Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
Nombre de messages : 18651
Date d'inscription : 17/01/2009

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Sam 5 Nov 2016 - 13:35

Faut dire quand même que c'est un peu un but casquette qu'ils ont encaissé, une passe en retrait mal ajustée, un raté mémorable du gardien, un cadeau dont les rémois se seraient passés.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Sam 5 Nov 2016 - 13:38

Le problème au Racing il commence à se battre que quand ils sont menés au score ou dans les dernières minutes, alors il ne faut pas s'étonner qu'il perde ce genre de match.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37829
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Sam 5 Nov 2016 - 13:45

Sauf quand ils mènent ce qui est quand même arrivé quelques fois cette saison.
Non, c'est une saison convenable pour l'instant pour un promu qui raisonnablement n'a pas encore l'étoffe d'un prétendant absolu à la L1.
La concurrence assez talentueuse et surtout très ambitieuse est nombreuse quand même.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Sam 5 Nov 2016 - 13:51

Qu'il se maintienne cette saison sera déjà une bonne chose, monter avec cette équipe serait un suicide, il y a trop de joueurs qui n'ont pas le potentiel pour jouer en L1.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Sam 5 Nov 2016 - 22:22

Rude apprentissage
Les Strasbourgeois ont subi la loi du réalisme rémois, hier à la Meinau, qui les empêche de réaliser la passe de trois. Volontaires, ils ont été punis par deux erreurs coupables qui les éloignent du podium.
Si l’apprentissage, grosso modo, s’est plutôt bien passé jusqu’ici, il manque encore, peut-être, un petit quelque chose. Les Strasbourgeois s’en sont rendu compte, hier, en accueillant un des ténors du championnat. Michel Der Zakarian et ses protégés promènent depuis l’été leur solidité défensive sur les pelouses de Ligue 2. Et sous la pluie alsacienne, ils n’ont pas varié dans leur approche et ça leur a plutôt réussi.

« On est tombé sur une très belle équipe »

L’entraîneur rémois n’a eu de cesse de se promener, devant son banc, tout du long, avec son parapluie à la main. En mode imperméable, son équipe a été au diapason, parfaitement organisée, capable de passer d’un système originel à trois défenseurs pour un plus traditionnel 4-4-2 à la demi-heure.
Et tout en jouant au caméléon derrière, elle a su profiter de la petite erreur fatale strasbourgeoise pour faire pencher la balance, définitivement.
À la demi-heure, une perte de balle, un positionnement un peu “olé olé” du Racing, une ouverture lumineuse de Da Cruz en profondeur vers Traoré et l’affaire a été déverrouillée en faveur du spécialiste du coffre-fort. Oukidja a bien fait de sortir, mais n’aurait pas dû manquer le ballon et l’ailier droit champenois a pu marquer dans le but vide ou presque, le retour désespéré de Salmier n’ayant rien changé.
« On a bien commencé la partie, mais on s’est fait avoir sur une erreur, a regretté Jérémy Grimm. Ce soir (hier) , on la paye cher. »
Ce n’est pas la première fois de la saison, mais la Ligue 2 est souvent un exercice de précision. Et le Stade de Reims n’en a pas manqué, pour, une fois son avantage en poche, faire tourner l’horloge et hacher le rythme du match, avec la complicité d’un arbitre qui a réussi l’exploit de mettre le feu à un match alors que les 22 autres acteurs étaient dans le même esprit, avec la volonté d’être virils mais corrects. Jusqu’à la pause, une ribambelle de longs arrêts de jeu, pas toujours décrétés avec cohérence, a fait craindre à l’enlisement.
Le Racing a pu compter, encore une fois, sur son public pour repartir de l’avant, retourner se heurter à un mur comme si de rien n’était et continuer à espérer bouleverser la tendance. Alors que Michel Der Zakarian a continué à enchaîner les arabesques dignes de Mary Poppins, Thierry Laurey a choisi de jouer son va-tout en sortant Jérémy Blayac du banc. La litanie des corners et des coups francs accumulés n’a pas fait avancer le “schmilblick” alsacien, car les tireurs n’ont pas été franchement inspirés. Et la chronique d’une défaite annoncée s’est un peu plus précisée quand Diego a conclu, d’un tir contré et victorieux, une contre-attaque visiteuse. « Reims a fait preuve de l’expérience, de l’homogénéité, du vice et de l’efficacité qu’on n’a pas eus, a regretté Thierry Laurey. Le crime a été parfait de la part d’une équipe réaliste et je dirais même froide. De notre part, il y a eu de la précipitation et de la dépense d’énergie. »

Une parenthèse Coupe de France

Cela a nui à l’envie de réagir invariablement exprimée sur le pré. Mais le Racing a eu le mérite de ne pas complètement se résigner face au hérisson rémois. Blayac a signé sa bonne entrée d’un deuxième but en deux matches, qui ne devrait pas manquer de lui faire gagner quelques points dans la hiérarchie offensive.
La réduction du score s’est révélée trop tardive pour chasser le spectre de la défaite. « On va passer un mauvais week-end, mais il ne faut pas non plus se mettre la tête dans le sac, a conclu Jérémy Grimm. On est tombé sur une très belle équipe et on a tout de même su répondre présent. »
Le Racing rentre un peu dans le rang avec cette défaite à la Meinau qui le place à cinq points d’un quatuor de tête qui mène grand train, dont Reims. « On voulait retrouver la position qu’on avait avant la journée, a sobrement apprécié l’entraîneur du deuxième. Strasbourg, s’il avait gagné, serait revenu à notre hauteur. »
Ce n’est pas pour cette fois. C’est la dure loi d’un costaud qu’il s’agit de digérer pour repartir de l’avant, sur la pelouse de l’AC Ajaccio. Les Strasbourgeois ont deux semaines pour le faire. D’ici là, il y a une parenthèse Coupe de France qui devrait plus ressembler à une partie de plaisir que de se coltiner la main de fer champenoise. Oberlauterbach peut être une oasis.
dna
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37829
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Dim 6 Nov 2016 - 2:30

Reims n'est pas une très bonne équipe mais une équipe qui sait défendre, condition sine qua non pour monter.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18651
Age : 72
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Dim 6 Nov 2016 - 2:32

Et le racing une bonne équipe de L2, paradoxalement je les ai trouvés mieux que contre Sochaux.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37829
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Dim 6 Nov 2016 - 2:38

Tout à fait, c'est pour ça que je suis plutôt satisfait du parcours depuis le début de la saison.

Le Racing a été sans doute meilleur car jamais dominé par une équipe au potentiel supérieur contrairement au match à Sochaux où on s'est fait trop souvent marché sur les pieds sans conséquences plus graves.

Il reste que nos résultats seront trop inconstants pour se mêler pour de bon à la lutte pour monter.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Dim 6 Nov 2016 - 3:01

Comme je l'ai mentionné plus haut, monté cette saison serait une erreur, car il faudra changer la moitié de l'équipe, naturellement si l'occasion se présente ils ne vont pas refuser, bien que je n'y crois pas (trop irrégulier) .
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Lun 7 Nov 2016 - 3:35

En quête d’équilibre
Une faute d’inattention a fait basculer le sommet du week-end dans le mauvais sens. Entre d’appréciables envies de jouer et une nécessaire prudence, le chemin est parfois ténu pour un promu
Au départ, la mission n’avait rien d’une évidence mais le Racing l’avait plutôt prise par le bon bout. Mordante dans les duels, désireuse de se faire respecter, la bande à Laurey avait quelques arguments pour inquiéter l’un des ténors d’un championnat qu’elle découvre.
Reims était gêné aux entournures avec sa défense à trois centraux même si les occasions strasbourgeoises n’étaient pas légion. Le promu a semblé en mesure de dominer le relégué et puis patatras. Une panne de courant a ruiné une demi-heure d’efforts. Une contre-attaque à l’heure de jeu a rendu un peu plus improbable un après-midi fructueux.

«Il y a pas mal de choses à régler»

Ainsi, le Racing a pu sortir frustré de son duel avec le deuxième. « Des faits de jeu nous ont été défavorables, considère Jérémy Grimm. On aurait pu éviter les deux buts que l’on encaisse. Reims a eu de la réussite puis a fait bloc. » Il s’est avéré trop compliqué de le fendiller. En repassant à quatre derrière, peu après l’ouverture du score, les Champenois ont élaboré le système efficace pour mettre leur grosse papatte sur le match, jouer à leur rythme, presque jusqu’à la fin. « On a tout donné et même si tout n’est pas à jeter, on voit qu’il y a pas mal de choses à régler », juge encore Jérémy Grimm.
Toutefois, le Racing a pu faire montre, souvent, de certains progrès. L’entraîneur, Thierry Laurey, était globalement satisfait par le comportement de ses protégés. « Je trouve qu’on a fait un bon match, estime-t-il. Et c’est un match qui peut nous faire grandir. »
Il n’a pas manqué grand-chose, une pointe de concentration sur une action où Salmier n’a pas rattrapé la bourde d’Oukidja, qui n’a pas compensé la passivité de Ndour, qui n’a pas anticipé la perte de balle de Boutaïb. Le premier but, celui qui a tout changé, a incarné les méfaits possibles du battement d’aile d’un papillon à l’autre bout du terrain. Dommage.
« C’était du lourd en face, rappelle l’entraîneur des Bleus. On a su mettre Reims en difficulté quand il était à trois derrière. On n’a pas été déstabilisé par leurs changements d’organisation. Après, contre les gros, il faut élever son niveau de performance. » Et dans l’inspiration offensive, le Racing n’y a pas assez souvent réussi.

«Avant de savoir courir,

il faut savoir marcher»

Les coups de pied arrêtés ont été assez mal tirés, quelques passes ont manqué de précision, des petits ratés ont réduit à néant moult bonnes intentions.
« Il n’y a pas un gros écart avec ces équipes de devant, analyse l’entraîneur, rappelant également la cruauté du scénario à Brest, le leader, avec le but de la défaite concédé dans les arrêts de jeu. On doit le réduire, pour arracher des points parce qu’on ne se satisfait pas de ces résultats. Il faut peut-être un peu plus de vice. »
Il faut aussi ne jamais céder à la moindre inattention, le jeu prôné avec un pressing haut pour récupérer le ballon pouvant laisser apparaître quelques espaces dont l’adversaire peut se régaler. et l’environnement enthousiasmant peut avoir quelques aspects piégeux.
Le Racing continue d’apprendre notamment dans son système ambitieux. Il doit le faire à vitesse grand V pour s’éviter de trembler. « Le public, qui a encore été exceptionnel, nous donne de l’énergie, relève ainsi Laurey. Mais parfois ça nous bouche les oreilles. C’est comme au niveau de ces pertes de balle. Il faut les éviter mais je ne veux pas brider l’équipe. On doit faire preuve de plus de maîtrise. Avant de savoir courir, il faut savoir marcher. »
Après être tombé, il faut vite se relever. Au vu de ce qu’il montre, le Racing devrait y arriver.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Lun 7 Nov 2016 - 3:54

Meilleur souvenir
Les Rémois n’étaient assurément pas mécontents de leur virée alsacienne. Il y en a un tout particulièrement qui a apprécié les trois points récoltés à la Meinau. « La dernière fois que je suis venu, on avait perdu 3-2 ( avec un doublé de Cohade et un but de Pelé pour le Racing ), a rappelé le président champenois, Jean-Pierre Caillot. Et le soir, on était en National. » La saison 2008-2009 ne ressemble pas à l’actuelle. La victoire de la 14e journée place un peu plus Reims parmi les candidats à la L1.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Lun 7 Nov 2016 - 3:57

Le classement des étoiles

*** ERNEST SEKA (ci-dessus) : Le capitaine a sonné le vent de la révolte et contribué à relancer le suspense sur une tête qui s’est révélée une passe décisive vers Jérémy Blayac. Si l’organisation défensive n’a pas été impeccable, Seka n’est pas plus à blâmer qu’aucun autre. Et par ses montées et ses interventions, il a largement contribué à maintenir le bateau strasbourgeois à flot.
** JÉRÉMY GRIMM : Devant Seka, Grimm, préposé à la récupération, première rampe de lancement strasbourgeoise, a contribué à la mainmise locale sur le ballon. La possession a été vaine, mais le blond du milieu a été précieux pour maintenir l’espoir alors que l’affaire était bien compliquée.
* JÉRÉMY BLAYAC : À ce train-là, le serial buteur de la saison 2014-2015 va devenir incontournable dans la hiérarchie offensive. L’ancien d’Angers a marqué en sortant du banc. À Sochaux, il avait contribué au KO. Avant-hier, il a relancé le suspense. En vain.

Le classement des étoiles

12: Gonçalves, Grimm
10: Boutaïb
7: Seka
6: Lienard, Salmier
5: Bahoken, Nogueira

dna
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18651
Age : 72
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   Lun 7 Nov 2016 - 8:35

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)   

 

14ème journée : Strasbourg -Reims (1-2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-