Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 36996
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Sam 10 Déc 2016 - 8:50

Marius a écrit:
Elle va quand même pas nous échapper cette victoire!!

Avec le match que fait le racing impossible a lens de revenir.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Sam 10 Déc 2016 - 8:51

deux minutes supplémentaires.
.
Et le poteau à bout portant de Bourigeaud ! Que d'occasions en cette fin de match !
.
Dernier changement à Strasbourg : sortie de Lienard, remplacé par Mangane.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14335
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Sam 10 Déc 2016 - 8:52

Victoire  3-1

Bravo Bravo
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Sam 10 Déc 2016 - 8:54

C'est terminé à la Meinau ! Victoire du Racing Strasbourg 3 buts à 1, sa plus large de la saison avec celle à Tours en début de saison. Sauf que cette fois, c'était face à l'un des favoris pour la montée, Lens, que les Bleus rejoignent à la 3e place, tout en restant 4e à la différence de buts.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Sam 10 Déc 2016 - 8:55

La prestation du Racing a été à la hauteur de l'engouement populaire. Devant 22000 spectateurs, les Strasbourgeois ont propose une magnifique performance, une 3e victoire de rang qui laisse tout espérer en cette fin d'année 2016.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Sam 10 Déc 2016 - 21:10

Le Père Noël en Bleu et Blanc
Le Racing s’est offert un splendide succès face à Lens, dans une Meinau presque pleine et festive. Il revient sur les basques des occupants du podium après sa victoire la plus probante cette saison. Le Racing avait rendez-vous avec l’histoire, hier, le jour où il a choisi de fêter son 110e anniversaire en invitant quelques anciennes gloires, qui ont fait les riches heures du club. Jusqu’à présent, en dépit de son joli début de saison, il s’était parfois pris les pieds dans le tapis au moment de s’installer aux premières loges, face à Reims par exemple, il y a un mois, quand il avait raté la passe de trois.
À la faveur d’un succès poussif face à Laval, à la Meinau (1-0), d’un autre (beaucoup) plus convaincant au Havre (0-1), il avait l’occasion de frapper un grand coup et de prouver qu’il ne fait pas partie des “rigolos” du championnat. La bande à Laurey a brillamment réussi à faire chuter celle de Casanova et son horizon de fin d’année, voire de fin de saison, s’éclaircit d’un joli bleu.

« On a la même ambition, mais moins d’impatience »

Dans une Meinau bien pleine, prête à s’enflammer, d’autant qu’un conséquent kop lensois a aussi animé les travées, les Strasbourgeois ont réussi un match plein, décroché une victoire compliquée et prouvé que les leçons d’un passé récent les faisaient avancer.
Malgré la place occupée au classement, virtuellement quelques orteils sur le podium avant que Reims ne rende visite à Orléans demain, Thierry Laurey s’est bien gardé de changer de discours. « Je vous laisse discuter du pourquoi du comment, a souligné l’entraîneur du Racing, partisan d’une invariable humilité. Je découvre un environnement où il y a tellement d’ambition et d’impatience. Nous, on a la même ambition, mais moins d’impatience. On ne va pas s’enflammer. »
Au rythme auquel elle avance ces temps-ci, l’équipe strasbourgeoise aura toutefois un peu de mal à se cacher et à empêcher de nourrir les plus improbables espoirs. Hier, elle a été courageuse, généreuse et séduisante pour construire son huitième succès en Ligue 2, peut-être face à l’adversaire le plus costaud aperçu jusqu’ici. En mettant de l’envie, de la solidarité et un brin de talent dans tout ce qu’elle a entrepris, elle a fait basculer un sommet épineux. Le scénario lui a été favorable, mais elle l’a mérité.
Ainsi, tôt dans la rencontre, Grimm a été à la réception d’un corner bien tiré pour un enchaînement contrôle de la poitrine – extérieur du droit que n’aurait pas renié un attaquant du Barça (1-0, 9e ).
Il n’y a guère eu le loisir de se délecter de l’ouverture du score. Lens n’était pas en Alsace pour faire un ravitaillement en pains d’épice. Les pains, dans le bon sens du terme, c’est même les Sang et Or, durs dans les duels, qui les donnaient. Sur un enchaînement de corners concédés par les Bleus, Ndour a bien fait de traîner sur la ligne de but, le long de son poteau, pour repousser la reprise de Lopez, croisée comme il le fallait (18e ).
« On a dû faire les efforts et on a pas mal couru », a constaté Jérémy Grimm, qui a fait jaillir la lumière, mais n’a pas chômé pour qu’elle ne se rallume pas dans le camp adverse. « Les Lensois ont eu plus la maîtrise que nous en première période, a souligné son compère Dimitri Lienard, pas le dernier, non plus, à se démener. Il a fallu crapahuter. »
Mais le résultat a été au bout, nourri par une réussite impeccable. Le Racing n’aurait eu aucune chance en campant dans son propre camp. Parfois, devant la vista visiteuse, il a été “jonglé”. Seka et ses copains ont fait de leur mieux pour contrer, intercepter, repousser, mais la menace n’avait rien de fantôme.

Au pied du podium, le Racing peut regarder la suite avec envie

Comme par miracle, une rare incursion alsacienne a mis l’impressionnant adversaire au tapis. Une déviation de Boutaïb a lancé Guillaume sur le côté droit de la surface. Le Belge a envoyé un centre tir que Bahoken a expédié au fond des filets (2-0, 31e ). Mais l’affaire n’avait encore rien de définitif.
Un tir de Bourigeaud a matérialisé le refus lensois de se résigner (41e ). Néanmoins, il s’agissait de ne pas jouer au chat et à la souris. Le Racing a définitivement réglé l’affaire, en prenant le match à bras-le-corps, au retour des vestiaires.
Bahoken a rendu chèvre la défense visiteuse à coup de rushes mordants. L’un a été conclu par une frappe puissante de Boutaïb (50e ). L’attaquant a également envoyé, d’une pichenette, Seka dans un face-à-face avec Douchez (51e ). Lens n’en pouvait plus ou trop peu pour prolonger sa série de six matches sans défaite et a bientôt compris que le voyage retour se ferait à vide.
La bande à Laurey a été tentée de transformer la victoire en triomphe. Elle y est presque parvenue quand Seka a propulsé de la tête, le cuir, Douchez et tout ce qu’il restait de la résistance lensoise, à bout de souffle, au fond des filets (3-0, 70e ).
M. Fautrel s’est montré indulgent en accordant un penalty qu’il n’aurait pas sifflé sans les trois buts d’écart. Dans la dernière ligne droite, deux poteaux, un de Bahoken et un autre de Bourigeaud, ont conféré du charme à l’ensemble.
« On est tombé sur un adversaire meilleur que nous, a conclu Alain Casanova, lucide. Le score me paraît logique. Sur l’ensemble du match, il n’y a rien à redire. Pour nous, c’est un match à oublier. »
Pour les Strasbourgeois, c’est un souvenir définitif et souriant : la preuve qu’ils sont capables de dominer les costauds de la Ligue 2, avec du cœur, de l’intelligence et du talent. Au pied du podium ce matin, ils peuvent regarder la suite, et notamment la venue de Niort, vendredi, avec envie. À deux semaines de Noël, il paraît indiqué de garder l’appétit.
dna
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37815
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Dim 11 Déc 2016 - 1:58

Mais jusqu'ou iront-ils?
La trêve arrive peut-être trop tôt.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37815
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Dim 11 Déc 2016 - 2:35

Blayac pas titulaire et on marque trois buts...
Ce qui est bien aussi c'est qu'on gagne souvent contre les cadors.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Dim 11 Déc 2016 - 6:31

Allmen67 MrEnigme a écrit:

Ce qui est bien aussi c'est qu'on gagne souvent contre les cadors.


Le racing joue mieux contre de grosses équipes.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14335
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Dim 11 Déc 2016 - 9:13

Le Racing a tout d'un grand.  Embarassed Sortie
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37815
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Dim 11 Déc 2016 - 13:56

Marius a écrit:
Le Racing a tout d'un grand.  Embarassed Sortie

...et même la générosité pour les petits !

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Dim 11 Déc 2016 - 20:45

Bravo tous les deux.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   Dim 11 Déc 2016 - 21:07

Beau et bon à la fois
Le Racing tient son match référence après ce week-end. En battant Lens, avec la manière, il a fait la preuve qu’on peut compter sur lui dans la bataille au sommet de la Ligue 2.

Le promu ne s’est pas départi de sa timidité naturelle… après coup. Le Racing veut vivre caché, le plus longtemps possible. Il a sans doute en mémoire le tout début de saison quand son invincibilité sur six matches l’avait propulsé jusqu’à la deuxième place. Cinq matches sans victoire l’avaient fait rentrer dans le rang.
Mais son récent coup de collier le ramène aux avant-postes avec de l’expérience en plus, une efficacité défensive éclatante et de la maîtrise au final. Samedi, il a donné une leçon de réalisme à l’un des deux ou trois favoris pour la montée. Le RC Lens aurait raté son match, d’après de nombreux suiveurs artésiens ? Le RC Strasbourg y est peut-être pour quelque chose.
Dans un stade presque plein et enfiévré, la bande à Laurey a renversé une montagne. « On a dû cavaler, a souligné l’entraîneur du Racing. On savait qu’on devait en passer par là mais on l’a fait. »

« Juste derrière les gros du championnat »

Le défi s’annonçait coton face à la meilleure équipe loin de ses bases, invaincue depuis près de deux mois, volontiers partisane d’un jeu ambitieux. Il a fallu, pour les Bleus, courir à en perdre haleine mais ils l’ont fait à bon escient. Un corner et une touche ont donné deux buts avant la pause et l’affaire a été parfaitement lancée.
« En effet, on a jamais réellement eu le ballon, a encore constaté Thierry Laurey. Mais on a été solide et on a été pas mal sur coups de pied arrêtés. Je suis satisfait d’être juste derrière les gros du championnat. »
Le Racing n’est, en fait, pas loin d’en faire partie, tout du moins au classement, 3e ex eaquo avant que Reims ne passe au test orléanais ce soir.
Il y a de quoi nourrir l’enthousiasme. « C’est un grand rendez-vous qu’on n’a pas manqué, a apprécié Vincent Nogueira. Lens nous a mis à rude épreuve mais c’est une victoire qui fait du bien et qui prouve peut-être que l’on grandit. »
À quelques jours de la trêve hivernale, les Strasbourgeois n’ont pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin.
« On a montré que l’on peut rivaliser avec toutes les équipes du championnat, a souligné Dimitri Lienard qui s’est mué en travailleur de l’ombre, volontaire pour récupérer les ballons. Maintenant, il nous reste un match et être sur le podium, à la trêve, ce serait extraordinaire. »

« Il y a des équipes qui font ce qu’elles veulent, nous on fait ce qu’on peut »

A prioiri, Thierry Laurey se contenterait déjà de ne pas perdre, vendredi, face à Niort, refusant absolument de jouer les fiers à bras avant l’ultime échéance de 2016. « Parlez à vos femmes, parlez à vos enfants mais laissez-nous tranquilles, a-t-il lâché dans un sourire. Ce qui est bien, c’est qu’on peut atteindre les trente points à la trêve. On a été en réussite face à Lens, notamment sur la première période. Et je reste persuadé qu’il y a des équipes qui font ce qu’elles veulent, alors que nous, on fait ce qu’on peut. »
Mais en prolongeant sa belle série de succès d’une jolie victoire, ce Racing a prouvé qu’il pouvait réussir quelques belles choses.
dna

Les étoiles
*** STÉPHANE BAHOKEN : L’attaquant termine l’année à fond de caisse, en pétaradant et devient un cauchemar pour les défenses adverses. Puissant, mordant et intelligent, il a aussi été au bon endroit au bon moment, à la réception d’un centre de Guillaume pour mettre KO les Sang et Or.
** JÉRÉMY GRIMM : Si le Racing a attaqué avec efficacité face à l’équipe artésienne, il a aussi fallu bien défendre. Le blond du milieu y a parfaitement réussi, protégeant sa défense, agrémentant sa sortie majeure d’un joli but pour initier une tendance favorable. Impeccable.
* ERNEST SEKA : Le capitaine a tenu la barre avec autorité, mettant sous l’éteignoir les attaquants lensois. Pour ne rien gâcher, il a, d’une tête puissante, sur corner, mis son équipe à l’abri.
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)   

 

18ème journée : Strasbourg - Lens (3-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-