Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 36996
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   Ven 25 Nov 2016 - 21:47

Ça fait du bien
Grâce à un penalty de Boutaïb et à défaut d’épater, le Racing a renoué avec la victoire, hier, en réalisant une production sérieuse face à Laval. Solide, appliqué, il a mis quelques points au chaud après une période de vaches maigres.
Il n’est pas sûr que les 12 000 courageux, hier soir, se souviennent de leur sortie comme de leur dernière chemise. Mais ils pourront dire qu’ils ont contribué, par leurs encouragements, à repousser l’idée d’une crise de résultat durable en cette saison où son Racing redécouvre la Ligue 2.
Un tiers de l’équipe renouvelé, c’est bien que quelque chose n’avait pas été bien folichon avant. Et le début de rencontre, ponctué de fautes à gogo, alors qu’une bonne passe relevait du miracle, a mis en scène les doutes des uns et des autres.

« Il fallait poursuivre sur notre chemin et ne pas se résigner »

Les “Bleus” avaient encore dans un coin de leur tête leurs deux dernières défaites en date, les “Tangos” sortaient d’une victoire à Reims, mais ne devaient qu’à leur goal-average d’apparaître au-dessus de la zone rouge.
Les vingt-deux joueurs ont semblé marcher sur des œufs, ce qui n’a rien de probant avec des crampons. Mais les locaux sont montés en régime par leur envie de bien faire.
Sur un centre de Nogueira, une remise de Boutaïb a permis à Seka de s’essayer à un lob un brin trop appuyé (14e ). Le Racing a joué à l’élève bien appliqué.
Un rush de Saint-Louis a toutefois correspondu à la première vraie occasion du match. Son centre a été magnifiquement repris par… Lienard, à l’entrée de la surface mais Oukidja a été à la parade avant d’intervenir devant Alla en bonne position pour reprendre au second poteau (25e ).
Laval n’était pas là pour rigoler, mais les Strasbourgeois sont montés en intensité dans leur pressing. « On va retenir la solidité défensive, a apprécié Khalid Boutaïb. Le coach avait axé la préparation du match sur cet aspect. »
Le réservoir de confiance n’était pas non plus à ras bord et les “Bleus” s’y sont pris à deux, trois ou quatre fois, souvent, avant de prendre le moindre risque.
Les sifflets de la mi-temps ont été cruels ou alors l’expression d’une frustration, ressentie dans les tribunes, de n’avoir pas pu s’enflammer plus régulièrement.
« On avait mis une stratégie au point avec de longs ballons face à leur bloc bas, a expliqué Thierry Laurey, l’entraîneur du Racing. On a manqué de promptitude en première période, mais on donnait le rythme. Il fallait poursuivre sur notre chemin et ne pas se résigner. »
C’est vrai, le spectacle n’a pas cassé trois pattes à un canard et le recours à des transversales croisées a eu un côté trop systématique pour déstabiliser le bloc des “Tangos”, dans un premier temps. Mais au retour des vestiaires, le Racing a attaqué au pied de son kop et la timidité s’est (un peu) dissipée.
Bahoken a fait bon usage d’un ballon en profondeur mais Cappone a détourné en corner (52e ). Gragnic a trouvé le poteau de 30 bons mètres sur une remise de la tête de Boutaïb (58e ).
Les spectateurs ont commencé à croire que l’équipe mayennaise ne ressemblait pas à un problème insoluble. Le Racing a eu la lucidité de ne pas partir à l’abordage en préparant ses offensives, en veillant à déclencher des initiatives à moindre déchet.
Ce n’était pas la foire du trône, mais cela a permis de pousser les visiteurs dans leurs retranchements et, bientôt, à la faute.
Sur son premier ballon, pas un cadeau au passage, une sorte de chandelle à l’entrée de la surface adverse retombée pleine de neige, Blayac a su remettre vers Boutaïb d’une tête précise.
Le Marocain a contrôlé, Mukiele a eu le réflexe qu’il ne fallait pas, le penalty a été transformé par celui qui l’avait provoqué (1-0, 69e ). Au passage, en inscrivant son huitième but de la saison, le goleador du Racing a mis fin à plus de quatre heures sans marquer.
Cela n’a pas levé tous les doutes nés de la récente période de vaches maigres comme du caractère assez inextricable d’un championnat, où tout le monde peut battre tout le monde et où on a vite fait d’être envoyé par le fond.
La fin de match n’a pas été un chef-d’œuvre, alors que le scénario a pris une tournure un peu plus favorable quand Dembele a (sévèrement ?) vu rouge sur une charge dangereuse sur Oukidja, à la parade sur une frappe vicieuse de Bayard.
Mais si le Racing n’a pas réalisé le match de l’année, il n’a pas non plus volé sa sixième victoire de la saison qui le remet d’équerre.
« Je suis content parce que les garçons ont su réagir et ont été rigoureux, alors que l’on avait pris douze buts en six matches, a conclu Thierry Laurey. Il est important de gagner ces matches-là. Pour avoir de la tranquillité, il faut battre les équipes derrière nous. »

Au Havre mardi

Désormais, il faut se coltiner, très vite, un adversaire qui vogue trois points devant. Mardi, au Havre, le promu d’Alsace peut aborder son dernier déplacement de l’année 2016 avec une petite marge sur les grands malades du championnat.
Et avec un bon résultat, là-bas, il ne serait pas loin de réapparaître parmi les biens portants. Les vérités de Ligue 2 demeurent toujours fort relatives, à quasiment mi-championnat.
dna
.
esteracing
Joueur de Ligue 2
avatar Masculin Nombre de messages : 5844
Age : 24
Localisation : Aude
Date d'inscription : 11/04/2008

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Étudiant en géo
http://forum-diveractu.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   Sam 26 Nov 2016 - 3:16

Je serai au Havre mardi soir.

Je viens de voir le résumé vidéo sur le site du racing, le péno est très mal tiré, bien content qu'il soit rentré celui-là.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14335
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   Sam 26 Nov 2016 - 5:08

Tu as raison pour le péno Este.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37815
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   Sam 26 Nov 2016 - 7:14

Heureusement qu'en face il n'y avait que Laval.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   Sam 26 Nov 2016 - 8:19

Seulement il n'y aura pas toujours des Laval, il faudra que le racing se mette à l'abri le plus vite possible.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   Sam 26 Nov 2016 - 21:31

À multiples visages
Sur courant alternatif depuis le début de sa saison, le Racing vogue entre efficacité sans relief, frustration avec panache et quelques ratés. Il est dans la première partie du classement et réserve des surprises.
Vainqueur de faibles qui se résignent, vaincu par des gros qui ne gagnent pas tout le temps, le Racing est un peu à l’image d’une Ligue 2 paradoxale. Les meilleurs ne sont pas tous devant comme les moins bons ne sont pas nécessairement derrière.

« Cela risque d’être un feuilleton à plus de 20 épisodes »

Dans cette réalité mouvante, la bande à Laurey a commencé sur des bases élevées (trois victoires, zéro défaite sur ses six premiers matches), puis a poursuivi sur un coup de mou (cinq matches sans défaite). Elle a su se relancer avec deux victoires puis a replongé après deux défaites. Le succès face à Laval peut correspondre à une nouvelle avancée.
Le Racing souffle le chaud et le froid. Il continue de faire preuve d’une certaine inconstance, mais aussi d’une réelle capacité de réaction. Et la vérité d’un jour ne ressemble souvent que vaguement à celle du lendemain.
Il était au bord de la crise après son non-match sur la pelouse de l’AC Ajaccio ? Il se retrouve dans la première partie du classement après avoir donné une leçon de froid réalisme aux Tangos.
À la question concernant les ambitions nées de ce succès et d’une présence à trois points du podium, vendredi soir (*), tandis qu’il rend visite, mardi, au Havre, alors à la troisième place, Thierry Laurey s’est amusé.
« Là, il y a un déplacement au Havre, un tour piégeux en Coupe de France ( à Sarre-Union, samedi ) et ensuite, il y aura du lourd jusqu’à la fin de l’année ( Lens et Niort à la Meinau )… Cela risque d’être un feuilleton à plus de vingt épisodes, jusqu’à la fin de la saison. »
Le but est qu’il y ait une saison 2. Dans cette perspective, le Racing n’aurait pas les moyens de dormir sur ses deux oreilles. Il ne lui est pas non plus interdit de rêver s’installer aux avant-postes.
« Je vais me répéter mais on n’a pas de marge », proclame encore l’entraîneur. Mais, si ses protégés n’ont pas nécessairement dominé de la tête et des épaules, Auxerre ou Laval, ses vaincus récents en galère, ils les ont battus et comptent neuf points d’avance sur la zone rouge.
Cela permet de voir venir, mais la manière affichée lors de ces importants succès nourrit la réflexion.
« Face à un adversaire comme Laval, avec son bloc bas, il fallait éviter de se mettre en danger et surtout ne pas courir après le score, explique Thierry Laurey. Et dans notre période, il faut parfois se reconcentrer sur deux ou trois choses basiques. »
Vendredi, l’accent a été mis sur la rigueur défensive en évitant de s’exposer. Le recours à de longs ballons a été privilégié. Le spectacle n’a guère été au rendez-vous mais les points, si. Au final, c’est un peu tout ce qui compte
ainqueur de faibles qui se résignent, vaincu par des gros qui ne gagnent pas tout le temps, le Racing est un peu à l’image d’une Ligue 2 paradoxale. Les meilleurs ne sont pas tous devant comme les moins bons ne sont pas nécessairement derrière.

« Cela risque d’être un feuilleton à plus de 20 épisodes »

Dans cette réalité mouvante, la bande à Laurey a commencé sur des bases élevées (trois victoires, zéro défaite sur ses six premiers matches), puis a poursuivi sur un coup de mou (cinq matches sans victoire). Elle a su se relancer avec deux victoires puis a replongé après deux défaites. Le succès face à Laval peut correspondre à une nouvelle avancée.
Le Racing souffle le chaud et le froid. Il continue de faire preuve d’une certaine inconstance, mais aussi d’une réelle capacité de réaction. Et la vérité d’un jour ne ressemble souvent que vaguement à celle du lendemain.
Il était au bord de la crise après son non-match sur la pelouse de l’AC Ajaccio ? Il se retrouve dans la première partie du classement après avoir donné une leçon de froid réalisme aux Tangos.
À la question concernant les ambitions nées de ce succès et d’une présence à trois points du podium, vendredi soir (*), tandis qu’il rend visite, mardi, au Havre, alors à la troisième place, Thierry Laurey s’est amusé.
« Là, il y a un déplacement au Havre, un tour piégeux en Coupe de France ( à Sarre-Union, samedi ) et ensuite, il y aura du lourd jusqu’à la fin de l’année ( Lens et Niort à la Meinau )… Cela risque d’être un feuilleton à plus de vingt épisodes, jusqu’à la fin de la saison. »
Le but est qu’il y ait une saison 2. Dans cette perspective, le Racing n’aurait pas les moyens de dormir sur ses deux oreilles. Il ne lui est pas non plus interdit de rêver s’installer aux avant-postes.
« Je vais me répéter mais on n’a pas de marge », proclame encore l’entraîneur. Mais, si ses protégés n’ont pas nécessairement dominé de la tête et des épaules, Auxerre ou Laval, ses vaincus récents en galère, ils les ont battus et comptent neuf points d’avance sur la zone rouge.
Cela permet de voir venir, mais la manière affichée lors de ces importants succès nourrit la réflexion.
« Face à un adversaire comme Laval, avec son bloc bas, il fallait éviter de se mettre en danger et surtout ne pas courir après le score, explique Thierry Laurey. Et dans notre période, il faut parfois se reconcentrer sur deux ou trois choses basiques. »
Vendredi, l’accent a été mis sur la rigueur défensive en évitant de s’exposer. Le recours à de longs ballons a été privilégié. Le spectacle n’a guère été au rendez-vous mais les points, si. Au final, c’est un peu tout ce qui compte
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37815
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   Dim 27 Nov 2016 - 0:25

Les journalistes devraient se relire au lieu d'écrire 5 matchs sans "défaite", j'ai corrigé (voir le mot en gras et agrandi).

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   Dim 27 Nov 2016 - 2:30

Le spectacle n’a guère été au rendez-vous mais les points, si. Au final, c’est un peu tout ce qui compte

Il ne fait pas non plus croire qu'a chaque fois il y aura un arbitre assez cool, et que la chance va les aidée.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   Dim 27 Nov 2016 - 21:32

Les étoiles
*** KHALID BOUTAÏB : L’attaquant marocain s’est occupé de tout dans le sixième succès strasbourgeois


*** KHALID BOUTAÏB : L’attaquant marocain s’est occupé de tout dans le sixième succès strasbourgeois. Il a été en valeur dans le jeu aérien prôné par son équipe, il a provoqué le penalty qu’il a transformé pour le 8e but de sa saison en L2.
** ALEXANDRE OUKIDJA : Le gardien, en difficulté ces dernières semaines, a relevé la tête. Il a été à la parade pour préserver son but vierge, ce qui n’était pas arrivé depuis six matches.
* ERNEST SEKA : Impeccable derrière, le capitaine a également sû montrer le chemin lorsqu’il a fallut forcer le passage, en effectuant quelques montées.
dna
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   Lun 28 Nov 2016 - 10:17

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   Lun 28 Nov 2016 - 21:08

Un cap à franchir
Après avoir (difficilement) renoué avec la victoire face à Laval vendredi (1-0) à la Meinau, le Racing va tenter d’enchaîner, ce soir, sur la pelouse du Havre, l’un des cadors de cette Ligue 2.
Le Racing a poussé un “ouf” de soulagement, vendredi soir, sur le coup des 22h. En remportant les trois points face à Laval (1-0), les Strasbourgeois se sont donné un peu d’air au classement général d’une Ligue 2 toujours aussi compacte.
Ce soir, dans l’antre du Stade Océane, les Alsaciens veulent enchaîner et prouver que leur regain de forme est durable. Ils espèrent démontrer, une nouvelle fois, qu’ils peuvent rivaliser avec un “gros” du championnat, taillé pour la montée à l’étage supérieur.

« Il faudra vraiment se méfier »

« Le Havre a un effectif qui connaît très bien la Ligue 2, avec des gars expérimentés comme Gimbert, Duhamel ou Bonnet… Il faudra vraiment se méfier », lance d’emblée Thierry Laurey.
À quelques heures de ce déplacement périlleux sur le terrain du 5e de Ligue 2, l’entraîneur alsacien craint aussi une réaction d’orgueil des Havrais.
Défaits à Lens à l’issue d’une belle prestation, sur « une erreur grossière de leur gardien » (selon Laurey) les hommes d’Ostwald Tanchot auront à cœur de se racheter, devant leur public.
« En ce moment, le Havre est en manque d’efficacité, souligne encore Thierry Laurey. Mais c’est une équipe qui sait se créer des situations et ils voudront vraiment renouer avec la victoire. »
Pour contrer les plans normands, le Racing n’a guère le choix : il va falloir, comme toujours, se montrer « solide et efficace », comme le répète le milieu de terrain Vincent Nogueira.
Solide, le Racing l’a été vendredi, en rendant un “clean sheet” pour la première fois depuis bien longtemps. Il s’agira de réitérer cette performance défensive ce soir, tout en se montrant tranchant à l’avant. « Ne pas prendre de but, c’est la base, ça rend le match plus simple, forcément, acquiesce l’entraîneur alsacien. Ces derniers temps, on en a trop encaissé, ce n’était pas possible de continuer ainsi. »
Évident. Mais le Racing va aussi devoir être plus “tueur” à l’avant. Car les Alsaciens n’auront certainement pas des milliers d’occasions sur la pelouse du Stade Océane… « Il faut d’abord être costaud et ensuite réaliste », confirme Vincent Nogueira, qui donne en exemple le match disputé à Sochaux, où le Racing avait mis tous les ingrédients qu’il fallait pour s’imposer (2-1).
Pour Thierry Laurey, qui devra se passer d’Abdallah Ndour (suspendu), la clé de la rencontre se nomme « concentration ». « Dans les matches face aux cadors, on a toujours répondu présent, toujours bien figuré, même si les résultats n’ont pas toujours été à la hauteur. À nous d’être dans le même état d’esprit et surtout d’être concentré, car ce match risque d’être compliqué », expose le coach strasbourgeois.
Pour arriver à faire déjouer une équipe havraise ambitieuse, Thierry Laurey devrait modifier quelque peu son onze de départ. Histoire d’apporter un peu de fraîcheur au sein d’une équipe toujours privée de Gonçalves et Sacko.
Nogueira, qui a beaucoup donné ces dernières semaines, pourrait débuter sur le banc, Ndoye retrouvant alors une place de titulaire. Quelques ajustements sont aussi possibles à l’avant, Boutaïb ayant été victime d’une béquille face à Laval. Si Laurey décide de faire débuter “Boutagoal” sur le banc, Bahoken et Blayac pourraient être associés en pointe.
Mais quel que soit le visage du onze de départ, le Racing n’aura pas droit au moindre relâchement. « Le Havre est une équipe qui produit du jeu, notamment à la maison, et on aura certainement des espaces. Mais dans un premier temps, je me répète, il faudra surtout bien défendre et faire très attention. Les Havrais ont des joueurs capables de faire basculer le match à tout moment », assène Laurey.
Le Racing est prévenu. S’il veut ramener ne serait-ce qu’un point de Normandie, il va falloir serrer les rangs…
dna
laetitia
Joueur départemental
avatar Féminin Nombre de messages : 286
Date d'inscription : 06/04/2008

Informations
Club préféré:
Profession:

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   Mar 29 Nov 2016 - 9:12

On a failli assisté à un superbe but strasbourgeois... csc en première mi-temps.
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)   

 

16ème journée : Strasbourg - Laval (1-0)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-