Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 37127
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 13:54

On l'a dit et redit. Le Racing méritait mieux. Mais le Racing est plus que jamais dans le vrai. Il a encore livré un match plaisant, de belle facture. Comme les autres, il est juste tombé sur l'extrême réalisme des Angevins.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 13:56

En manquant autant d'occasions le racing ne peut que sans prendre à eux-mêmes.
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 791
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 13:57

Marco qui recopie la fausse vérité des médias !

Le KOP, fait la star académie mais ne chante pas pour défendre son équipe !
L'arbitre est juste le 12e homme d'Angers et certains l'acceptent en chantent .........
BRAVO !!!!!
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 791
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 14:00

Un arbitrage neutre, un soutiens sans failleS du kop est la victoire du RCS, la est la vérité !!!
Lacuesta
Cadet
Masculin Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 14:12

Si l'équipe n'est pas capable de battre Angers avec autant d'occasions et réussit en prime l'exploit d'encaisser 2 buts de plus (ce qui en fait 8 à domicile, triste record et ceci contre des équipes du milieu de tableau), elle ne mérite pas de se maintenir.
S'il faut marquer 3 ou 4 buts par match pour gagner, c'est qu'il y a un grave problème défensif et comme Lala ou Koné font le job à peu près et qu'on a changé à chaque fois, il va falloir essayer sans Kamara. Je l'aime bien (comme joueur, hein !) mais le rôle du gardien est d'arrêter les tirs cadrés, pas de ramasser le ballon au fond des filets.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 14:15

Scoubidou que l'arbitre a fait quelques erreurs je veux bien mais quand tu as autant d'occasions et que tu ne marques pas tu peux t'attendre à un retour de manivelle, et c'est ce qui est arriver
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 791
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 14:19

NON!
Quand on te plombe 2X dans la demi heure, + les faits de jeux, il te reste que le morale pour espérer.....
Ce qui engendre la fatigue physique et surtout psychologique retransmit dans le dernier geste....
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 14:21

Lacuesta je dirais qu'Angers était quand même l'équipe qui n'a pas encore perdu hors de ses bases, mais comme on vient de le dire si tu n'arrives pas à marquer avec autant d'occasions , ils peuvent même être content de n'avoir pas perdu ce match .
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 791
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 14:27

Cette mauvaise fois de dire que X joueur est fautif.............

Non , non et non !!! Le rouge non sifflé, une fois peut être mais sur le péno , NON !!!!
ET c'est de la que tout part pour que le RCS soit plombé pour ne pas gagner!
Le reste , ce n'est que du blalbla de vielles tapettes !!!
Lacuesta
Cadet
Masculin Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 14:44

Oui si on compare l'arbitrage à Nice et ce soir, quel arbitre a favorisé les locaux ou les visiteurs, le compte est vite fait : Seka expulsé mais là rien !
On va se reprocher longtemps de ne pas avoir pu taper Marseille, Nantes ou Angers !
Si là l'entraineur nous sert encore le ronron du style les joueurs ont tout donné, il se moque de nous !
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 791
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 15:28

Donc, l'arbitre de ce soir est déjà bien connue du RCS ........
Pas étonnant, il a pris son pied de reflinguer une deuxième fois le RCS ..................

Pas de coïncidence, le mec voulait casser de l'alsacien !!!
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 21:32

Regrets d’automne
Supérieur en première période, le Racing n’a pas su faire le break quand il en avait les occasions et a bien failli tout perdre hier à la Meinau face à un SCO d’Angers d’abord étouffé, puis revigoré.
Encore un bon match ! Hier à la Meinau face à Angers, le Racing a de nouveau offert un visage séduisant.

Mais comme contre Marseille deux semaines plus tôt où ils avaient raté le but du 4-2, les Bleus n’ont pas su plier le match quand ils en avaient les occasions. Résultat : ils doivent se contenter d’un point qui ne fait guère leurs affaires au classement.
« Je lirai dans vos journaux si nous avons vu la même chose »


Pourtant, jamais cette saison, les hommes de Thierry Laurey n’avaient étouffé un adversaire à ce point en première période, comme Stéphane Moulin, l’entraîneur angevin, aura l’honnêteté de le reconnaître après le match. Angers, seule équipe encore invaincue à l’extérieur avec le PSG, n’a jamais pu respirer.

Dès le coup d’envoi, les Bleus déferlent par vagues. Martin Terrier échappe ainsi à la surveillance de Pavlovic qui lui accroche le maillot en position de dernier défenseur (7e ). D’autres que Karim Abed lui auraient brandi un carton rouge. L’arbitre se contente d’un jaune, après avoir considéré, sans doute, que l’attaquant international espoirs a – largement – accentué sa chute. « S’il y avait rouge ? Je vous laisse seuls juges. Mais je lirai demain (aujourd’hui) dans vos journaux si nous avons vu la même chose », enrage un Thierry Laurey un brin cynique.

Les Racingmen ne pèchent finalement que par inefficacité. Mais pour eux, la libération va venir à la 27e sur une pichenette inspirée d’un Gonçalves qui ne l’est pas moins. Da Costa élimine Traoré qui touche le Cap-Verdien au moment où il allait armer.

Lala, imperturbable et impeccable depuis le début de saison, transforme le penalty d’un plat du pied droit. Un avantage aussi justifié que le penalty et que Da Costa, d’un tir puissant du droit dévié du bout des gants par le gardien du SCO Michel, est tout près de bonifier à la demi-heure.

« Le match aurait dû être plié avant la mi-temps et les Angevins, être largement derrière. Pendant 45 minutes, il n’y avait pas photo », regrette encore Laurey.

Déséquilibrés avant le repos, les débats vont se rééquilibrer après. Le Racing s’efforce de piquer en contre avec ses pointes acérées. Par deux fois, Da Costa, sur un mouvement amorcé par Terrier et poursuivi par une passe un peu trop profonde de Martin (60e ), puis sur un crochet de trop devant Michel qui lui subtilise le ballon de la main droite (66e ), va manquer le K-O.

Malheureusement, on ne rate jamais autant d’occasions impunément. Le RCSA va de nouveau l’apprendre à ses dépens à la 68e sur un une-deux Toko Ekambi-Mangani. L’ex-Sochalien mystifie Salmier d’un petit pont et exécute Kamara d’un tir enroulé du droit.
Deux buts superbes pour Angers

Pire : sept minutes plus tard, Gilles Sunu, lancé par un Stéphane Moulin ambitieux malgré la perte d’Enzo Crivelli, blessé à l’échauffement alors qu’il devait jouer, découpe la défense alsacienne d’un ciseau retourné sur un corner de l’ex-Racingman Baptiste Guillaume, lui aussi entré en jeu, prolongé de la tête par Toko Ekambi.

Le coup est très dur pour des Bas-Rhinois qui, comme souvent ces derniers temps, vont vite relever la tête plutôt que la baisser. Sur la quatrième passe décisive en quatre matches d’un Lala buteur, puis, donc, passeur, Terrier, auteur de l’égalisation dans le temps additionnel à Dijon un mois plus tôt, remet les pendules à l’heure d’une parfaite demi-volée croisée du droit (77e ).

Les Strasbourgeois prolongent ainsi leur série d’invincibilité, vieille désormais de cinq matches, dont quatre en L1, mais glissent de nouveau à la 18e place. Face à un SCO toujours intraitable hors de ses bases, ce point récolté n’a rien d’une contre-performance.

« C’est notre meilleur match et c’est dommageable de ne pas l’emporter », se désole l’entraîneur alsacien. « On a créé beaucoup de jeu. On doit enfoncer le clou. On ne le fait pas. À l’arrivée, on prend un point. On ne s’en contente pas, mais l’équipe avance. Malheureusement, les autres avancent aussi. Je ressens de la frustration et de la déception. »

Ses joueurs aussi qui, ce matin au réveil, entonneront sans doute la complainte des regrets d’automne.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 21:35

Lala sait tout faire
Portés par un quatuor Lala - Da Costa - Gonçalves - Terrier inspiré et efficace, les Strasbourgeois ont longtemps cru tenir la victoire, avant de s’arracher pour accrocher le point du nul. Un moindre mal…
K AMARA (5). – Le gardien n’a rien eu à faire en première mi-temps, mais il a eu le mérite de ne pas s’endormir et a sauvé les siens juste avant la pause, en s’imposant (avec l’aide de Salmier) devant Toko-Ekambi, lancé par Fulgini.

Ne peut pas grand-chose sur le but du même Toko-Ekambi (68e ), mais a ensuite eu la main ferme sur un centre tir d’Andreu (74e ). Pas fautif non plus sur le deuxième (et superbe) but de Sunu (75e ). Logiquement averti pour une sortie hasardeuse en toute fin de rencontre.

SEKA (7). – De retour du côté gauche de la défense après avoir purgé son match de suspension, l’ancien capitaine a défendu de manière parfois spectaculaire, mais a surtout réalisé quelques gestes de classe, comme cet extérieur du pied pour lancer Terrier (47e ). Sans oublier quelques montées rageuses bienvenues en deuxième mi-temps.
Gonçalves énorme

SALMIER (5). – A parfois semblé un peu fébrile (fatigué ?), ratant quelques passes en début de rencontre, mais a ensuite fait le boulot en charnière avec beaucoup de sérénité. Est débordé par Mangani sur l’égalisation signée Toko-Ekambi, ce qui terni un peu son intéressante prestation.

KONÉ (6). – Comme Salmier ou Lala, le capitaine enchaînait son 3e match en sept jours. Mais le Burkinabé a parfaitement tenu la baraque, comme quand il a coupé de la tête un ballon dangereux sur coup franc, destiné à Pavlovic (23e ). A joué les pompiers de service en fin de rencontre, même si cela a failli mal tourner face au bon pressing de Guillaume (89e ).

LALA (8). – Le meilleur joueur de l’effectif strasbourgeois depuis le début de la saison n’a pas pu souffler cette semaine. Pas grave, il a réalisé une prestation de grande classe sur son côté droit, tant offensivement que défensivement. Cerise sur le gâteau, il s’est offert l’ouverture du score sur penalty, avant de lancer Terrier plein axe pour le 2-2.

AHOLOU (5). – Accrocheur en récupération en début de rencontre, il a failli ouvrir le score sur une passe de Salmier (12e ), mais il a trop croisé sa frappe. Las, le milieu manque parfois d’impact dans les duels et peut largement mieux faire.

MARTIN (5). – Il décale parfaitement Lala sur la première offensive alsacienne (11e ), mais on a ensuite peu vu Martin en première période. Plus précis après la pause, comme sur ce caviar donné à Da Costa (59e ), il a apporté sa justesse technique en contre et n’a jamais cessé de se battre en récupération en seconde période. Remplacé par Blayac (79e ).

GONÇALVES (7). – Le taureau du milieu de terrain a fait le ménage autour de lui quand il le fallait, régalant le public de tacles dont il a le secret. Offensivement parlant, l’ancien Lavallois s’est montré tout aussi inspiré, comme sur cette louche pour Da Costa, qui offre le penalty aux Alsaciens. Énorme, tout simplement.

LIENARD (5). – Le chouchou de la Meinau n’a pas ménagé sa peine pour gratter des ballons dans les pieds adverses, mais ses passes n’ont pas toujours trouvé preneur. Toujours précieux sur coups de pieds arrêtés, mais moins présent dans la construction du jeu, donc… À sa décharge, il a lui aussi beaucoup joué ces derniers temps.
Terrier, ce poison…

DA COSTA (6). – A lancé son match d’une audacieuse volée (13e ), avant de faire peser un danger permanent sur les buts de Michel grâce à sa vista et sa vitesse. C’est lui qui obtient le penalty (27e ), avant de rater d’un rien le break, trois minutes plus tard, après un numéro de soliste côté droit. Aurait pu tuer le match en deuxième période, mais Michel s’est imposé dans ses pieds alors qu’il filait seul au but (65e ). Remplacé par Bahoken (87e ).

TERRIER (7). – L’international espoir est un poison pour les défenses adverses. Rapide, toujours bien placé, l’attaquant prêté par Lille s’est procuré un wagon d’occasions en première mi-temps. Las, sa tête a fini au-dessus (6e ), sa double frappe a buté sur un Michel des grands soirs (20e ) et il a parfois eu tendance à trop chercher la faute. Très altruiste dans son jeu, Terrier a enfin été récompensé en égalisant d’une frappe vicieuse (77e ). Remplacé par Sacko (83e ).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 21:39

ERNEST SEKA, défenseur du Racing
« Dans un premier temps, on est frustré. Il aurait fallu “tuer” le match. On était bien en place. Et puis, cinq ou dix minutes avant l’égalisation, on a commencé à reculer, à baisser de pied. Après, le deuxième sentiment, c’est qu’on a du caractère. On a montré qu’on était solide en égalisant nous aussi. On a bien réagi. On ne s’est pas effondré. Mais on doit absolument tenir le score. On prend un premier but un peu bête, un second sur coup de pied arrêté qui est l’une des forces d’Angers. Dans l’ensemble, on a bien joué. On continue à prendre des points. Il faut avancer et ne pas vivre avec les regrets. »
DIMITRI LIENARD, ailier du Racing
« Je suis énervé parce que c’est un match qui doit être plié. On doit le gagner avant, même si des faits de jeu nous font mal. On a retrouvé un bon état d’esprit, on joue comme des morts de faim. Mais après, quand on est dans le bas du tableau, les poteaux sont carrés. Ce soir, ce sont deux points de perdus. C’est dur à avaler, une victoire nous aurait donné de l’air, alors qu’on est dans la zone rouge. Maintenant, un gros match nous attend à Troyes. »
BAPTISTE GUILLAUME, attaquant d’Angers
« On a souffert dans l’engagement en première période. Dès lors, on prend des rafales. On a bien réagi ensuite. Le coach a su trouver les mots pour nous réveiller à la mi-temps. Ce point nous fait du bien. »
KENNY LALA,
Défenseur latéral du Racing

« On aurait dû entrer aux vestiaires à la mi-temps avec deux ou trois buts d’avance. En deuxième mi-temps, on s’est compliqué la tâche. On n’a pas été assez efficace aussi bien offensivement que défensivement. Le deuxième but nous a mis un petit coup, mais ne nous a pas assommés. On est direct reparti de l’avant. Au bout du compte, la frustration l’emporte. »
STÉPHANE MOULIN, entraîneur d’Angers

« On a manqué notre première mi-temps dans les grandes largeurs et les Strasbourgeois l’ont réussie, heureusement pour nous sans trop d’efficacité malgré les très bons mouvements qu’ils ont orchestrés. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Sam 28 Oct 2017 - 21:42

À l’unisson
Malgré le côté contrariant du verdict, hier, une Meinau, encore pleine jusqu’à la gueule, a rugi de plaisir et ses favoris se sont nourris de ses encouragements.
Finalement, non. Ce n’était pas tout à fait une première. La Meinau avait déjà fait le plein, deux semaines avant, face à Marseille (3-3). Au regard du pedigree phocéen et de l’inaltérable engouement strasbourgeois pour son équipe, le « guichets fermés » de la mi-octobre n’a pas constitué une énorme sensation.

En revanche, ne plus trouver un seul ticket pour un match face à Angers, près de trois jours avant l’échéance, a pu surprendre. Ce n’était néanmoins pas inédit pour les Angevins qui avaient également évolué devant un Vélodrome plein, au mois d’août. L’affluence d’hier soir, pour le compte de la 11e journée, avait tout de même de quoi réjouir.

« On ne s’y attendait pas sur un match qui n’est ni de gala, ni de prestige, s’était réjoui Romain Giraud, le secrétaire général du Racing. Il y a eu énormément de demandes de billets non satisfaites. Il faut gérer la frustration. » Ce qui est apparu évident, c’est que les 25 011 étaient bien contents d’être là.

Plus de 1 000 tartes flambées se sont écoulées comme des petits pains, comme à chaque fois. Aux caisses, il y a eu, de-ci, de-là, quelques retards à l’allumage pour des petits problèmes de scan. Mais rien n’a pu gâcher la fête programmée. Et les encouragements tombés des tribunes ont montré la marche à suivre à Koné et ses copains.
Plus de 24 000, à chaque match, depuis le début de saison

Les « oh » ont précédé les « ah » auxquels a succédé un court silence, quand le SCO a eu un coup franc aux abords de la surface alsacienne. Transcendés par tant de gorges déployées, les Bleus ont poursuivi leur travail de sape, volant comme des papillons et bientôt piquant comme des abeilles, sur le penalty de Lala.

Il faut croire, qu’en tribunes, on se met aussi à mûrir. Les chants entonnés ont donné le rythme aux joueurs de Thierry Laurey. Le public, comme son équipe préférée, a su se mettre ponctuellement en mode gestionnaire. Un ancien de la maison, David Ledy, a pu constater que le kop garde la mémoire, le chant consacré à l’attaquant s’envolant dans le ciel strasbourgeois à deux reprises.

« Il y a un public fidèle mais aussi d’occasionnels, analyse encore Romain Giraud. L’engouement dépasse nos attentes. Il se passe vraiment quelque chose cette année. »

Ils sont plus de 24 000, à chaque match depuis le début de saison. Lors de la saison précédente, en Ligue 1, en 2007-2008, il y avait 19 400 spectateurs de moyenne, et une belle ribambelle de siffleurs, si l’on se souvient bien.

Là, c’est le gardien d’Angers, coupable d’une poussette sur un attaquant strasbourgeois, qui a comme provoqué le chant de milliers d’oiseaux. Mais les Ultra Boys comme toute la chambrée ne s’illustrent pas qu’en s’acharnant sur quelques adversaires. Lors du long temps faible du Racing en seconde période, ils ont invité les Strasbourgeois à revenir au pied de la tribune des plus fervents.

Dans un premier temps, cela n’a pas suffi. Angers a pris les devants. Mais, à terme, le 12e homme a fait son œuvre pour inciter les hommes de Laurey à repousser le spectre de la défaite. Terrier a fait mouche et le Racing s’en est peut-être tiré à bon compte.

Et la Meinau n’y a pas été pour rien. En dépit du brin de regret que le verdict a pu nourrir, le cinquième match de la saison à la maison ne devrait pas enjoindre à se détourner du chemin du stade. Le foot y reste invariablement une fête ces temps-ci à Strasbourg.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37829
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Dim 29 Oct 2017 - 4:57

Certains le considéraient comme inapte à la L1, Seka nous prouve régulièrement le contraire. bien

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Dim 29 Oct 2017 - 11:23

Un moment j'avais moi aussi peur qu'il est limite en L1, ben je me suis trompé, jusqu'à maintenant il fait son job.
.
Lacuesta
Cadet
Masculin Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Dim 29 Oct 2017 - 12:29

Le niveau du championnat est assez faiblard, deux victoires en coupe d'Europe en 60 ans de compétition, c'est le bilan de la Suède ou de la Turquie, Angers a perdu à domicile en plus contre Metz, ils sont lamentables.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37127
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Dim 29 Oct 2017 - 22:05

Au stade de la frustration
Le coach du SCO Stéphane Moulin a volontiers admis samedi à la Meinau que le Racing aurait dû s’assurer de la victoire dès avant la pause. Il a presque été son meilleur avocat, après le nul frustrant concédé par les Bleus (2-2).
Quelquefois, la qualité d’une prestation se mesure à la perception qu’en a l’adversaire. À en croire Stéphane Moulin, le Racing a été « excellent », notamment en première mi-temps, avant-hier face à son SCO (2-2). Nulle flagornerie dans les propos de l’entraîneur angevin : les quelque 25000 spectateurs de la Meinau partagent son sentiment.

Malheureusement pour eux, les Strasbourgeois montent ces derniers temps plus en température dans le jeu qu’ils ne grimpent au classement.

Malgré une invincibilité qui s’étire désormais sur cinq matches – dont quatre en Ligue 1 – malgré, aussi, leurs six points récoltés lors des quatre dernières journées, ils restent ce matin engoncés dans le fauteuil de barragiste, ce qui ressemble à une injustice.
« Dans le vestiaire, nous étions tous déçus »


Stéphane Moulin, louangeur pour son hôte du jour, l’a avoué. « Jamais nous n’avions été autant bousculés cette saison, même lors de nos deux défaites. »

Le coach du SCO, qui a « secoué le cocotier » dans son vestiaire à la pause alors qu’il n’est ni partisan, ni coutumier des coups de gueule, en convient aisément. « Le point pris n’est pas miraculeux parce que nous avons rééquilibré les débats en 2e mi-temps et marqué deux buts, mais le match aurait dû être plié à la pause, avance l’Angevin. Les Strasbourgeois ont été très bons dans le jeu. Le nul est largement mérité pour eux. Il n’y a pas si longtemps, nous aurions mérité de nous imposer chez nous, mais avons perdu ( 0-1 contre Toulouse ). C’est le seul petit reproche que je pourrais adresser à mes joueurs : quand on passe devant, on doit être capable de tenir le résultat. Mais en face, il y avait aussi de la qualité et du caractère. Les Strasbourgeois auraient pu s’effondrer et ils ne l’ont pas fait. »

En Stéphane Moulin, les Strasbourgeois ont trouvé meilleur avocat qu’eux-mêmes. Après le nul concédé à la 88e contre l’OM il y a quinze jours, ils peuvent légitimement estimer avoir laissé filer deux nouveaux points à leur portée.

Titulaire depuis trois rencontres, le milieu droit Anthony Gonçalves rumine sa frustration. « Nous méritions les trois points. Mais il faut garder notre état d’esprit, notre qualité de jeu et allier tout ça avec l’efficacité qui nous a fait un peu défaut contre Angers, même si nous avons marqué deux buts. Dans le vestiaire, nous étions tous déçus. Mais être déçus prouve que nous avons fait le match qu’il fallait pour l’emporter. Pour moi, Angers était une équipe du haut de tableau de notre championnat ( celui des clubs à la lutte pour le maintien ) et nous lui avons posé beaucoup de problèmes. C’est de bon augure pour la suite. On a retrouvé certaines des valeurs qui faisaient notre force l’an dernier. Il faut cultiver ça, parce que lorsque tu mets les ingrédients comme l’agressivité et la solidarité, tu sais que derrière, tu as les qualités pour jouer au football. »
« Je me demande presque comment on fait pour ne pas gagner »


Bakary Koné et les siens le démontrent chaque semaine un peu plus. C’est pour cette raison que leurs derniers résultats, plus honorables que franchement favorables, les contrarient autant.

« C’est très frustrant, ressasse un Thierry Laurey incrédule. Je me demande presque comment on a fait pour ne pas gagner. C’est un truc de dingues, un mauvais rêve. Quand tu as la possibilité de prendre des points, il faut se servir. On ne l’a pas fait. On a laissé aux Angevins la possibilité de le faire et ils se sont servis. »

Les Racingmen, qui restent ainsi sur leur faim et peinent à étancher leur soif de victoires, peuvent toutefois considérer ce matin leur verre plus à moitié plein qu’à moitié vide.
dna
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18651
Age : 72
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   Lun 30 Oct 2017 - 11:26

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)   

 

11ème journée :Strasbourg - Angers (2-2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-