieuse option sur la première place du groupe. Là, elles sont désormais obligées de battre le Brésil vendredi pour s’en assurer. En réalisant cinquante minutes de la même tenue qu’hier, cela devrait être possible. Mais si elles reproduisent les dix dernières…
Car les Françaises avaient toutes les cartes en main pour battre la Corée du Sud. Après une première période aussi équitable qu’accrochée (11-11), elles étaient parvenues à prendre une petite avance (21-18, 52e ).
Et puis les mauvais choix se sont succédé. La faute au passage en défense haute (3-3) côté sud-coréen, mais pas seulement.
La panique semblait avoir soudainement envahi l’équipe de France, à l’image d’Allison Pineau dont la passe atterrissait directement dans les mains de Lee, qui filait battre Glauser (20-21). En quatre minutes, les coéquipières de Siraba Dembélé encaissaient un 4-0 pour se retrouver menées (21-22, 56e ).
Les Bleues auraient alors pu plonger mais, dans la foulée d’une Laura Glauser entrée à la pause et époustouflante (12 arrêts dont 2 penaltys), elles recollaient.
Mieux, elles avaient deux balles de KO. Mais sur la contre-attaque née d’une interception d’Estelle Nze-Minko, encore brillante hier (7/8), Pineau transmettait mal à Dembélé. Avant l’ultime occasion de Chloé Bulleux…
Les Françaises ont laissé passer leur chance hier. Et provoqué l’exaspération de leur sélectionneur. « C’est pénible. Ça fait deux ans que l’on pleure pour les mêmes raisons après nos éliminations et on remet ça. Les dix dernières minutes, c’était une parodie, tonne Alain Portes. Quand est-ce qu’on va apprendre de nos erreurs ? Autant des fois je peux trouver des excuses aux joueuses mais pas là. J’ai rarement eu ce sentiment de colère et j’espère qu’elles vont l’entendre. Ce sont elles qui sont sur le terrain pour produire le geste juste. Si elles n’ont pas compris ça, c’est que ce ne sont pas des sportives de haut niveau. Mais elles ont de la chance, la formule fait que l’on est encore en course. »
Le Mondial continue même dès ce soir, avec un match contre la faible Argentine. Une belle occasion d’évacuer toute la frustration accumulée hier.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Mar 8 Déc 2015 - 11:59

C'est terminé ! La France s'impose 20-12 face à l'Argentine et se qualifie pour 8eme de finale.


Championnats du monde : La France se reprend (un peu) contre l'Argentine
 Au lendemain du match nul contre la Corée du Sud (22-22), l'équipe de France féminine a disposé d'une tendre Argentine (20-12), ce mardi à Kolding. Ses lacunes offensives ne sont pas résolues.

Le match : 20-12

Au lendemain du nul contre la Corée du sud (22-22), Alain Portes a reconduit la même équipe contre l’Argentine, ce mardi soir. Une formation sud américaine déjà qualifiée pour les JO 2016 grâce son succès aux Jeux Panaméricains en juillet dernier et dont l’ambition dans ce Mondial est de faire mieux que 19e (sur 24), son meilleur rang depuis ses débuts planétaires en 1999.

De fait, la France s’est vite détachée : 0-1, 1ere ; 8-1, 13e ; 13-6, 30e. Cela a incité le coach français à largement ouvrir son banc. Allison Pineau et Alexandra Lacrabère ont laissé d’entrée les postes d’arrière à Alice Lévêque et Camille Ayglon. Grâce Zaadi a également été sollicitée en demi-centre à la place d’Estelle Nze Minko. Sur les ailes, Marie Prouvensier et Manon Houette ont pris le relais de Chloé Bulleux et Siraba Dembele. Ces rotations ont engendré des imprécisions qui auraient pu être nettement plus préjudiciables face à un adversaire d’un autre calibre.
Le 3-0 encaissé après la reprise (14-6, 38e à 14-9, 43e) a provoqué le retour du duo Pineau-Lacrabère en attaque ainsi que l’entrée de Siraba Dembele, la capitaine, sur l’aile gauche pour Manon Houette. La France a fini par l’emporter mais sur un écart maigrelet eu égard à la différence (20-12) présumée entre les deux formations.

Ce mercredi journée de repos à la veille d’affronter le Congo, l’équipe la plus faible du groupe. Ça se corsera vendredi contre le Brésil champion du monde en titre pour la première place du groupe importante pour l’adversaire du huitième de finale le 13 décembre.


La joueuse : Camille Ayglon


Handicapée par un lumbago tenace pendant toute la préparation du Mondial, Camille Ayglon a été ménagée sur le premier match, samedi dernier contre l’Allemagne (30-20), et n’est entrée qu’en défense contre la Corée du sud (22-22) lundi soir. Ce mardi, la Nîmoise a joué également en attaque soulageant ainsi Alexandra Lacrabère, à l’arrière droit.

Face à une défense certes perméable, Ayglon, auteur d’un 4/4 avant la pause, a démontré sa capacité à être une alternative en prévision de matches plus ardus à un poste où Lacrabère est bien seule le reste du temps.


8
Comme le nombre de minutes avant le premier but inscrit en seconde période : sur un joli tir en appui de Gnonsiane Niombla (14-6, 38e). Face à un adversaire pourtant faible, la France a livré un match fouillis. En seconde période, les Bleues n'ont inscrit que sept buts... et ont dû leur salut à la prestation de Laura Glauser dans les buts (13 arrêts en trente minutes), élue meilleure joueuse du match.

Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Mar 8 Déc 2015 - 21:50

Mondial-2015 féminin
- Entretien avec Alain Portes, le sélectionneur des Bleues « On s’est dit des choses »

Très remonté lundi après le match nul contre la Corée du Sud lundi (22-22), le sélectionneur de l’équipe de France s’en est expliqué hier matin avec ses joueuses. Pour repartir du bon pied.

Alain Portes, quelle analyse faites-vous cette victoire (20-12) ?
– On a fait l’essentiel en gagnant. Ce match m’a aussi permis de relancer quelques joueuses et reposer d’autres qui avaient beaucoup cotisé contre la Corée du Sud lundi.
– Ce n’était pas un grand match…
– Ça a été particulier parce que les arbitres ont laissé les Argentines attaquer pendant trop longtemps. Ce n’est pas sérieux au niveau international et ça nous a obligés à rester 45 minutes en défense. Pendant tout ce temps, on n’a pris que douze buts donc je ne peux pas en vouloir aux filles.

« Je m’énerve une fois tous les trois ans »

Maintenant, après une première période sérieuse, elles se sont un peu précipitées en attaque et ça nous a coûté des échecs. Mais quand on passe son temps en défense, on y laisse forcément des plumes.
– Vous êtes donc moins énervé ce petit match que du résultat nul contre la Corée du Sud lundi (22-22) ?
– Je m’énerve une fois tous les trois ans. Là, il n’y a aucune raison. On s’est dit les choses et on a décidé qu’on passait à autre chose. J’ai pris un peu de recul. Si les dix dernières minutes livrées contre la Corée m’ont blessé, les 50 premières étaient de haute volée. J’ai voulu faire comprendre aux filles que c’était sur ces bases-là qu’il fallait qu’on reparte et j’ai vu que celles qui étaient sur le terrain ont mis le sérieux pour que ça ressemble à ça.

– Un exemple ?
– Il y a une image qui m’a beaucoup plu. À un moment, quand Gnonsiane (Niombla) est partie en contre-attaque, elle a décroché la toile d’araignée au plafond et posé le ballon dans le but ! Elle a alors vu qu’elle avait changé d’attitude par rapport à ces échecs des précédents matches et a levé les bras. C’est ce genre de choses que j’attends des joueuses, même si c’est passé par un moment difficile.

« J’étais dans un bus qui allait dans un mur et je ne freinais pas »

– Pouvez-vous en dire plus sur cette réunion entre les joueuses et vous qui a eu lieu ce matin (hier) ?
– On s’est vu pour s’expliquer. Ça s’est passé en bonne intelligence. Les filles m’ont dit ce qu’elles avaient à me dire et moi aussi. Je crois qu’elles n’avaient pas tort et moi non plus !
– Que vous ont-elles dit ?
– Leur ressenti. Elles n’aiment pas trop être critiquées et n’ont pas l’habitude avec moi. Je leur ai quand même rappelé que dans mon parcours, j’avais eu un entraîneur (Daniel Costantini) qui y allait plus fort que ça de temps en temps. Ça les a fait sourire.
– Ne regrettez-vous pas votre sortie ?
– Non car j’avais l’impression que je ne faisais pas quelque chose, j’étais dans un bus qui allait dans un mur et je ne freinais pas. J’ai peut-être appuyé sur le frein un peu fort mais j’espère que ce sera efficace.
– Enfin, qu’avez-vous pensé du nouveau bon match de Laura Glauser. Après ses 12 arrêts contre la Corée du Sud, elle en a signé 13 face à l’Argentine…
– Elle est de plus en plus régulière. Amandine (Leynaud) n’est pas toujours à 100 % donc c’est bien qu’on ait Laura pour la relayer. C’est vraiment une gardienne de niveau international. On en a deux, c’est bien.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Mer 9 Déc 2015 - 9:53

Camille Ayglon (équipe de France) : «Un match où on ne prend pas de plaisir»
L'arrière droite française, enfin utilisée en attaque comme en défense, veut retenir la victoire (20-12), ce mardi soir au Danemark, plus que le match contre une faible Argentine.
«Que retenir de cette victoire (20-12 face à l'Argentine) contre l’une des deux équipes les plus faibles du groupe, avec le Congo ?
C’était la régalade. On a gagné sans se blesser, c’est l’essentiel. ça aurait été mieux de gagner plus largement pour le goal-average mais l’Argentine n’était pas évidente à jouer. Ça donne un match où on ne prend pas de plaisir.

Ménagée jusque-là en attaque cause de votre dos, vous avez fait un sans-faute au tir (4/4). Rassurée ?
C’est difficile de se dire qu’on se rassure dans un tel match. Je procède pas à pas, disons que j’ai fait un pas de plus dans ma remise en jeu.
Comment le groupe a-t-il réagi aux propos virulents d’Alain Portes après le match nul contre la Corée du sud, lundi (22-22) alors que meniez de trois buts à dix minutes de la fin ?
C’était musclé, on ne s’attendait pas à une réaction de cette ampleur compte tenu que ce nul n’hypothéquait pas nos chances de terminer premières du groupe. On a discuté ce matin en essayant d’être constructifs.»
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Mer 9 Déc 2015 - 21:31

Mondial-2015 féminin

Groupe A

Monténégro - Tunisie 37-26
Serbie - Japon 27-22
Hongrie - Danemark 29-22

Groupe B

Cuba - Pays-Bas 23-45
Angola - Pologne 27-29
Suède - Chine 47-28
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Jeu 10 Déc 2015 - 21:29

La France tranquille face à la République démocratique du Congo
Face à la République démocratique du Congo, l'équipe la plus faible du groupe, les Françaises ont fait le boulot (29-16), ce jeudi. Place maintenant au choc pour la première place, vendredi, contre le Brésil champion du monde.


Il ne fallait pas s’attendre à un grand match et ça n’en a pas été un. Trop d’écart de niveau entre la France et la République démocratique du Congo qui n’avait enregistré aucune victoire en trois matches du groupe C (défaite contre l’Argentine, 23-15 ; le Brésil, 26-11 ; la Corée du Sud, 35-17). Le genre de confrontation à en perdre son rythme et son handball. Typiquement ce que les Bleues ont proposé notamment en première période, accumulant les pertes de balles (8), cafouillant en attaque. Au point d’être menées à une reprise (2-3, 7e) par les Congolaises accrocheuses mais limitées.

Ensuite, à la faveur d’une double supériorité numérique, la France a creusé un premier écart (13-8, 24e) pour virer à la pause avec quatre buts d’avance (14-10). Sans gloire. A la reprise, les Françaises ont enfin réagi et remis de l’ordre dans leur jeu pour signer un 6-0 en dix minutes (20-10, 40e) sous l’impulsion du duo Pineau-Lacrabère. Les Congolaises ont inscrit leur premier but de la seconde période après 11’47’’ de jeu (20-11) et encore sur jet de sept mètres de Christiane Mwasesa, l’un des rares pro des Africaines. Elle inscrivit 4 des 6 buts de son équipe après la pause.

Lacrabère a gonflé ses stats


Côté français, Alexandra Lacrabère en profita pour gonfler ses stats : 8/9 dont 1/1 penalty. La France s’en tire avec une victoire facile (29-16). Ce vendredi au choc contre le Brésil, champion du monde en titre, avec la place de premier du groupe C en jeu, déterminante pour l’identité de l’adversaire en 8e de finale, dimanche 13 décembre. Avant ce choc, Françaises et Brésiliennes comptent chacune trois victoire et un nul, contre la même équipe, la Corée du sud.

Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Dim 13 Déc 2015 - 8:41

Mondial (F) : La France perd face au Brésil (21-20) et termine deuxième de son groupe
A la dernière seconde, le champion du monde brésilien a infligé à la France sa première défaite du premier tour (21-20), vendredi au Danemark, lors de leur dernier match du premier tour.

LE MATCH


Engagé, comme attendu, avec des temps forts de part et d’autre et des occasions manquées. Comme en première période, où les Françaises encaissent un but à deux reprises en supériorité numérique : 2-3 (7e) et 6-7 (20e). Fâcheux, face à des Brésiliennes qui n’ont pas leur pareil pour provoquer les fautes, souvent à la limite. Alexandra Lacrabère peut témoigner : balancée en plein envol dans un choc digne d’un plaquage de rugby (19e, 18-19).

A force d’abnégation en défense, les Bleues réussissent à revenir au score (9-9, 27e) mais gèrent mal la dernière minute : Allison Pineau manque son duel devant la gardienne Barbara Arenhart pour la balle de l’égalité. Derrière, Ana Belo ne loupe pas l’opportunité, d’un superbe missile à neuf mètres, de permettre au Brésil de mener de deux unités à la pause (9-11). Au retour, Camille Ayglon prend le relais de Lacrabère en attaque : les deux premiers buts français pour la Nîmoise, qui se démène également en défense. C’est ce secteur qui permet aux Bleues de revenir à hauteur des Brésiliennes, avec un axe Edwige-Ayglon-Kanto solide.
Revivre le film du match
Sur une balle récupérée, Chloé Bulleux file récompenser ce boulot défensif pour le but de 15-14 (43e), premier avantage tricolore depuis le 1-0 (2e). La partie grimpe en intensité, le moindre ballon mal négocié vaut cher. A la faveur d’un refus de jeu, Marie Prouvensier permet aux Françaises de revenir une fois encore (19-19, 56e). A une minute du gong, égalité : 19-19. Eduarda Amorin envoie un missile au-dessus mais, dans la foulée, Deonise Fachinello obtient un penalty généreux, transformée par Cleia Coppi : 19-20.

Alain Portes demande un temps-mort. Il reste vingt secondes : Estelle Nze Minko, entrée à la place de la gardienne, s’envole sur l’aile gauche et marque. Sur la remise en jeu, Fabiana Diniz tente sa chance à mi-terrain : bingo ! Le Brésil s’impose 21-20.

LA JOUEUSE : Ana Belo

La demi-centre brésilienne a été un vrai poison. Volontiers provocatrice, elle a pesé sur la défense tricolore en obtenant moultes fautes et jets de sept mètres. Elle inscrit cinq buts et est désignée logiquement meilleure joueuse du match.
6
Le nombre de buts inscrits (dont trois penalties) par Allison Pineau, meilleure marqueuse du match.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Dim 13 Déc 2015 - 8:43

L'Espagne pour les Bleues en 8es de finale
Battue d'un but par le Brésil vendredi soir lors de son dernier match de la phase de groupes des Championnats du monde (21-20), la France, deuxième du groupe C, connaît son futur adversaire en 8es de finale : il s'agit de l'Espagne, un des favoris pour le titre, vice-champion d'Europe 2014 et médaillé de bronze aux JO 2012.

Le match aura lieu lundi, à 17h45, toujours à Kolding.
Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Dim 13 Déc 2015 - 22:45

Mondial (F) : Le Brésil, tenant du titre, est éliminé en huitièmes de finale !
Les Brésiliennes, championnes du monde en titre, ont été battues par la Roumanie en huitièmes de finale du Championnat du monde.

La Roumanie a créé la sensation des huitièmes de finale, dimanche soir à Kolding, en éliminant le Brésil, champion du monde en titre (25-22). Un succès sans discussion puisque les Roumaines menaient de cinq buts à la pause (13-8). Le trio Neagu (6/12) - Bradeanu (7/10) - Nechita (5/6) a eu raison du duo brésilien Belo (5/9) - Amorim (4/7).

La France avait récemment affronté ces deux équipes. En préparation, les Bleues avaient dominé les Roumaines (29-27), le 26 novembre dernier à Roanne. Les Françaises auraient pu les retrouver en huitième de finale si elles avaient terminé à la première place du groupe C. Mais leur courte défaite, vendredi, contre le Brésil (20-21) les avait renvoyées au deuxième rang du groupe, leur proposant ainsi l’Espagne, vice-championne d’Europe 2014, en huitième de finale (lundi 17h45).
Les Pays-Bas attendent le vainqueur de France-Espagne

Si la France gagne, elle sera opposée en quarts de finale, mercredi 16 décembre à Kolding, aux Pays-Bas, qui n’ont laissé aucune chance à la Serbie (36-20). Championne olympique 2012 et d’Europe 2014, la Norvège a disposé de l’Allemagne (28-22). Porté par un public de folie, le Danemark a aisément eu raison de son voisin scandinave, la Suède (26-19), et affrontera la Roumanie. Suite et fin des huitièmes de finale, ce lundi, avec en plus de  France-Espagne, Pologne-Hongrie, Russie-Corée du Sud et Montenegro-Angola.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Lun 14 Déc 2015 - 12:00

Championnat du monde :
La France en quart de finale après avoir battu l'Espagne
Longtemps obligées de courir après le score, les Françaises ont su s'imposer en fin de match face à l'Espagne (21-22) pour se qualifier pour les quarts de finale des championnats du monde.

Le match : 21-22

Il aura fallu attendre la dernière seconde de ce huitième de finale entre la France et l'Espagne pour voir la victoire choisir son camp. Car si la France avait ouvert le score sur un penalty d'Allison Pineau, c'était bien l'Espagne qui allait prendre les commandes de la rencontre et faire la course en tête la majeure partie du temps. Bien aidée en cela par des Françaises qui peinaient à rentrer dans leur match. Face à des Bleues qui se montraient bien trop scolaires en attaque, les Espagnoles prenaient confiance en défense et pouvaient se contenter d'un faux rythme en attaque. Trois points d'avance à la pause (12-9), c'était parfaitement logique vu l'incapacité des Françaises à surprendre leurs adversaires.
Alain Portes a dû trouver les bons mots durant la pause car certaines joueuses affichaient clairement un autre visage. A commencer par Gnonsiane Niombla. Elle lâchait enfin son bras et sonnait le réveil avec Estelle Nze Minko. «Au début, on les respectait trop», confirmait Alain Portes au micro de beIN sports. Profitant du carton rouge reçu par Carmen Martin à 38e, les Bleues se relançaient pour se diriger vers une fin de match à suspense. Amandine Leynaud sortait les bonnes parades et la France obtenait un penalty une seconde avant la sirène. Alexandra Lacrabère ne tremblait pas pour le transformer et envoyer la France en quart de finale.

La joueuse : Gnonsiane Niombla


Elle a été l'exemple parfait du réveil français en seconde période. Avec 8 buts, elle a été la plus efficace et son attitude parlait pour elle-même. Sur un penalty repoussé, elle se jetait pour récupérer la balle et marquer en deux temps. Après le match, elle avait l'humilité de louer ses camarades qui l'avaient bousculée pour qu'elle retrouve son meilleur niveau. Parfaite.

2
La France n'a mené que deux fois lors de la seconde période. Avant le but de la victoire, il fallait remonter à la 44e pour voir les Bleues devant (16-17). Si la victoire était au bout, elle aura été bien longue à se dessiner.
Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Lun 14 Déc 2015 - 21:40

Les 8es de finale

Brésil - Roumanie 22-25
Allemagne - Norvège 22-28
Danemark - Suède 26-19
Pays-Bas - Serbie 36-20
Espagne - France 21-22
Pologne - Hongrie 24-23
Russie - Corée du Sud 30-25
Monténégro - Angola 38-28

Dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Mar 15 Déc 2015 - 9:39

Championnat du monde : La Pologne qualifiée pour les quarts de finale
La Pologne s'est qualifiée pour les quarts de finale du Championnat du monde grâce à sa victoire sur la Hongrie (24-23). Les Polonaises étaient menées 13-14 à la pause. En quart de finale elles seront opposées à la Russie où à la Corée du Sud.

Equipe


Dernière édition par Marco 69/73 le Mar 15 Déc 2015 - 9:40, édité 1 fois
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Mar 15 Déc 2015 - 9:40

Championnat du monde : La Russie rejoint la Pologne en quart de finale
La Russie s'est facilement qualifiée pour les quarts de finale du Championnat du monde en battant la Corée du Sud (30-25). Les Russes seront opposées à la Pologne au prochain tour de la compétition.

Equipe
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Mar 15 Déc 2015 - 9:41

Championnat du monde : Le Monténégro élimine l'Angola et se qualifie pour les quarts de finale
Le Monténégro n'a pas tremblé pour se qualifier pour les quarts de finale du Championnat du monde grâce à sa large victoire sur l'Angola (38-28). Les Monténégrines seront opposées à la Norvège au prochain stade de la compétition.

Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Mar 15 Déc 2015 - 9:46

Mondial (F) : L'équipe de France est passée par «toutes les émotions» face à l'Espagne

La joie des Françaises, qualifiées pour les quarts de finale du Mondial.
Si Alexandra Lacrabère, qui a inscrit le but victorieux, estime que les Bleues ont «trop respecté» l'Espagne en première période, lundi, elles ont su «tout lâcher» pour se qualifier (22-21) pour les quarts de finale du Mondial.
Alexandra Lacrabère (arrière de l'équipe de France) : «C'est surtout la défense en deuxième mi-temps qui nous fait gagner. Si on n'avait pas retrouvé ce niveau défensif, on serait partie en pleurant de tristesse. En première mi-temps, on les respectait trop. On s'est dit les quatre vérités à la mi-temps. On est vivante et maintenant il faut qu'on aille au bout. (Sur le penalty décisif) J'ai fait ce que nous dit Alain, attendre que la gardienne parte. J'ai envoyé une grosse mine en haut et comme elle est petite...»


«On s'est dit : autant tout lâcher»


Béatrice Edwige (pivot de l'équipe de France) : «Le penalty d'Alexandra, je ne le regarde même pas. Je tourne le dos. Puis je vois Grâce (Zaadi) qui part en courant sur le terrain. Les plus anciennes nous disent que ce n'est qu'un début. On ne pouvait pas plus mal jouer que ce (lundi) soir. On a vécu toutes les émotions en un match».

Gnionsiane Niombla (demi-centre de l'équipe de France) : «Je suis heureuse d'avoir apporté ma pierre à l'édifice. A la mi-temps on s'est dit "autant tout lâcher", c'est peut-être notre dernier match. J'ai pris ma chance. (Depuis le début du tournoi) Je n'avais pas le rendement que mes coéquipières et le staff attendaient de moi, c'était frustrant.»

«On a fait quelques cadeaux...»


Alain Portes (entraîneur de l'équipe de France) : «On a fait quelques cadeaux qui ont failli être fatals. On a gardé la tête froide quand il fallait, on a resserré la défense en fin de match. Les Espagnoles n'ont plus trouvé de solutions. Amandine Leynaud a été décisive à la fin. Les joueuses ont su se révolter après une première mi-temps presque indigne. Elles étaient en colère contre elles-mêmes. Face à une équipe d'expérience qui voulait nous imposer son rythme, on a réussi à emballer la rencontre, en faisant certes quelques erreurs. Je suis très heureux qu'on ait géré la fin de match comme ça, alors qu'en général on a tendance à subir ce genre de situation.»
Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Mer 16 Déc 2015 - 12:33

Championnat du monde : La France éliminée en quart de finale par les Pays-Bas
Réduites à l'impuissance par des Néerlandaises qui les ont dominées physiquement et techniquement (28-25), les Françaises s'arrêtent en quart de finale du Championnat du monde.


Le match : 28-25


Sur le papier, ce quart de finale était à la portée de la France. Mais Alain Portes avait bien précisé qu'il ne fallait pas se fier à l'absence de palmarès des Pays-Bas et qu'il fallait se méfier de leur jeu rapide et de leur gardienne Tess Wester. Deux obstacles que les Françaises n'ont pas su éviter. Elles s'inclinent 28-25 et s'arrêtent en quart de finale en laissant l'impression d'avoir été impuissantes face aux Néerlandaises. Ces dernières confirment leur excellent parcours depuis le début du Mondial. Les Bleues ont très mal démarré, se montrant à la peine dans le repli défensif. Malmenées par le jeu rapide de leurs adversaires, les Françaises en ont perdu leur handball.

Brillantes lors du huitième de finale, Gnonsiane Niombla et Estelle Nzé Minko culminaient à 3 buts chacune en quart. Dépassées en défense, les Françaises étaient également à la peine en attaque. Bousculées, elles se sont montrées trop naïves en proposant des tirs bien trop faciles à lire pour Tess Wester. «On aurait dit qu'elles avaient plus d'expérience que nous. Elles jouaient un meilleur handball», lâchait Alain Portes au micro de beIN Sports. Un constat implacable, mais juste.


La joueuse : Tess Wester


Les Françaises étaient prévenues, avec 45% d'arrêts depuis le début du Mondial, Tess Wester était la meilleure gardienne de la compétition. La Néerlandaise a confirmé sa bonne forme en étant un véritable mur face à l'attaque française. En première période, elle a mangé les ailières tricolores. En fin de match, elle a sorti des parades improbables, notamment sur une attaque sans opposition de Niombla. Le dernier rempart a tenu bon et propulsé son équipe vers sa première demi-finale en Championnat du monde.


21
C'est le nombre d'arrêts réalisés par Tess Wester ce mercredi face aux Bleues (47%). Les gardiennes tricolores n'ont pas eu la même réussite avec 12 arrêts (31%) réalisés par Laura Glauser (6) et Amandine Leynaud (6).

Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Mer 16 Déc 2015 - 12:35

Championnat du monde : La Pologne élimine la Russie
Grosse déception pour la Russie qui s'arrête en quart de finale du championnat du monde, battue par la Pologne (21-20) au terme d'un match bien indécis. Les Polonaises seront opposées en demi-finale aux Pays-Bas qui ont éliminé la France.
Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Ven 18 Déc 2015 - 8:56

Championnat du monde : La Norvège en demi-finale
La Norvège s'est qualifiée pour les demi-finale du championnat du monde en venant difficilement à bout du Montenegro (26-25). Les Norvégiennes menaient 13-11 à la pause avant de voir leur adversaires revenir leur disputer la qualification. Elles affronteront le Danemark ou la Roumanie au prochain tour.
Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Ven 18 Déc 2015 - 8:58

Championnat du monde : La Roumanie qualifiée pour les demi-finales
Il a fallu aller à la prolongation pour séparer les deux nations, mais c'est bien la Roumanie qui s'est qualifiée pour les demi-finales du championnat du monde en venant à bout du Danemark (30-31). Les Roumaines menaient 13-10 à la pause avant de perdre la deuxième période 17-14. Elles ont remporté la prolongation 3-4. Au prochain tour de la compétition, elles seront opposées à la Norvège.
Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Ven 18 Déc 2015 - 8:59

France - Russie : 25-31
En match de classement du Championnat du monde, l'équipe de France s'est inclinée face à la Russie (31-25), vendredi à Herning. Les Bleues joueront la finale de la 7e place face au Danemark ou au Monténégro.
Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Ven 18 Déc 2015 - 9:01

La France, battue par la Russie (25-31), jouera pour la septième place
Battue par la Russie (25-31), ce vendredi en match de classement, la France jouera pour la septième place dimanche.

Le match: La Russie en voulait plus

Pas le plus fun, entre deux équipes déçues d’avoir raté le dernier carré. La France était tombée contre les Pays-Bas (25-28), la Russie face à la Pologne (21-20) sur un ultime but litigieux (une joueuse polonaise était en zone). Assurée de disputer un tournoi de qualification olympique en mars prochain, la France ne jouait plus grand chose contre la Russie, qui, elle devait gagner sous peine de dire adieu aux JO 2016 à Rio.
De fait, la Russie, en jambes d’entrée, a profité des largesses tricolores. Alain Portes avait, il est vrai, profité de cette rencontre pour faire tourner son effectif. Le 3-10 (22e) a fait mal aux Françaises, toujours nanties de sept buts de retard à la pause (8-15). Un débours qu’elles n’ont jamais repris malgré une meilleure seconde période (25-31). La France jouera dimanche à 9h45 pour la 7e place contre le vainqueur de Danemark-Monténégro.

La joueuse : Grâce Zaadi


La demi-centre n’avait plus joué depuis le troisième match de poule de la France, contre l’Argentine. Alain Portes voulait la relancer pour amener de la fraîcheur, l’ailière Manon Houette ayant fait les frais de cette rotation. Grâce Zaadi a apporté sa vivacité sur la base arrière. Allison Pineau ménagée, la Messine a été amenée à tirer les jets de sept mètres: 4/4 sur ses six buts inscrits.

Le chiffre: 3

La France a marqué trois buts lors des vingt-deux premières minutes du match: un de Grâce Zaadi lancée sur la ligne arrière (1-0, 2e), un sur jet de sept mètres d’Allison Pineau (2-4, 10e) et un de Marie Prouvensier sur l’aile droite (3-4, 11e). Ensuite, les Bleues ont pris un 6-0 en onze minutes (3,10, 22e). Coralie Lassource a mis fin à l’hémorragie (4-10, 23e), Allison Pineau ayant mis un penalty sur le poteau (16e). Des balles perdues, des échecs aux tirs et un manque de fluidité en attaque du fait des nombreuses rotations expliquent cette errance. Symbole de cette revue d’effectif: huit marqueuses pour huit buts en première période (8-15)
Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Ven 18 Déc 2015 - 9:03

Marie Prouvensier: «Finir le mieux possible»
L'ailière Marie Prouvensier, qui a eu plus de temps de jeu lors de la défaite contre la Russie, ce vendredi en match de classement (25-31), espère que la France saura bien achever son Mondial dimanche, dans le match pour la 7e place.

«Qu’avez-vous pensé de ce match ?

C’était un match difficile à jouer, forcément ce sont les Russes, une belle équipe même si je pense qu’elle n’a pas été à son meilleure niveau aujourd’hui. Nous non plus. C’était mieux en deuxième mi-temps. On a essayé de jouer le plus juste possible. On est revenues mais ç’a été un peu trop juste pour décrocher une victoire.

Que se passe-t-il en première période, vous êtes menées 3-10 ? 

Les Russes étaient beaucoup plus dures que nous en défense. On a pris plein de coups qu’on n’a pas forcément rendus. Je n’ai pas forcément d’explication, on a toutes donné le meilleur de nous. La différence en première mi-temps était physique je pense.
«J'essaie de prendre ce qu'on me donne»



Comment se prépare-t-on à avoir du temps de jeu sur un match à l’enjeu moindre ?

J’essaie de jouer, de montrer à l’entraîneur que je peux rester sur le terrain, même si c’est moyen ce que j’ai fait. J’essaie de me lâcher et de prendre ce qu’on me donne.

Que se passe-t-il sur ce jet de sept mètres, tiré à côté (32e) ?

Il s’est passé qu’apparemment en équipe de France je ne sais pas marquer un penalty. Je ne sais pas. Je n’avais pas la confiance que j’ai à Dijon. La pression ? Oui, c’est possible. J’ai bien aimé qu’il (Alain Portes, l’entraîneur) m’y envoie. J’ai été surprise.

 

Dimanche, vous jouerez contre le Monténégro ou le Danemark pour la septième place, à 9h45…

Oui, ça va être difficile. J’espère juste qu’on jouera les Danoises pour qu’on ait un petit peu de monde pour que ce soit plus sympa à jouer. Je pense qu’on va se lever tôt. Ce sera un dernier effort pour finir cette compétition le mieux possible.

 

La tête n’y est plus trop ?

Ben si, il faut. C’est notre métier. Moins qu’au début de la compétition forcément parce qu’on est déçues mais on va s’accrocher et essayer de faire une bonne performance car en mars nous attend un difficile ou pas tournoi de qualification pour les JO.»
Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 33899
Age : 70
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   Dim 20 Déc 2015 - 12:06

France - Monténégro : 34-23
L'équipe de France termine septième du Championnat du monde après avoir battu le Monténégro dans son dernier match de classement (34-23), dimanche matin à Herning.
equipe

.
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Handball féminin   

 

Handball féminin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Autres :: Buvette :: Coin des sportifs-