Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 36971
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)   Dim 11 Fév 2018 - 21:19

Le jeu et les joueurs Aholou au four et au moulin
Après une première mi-temps où les Strasbourgeois, dominés, se sont avant tout échinés à bien défendre, le Racing a pris l’avantage grâce à un Jean-Eudes Aholou de gala et l’entrée déterminante de Jérémy Blayac.
ALEXANDRE OUKIDJA (7). – Titulaire à la place de Kamara, « Ouki » a réalisé une belle partition. Lancé dans son match sur une frappe de Niane contrée par Mangane (6e ), il s’est ensuite montré rassurant dans les airs, comme au sol. Notamment sur un coup franc de Nivet (12e ), un centre tir de Grandsir (18e ) ou encore sur un tir lointain de Walter (22e ).

Il sauve encore les siens du pied, face à Traoré (51e ) et se montre rassurant jusqu’au bout, comme sur cette frappe de Kaoui détournée en corner (82e ). Ne peut rien sur la réduction du score dans les arrêts de jeu.

DIMITRI FOULQUIER (5)
. – Entreprenant et porté vers l’avant, le Guadeloupéen a surtout eu un sacré boulot défensif, face à un Grandsir des grands soirs. Parfois pris de vitesse en première mi-temps, il a pu compter sur l’aide de Gonçalves dans son couloir et s’est montré sérieux jusqu’au bout.

KADER MANGANE (NON NOTÉ). – Touché à la cuisse, il a quitté le terrain dès la 9e place. Remplacé par BAKARY KONÉ (5) , qui est entré dans son match de manière convaincante et qui a réalisé une prestation plutôt solide, sur la lancée de sa sortie à Grenoble.

PABLO MARTINEZ (6). – Sobre et efficace, le défenseur central s’est montré serein en première mi-temps et a apporté son écot offensivement, comme sur cette longue ouverture à destination de Da Costa, conclue par Terrier d’une volée (29e ). Solide en deuxième mi-temps. À créditer d’un bon match.

KENNY LALA (5). – Pas énormément sollicité en début de rencontre, l’ancien Lensois est monté en régime en fin de première mi-temps, comme en témoigne cette montée rageuse dans les arrêts de jeu. Plus actif en deuxième mi-temps, offensivement parlant et bien en place défensivement, même après l’entrée du remuant Tinhan.

JEAN-EUDES AHOLOU (8). – Franchement pas à son meilleur niveau depuis début janvier, l’ancien Orléanais a fait taire les critiques hier. Toujours bien placé, le milieu de terrain a récupéré un nombre incalculable de ballons et a fait le ménage devant sa défense en première mi-temps. Inscrit un but de toute beauté d’un tir enroulé (65e ). Il a même failli réussir le doublé de la tête en fin de match sur un centre de Lala (86e ). Le meilleur Strasbourgeois sur le terrain hier, tout simplement.

ANTHONY GONÇALVES (6). – Comme d’habitude, « Gonzo » n’a pas ménagé sa peine dans son couloir droit. Défensivement, comme lors de ce retour impeccable sur Grandisr (20e ), mais aussi offensivement. C’est simple, le milieu a été dans tous les bons coups en première mi-temps. Averti pour un tacle viril sur Traoré, après avoir été lui-même séché par Bellugou dix minutes avant (37e ).

DIMITRI LIENARD (5). – Le milieu s’est d’abord évertué à bien défendre, dans une première mi-temps où les Troyens se sont montrés plus saignants que les Strasbourgeois. L’ailier gauche n’a pas réussi à trouver la faille sur les quelques coups francs et autre corners. Correct, sans plus.

JONAS MARTIN (4). – Pas dans un grand jour, le meneur alsacien a perdu beaucoup de ballons durant les 45 premières minutes, où il a souvent couru dans le vide. Averti au retour des vestiaires pour une faute sur Bellugou (47e), il a été remplacé par Blayac (61e ), dont l’entrée s’est avérée déterminante ( lire ci-dessus ).

NUNO DA COSTA (5).
– Même s’il a du déchet, Da Costa a été le seul élément offensif à essayer des choses en première mi-temps. Mais ses rushes et autres appels ont souvent été vains, bien serré qu’il était par la paire Hérelle/Traoré. Reparti à 100 à l’heure au retour des vestiaires, il voit sa volée contrée par Traoré (47e ). Il a aussi apporté son écot dans le travail défensif avant d’être remplacé par Grimm (88e ).

MARTIN TERRIER (5). – Peu en vue lors du premier acte, si ce n’est sur cette volée trop croisée (29e ), Terrier a failli trouver la faille dès le retour des vestiaires. Il ne cadre pas sa volée sur un service de Gonçalves (60e ), mais donne le ballon dans le tempo à Aholou, pour l’ouverture du score (65e ). Peut mieux faire.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36971
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)   Lun 12 Fév 2018 - 3:33

Lacuesta a écrit:
Espérons qu'ils aillent bientôt à Nantes ramener les 3 points;

Pourquoi Nantes Lacuesta, parce que c'est le dernier match du championnat, souhaitons juste cas ce moment le racing n'a plus besoin de ses trois points.
.
Lacuesta
Cadet
Masculin Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)   Lun 12 Fév 2018 - 4:02

Vu le "jeu" affiché, ou plutôt l'absence de jeu, de "système", il faudra encore trembler jusqu'au bout je pense hélas ! (j'espère me tromper) J'en veux un peu à la cellule de recrutement pour Martin (dont je ne sais toujours pas quel est le poste), Kamara (depuis le match à Lyon, déjà catastrophique), moins pour Saadi (a marqué autant que Jérémy en ligue 1) car lui ce doit être la tactique qui ne lui convient pas.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36971
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)   Lun 12 Fév 2018 - 4:49

Pour le recrutement ils font avec les moyens que l'on leur donne.
.
Lacuesta
Cadet
Masculin Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)   Lun 12 Fév 2018 - 5:17

Ces trois transferts furent payants et pour l'instant on est entre le semi-échec et l'échec total. Concernant de plus des joueurs connus...
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37815
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)   Lun 12 Fév 2018 - 15:30

On a tendance à oublier que le Racing reste un promu qui a 30 points soit plus qu'une dizaine environ pour se maintenir et qu'il reste pour ça 13 rencontres.
Ce n'est pas encore fait mais il y a 7 équipes derrière nous qui aimeraient avoir ce total de points.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Lacuesta
Cadet
Masculin Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)   Lun 12 Fév 2018 - 16:00

Ne soyons pas trop pessimistes ni trop optimistes, Laurey comme naguère Furglan, ont du mal à se maintenir en L1.
Les bonnes recrues sont des prêts (Koné, Foulquier, Terrier) essentiellement, Lala, Martinez, Da Costa ont des hauts et des bas, les trois cités sont encore insuffisants (il faudra que Kamara travaille BEAUCOUP pour la L1, en plus chez un promu désargenté)...
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36971
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)   Lun 12 Fév 2018 - 21:21

Un coin de ciel bleu
Après la grisaille des dernières semaines en Ligue 1, le Racing a quelque peu dégagé son horizon en signant un succès un brin tiré par les cheveux, mais ô combien précieux, dimanche à la Meinau contre Troyes (2-1). Avant son grand défi de samedi à Paris, c’était presque indispensable.
Le Racing a donc conclu sa série de duels avec quatre concurrents directs comme il l’avait commencée : par une victoire.

Il l’avait lancée sur de bonnes bases contre Dijon le 20 janvier à la Meinau (3-2), avant de lâcher un point dans le temps additionnel le 28 à Lille (revers 2-1), puis de dévisser devant Bordeaux (*) à domicile le 3 février (0-2), comme en début d’année face à Guingamp (0-2 le 12 janvier).

Avec six points qu’il n’a pas volés au cours de deux matches pourtant pas vraiment maîtrisés, notamment celui d’avant-hier devant Troyes (2-1), le promu strasbourgeois s’est honorablement sorti de cette saga en quatre actes.
« Ça va être dur jusqu’à la fin »

Assez, en tout cas, pour en tirer profit. Son classement ne varie guère puisqu’il était 12e avant le 22e épisode et pointe ce matin au 13e rang. Mais sur un plan purement comptable, sa marge de sécurité sur le 18e et barragiste est passée de trois à cinq unités en quatre journées et c’est tout bénéfice à treize étapes de l’arrivée.

Les Bleus viennent d’aligner deux victoires en quatre jours, sans nécessairement briller, mais avec une bonne dose de réalisme. Au bout, une qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France (3-0 jeudi à Grenoble), mais aussi le repositionnement en Ligue 1 qu’ils espéraient, à l’instar de Dimitri Lienard : « Depuis le début de l’année (2018) , nous avions perdu ici contre Guingamp et Bordeaux. Nous avions à cœur de faire quelque chose de bien devant un public que j’ai vraiment senti derrière nous face à Troyes. Nous aurons besoin de lui, parce que ça va être très dur jusqu’à la fin ».

Thierry Laurey était rentré d’Isère avec la satisfaction de la mission accomplie, mais aussi la frustration d’avoir vu son équipe concéder trop d’occasions à une formation de National. Dimanche après-midi, le coach du Racing ne s’est pas extasié non plus sur la performance de ses troupes contre Troyes, mais ne l’a évidemment pas boudée : « À Grenoble, on n’a pas eu cinquante occasions, ni fait un match qui restera dans la légende. Pourtant, on a gagné 3-0. Dans une saison, on fait tous des matches où on cadre deux tirs et où on gagne. Parfois, on en bénéficie. Parfois, c’est l’adversaire. Je veux bien entendre que ce dimanche, ça a tourné en notre faveur et en défaveur des Troyens. C’est malheureux pour eux. Mais c’est le football. »

Sous-entendu : c’est heureux pour le Racing, au sens premier du terme. Les Strasbourgeois ont pu se délecter du bonheur simple d’avoir renoué avec le succès face à une Estac loin d’être enterrée, en dépit de sa 19e place.

« Ce n’était pas évident, on le savait, rappelle l’entraîneur bas-rhinois. Pour avoir vu ses matches chez les gros, à Paris ou Marseille (échecs 2-0 et 3-1) , on savait qu’à l’extérieur, Troyes est une équipe très respectueuse d’un schéma bien en place, d’un système bien huilé, contre laquelle il est difficile de trouver des solutions. On a eu du mal à se créer des situations face à un bloc troyen très homogène. Mais on défendait plutôt bien. À la pause, on n’était pas inquiet. On s’est simplement dit qu’il fallait continuer à défendre correctement et qu’avec un peu plus de lucidité et en utilisant davantage la largeur du terrain, on y parviendrait. Il fallait étirer cette équipe auboise pour trouver des espaces. »
Six équipes rejetées à quatre points ou plus

Pour compliqué qu’il ait été, ce huitième succès en 25 journées permet au Racing de repousser six équipes à quatre points ou plus. Les Strasbourgeois possèdent ce matin un gros joker. Mais ils sont bien conscients que leurs deux prochaines sorties à Paris samedi, puis contre Montpellier, 6e , le vendredi 23 à la Meinau peuvent annihiler ce bel atout.

Il n’en reste pas moins qu’après une période aussi négative qu’inquiétante – cinq échecs lors des six journées précédentes –, les trois points glanés contre Troyes viennent opportunément de mettre du beurre dans leurs épinards.

(*) Bordeaux s’est, grâce à quatre succès d’affilée, hissé au 7e rang et éloigné de la zone rouge.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36971
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)   Lun 12 Fév 2018 - 21:23

Le milieu de terrain, artisan majeur de la huitième victoire du Racing Aholou y était
Le milieu de terrain a été l’auteur d’une sortie éblouissante face à Troyes, avant-hier. En ouvrant la marque, en contribuant à renverser la tendance lors d’une rencontre compliquée, Jean-Eudes Aholou a confirmé que dans l’effectif strasbourgeois, il savait compter.
L’affaire était mal embarquée et heureusement qu’il était là. Dans un duel de la deuxième partie de tableau, entre deux adversaires qui ne respiraient pas une immense forme – le Racing et l’Estac cumulaient neuf défaites sur leurs onze dernières sorties en championnat –, le promu alsacien s’en est sorti et doit une fière chandelle à son milieu récupérateur.
« Dans une série qu’on voulait arrêter »

Jean-Eudes Aholou n’a pas été le moins efficace pour protéger sa défense quand Troyes a dominé. Il a porté l’estocade quand le Racing a renversé la table, la tendance et son adversaire.

Les statistiques ne disent pas tout de son match, mais leur aspect replet traduit bien son activité. Le joueur débarqué d’Orléans il y a un peu plus d’un an a notamment récupéré 28 ballons sur la rencontre et fini par tordre les joueurs de l’entrejeu troyen qui ont fini par perdre leur football. Et en assurant plus de 80% de ses passes sur la petite cinquantaine de ballons qu’il a joués, il n’a pas donné l’occasion à l’adversité de se relancer.

Ainsi, le garçon né il y a 23 ans à Abidjan a confirmé certaines sorties pour en effacer d’autres. Il prend la mesure d’un championnat qu’il découvre, n’est pas à l’abri de quelques ratés, comme face à Bordeaux il y a dix jours, mais, à chaque fois a su se relever. Titulaire indiscutable en tant que récupérateur ou relayeur, le voilà de plus en plus observé par quelques écuries de l’Hexagone et même d’ailleurs.

L’intéressé ne risque pas pour autant de s’enflammer. Il garde un visage quasiment impassible en toutes circonstances. Marquer dimanche ne l’a pas conduit à esquisser le moindre sourire. Il a fait mine de regarder au loin, derrière le kop strasbourgeois, comme pour indiquer que son regard se focalise sur l’étape d’après.

Après coup, Jean-Eudes Aholou ne s’est pas déversé dans un torrent d’autosatisfaction. Il a fait aussi sobre au moment de commenter que sur le terrain. « On avait à cœur de gagner après cinq défaites en six matches de championnat, on était dans une série qu’on voulait arrêter, l’a-t-il joué collectif. C’est chose faite et on est très content, en plus, face à un concurrent direct. »

En laissant Troyes six points derrière, le Racing se frotte les mains. D’autant qu’il a fallu batailler. « C’était un match serré au début, a-t-il poursuivi. Les deux équipes n’osaient pas se livrer. On n’a pas réussi à prendre la mesure de l’adversaire en première période. À la pause, le coach a dit de continuer à pousser, de pas lâcher. C’est ce qu’on a essayé de faire et ça a payé. »

Le numéro 8 a parfaitement reçu le message et a encore su monter en intensité. Son ouverture du score a été splendide, réussie au terme d’un double une-deux avec Lala puis Terrier pour s’ouvrir le chemin du but passé par une impeccable frappe du droit depuis l’entrée de la surface et la lucarne de Zelazny.
Le meilleur buteur strasbourgeois en championnat

Jean-Eudes Aholou a confirmé ses capacités à ne pas se limiter à un rôle de l’ombre. Il avait fait mouche face à Marseille (3-3), à Saint-Étienne (2-2) en 2017, pour d’appréciables nuls. En 2018, il a marqué face à Dijon (3-2) et donc Troyes et le Racing a, en ces occasions, décroché de délicieuses victoires. En L1, il se retrouve meilleur buteur du Racing ex aequo avec Nuno Da Costa. Mais sur son importance individuelle, il n’est guère enclin à développer. Dans le sillage d’une question sur le sujet, il a préféré s’éclipser dans un sourire tout de même.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36971
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)   Lun 12 Fév 2018 - 21:37

Je ne suis pas un fan de Laurey , mais il fait avec les moyens du bord , bien que parfois ces choix tactique me laisse sans voix.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36971
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)   Lun 12 Fév 2018 - 21:40

Allmen67 MrEnigme a écrit:
On a tendance à oublier que le Racing reste un promu qui a 30 points soit plus qu'une dizaine environ pour se maintenir et qu'il reste pour ça 13 rencontres.
Ce n'est pas encore fait mais il y a 7 équipes derrière nous qui aimeraient avoir ce total de points.

 Avec les équipes qui restent à jouer, je pense que le racing peu et doit arriver à se maintenir sans trop de problèmes.
.
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)   

 

25ème journée: Strasbourg - Troyes (2-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-