Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Dim 11 Fév 2018 - 9:16

Paris SG-Racing le samedi 17 février à 17 heures
La Ligue de Football Professionnel a fixé la programmation de la 26e journée de Ligue 1 Conforama.
La rencontre entre le Paris Saint-Germain et le Racing se déroulera le samedi 17 février à 17 heures au Parc des Princes pour le compte de la 26e journée de Ligue 1 Conforama. Le match sera diffusé sur Canal +.
SO
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Mar 13 Fév 2018 - 21:42

Une ligne offensive partagée
Les deux meilleurs réalisateurs du Racing en Ligue 1, Da Costa et Aholou, n’ont frappé que quatre fois. Revue de détail d’une attaque alsacienne au sein de laquelle personne n’affole les compteurs.
Il est, des attaquants strasbourgeois, celui qui joue le moins. Mais toutes compétitions confondues, entre les 25 journées de Ligue 1, les deux matches de Coupe de la Ligue et les trois tours victorieux de Coupe de France, il est aussi celui qui possède le meilleur ratio temps de jeu/efficacité (voir en colonne, ci-contre).

En 696 minutes sur le terrain, Jérémy Blayac, auteur dimanche du but du K.-O. à la 69e contre Troyes, neuf minutes seulement après son entrée, a trouvé quatre fois les filets adverses : deux en L1 (contre Rennes et Troyes), une en Coupe de la Ligue (face au PSG) et une en Coupe de France (devant Dijon).
La hiérarchie n’est pas immuable


Essentiellement utilisé comme joker (trois titularisations en championnat seulement), “JB13” s’est montré décisif toutes les 174 minutes. Dans ce domaine, il devance non seulement ses partenaires d’attaque, mais aussi les autres.

Depuis plusieurs mois maintenant, Thierry Laurey fait confiance devant au duo Nuno Da Costa - Martin Terrier.

Le Cap-Verdien est d’ailleurs le meilleur buteur du club avec six buts (4 en championnat, 2 en Coupe de France). Si l’on ajoute ses deux passes décisives (1 en L1, 1 en Coupe), il est à l’origine ou la conclusion d’un but du promu toutes les 227 minutes, ce qui le situe au 5e rang de l’effectif bas-rhinois.

Les trois qui le précèdent – outre Blayac, bien sûr – se tiennent dans un mouchoir de poche. Dans l’ordre : Martin Terrier (1 action décisive toutes les 203’), Dimitri Lienard (1 toutes les 204’) et Stéphane Bahoken (1 toutes les 204’).

On notera au passage qu’avec ses 3 buts et 6 passes, le milieu relayeur “Dim” Lienard est le joueur le plus impliqué – à 9 reprises donc – dans les 41 buts de son équipe dans les trois compétitions nationales.

Mais l’excellente entrée de Jéremy Blayac dimanche et le récent retour en grâce d’Idriss Saadi, titularisé trois fois de suite et buteur lors des deux confrontations d’affilée contre Lille (en Coupe, puis en L1) avant de se blesser contre Bordeaux, suggèrent que la hiérarchie n’est pas figée.

Ce n’est pas un hasard si Thierry Laurey se définit et est perçu comme un pragmatique. Le changement de gardien depuis deux rencontres en atteste.

Alexandre Oukidja, destitué de son rang de n°1 à l’intersaison, vient de détrôner, au moins provisoirement, un Bingourou Kamara recruté l’été dernier pour lui succéder, mais qui traverse une passe compliquée.

L’ancien portier de Tours a été pris en grippe par une partie du public de la Meinau et été, de manière assez indigne et inique, la cible de certains anonymes sur les réseaux sociaux.

À 21 ans, il mesure, dans l’immense caisse de résonnance que constitue la Ligue 1, toute l’ingratitude de ce milieu. « Ça ne me perturbe pas, assurait-il il y a quelques jours. Les footballeurs sont exposés à ce genre de critiques. Ça m’accompagnera, par périodes, durant toute ma carrière. Mais ça m’attriste beaucoup plus pour mes proches que ça touche et qui en sont peinés. »

Avant d’inscrire ses deux buts face au LOSC, Idriss Saadi n’avait lui non plus pas été épargné par la vindicte populaire.

En deux réalisations, l’international algérien a amorcé un retournement de tendance. Comme Jérémy Blayac ou Stéphane Bahoken, il ne se résigne pas à son statut de “doublure”. À juste titre. Car autant dans un compartiment offensif où personne n’assomme la concurrence par un réalisme hors norme que dans le reste de l’équipe, « il n’y a de blanc-seing pour personne », pour reprendre l’expression de Thierry Laurey samedi dernier en conférence de presse.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Mer 14 Fév 2018 - 22:30

Leur Paris à eux
De nombreux joueurs de l’effectif strasbourgeois sont originaires de Paris ou de la région parisienne. Mais tous ne sont pas (ou plus) supporteurs du PSG. Passage en revue.
Une petite dizaine de joueurs du Racing sont originaires de la région parisienne. À quelques jours du déplacement du club alsacien dans la capitale, pour le compte de la 26e journée de Ligue 1, certains d’entre eux ont accepté d’évoquer leur relation, qu’elle soit proche ou lointaine, avec le PSG.

❏ SUPPORTER OU NON ?

Être originaire de la région parisienne n’est pas forcément synonyme d’attachement au PSG.

« Je ne suis pas pour Paris et je ne suis jamais allé au Parc, lâche d’emblée le gardien Bingourou Kamara , pourtant originaire de Longjumeau, dans l’Essonne. Quand j’étais petit, j’aimais bien Toulouse, en fait. J’avais vu un match face à Liverpool et ça m’avait marqué. »
« Les PSG - OM, c’étaient les meilleurs matches »


Landry Bonnefoi , lui, s’est souvent fait “chambrer” plus jeune. Car le gardien natif de Villeparisis, en Seine-et-Marne, était un grand supporter de… Marseille. « Quand j’avais 10 ans, j’étais un grand fan de l’OM, c’était leur belle époque, relate le portier de 34 ans. Mais je suis souvent allé voir des matches au Parc des Princes quand j’étais jeune, avec mon club de foot de Saint-Soupplets. »

Même son de cloche du côté d’ Ernest Seka. Le défenseur de Sarcelles, né à Clichy dans les Hauts-de-Seine, n’avait d’yeux que pour l’Olympique de Marseille. « J’adorais Basile Boli, se marre le joueur de 30 ans. En banlieue, de toute façon, c’était très partagé : c’était soit OM, soit PSG, mais mes amis étaient supporters de Marseille. Maintenant, je me suis détaché de tout ça et je ne supporte plus personne… Mais je suis déjà allé au Parc des Princes voir un match, je me souviens, c’était un Paris - Nantes en Coupe, j’y étais allé avec mon cousin et un pote. »

Dans ce florilège, deux joueurs font exception : Yoann Salmier et Kenny Lala , tous deux grands fans du PSG dans leur jeunesse.

« Je suis allé deux ou trois fois au Parc quand j’étais petit. À l’époque, je les soutenais vraiment… Maintenant, plus vraiment, mais je serai quand même derrière eux ce soir (hier) pour leur match face au Real », lance “Yo” Salmier, Sarcellois comme Seka.

Kenny Lala, natif de Villepinte, était pour sa part un vrai fanatique du club de la capitale quand il était plus jeune. « Je me rappelle les PSG - OM, c’étaient les meilleurs matches », se marre le latéral, qui a un wagon de souvenirs en provenance du Parc des Princes à partager.

« J’ai déjà été ramasseur de balles là-bas, j’ai fait le challenge à la mi-temps avec mon club de l’ES Parisienne, énumère le latéral en rigolant. Et j’ai même fini par y jouer en 2013/2014 (sous le maillot de Valenciennes, ndlr). »

❏ ALLER AU PARC, UN DÉPLACEMENT SPÉCIAL ?


Même si les Parisiens de l’effectif alsacien s’efforcent de dire que ce déplacement à Paris est un match comme un autre, on comprend entre les lignes que fouler la pelouse du Parc des Princes n’est tout de même pas si anodin que cela.

Même pour Bingourou Kamara, pourtant loin d’être un soutien parisien. « Ce sera ma première au Parc, beaucoup de proches vont venir et j’ai toujours voulu y aller, argue le portier. Pas parce que c’est Paris, mais parce que c’est un grand stade et qu’il y a une bonne ambiance. »

Question ambiance, son “collègue” Landry Bonnefoi émet toutefois un bémol. « C’est un beau stade, une belle pelouse et on jouera dans de bonnes conditions, mais sinon, ça n’a rien de particulier pour moi, sentimentalement parlant, lâche-t-il. Avant, avec les kop Boulogne et Auteuil, j’aimais bien, il y avait une sacrée ambiance, mais ça a beaucoup changé. »
« Au Parc, tout est réuni pour faire un bon match »

« Pour moi, aller au Parc, c’est surtout une forme de récompense par rapport à mon parcours personnel, souligne de son côté Ernest Seka, pas plus excité que cela par cette rencontre. Jouer à Paris, ça fait plaisir, je suis content d’y aller, mais je ne me prends pas la tête… »

Kenny Lala, lui, espère bien savourer ce moment un peu particulier. « Il y a une bonne ambiance, une bonne pelouse… Tout est réuni pour faire un bon match », conclut-il.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Jeu 15 Fév 2018 - 21:48

Oukidja relève le gant
Remplaçant, puis titulaire, blessé, remplaçant et titulaire, Alexandre Oukidja connaît un baptême du feu, en Ligue 1, entre ombre et lumière. Le gardien entend exprimer sa nouvelle maturité, demain, au Parc.
Il a passé une partie de la matinée à jouer les souffre-douleur des attaquants décidés à soigner leur efficacité. Titillé par l’entraîneur des gardiens, Jean-Yves Hours, il a fini par sortir de ses gonds pour s’imposer dans des proportions appréciables dans les duels programmés avec l’escouade offensive du Racing.
«Je n’ai jamais fait la tête»

Alexandre Oukidja ne s’est pas départi de son enthousiasme de junior. S’il fêtera ses 30 ans l’été prochain, le gardien n’en est pas moins un joueur neuf, au sein de l’élite. S’il vit sa 4e saison au Racing, il aurait bien du mal à s’inscrire dans une routine puisqu’il a tour à tour été une recrue qui a dû prendre patience, incontestable d’abord puis contesté au point de perdre sa place, quelques semaines, l’an dernier.

En début de saison, son statut a été clarifié. Il ne s’en est pas offusqué. « J’ai resigné en tant que doublure, ne nie-t-il pas, conscient de la fragilité des statuts. Le club a fait son choix, on en a discuté, on a parlé de ce qui a été bien ou pas, je l’ai accepté. À partir de là, je n’ai pas changé d’attitude. J’ai toujours tout donné à l’entraînement pour qu’il y ait de la concurrence. Je n’ai jamais fait la tête. »

Oukidja a tiré les leçons du passé et d’une saison 2016/17 mitigée. Le Racing a décroché sa montée en Ligue 1. Le gardien a assuré le minimum et a ensuite digéré quelques ratés pour mieux rebondir.

« Je veux faire preuve de maturité, souligne-t-il. Je me suis efforcé de prendre du recul par rapport à une saison de Ligue 2 où j’ai fait des erreurs, où il y a eu des hauts et des bas. Je me suis remis en question. Après, je suis là pour rendre service. Ce que le club me donne, je le prends. » Et il a su lui rendre.

Son baptême du feu, parmi l’élite, est intervenu face… au PSG, au match aller, dans une Meinau incandescente, toute heureuse d’encourager ses favoris en train de tomber l’énorme leader (2-1). Bingourou Kamara blessé, « Ouki » est rentré dans l’arène pour apporter son écot dans le précieux succès. Il a enchaîné à Bordeaux avant de… se blesser face au… PSG, en coupe de la Ligue.

L’occupant de la cage au Racing, cette saison, n’est pas le moins éprouvé. Cette année, Alexandre Oukidja est réapparu en Coupe de France profitant de la blessure de Bingourou Kamara puis… de sa méforme. Demain, il devrait être dans la cage alsacienne pour mettre en échec Cavani, Neymar et compagnie. Le portier apprécie, veillant tout de même à s’affranchir de l’environnement. « C’est sûr que jouer face à Paris ou au Vélodrome, ça entretient l’appétit et je pourrai dire un jour à mon fils que j’ai joué dans ces stades, sourit-il. Ça fait des années que j’attends ça»

«On me fait confiance sur certains matches, ajoute-t-il. Et dans notre position de promu, tous les points sont bons à prendre. Mon but, c’est d’apporter les quelques points importants pour le maintien. Et que ce soit sur le terrain de Paris, Avranches ou Chambly, la vérité se décide sur le rectangle vert et le principal, pour un gardien, est de rester concentré, de faire abstraction du contexte. »

En l’occurrence, le Racing, en partie grâce à lui, a changé de dimension et ne ferraille plus sur les terrains de National. Mais pour remplir l’obsessionnel objectif maintien, il peut s’appuyer sur une doublure qui fait l’affaire, mordant, expérimenté et confiant au point que le coup de moins bien du n°1 peut rester anodin.
« Une ou deux possibilités de marquer »

Il s’agit de rendre visite au PSG, a priori fâché par son échec en Espagne ? Oukidja n’en fait pas une montagne. « Pour l’instant, je me projette sur Paris sachant que cela peut nous être utile par rapport à ce qui vient derrière, Montpellier ou Caen, explique-t-il. On ne va pas faire n’importe quoi au Parc des Princes. On y va pour faire un bon match et je suis sûr qu’on aura une ou deux possibilités de marquer. » « Ouki » comme ses coéquipiers n’excluent donc pas de rejouer un vilain tour au leader fâché.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37815
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Ven 16 Fév 2018 - 5:35

Le Racing risque de jouer la victime idéale après la défaite au Real.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Ven 16 Fév 2018 - 5:56

Je le pense aussi,le pourquoi du,4-1.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Ven 16 Fév 2018 - 9:10

Terrier out
L'attaquant strasbourgeois ne sera pas du déplacement à Paris. Il s'est blessé à la cheville lors du dernier entraînement avant la rencontre.
Il faudra faire sans l'attaquant prêté par Lyon pour la 26e journée de Ligue 1. En effet, Martin Terrier s'est blessé lors du toro programmé en ouverture de la séance d'entraînement précédent le déplacement à Paris. Il a quitté le terrain, soutenu par les soigneurs, avant de s'aider d'une paire de béquilles. Le joueur de 21 ans doit procéder à des examens médicaux pour évaluer la gravité de sa blessure à la cheville.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Ven 16 Fév 2018 - 21:44

Dans l’antre de l’ogre
En visite chez l’incontestable leader du championnat, le Racing ne se fait guère d’illusion. Si le PSG joue à son niveau, la bande à Laurey n’a strictement aucune chance. Mais…
Il paraît que la population française est pitoyable en maths, selon les études de différents organismes internationaux. L’effectif du Racing serait bien inspiré de se mettre au diapason, juste le temps d’un week-end.

Car, l’empilement des chiffres aboutit à un verdict implacable: les Strasbourgeois n’ont rigoureusement aucune chance de s’en sortir à bon compte sur la pelouse du Parc des Princes, tout à l’heure.

Avec ses 450 millions euros de budget en vertigineuse progression depuis qu’il a été racheté en 2011, le PSG – que d’aucuns ont rebaptisé QSG pour Qatar Saint-Germain – veut tout écraser sur tous les carrés verts de l’Hexagone.

Si Montpellier en 2012 ou Monaco il y a quelques mois ont nourri l’idée d’une concurrence en soufflant le titre au nez du favori, le club du président Al-Khelaïfi en a remis une couche pour s’envoler dans d’inabituelles hauteurs sur le toit de la Ligue 1.

Avec les arrivées de Neymar et Mbappé, troqués contre le prix de deux Boeing 747 prix catalogue – on peut en espérer quatre en négociant avec les commerciaux de la firme américaine selon les spécialistes –, Unai Emery peut s’appuyer sur un effectif XXL, construit en fait pour conquérir l’Europe.

Si Cavani et ses copains ont vécu un vrai couac en Ligue des champions à Madrid il y a trois jours (3-1), ils se baladent en championnat, notamment à domicile.
«Sur ce type de match, le résultat a un peu moins d’importance»


Depuis l’été, le bilan des Parisiens chez eux donne le vertige. Ils en sont à douze victoires en douze matches avec 46 buts inscrits, et même 16 succès, souvent des triomphes, en 16 rencontres toutes compétitions confondues.

Pour les Strasbourgeois, le casse-tête du jour sera assurément le plus compliqué de leur saison. «C’est une équipe invincible chez elle, souligne Thierry Laurey. Et elle met la manière. On sait qu’on ne va pas être accueilli à bras ouverts. Sur ce type de match, le résultat a un peu moins d’importance. On veut déjà voir comment on se comporte face à des joueurs de ce niveau.»

Comment y croire alors que tant de prédécesseurs se sont cassé les dents et parfois fait démonter le portrait ? Quels espoirs nourrir sur un terrain où même le Bayern Munich a pris la leçon en septembre (3-0)? Comment envisager d’être les premiers à l’emporter, en tant que visiteurs, dans un théâtre où le PSG n’a pas perdu depuis mars 2016? À l’époque, le Racing poussait très fort pour s’extirper du… National.

La forme de fraîcheur qui caractérise les pas des Strasbourgeois pour leur retour dans l’élite participe de leur réussite, notamment au match aller. Mais l’enceinte parisienne rend un peu plus complexe l’exercice d’équilibriste sur un fil qui casse auquel le Racing devra se consacrer.

«Il y a une atmosphère particulière au Parc des Princes, prévient encore Thierry Laurey qui a eu le bonheur d’en sortir victorieux comme joueur, avec Montpellier en février 1996 (2-3). Il y a la nécessité d’être particulièrement concentré. C’est une pelouse bonne et dure et ça va très vite avec un rebond qui peut surprendre. Ce sont souvent les meilleurs joueurs qui s’en sortent le mieux.»

Il y a néanmoins la délicieuse incertitude du foot. On ne donnait guère de chance à Lienard, Martin et les autres début décembre, quand le PSG n’avait jamais perdu de la saison. Et ils l’ont saisie...

Il y a peut-être une petite once de fatigue, liée à la récente joute européenne en Espagne. «En général, ce sont eux qui fatiguent l’adversaire, rétorque Thierry Laurey. J’aimerais bien qu’ils soient fatigués mais je n’y crois pas. Face à eux, tu n’as pas souvent la balle.»

Le Racing s’y est préparé ces derniers temps, reléguant son séduisant beau jeu au fond de sa poche pour privilégier l’efficacité, notamment à cause de pelouses, en particulier la sienne, cabossées.
«On ne va pas jouer notre vie sur ce match»

Et il y a enfin un petit parfum de légèreté lié à la riche inspiration strasbourgeoise d’avoir remporté le duel de promus contre Troyes (2-1), dimanche dernier, pour se consacrer avec insouciance à un exploit auquel pas grand monde ne croit. «On ne va pas jouer notre vie sur ce match, a conclu Laurey hier. La victoire de Troyes nous enlève un peu de pression.»

Une défaite au Parc n’en ajouterait pas une once quand un nouveau succès face au PSG donnerait au Racing des allures d’extraterrestre.

Il y a quelques bonnes raisons de chercher à danser, même dans l’inhospitalier antre de l’ogre.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 5:49

Paris SG-Racing : ce qu’il faut savoir
Première équipe à avoir battu le PSG cette saison, le Racing réaliserait déjà un prodige s’il ne perdait pas au Parc. Les Parisiens ont gagné leurs 12 rencontres à domicile avec une moyenne de près de 4 buts par match. Meurtri par sa défaite à Madrid en Ligue des Champions et revanchard, le PSG pourrait bien exercer sa mauvaise humeur sur l’équipe alsacienne.
LES TEMPS DE JEU EN CHAMPIONNAT

Lala : 2148 minutes
Aholou : 2111′
Martin : 2074′
Da Costa : 1636′
Kamara : 1602′
Mangane : 1539′
Lienard : 1503′
Koné : 1472′
Terrier : 1366′
Seka : 1289′
Gonçalves : 1202′
Martinez : 1035′
Salmier : 1019′
Saadi : 731′
Sacko : 704′
Bahoken : 616′
Corgnet : 569′
Blayac : 459′
Grimm : 454′
Foulquier : 402′
Oukidja : 377′
Bonnefoi : 271′
Nogueira : 63′
LES BUTEURS DU RACING EN CHAMPIONNAT


4 buts: Aholou, Da Costa
3 buts: Bahoken, Lala, Liénard, Martin, Terrier
2 buts: Blayac, Saadi
1 but: Grimm, Koné, Mangane
LES PASSEURS DÉCISIFS DU RACING EN CHAMPIONNAT


5 passes: Lienard
3 passes: Lala, Terrier
1 passe: Da Costa, Foulquier, Martin, Martinez
AUCUNE VICTOIRE DU RACING AU PARC

En 29 rencontres au Parc des Princes, toutes compétitions confondues, le Racing n’a jamais réussi à s’imposer, s’inclinant à 22 reprises pour 7 matches nuls. En Ligue 1, Paris compte 20 succès sur 26 confrontations pour 6 nuls (45 buts marqués, 17 encaissés).
PRESQUE VINGT ANS…

Cela fait presque vingt ans que le Racing a réussi à arracher un point à Paris, un 0-0 le 16 décembre 1998.
LE PSG GAGNE TOUT ET CARTONNE CHEZ LUI

En championnat, Paris a remporté tous ses matches à domicile cette saison : 12 sur 12 (46 buts marqués, 7 encaissés). Il marque donc en moyenne près de quatre buts par match au Parc des Princes.
QUAND PARIS OUVRE LE SCORE, PARIS GAGNE…

Le PSG est la seule équipe de Ligue 1 qui a gagné tous ses matches quand elle a ouvert le score.
…ET LE RACING NE GAGNE PAS QUAND IL EST MENÉ

A l’inverse, le Racing n’a jamais gagné quand il a été mené au score.
NEYMAR : UN BUT PAR MATCH

Si Edinson Cavani est l’actuel meilleur réalisateur de L1 (21 buts), Neymar est néanmoins le plus performant à la moyenne :18 buts en 18 match, soit un par match.
PARIS N’A JAMAIS AUTANT TIRÉ QU’À LA MEINAU


Malgré sa défaite à la Meinau au match aller (1-2), le PSG n’a jamais autant tiré au but lors d’un match de L1 cette saison (29 tentatives).
LE RACING EFFICACE DANS LA DERNIÈRE DEMI-HEURE


C’est lors de la dernière demi-heure de jeu que le Racing est le plus efficace : 15 buts sur 30.
DES ABSENTS DE MARQUE À PARIS
Kevin Trapp, Marco Verratti et @KMbappe sont suspendus pour la rencontre

SO
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 5:54

Paris SG-Racing : le groupe
Thierry Laurey a retenu 19 joueurs pour affronter le Paris SG au Parc des Princes ce samedi 17 février à 17 heures.
Le groupe :
Alexandre Oukidja, Bingourou Kamara, Ernest Seka, Yoann Salmier, Bakary Koné, Dimitri Foulquier, Pablo Martinez, Kenny Lala, Jean-Eudes Aholou, Jérémy Grimm, Anthony Gonçalves, Jonas Martin, Vincent Nogueira, Dimitri Lienard, Jérémy Blayac, Stéphane Bahoken, Nuno Da Costa, Idriss Saadi et Kevin Zohi.
Blessés : Kader Mangane, Martin Terrier.
Choix de l’entraîneur : Landry Bonnefoi, Ismaël Aaneba, Duplexe Tchamba, Anthony Caci, Abdallah Ndour et Benjamin Corgnet.
Non qualifié : Moataz Zemzemi.
SO
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 8:49

Voici donc les deux équipes alignées par Unai Emery et Thierry Laurey.
Paris Saint-Germain : 16. Alphonse Areola – 32. Daniel Alves, 2. Thiago Silva (cap), 3. Presnel Kimpembe, 20. Layvin Kurzawa – 18. Giovani Lo Celso, 19. Lassana Diarra, 23. Julian Draxler – 11. Angel Di Maria, 9. Edinson Cavani, 10. Neymar.
Remplaçants : 5. Marquinhos, 12. Thomas Meunier, 8. Thiago Motta, 24. Christopher Nkunku, 25. Adrien Rabiot, 27. Javier Pastore, 40. Sébastien Cibois (g). Entraîneur : Unai Emery.

Racing : 16. Alexandre Oukidja – 2. Dimitri Foulquier, 26. Bakary Koné (cap), 4. Pablo Martinez, 22. Ernest Seka – 8. Jean-Eudes Aholou – 29. Nuno Da Costa, 28. Jonas Martin, 11. Dimitri Lienard, 27. Kenny Lala – 19. Stéphane Bahoken.
Remplaçants : 21. Yoann Salmier, 5. Vincent Nogueira, 6. Jérémy Grimm, 17. Anthony Gonçalves, 9. Idriss Saadi, 13. Jérémy Blayac, 30. Bingourou Kamara (g). Entraîneur : Thierry Laurey.
.
Au PSG, l'équipe annoncée diffère largement de celle annoncée: Adrien Rabiot, Thomas Meunier et Marquinhos sont sur le banc, ''remplacés'' par Giovani Lo Celso, Daniel Alves et Presnel Kimpembe.
.
Du côté du Racing, il faudra attendre les premiers instants de la rencontre pour savoir si Thierry Laurey applique finalement le système en 4-1-4-1 testé cette semaine à l'entraînement.
.
C'est parti à l'instant au Parc des Princes. Un Parc qui affiche presque complet, même s'il reste quelques places libres.
.
Et tout de suite, la première occasion parisienne, avec un ballon perdu par Lala dans ses 16 mètres. Le ballon contré par Lo Celso revient sur Neymar qui frappe instantanément. Mais Oukidja, qui avait anticipé, s'interpose et gagne son duel avec le Brésilien.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14335
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:06

BUUUUT Aholou
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:08

BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT 0-1
.
On était sur le point de vous expliquer que le Racing évoluait bien dans le 4-1-4-1 attendu, avec Kenny Lala finalement positionné sur le côté droit de l'entrejeu, pour constituer un double rideau défensif avec Dimitri Foulquier dans le couloir de Kurzawa, Draxler et Neymar. Et puis le Racing a accéléré sur le côté droit. A la conclusion d'un long une-deux avec Kenny Lala parti précisément sur le flanc droit et d'un centre en retrait de l'ancien Lensois, Jean-Eudes Aholou, à l'entrée de la surface, a ajusté Aréola d'un parfait plat du pied.
.


Dernière édition par Marco 69/73 le Sam 17 Fév 2018 - 9:11, édité 1 fois
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14335
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:11

1-1 Draxler
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:17

Le Racing n'a pas profité longtemps de son avantage. Sur un ballon en profondeur de Neymar, Lala, passeur décisif sur l'ouverture du score des Bleus, l'a encore été, mais dans le mauvais sens cette fois. Son contre revient dans la course du champion du monde allemand qui, sans contrôle, ne laisse aucune chance à Oukidja d'une frappe croisée du gauche dans le petit filet opposé.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:22

BUT 2-1
.
But 3-1


Dernière édition par Marco 69/73 le Sam 17 Fév 2018 - 9:23, édité 1 fois
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14335
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:22

2-1 Neymar
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14335
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:23

3-1 olala
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14335
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:23

Grosse erreur de Martinez
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:27

Et le PSG qui triple la mise par Angel Di Maria!!!!!
.
Les occasions se succèdent à une vitesse effrénée. Cette fois, c'est le RCSA qui aurait tout aussi bien pu trouver l'ouverture. Sur un nouveau coup franc de Lienard, Seka a devancé tout le monde de la tête, mais il n'a pas été plus précis qu'Aholou quelques minutes plus tôt sur une action rigoureusement identique.
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:28

C'est sur, Oukidja est bien meilleur.......Je ne juge pas sur les buts (quoi que le 2e ....). Il ne sait pas attraper le ballon.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:34

On revient sur les deux buts inscrits coup sur coup par les hommes d'Unai Emery. Dans les deux cas, la défense strasbourgeoise n'a été ni chanceuse, ni inspirée. Le 2e but parisien trouve son origine dans un long changement d'aile de Lo Celsa pour Neymar. Le Brésilien bénéficie d'un contre favorable devant Oukidja et mystifie Martinez et Koné, revenus sur leur ligne de but, d'un petit crochet pour donner l'avantage à Paris. Une minute plus tard, Pablo Martinez commet exactement la même erreur que Kader Mangane contre Bordeaux. Il perd le ballon à 20 m de son but au profit de Di Maria. La chose à ne pas faire devant l'Argentin qui, du gauche, ajoute, déjà, un 3e but au compteur du PSG.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:35

Marius il montre la match sur canal.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14335
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:48

Oui je sais, depuis que j'ai viré C+ la chaîne diffuse les matchs du Racing ! Là j'écoute sur FBA.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:51

Marius a écrit:
Oui je sais, depuis que j'ai viré C+ la chaîne diffuse les matchs du Racing ! Là j'écoute sur FBA.

 
Non Marius tu peux le regarder il est en clair.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14335
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 9:59

Ah bon ! Je vais voir. Merci Marco.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14335
Age : 69
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:05

Quelle perte de balle de Seka ...
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:16

Dimitri Foulquier est averti pour une charge sur Neymar.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:17

Marius a écrit:
Ah bon ! Je vais voir. Merci Marco.

Alors Marius c'est bon .?
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 36996
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:20

A Strasbourg aussi, Thierry Laurey injecte du sang neuf. Anthony Gonçalves relaie un Dimitri Lienard qu'on a peu vu, hormis sur les deux coups francs qu'Aholou et Seka n'ont pu convertir de la tête en première période.
.
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   

 

26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-