Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
scoobydou
Joueur régional
Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 14:46

Bon je retir, Rester sur place n'est pas mauvais. En tous les cas, Grim a fait un super boulot dès le départ de l'action.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 14:47

GENIAL!!!!!!! L'égalisation de NUNO DA COSTAAAAAA!
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 14:48

Monaco qui gagne..........
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 14:49

Oui, il y croyaient! Et ils avaient bien raison. Dimitri Foulquier s'est appliqué comme jamais pour centre de la droite. Da Costa s'est élevé plus haut que Morel et Diakhaby pour une tête décroisée magnifique.
.
Le tout reste fragile car Lyon pousse évidemment. Mais a Meinau aussi. C'est tellement mais aussi tellement prenant!
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14434
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 14:50

BUUUUUUUUUUUUT Liénard
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 14:50

BUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT  3-2
.
LE BIJOU DE LIENARD!!! En pleine lucarne! Un coup franc exceptionnel!!!!
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14434
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 14:52

On reste en L1  Bravo Bravo Bravo Bravo Bravo Champion Champion Champion
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 14:53

Le RCS est maintenue !!!???
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 14:55

C'est du délire. L'exploit et le maintien assuré dans les dernières secondes!!!! A condition que Troyes ne finisse pas par gagner à Montpellier.
.
Lyonniste
Benjamin
avatar Masculin Nombre de messages : 56
Age : 28
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 15/10/2014
Humeur : asocial

http://lacivilisationlyonnaise.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 15:25

scoobydou a écrit:
Le RCS est maintenue !!!???

Oui !  bien

Beau maintien ! Beau spectacle !

Nos joueurs (OL) ont été vraiment lamentables ! Quel match insupportable ! J'en ai plus que marre de cet abruti de Génésio, et surtout d'Aulas !  Enervé
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 15:35

La photo du vestiaire apres la victoire contre l'OL 3-2." />
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 18:04

Ouf, et Lyon a eu son péno (inexistant). Blayac !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 21:06

De l’exploit au paradis
Au terme d’un match au final incroyable, le Racing a décroché la victoire de son maintien, face à l’ogre lyonnais. Un coup franc de Lienard, au bout des arrêts de jeu, a envoyé les Strasbourgeois vers une nouvelle saison en Ligue 1.
Le Racing n’est décidément pas à conseiller aux cardiaques. Il est passé par tous les états cette saison, épatant jusqu’à Noël, souffreteux depuis, et sur une série de onze matches qui faisait craindre le pire. Et il fallait se coltiner Lyon, une équipe dans une forme énorme, avec le souffle de ceux qui ne veulent pas sombrer en Ligue 2 avec Metz sur la nuque. Hier, la bande à Laurey est passée par un arc-en-ciel d’émotions pour arracher sa neuvième victoire de la saison, l’une des plus improbables, à l’image de ce qu’elle fait depuis l’été 2017 : pas toujours avec maîtrise mais toujours avec le cœur.

Un brin de prudence, un torrent de volonté et des wagons d’énergie, voilà en gros les ingrédients de la recette envisagée par Thierry Laurey pour mettre en échec l’ogre rhodanien, débarqué en Alsace sur une série à faire pâlir le bleu Racing. Sur les huit dernières journées, Nabil Fekir et ses copains avaient gagné autant de matches que les Strasbourgeois en 37, depuis le début de leur championnat. Aussi, le schéma renforcé dans le cœur du jeu, Grimm se tenant près de sa défense pendant que Foulquier, intéressant par sa vitesse et sa vivacité, était placé à côté de Kader Mangane pour contrarier les flèches visiteuses dans l’axe de la défense, relevait-il d’une certaine cohérence.

Un tableau noir n’a jamais fait gagner quoi que ce soit sur un terrain et les Strasbourgeois ont pris le match par le bon bout. Et il n’y a pas que les défenseurs du Racing capables d’erreurs monumentales. Mouctar Diakhaby en a fait la démonstration hier. Sur un ballon anodin en profondeur de Lala, il a loupé son dégagement pour orienter parfaitement le ballon dans la course de Bahoken (1-0, 22e ). Un splendide retourné de Corgnet au deuxième poteau d’un corner termine sur la barre prouve que l’avantage, non, vraiment, n’était pas usurpé (31e ). Et quand capitaine Mangane s’en est allé conclure une contre-attaque d’un intérieur du pied au point de penalty de peu à côté, il fallait un peu se pincer pour croire que tout ça était vrai (38e ).

Bien sûr, ces délicieux instantanés n’ont pas décrit une constante réalité. Dans les intervalles, les Strasbourgeois ont couru, taclé, repoussé, bataillé sans relâche. Et il valait mieux. Lyon a joué à un train de sénateur, ce n’était pas dommage. Le Racing a tardé à revenir des vestiaires et ça l’était beaucoup plus. Grimm a contré Traoré qui n’a que partiellement profité d’un boulevard dans la défense strasbourgeoise (47e ). La deuxième alerte a prêté à conséquence puisque Martinez a déséquilibré Fekir, qui s’est fait justice lui-même, dans la surface (1-1, 50e ).

Les Strasbourgeois ont vécu de longues séquences sans toucher le cuir, ont tenté, tant bien que mal, de colmater les brèches, de ménager leur souffle quand la Meinau a souvent retenu le sien. Et sur un ballon perdu dans le camp d’en face, le Racing s’est pris un boomerang en pleine face, un long une-deux Aouar-Depay que le premier a converti en cruelle sanction d’un impeccable intérieur du droit depuis l’entrée de la surface (1-2, 73e ).
Et le public a explosé... trois fois

Groggy, le Racing semblait avoir le réservoir à sec. Les jambes étaient d’une lourdeur d’éléphant et le terrain a pu avoir des dimensions gigantesques. Le KO était au coin de chaque action lyonnaise mais il y a aussi un refus de la résignation chez les promus bleus qui les affranchit de toute ressemblance avec un Schtroumpf chez les géants. Foulquier, trimballé à tous les coins du terrain pour les besoins du collectif, a distillé un centre, comme une tentative de la dernière chance et Da Costa a surgi pour prouver qu’il sait choisir ses moments pour marquer : il ne l’avait pas fait depuis le 2 décembre face au PSG (2-2, 88e ).

Ce n’était pas l’occasion de la dernière chance et Laurey enjoignait la Meinau de pousser ses protégés, percevant peut-être l’ouverture de régler une longue affaire. Un dernier coup franc à l’entrée de la surface a propulsé le Racing au paradis. Lienard, qui n’avait pas réalisé le match de sa vie, a envoyé une splendeur de frappe dans la lucarne de Gorgelin (90e +4). Le public a explosé, une fois sur le but, une deuxième, au coup de sifflet final, et une troisième en se rendant compte que l’avance sur le 18e , Toulouse, suffisait pour passer des vacances de rêve. Au mois d’août, son équipe préférée fera partie du top-20.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 12 Mai 2018 - 21:11

Et Lienard a sorti sa patte…
S’il a vécu un match compliqué, dans un rôle obscur et souvent ingrat, le milieu strasbourgeois Dimitri Lienard a surgi au bon moment, dans le temps additionnel, pour inscrire le but du maintien de sa patte gauche magique, sur un exceptionnel coup franc dans la lucarne opposée.
OUKIDJA (5). – Il s’attendait à être mitraillé par les Lyonnais. Mais il n’a guère été sollicité, sauf pour aller chercher le ballon deux fois au fond de ses filets. Deux buts, dont un penalty, sur lesquels il ne pouvait rien. L’avertissement qu’il a reçu à la 96e est anecdotique.

  LALA (4). – Avec le positionnement de Dimitri Foulquier, le latéral droit, de retour dans le onze de départ pour la première fois depuis sa lésion à l’adducteur droit le 9 mars contre Monaco, a joui de davantage de liberté en phase offensive. Monté carrément d’un cran à l’entrée de Seka, il a logiquement manqué de gaz en fin de partie.
Grimm: la performance la plus aboutie

  FOULQUIER (7). – Il n’avait encore jamais évolué en charnière centrale au Racing. C’est fait. Titularisé axial droit pour contrer la vitesse de Memphis Depay, il n’a pas laissé respirer le Néerlandais, comme sur ce tampon de la 38e pour lui montrer qui était le patron. Impressionnant par son impact physique constant, le défenseur prêté par Watford a réalisé sa meilleure prestation en Bleu, bonifiée par une passe décisive sur l’égalisation de Da Costa (88e ).

 MANGANE (5). – Trois mois après son dernier match en L1, le capitaine a retrouvé sa place en défense centrale, mais côté gauche cette fois. Parfois pris de vitesse, il a beaucoup joué sur son sens du placement et sa lecture du jeu, sans hésiter à s’immiscer dans les offensives, comme sur ce centre de Bahoken où il ne cadre pas sa reprise (39e ).

MARTINEZ (4). – Affecté à la surveillance de Bertrand Traoré, l’ex-Angevin a retrouvé un poste de latéral gauche dans lequel il avait souffert en début de saison, comme à Lyon à l’aller face au même Traoré. Il s’en est plutôt bien sorti jusqu’à cette poussette dans le dos de Fekir qui a offert le penalty du 1-1 à l’international (50e ) et lui a valu un avertissement. Dommage !

  GRIMM (7). – Pour sa 6e titularisation en Ligue 1, l’Ostheimois a retrouvé son poste favori de sentinelle. On l’a même parfois vu s’intégrer dans une défense resserrée à quatre centraux (Foulquier, Mangane, Grimm, Martinez). Ses deux interventions décisives devant Rafael (45e + 1) et Traoré (47e ) ont magnifié sa performance la plus aboutie de la saison.

  MARTIN (5).
– L’ancien Sévillan a essayé d’ordonner le jeu alsacien, mais n’a pas eu le loisir de le faire aussi longtemps qu’il l’espérait. Touché à la cheville gauche dans un choc avec Rafael, il est sorti à la 55e , remplacé par Ernest Seka qui s’est installé dans le couloir droit de la défense.

  CORGNET (5). – Sa bicyclette sur un corner de Lienard prolongé par Mangane était magnifique, mais s’est fracassée sur la transversale lyonnaise (31e ). Le meneur de jeu a beaucoup payé de sa personne, notamment dans les duels aériens. A son débit, une 2e période plus poussive et, surtout, le ballon perdu à 70 m de ses buts qui amène le 2e but lyonnais d’Aouar (72e ). Il a cédé sa place à Nuno Da Costa (79e ) dont le 5e but de la saison (88e ), cinq mois après le précédent (le 2 décembre contre Paris) vaut lui aussi de l’or.

  AHOLOU (non noté). – Positionné plus haut que d’habitude, le milieu défensif n’a guère eu l’occasion de se retrouver dans la lumière, sinon, malheureusement pour lui, en quittant ses partenaires à la 44e pour une blessure à l’ischio-jambier gauche. Entré au pied levé pour lui succéder, Anthony Gonçalves (5) a fait du Gonçalves, tout en générosité. Averti à la 70e.

  LIENARD (6).
– Le milieu gauche a hérité d’un rôle obscur, souvent ingrat, seulement éclairé par quelques coups de pied arrêtés. Son coup franc de la 18e minute était d’ailleurs cadré, mais insuffisamment appuyé pour surprendre Gorgelin. Mais celui du temps additionnel (90e + 4) est un bijou que le club devrait conserver dans un écran de velours derrière une vitrine. Quel plus beau symbole que le Belfortain pour signer le but du maintien !

BAHOKEN (5). – Aligné seul en pointe, l’avant-centre n’a pas eu beaucoup de bons ballons à négocier. Mais il l’a fait avec opportunisme. Sur une passe lobée de Lala, il a la bonne idée de fureter derrière Diakhaby qui se déchire. L’international camerounais hérite du ballon et le glisse entre les jambes de Gorgelin pour son 7e but (22e ). Comme d’autres, il a disparu en 2e période quand Lyon a commencé à monopoliser le ballon.
dna
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Dim 13 Mai 2018 - 5:34

Pour une fois, je suis d'accord avec les notes à peu près sauf que le péno me semble inexistant, il est clair que Fékir recherche la faute après un vague contact épaule contre épaule où il ne peut rien faire du ballon, Ensuite il n'a plus qu'à se laisser tomber, on se croirait au Nou Camp.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Dim 13 Mai 2018 - 21:49

L’alignement des planètes
Le Racing a conclu sa saison à domicile lors d’un match inoubliable. Vainqueur de Lyon grâce à une hallucinante fin de match, il a vécu, avec le maintien arraché, un bonheur partagé.
Ce n’est pas toujours le plus malin, ni le plus argenté qui gagne au football et c’est ce qui en fait sans doute le sport qui rend le plus dingo aux quatre coins de la planète. En matière de coin, Dimitri Lienard en a trouvé un joli, dans le but lyonnais avant-hier.

Le Franc-Comtois a parfaitement visé, a marqué et, désormais, ce n’est plus comme avant. Les enfants ne pleurent plus parce qu’ils sont tristes de supporter le Racing mais parce qu’ils sont heureux de le soutenir.

Depuis deux jours, si vous croisez un anonyme avec un sourire un peu idiot aux coins des lèvres, les yeux invariablement embrumés, ne cherchez pas automatiquement à le consoler. Vous pouvez peut-être l’envier. Car il s’endort avec la conviction que lucarne est le plus beau mot de la langue française.
« Il y a eu la volonté de se surpasser »

Pour revenir à la malice et aux moyens financiers liés au football, le Racing a une nouvelle fois fait la démonstration que l’on pouvait également s’en sortir avec le cœur. Objectivement, avant la 37e journée de Ligue 1, il n’avait aucune chance de l’emporter sur Lyon et de décrocher son maintien dès samedi. Même s’il avait décelé avec son staff quelques petites faiblesses à exploiter dans les huit victoires d’affilée alignées par l’OL avant de débarquer en Alsace, Thierry Laurey avait évoqué « un scénario osé ».

La dernière victoire du Racing en championnat remontait aux calendes grecques, le dernier succès du Racing face à l’OL en championnat datait presque d’un autre siècle (*). Les seize Strasbourg-Lyon ou Lyon-Strasbourg disputés depuis avril 2004 avaient été remportés par les Rhodaniens.

Lyon déboulait lancé comme une balle mais il a fini par prendre un mur. Bleu, le mur. Au passage, ses dirigeants ont eu une riche idée de tout faire pour lever la suspension du défenseur Mouctar Diakhaby. Le garçon a fait une passe décisive à Stéphane Bahoken sur l’ouverture du score strasbourgeoise.

Malgré 10 centimètres de plus sous la toise, il était trente centimètres en dessous de Nuno Da Costa quand le Cap Verdien a égalisé de la tête. Et il a joué le rôle d’une des deux tranches de pain dans le sandwich sur Da Costa qui a donné lieu au coup franc désormais dans la légende.

Le public du Racing a l’habitude d’arriver tôt au stade. Ils étaient d’ailleurs plusieurs milliers près de trois heures avant le coup d’envoi. Dans la nuit de samedi à dimanche, le “peuple bleu” est aussi parti tard. Il a eu quelques raisons de flâner, avant que l’orage ne déverse ses charges de pluie. Jusqu’à plus d’une heure du matin, les cris de joie ont résonné aux abords de la Meinau, les rires et chansons dans les salons VIP. Il a été l’heure de savourer à sa juste mesure un grand bonheur. Thierry Laurey, l’entraîneur qui y a toujours cru, est resté mesuré. Mais il ressentait la satisfaction du travail bien fait.

« Il y avait une alchimie à trouver, a-t-il souligné, évoquant le travail tactique effectué tout au long de la semaine. Foulquier n’avait jamais joué à ce poste ( ndlr : le latéral a été recentré pour mettre sous l’éteignoir Memphis Depay ). On espérait faire ce match. Les garçons ont fait le travail, comme ils l’avaient fait ces dernières semaines. Mais il n’y avait pas de dépassement de fonction. Là, il y a eu une volonté de se surpasser. »

Le match ne s’est néanmoins peut-être pas que joué sur le rectangle vert. Un spectateur n’a jamais marqué un but ni arrêté un tir. Mais, nombreux, ils peuvent apporter l’énergie indispensable pour y parvenir.
« J’ai tellement tanné les joueurs depuis deux ans »

Le staff et les joueurs ont été dithyrambiques sur l’ambiance qui les a poussés à aller au-delà de leurs forces résiduelles, passée l’heure de jeu. C’est évidemment le cas les soirs de match et la Meinau risque bien d’être un peu plus encore « Ze place to be » avec le spectacle offert si souvent.

Au bord du désespoir, une semaine plus tôt après la défaite face à Rennes (2-1), Lienard s’était remémoré des images de son stade préféré pour remonter la pente. « La seule chose qui peut nous sauver, ce sont les 25 000 “frappés” qui peuvent nous transformer contre Lyon ». Il a su y mettre du sien aussi.

Et cela concerne aussi tout un environnement, bienveillant. Tout au long de la semaine dernière, les centaines de suiveurs, en quête d’un selfie, d’un autographe, donneurs de sourires, d’encouragements et d’affection ont assurément réchauffé les cœurs d’un groupe qui ne savait plus gagner depuis onze matches.

« Tout le monde est derrière nous, proclame ainsi l’entraîneur strasbourgeois. J’ai senti un parfum particulier autour de ce match de Lyon, le même que pour Bourg-en-Bresse la saison passée (ndlr : il s’agissait de l’ultime match en L2 la saison passée et la victoire 2-1 face aux Bressans avait ramené le Racing parmi l’élite). Ce sont des matches excitants. L’ambiance te porte. Elle t’amène aussi parfois à faire des conneries, comme sur le deuxième but où on est contré. » Elle a fini par enjoindre les Bleus à tout renverser.

L’entraîneur a été au-delà des objectifs. Sur la ligne de départ, il rêvait d’un maintien arraché lors de la dernière journée. Son Racing a devancé l’appel. « On n’est pas en vacances cette semaine puisqu’il reste un match mais on va pouvoir apprécier, a conclu Laurey. J’ai tellement tanné les joueurs depuis deux ans… »

Il sera toujours temps de songer à la suite, au renouvellement d’un effectif où une dizaine de joueurs arrive en fin de contrat, à ces questions de stade et aux projets de sa rénovation, d’un objectif à construire pour prendre ses habitudes dans le top-20.

Pour l’instant, ce n’est pas le moment. Il y a seulement un sourire un peu bêta à garder le plus longtemps possible. Pourquoi ? Parce que ça fait du bien.

(*) Le Racing d’Yvon Pouliquen a battu l’OL de Jacques Santini le 1er  avril 2004, en quart de finale de la Coupe de France. En Ligue 1, il faut remonter à un Racing-Lyon de février 2000 pour trouver trace d’un succès strasbourgeois.
dna
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Dim 13 Mai 2018 - 23:42

"Il sera toujours temps de songer à la suite, au renouvellement d’un effectif où une dizaine de joueurs arrive en fin de contrat, à ces questions de stade et aux projets de sa rénovation [...]" : justement non, il n'y a pas le temps.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14434
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Lun 14 Mai 2018 - 3:04

Il faut du temps au temps ... ben non surtout que le maintien est assuré, c'est dès maintenant qu'il faut construire !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Lun 14 Mai 2018 - 5:00

Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37905
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Mer 16 Mai 2018 - 7:44

A première vue avec ce qui vient de la L2 la saison prochaine (Reims), il  faut s'attendre à une nouvelle saison assez compliquée si on ne se renforce pas sérieusement et si le futur barragiste de la L1, sans doute Toulouse ou Caen se maintenait.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Mer 16 Mai 2018 - 12:12

le racing comme d'habitude se maintiendra à la dernière journée.
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37905
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Mer 16 Mai 2018 - 13:44

Comme d'habitude? 
Ce n'était pas souvent le cas lors des dernières décennies.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Mer 16 Mai 2018 - 13:53

je voulais dire les montées.
.
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Jeu 17 Mai 2018 - 9:06

J'ai lu que Martin était blessé suite à la faute d'un Lyonnais. Tiens, aux inconditionnels de TL, il a déjà battu les gones deux fois (une avec Ajaccio) !
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Jeu 17 Mai 2018 - 13:34

Martin Et Aholou sont blessés pour un long moment.......... Ca commence bien pour la saison prochaine.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Jeu 17 Mai 2018 - 21:40

Il faudra voir s'ils restent au Racing.
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37905
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Jeu 17 Mai 2018 - 22:04

Je ne comprendrais jamais cette tendance actuelle aux blessures à répétition de fin de saison (ou de cours de saison) des joueurs de nos jours et pas qu'au Racing. Gress lui a fait jouer le Racing champion de France en 1979 avec quoi 18 ou 19 joueurs avec très peu de blessures. A-t-il eu de la chance, des gars robustes? Je n'en sais rien.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Ven 18 Mai 2018 - 2:39

Tout dépend comment tu fait la préparation d'avant-saison , chez nous (comme Schilles) c'était énormément sur la condition physique, moi-même je m'entrainais seul, j'ai eu rarement des problèmes, à part les coups que tu reçois pendant les matchs.
.
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 19 Mai 2018 - 10:12

Martin je crois qu'il a reçu un coup d'un Lyonnais.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37699
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   Sam 19 Mai 2018 - 10:18

Lacuesta a écrit:
Martin je crois qu'il a reçu un coup d'un Lyonnais.

dans un choc avec Rafael.
.
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)   

 

37em journée: Strasbourg - Lyon (3-2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-